ATELIERS DE CUISINE

POUR ADULTES ET ENFANTS
Informations générales

 


 Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

 

PARTENARIAT
 

Maison d'hôte les Santolines : 

Ateliers de cuisine provençale &
découverte des vins de Côtes-du-Rhône,
Ateliers culinaire pour groupes sur demande

santoline

 

 

AUTRES COLLABORATIONS GOURMANDES 

 

YUMMY N°17

Yummy_N17_sidebar.jpg

 

 

MON BLOG DE CUISINE POUR ENFANTS

banniereessai2.jpg

Trois petits tours et cuisinons !

Vive la cuisine pour enfants !

 

bonial – promos et catalogues – moins de co2

Liste WWF
des poissons "autorisés"
 

  

 

blog-appetit-120.gif

Recettes de cuisine

 

Recettes de Cuisine

Au fil des mois...

Mercredi 16 avril 2014 3 16 /04 /Avr /2014 11:27

Recette rapide pour un retour de glane ? Une omelette avec un peu de brocolis sauvages et de poireaux des vignes, aussitôt cueillis, aussitôt consommés, comme il se doit avec les plantes sauvages... A cueillir dans un endroit sain, par exemple sur les terres d'un vigneron bio :) Une autre recette avec du brocoli sauvage ici et une autre avec du poireau des vignes là.
Ingrédients
- 3 oeufs frais (bio de ferme)
- 1 poignée de brocolis sauvages
- 1 ou 2 poireau des vignes
- huile d'olive
- sel, piment d'Espelette 
Préparation
Blanchir le brocolis sauvage rapidement dans l'eau bouillante salée, égoutter.
Battre les oeufs, saler et verser dans l'huile d'olive chaude. Ajouter le brocolis sauvage et le poireau bien nettoyé et émincé en rondelles. Poudrer de piment d'Espelette en fin de cuisson.
omelettebrocolisauvagepoireauvignes.jpg

Par Tiuscha
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 15 avril 2014 2 15 /04 /Avr /2014 08:10

La fraise et la mangue forment un duo très apprécié ici, notamment en salade avec différentes aromatiques du jardin, comme la menthe, la coriandre ou la mélisse, plante sauvage ainsi nommée car elle est particulièrement mellifère, aimée des abeilles... J'ai ajouté cette fois un peu de cardamome qui sied aussi aux deux fruits et que les filles apprennent à aimer quand elle est dosée avec parcimonie. Cette salade de fraises et mangue à la cardamome et à la mélisse est simple à préparer, vous emmène en voyage l'espace d'une dégustation, courte, car elle sera vite dévorée !
D'autres recettes à base de fraise et mangue ? En soupe ici ou à la façon de Top Chef, en bouchée version mignardise fruitée.
manguefraisecardamomemelisse.jpg

Ingrédients

- 150 grammes de fraises
- 1/2 mangue bien mûre
- 2 pincées de poudre de cardamome
- 1 cuillère à café de mélisse ciselée
- 1 cuillère à café de jus de citron vert 
Préparation
Couper mangue et fraises en morceaux, poudrer de cardamome, arroser de jus de citron vert et ajouter la mélisse ciselée ou hachée. Mélanger et réserver à température ambiante 20/30 minutes. Servir décoré de feuilles de mélisse.

Par Tiuscha - Publié dans : Recettes - Douceurs fruitées - Communauté : Â nos recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 14 avril 2014 1 14 /04 /Avr /2014 07:51

L'asperge, je l'aime jeune et fraîche, longue et ferme. Pas vous ? Pour en savoir plus que cette première expression du Printemps, vous pouvez lire ce billet, ici pour la diététique, là pour son histoire et si cela vous intéresse, quelques informations économiques ; un peu de poésie avec Charles Monselet et d'humour avec Pierre Desproges.
Verte, blanche ou violette, elles se dégustent seules avec une petite sauce, une maltaise, une sauce mousseline, une sauce à la truffe, une crème de noix ou un bouillon gribiche ! On les cuisine en version carbonara ou en cuisson "meunière" pour de grosses asperges blanches charnues ou un peu plus "fusion" au miso ! En entrée, on peut encore en faire une crème (non) brûlée ou en verrine avec des oeufs de saumon et une chantilly tarama ; elles se dégustent aussi en soupe, en gazpacho, en salade avec des pommes de terre et une crème de ciboulette, ou accompagnées d'une crème de chèvre à l'estragon ; en risotto (à la Montbéliard ou ici parfumé avec une bisque de homard), parfois avec des morilles, ou en poêlée printanière, enroulée dans du kadaïf, en tarte  ou pizza, comme cette calzone. L'asperge sauvage est également un délice en saison, idéale avec l'aillet, en omelette...
A l'occasion, l'asperge condimente  un mets, comme cet oeuf pané aux esperges ou ces Bonnottes et devient aspergeade gourmande...

