ATELIERS DE CUISINE

POUR ADULTES ET ENFANTS
Informations générales

 


 Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

 

PARTENARIAT
 

Maison d'hôte les Santolines : 

Ateliers de cuisine provençale &
découverte des vins de Côtes-du-Rhône,
Ateliers culinaire pour groupes sur demande

santoline

 

 

AUTRES COLLABORATIONS GOURMANDES 

 

YUMMY N°19
Couv_YummyN19_425.jpg

 

 

 

MON BLOG DE CUISINE POUR ENFANTS

banniereessai2.jpg

Trois petits tours et cuisinons !

Vive la cuisine pour enfants !

 

bonial – promos et catalogues – moins de co2

Liste WWF
des poissons "autorisés"
 

  

 

blog-appetit-120.gif

Recettes de cuisine

 

Recettes de Cuisine

Au fil des mois...

Mardi 21 octobre 2014 2 21 /10 /Oct /2014 08:20

L'automne est là, le lendemain l'été revient, qui s'en plaindrait ? Est-ce l'annonce d'un hiver très froid ? Méteo favorable ou pas, les fruits d'automne se cueillent encore, notamment le coing dont c'est ici la fin mais en bonne fourmis, je stocke et je fais mes provisions pour l'hiver... Une tarte d'automne "fin de récolte" s'impose donc, aux coings et au cassis, un bel accord, empourpré de gourmandise mais peu sucré, très fruité...
Pour les amateurs, vous trouverez ici un florilège de recettes à base coing...
tartecoingcassis.jpg 

pour la pâte sablée
- 150 grammes de beurre pommade 
- 30 grammes de poudre d'amande
- 10 grammes de sucre glace
- 20 ml jus de fruits rouges
- 1 oeuf
- 250 grammes de farine
pour le crémeux cassis

- 130 grammes de purée de cassis
- 2 jaunes d'oeufs
- 30 grammes de sucre blond
- 2,5 feuilles de gélatine
pour les coings
- 1 ou 2 coings coupés en gros morceaux 
- QS sucre (au goût) 
- 1 bonne pincée de karkadé (fleur d'hisbiscus) 

Préparation
Pour la pâte sablée, mélanger le beurre, le sucre glace et la poudre d'amande (éventuellement, à la feuille du robot). Ajouter l'oeuf, puis le jus de fruits rouges, terminer en incorporant la farine et mettre en boule. Filmer et réserver au frais une nuit (voire 24 heures, conseillé). Abaisser et foncer un moule à tarte beurré. Cuire à blanc 40 minutes à 160°C environ, jusqu'à ce que la pâte soit dorée et bien cuite. Laisser refroidir.
Mettre le ou les coings coupés en morceaux avec un peu de sucre, le karkadé, un peu d'eau dans une casserole, cuire à feu doux et à couvert. Laisser refroidir.
Mettre la gélatine à ramollir dans l'eau froide. Chauffer doucement la purée de cassis dans une casserole. Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre, ajouter le jus, bien mélanger et remettre sur le feu : cuire comme une crème anglaise. Incorporer la gélatine ramollie et bien essorée. 
Laisser tiédir et verser sur le fonds de tarte (éventuellement desséché quelques minutes avec un fond de blanc d'oeuf pour "imperméabiliser").  
Egoutter les morceaux de coings et disposer sur la base de cassis. 
tartecoingcassis2.jpg
 

Par Tiuscha - Publié dans : Recettes - Plaisirs sucrés - Communauté : Â nos recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Lundi 20 octobre 2014 1 20 /10 /Oct /2014 08:14

J'aime de plus en plus la cuisine japonaise : des plats simples, sains, des saveurs franches mais bien assemblées, une certaine sobriété dans l'esprit de leur composition. Il y a longtemps que je prépare le maquereau mariné à la japonaise, shimesaba, juste avec du vinaigre de riz, parfois additionné de mirin. Pas cette fois, la note sucrée étant apportée par l'accompagnement : pomme et butternut crue, râpée, et miso blanc. Le duo pomme-miso a été testé précédemment dans cette recette, je prends les même et je recommence, en ajoutant la butternut crue pour la couleur et la texture (une ses seules façons pour moi de faire manger de la  courge à mes filles). C'est très bon et c'est très facile à préparer. Vous pouvez préparer le shimesaba et le déguster avec l'accompagnement de votre choix, concombre, riz blanc etc...
shimesaba_maquereaumarine.jpg 

Ingrédients
pour le maquereau
- 1 maquereau (2 filets levés, désarêtés)
- sel
- vinaigre de riz
pour l'accompagnement
- 1 pomme
- 1 courge butternut
- 1 cuillère à café de miso blanc
- 1 trait de jus de citron 
Préparation
Mettre le maquereau bien seché côté peau dans une assiette, couvrir de sel et réserver au frais 45 minutes. Rincer, sécher sur papier absorbant et remettre dans une assiette arrosr de vinaigre de riz environ 15 minutes (5 minutes de plus ou moins, c'est une question de goût, j'aime bien le vinaigre...). Egoutter et ôter la pellicule transparente qui couvre la peau. Trancher le maquereau.
Peler et couper la pomme en petits dés, citronner et ajouter le miso, bien mélanger. Râper la butternut crue.
Servir le maquereau avec de la pomme et un peu de butternut. 

Par Tiuscha - Publié dans : Recettes - Saveurs marines - Communauté : Â nos recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 19 octobre 2014 7 19 /10 /Oct /2014 11:02

coing.jpg Si légers, les poils follets de tes joues,

Qu'un rien les emporte, une haleine, une brise,

Pareils au doux cotons qui orne, ô friandise,

Les coings à peine mûrs dont les fillettes jouent,

Avant de les manger, à bien lisser l'écorce,

Chaque fois que j'embrasse avec un peu de force

Ta fraîche bouche qui me donne la fièvre,

Je deviens tout barbu du duvet de tes lèvres.

Martial (texte trouvé ici

Par Tiuscha
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 18 octobre 2014 6 18 /10 /Oct /2014 08:18

Le saumon en papillote a souvent été un mets récurrent, notamment en terre-mer avec une fine tranche de lard. depuis quelques années, le saumon se fait plus rare, me méfiant des élevages. Mais comme le thon, on en consomme de temps à autre, peut-être 5 fois dans l'année. Or, une jeune fille me réclamait dernièrement du saumon et qui plus est, avec ce mode de cuisson qui offre une chair moelleuse et parfumée. Qu'à cela ne tienne. La cuisine est un acte d'amour, n'est ce pas ? Et je n'ai de cesse de faire plaisir, dans la mesure du possible et du raisonnable. Je lui ai donc fait la surprise d'un pavé de saumon en papillote aux herbes, accompagné d'une écrasée de pommes de terre violette à la pistache. Vous pouvez choisir les herbes qui vous plaisent le mieux, j'ai opté pour la note citronnée de la mélisse, la menthe douce et la ciboulette. La menthe rehausse bien la chair de ce poisson, je l'avais déjà apprécié avec ce saumon, girolles, pesto de menthe et wasabi. Mais la verveine et l'aneth se marient très bien avec le saumon aussi ! 

saumonpapilloteherbes.jpg
Ingrédients (pour 3)
- 3 pavés de saumon Label rouge
- herbes : ciboulette, mélisse, menthe
- huile d'olive
- sel, poivre blanc 
pour la purée violette à la pistache
- 4 pommes de terre violettes (ici Violine de Borée)
- 1 cuillère à soupe
- 5/6 pistaches
- 60 ml de lait d'amande
Préparation
Cuire les pommes de terre à la vapeur, le peler et les écraser à la fourchette avec le lait d'amande, tenir au chaud.
Déposer un pavé de saumon sur chaque rectangle de papier sulfurisé (papier cuisson), arroser d'un filet d'huile d'live, ajouter 1 brin de ciboulette, 1 ou 2 feuilles de mélisse, 1 ou 2 feuilles de menthe. Refermer la papillote et enfourner environ 10 minutes à 200/210°C. Servir avec la purée de pomme de terre arrosée d'un filet d'huile de pistache et parsemée de pistaches concassées. Ajouter un peu de salade verte ou, comme ici, de pourpier.

saumonpapilloteherbespureeviolettepistache.jpg

 

Par Tiuscha - Publié dans : Recettes - Saveurs marines - Communauté : Â nos recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Vendredi 17 octobre 2014 5 17 /10 /Oct /2014 08:42

Après la cave et le restaurant l'Oustalet à Gigondas, le chef Laurent Deconinck a lancé cet été un bar à vin baptisé Nez. Troisième site gourmand pour la famille Perrin, qui est également propriétaire de chambres d'hôtes dans le village vauclusien. Pas de parfums ici mais d'autres jolies bouteilles à siroter dans un esprit "déjeuner sur le pouce" ou "grignotages apéritifs", avec des planches de charcuterie ou de fromage de grande qualité, ainsi qu'une planche de dessert signée Jouvaud (LE pâtissier de Carpentras) pour terminer sur une note sucrée. En prime, quelques afterworks thématiques bien sentis, comme cette soirée huîtres : Gillardeau et Marennes Oléron au choix, première fraîcheur à déguster avec un Sancerre, un Saint Joseph, un Riesling ou, plus original, un IGP de Corse, tous en accord, et dans une ambiance rétro, presque musette avec un fort sympathique accordéoniste sur le parvis de cette "trattoria" à la française.
Ca tombe bien, que faites-vous ce soir ?

Quelques photos ? La mini planche d'une fillette : tomates cerises, olives picholines excellentes, amandes tout aussi fameuses, gressins maison et saucisson de porc noir de Bigorre ! De la qualité vous dis-je.
nez_miniplanche.JPG

Les huîtres Gillardeau, pain de campagne, beurre et vinaigrette à l'échalote 
nez_huitres.JPG

Deux des quatres vins dégustés 
nez_vins.JPG

La carte
nez_carte.JPG


Nez
bar à vin de l'Oustalet 
84190 Gigondas 

Par Tiuscha - Publié dans : Gîte et couvert - Communauté : Â nos recettes
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires

Un article ? Une recette ?

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés