Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

23 août 2015 7 23 /08 /août /2015 16:24

Le Vivier est une table étoilée joliment placée en bord de Sorgue, dans un environnement bucolique à peine troublé par le murmure de l'eau qui s'écoule en mini cascade... Des restaurants fréquentés en cette fin d'été, c'est le seul que nous ne connaissions pas encore. Très bon niveau, des moments d'émotion, des choix de vin judicieux que nous avons pris au verre en suivant le choix du sommelier.
L'amuse bouche est un cromesquis de brandade sur une mousseline de pomme de terre fumée, câpres, poudre de moutarde. Bien fait, agréable, rempli bien son office.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Entrée et plat signature, le pressé de foie gras & anguille fumée, Pedro Ximénez. Foie gras d'excellente facture, superbe texture, accompagné d'un chutney aux pomme divin et d'une gelée au Jerez Pedro Ximénez bien vue avec le duo terre-mer, déplorons toutefois l'anguille fumée quasiment absente. 
Avec un Terre Siciliane blanc 2014  "SP68" d'Arianna-Occhipinti, fruité mais sec, finale saline et bon accord avec le foie gras, dont la faiblesse est le manque flagrant d'anguille fumée. Dommage...

En bord de Sorgue, au Vivier...

L'assiette de "tapas" est en fait un assortiment de toutes les entrées, dont le foie gras ci-dessus : homard en salade fraicheur de légumes & coquillages, mousse de coco à l’arabica, excellente association je retiens le duo coco-café notamment, vraiment délicieux.
Courgette au shiso vert, tartine de hareng fumé & pomme granny, ail noir & glace au sésame. Pas goûté mais cela semblait très fin et relevé à la fois.
Cromesquis iodé au Murex, salade de fèves & pois, ail confit & mousse de lard. Pas inintéressant dans les saveurs, mais trop de cromesquis tue le cromesquis...
Bisque de homard, un classique superbe de concentration.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Ici les enfants mangent comme les grands ! Pintade, petits légumes, raviole et poudre d'olive noir. Une fillette a beaucoup aimé et n'en a pas laissé une miette !

En bord de Sorgue, au Vivier...

Plat de viande de la grande, une selle d’agneau de pays rôtie, les ris croustillant, pois chiche à l’huile d’argan & pequillos. Très beau plat et jolie présentation, la purée de pois chiche à l'huile dargan, les palets de pequillos, les ris d'agneau sont délicieux, et la viande parfaitement cuite. Etaient servis des samoussas très bons, dixit, et une sauce à la menthe qui formait un lien délicieux entre ces éléments, plat goûteux, harmonieux en saveurs et en textures, esthétique de surccroît.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Autre plat signature, le pithiviers de pigeon du Comtat aux cèpes et foie gras. Avec un Côtes-du-Rhône 2012 Les Cassets du domaine KA. Joli travail de cuisinier, pâte fine et farce complexe, très goûteuse, tout comme le jus de viande, classique, concentré. Un brin de modernité dans cette version que nous avons appréciée.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Et la cuisse rôtie, à manger avec les doigts... Servie avec un bol citronné pour les rincer.

En bord de Sorgue, au Vivier...

L'un des plats de poisson, le turbot vapeur, barigoule de petits légumes à l’huile de caméline, poudre d’olive noire. Avec un Chablis 2014 du domaine Béru.
Plat sobre, féminin, léger, aérien avec une sauce savoureuse corsée par l'huile de caméline et dans laquelle a "infusé" l'artichaut, que relève également des feuilles de marjolaine. Très bon et bon accord, dans la simplicité et la vivacite d'un Chablis classique, citronné.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Pour le dessert, texture de pêche & framboise, glace verveine, joli jeu de saveurs et de textures, harmonieuses avec un peu de peps et de craquant. La petite miss a eu le droit à une version mini de ce dessert ainsi qu'une version mini du "tout chocolat" présenté ci-dessous.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Le "tout chocolat" associe du moelleux, du fondant du croustillant, du glacé, du craquant en version très cacaotée, et en finale, un lait au chocolat blanc et Grand Marnier.

En bord de Sorgue, au Vivier...

Un verre de Maury du Mas Amiel, des mignardises avec le café : cannelés, excellents, macarons pistache, un peu trop froids, et caramels au speculoos, agréables. Puis un vieux Rhum Matusalem de République dominicaine, 15 ans d'âge, très parfumé, doux et velouté. 

En bord de Sorgue, au Vivier...

Le vivier
800 cours Fernande Peyre
84800 L'Isle sur la Sorgue
Site Internet 

Partager cet article

commentaires

laura 23/08/2015 21:50

les assiettes sont superbes !! et le lieu est juste parfait… c'est tellement agréable de manger au bord de la sorgue :)

Article ? Recette ?