Elles accompagnent les viandes, superbe avec un osso buco, ou avec du veau (et des fleurs de sureau !comme les poissons (une sole par exemple, du turbot ou ce lieu noir) et les coquillages, un délice avec des couteaux de mer ; une merveille avec l'oeuf qu'il soit coulant, cocotte (dans un muffin!) ou en brouillade. Et presqu'en dessert comme cette gourmandise d'asperge au miel. Ou vraiment sucré, comme avec ces gariguettes.
Et que boire avec l'asperge ? Je conseille, outre le muscat, sauvignon et chenin qui sont d'excellents compagnons de gastronomie, comme cet accord avec un Montlouis, mais aussi avec un Cour-Cheverny (cépage romorantin), une Roussanne ou une marsanne. Sur un duo asperge/jambon cru, on sélectionnera une cuvée oxydative, savagnin du Jura ou Jerez espagnol, idem sur le duo asperge-miso.

Par Tiuscha - Publié dans : Zoom - Communauté : Â nos recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Vendredi 11 avril 2014 5 11 /04 /Avr /2014 07:20

Pour cette entrée ou cet accompagnement tout simple, il suffit d'arpenter les vignes environnantes (d'un vigneron en bio) ou de se pencher au-dessus de ses propres plates-bandes qui en sont couvertes ! Car le poireau des vignes essaime après être monté en graines, ce petit bouquet rond de fleur violettes qui apparaîtra en fin de printemps (ou plus tôt vue la précocité de cette année) et s'épanouira au vent, faisant voleter les graines deci-delà... Mais pour l'heure, on ne voit que ses feuilles vertes, piquées par endroit d'ocres jaune, brun et rouge.
Le poireau des vignes, allium polyanthum, aussi dit ail à plusieurs fleurs, et pour cause, se cuisine comme le poireau cultivé. Ici, juste les poireaux sauvages sont juste cuits à l'eau salée (en même temps que des asperges...), accompagnés d'une vinaigrette un peu asiatique à base de sauce soja et de jus de citron vert. Simplissime donc.

NB il existe de nombreuses variétés de poireaux sauvages, différents, selon les région, celui-ci est très présent dans le Sud, notamment aux abords ou dans les vignes.
poireausauvagevinaigrettesojacitronvert.jpg

Ingrédients
- une dizaine de poireaux des vignes 
- 1/2 cuillère à soupe de jus de citron vert
- 1,5 cuillère à soupe d'huile d'olive 
- 1/2 cuillère à café de sauce soja
Préparation
Cuire les poireaux bien nettoyés, dont on a enlevé les feuilles les plus dures et la racine (ou pas).
Accompagner de la vinaigrette, en ajoutant éventuellement quelques feuilles de coriandre. 

Par Tiuscha - Publié dans : Recettes - Entrées fraîcheur - Communauté : Â nos recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 10 avril 2014 4 10 /04 /Avr /2014 08:27

Encore une recette "retour de glane", après le duo brocoli sauvage/roquette blanche, avec ce cake aux orties, olives vertes et tomate séchée. Je vous recommande aussi le pesto d'orties crues, riche en vitamines, notamment C, et oligo-éléments. Mieux un pesto orties/roquette sauvage, pur délice ! Mais revenons-en à ce cake, simple, efficace, pour un dîner végétarien sur le pouce (également possible en version vegan sans oeuf, avec 2 cuillères à soupe de fécule en plus et du lait végétal, comme cet autre cake salé). Nous l'avons dégusté avec une salade verte, quelques asperges blanches et un troisième légume sauvage lui aussi, mais ce sera pour demain...
cakeortieolivetomatesechee.jpg
Ingrédients

- 150 grammes de farine (T65)
- 4 cuillères à soupe de fécule de maïs
- 2 cuillères à soupe de poudre d'amande

- 1 sachet de poudre à lever
- 150 ml de lait 
- 2 oeufs

- 60 ml d'huile d'olive
- 20 ml d'huile de noix

- 2 cuillères à soupe de purée d'amande
- 2 poignées de jeunes feuilles d'ortie
- 1 belle cuillère à soupe de tomate séchée hachée
- 6/8 olives vertes dénoyautées

Préparation
Mélanger la purée d'amande, l'huile d'olive, le lait, diluer la fécule puis ajouter farine et poudre à lever, bien mélanger. Incorporer le romarin, les olives vertes hachées grossièrement, les tomates séchées et les feuilles d'ortie. Verser dans un moule beurré et fariné.
Enfourner à 180°C environ 45 minutes. Laisser tiédir avant de démouler. Déguster tiède ou totalement refroidi.

Par Tiuscha - Publié dans : Recettes - Gourmandises végétales et céréalières - Communauté : Â nos recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires

Un article ? Une recette ?

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés