Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 18:38

Rafraîchissante, diurétique, astringente, dépurative et tonique, la fraise est un des fruits les moins énergétiques, puisqu’elle n’apporte que 35 calories aux 100 grammes. Riche en eau (90%), elle contient peu de glucides et de sucres, mais des fibres (sous forme de pectine notamment). Intéressant pour la ligne ! Une des principales caractéristiques diététiques de la fraise est sa richesse en vitamines C (60 mg/100g), autant que l’orange ! Avec 125 grammes de fraises on apporte la ration quotidienne nécessaire à notre organisme. Elle contribue également à l'équilibre minéral de l'organisme (en particulier pour ses apports en fer, calcium et magnésium) ; c’est aussi une source intéressante de vitamines B9 (acide folique), de vitamine B8 (biotine) et de béta-carotène.

La fraise a aussi sa place parmi les soins de beauté. Les Romains en faisaient des masques de beauté et on utilise encore l’essence de fraise pour combattre les rides et tonifier la peau. Le bain de fraises aurait le pouvoir de donner du velouté à la peau. Il suffit d’écraser vingt livres de fraises dans l’eau. C’est du moins la recette qu’employait Madame Tallien…

C’était un médicament usuellement employé au XVIème siècle : on estimait le fruit dessicatif, les feuilles et les racines vulnéraires, anticatarrhales, antidysentérique, diurétique, antiscorbutique et l’eau distillée utile dans les ophtalmies ! Elle était aussi utilisée comme remède contre les affections du foie. La présence d’acide salicylique quoique à l’état de traces seulement, a donné à penser que la fraise pouvait avoir une action anti-rhumatismale, ce qui n’a jamais été prouvé…

Attention, la fraise peut provoquer des réactions allergiques. La fraise fait en effet partie des aliments "histamino-libérateurs" : sa consommation libère l'histamine dans l'organisme, ce qui provoque chez un sujet prédisposé l'apparition de phénomènes de type allergique (urticaire notamment). Il semble la fraise cuite soit mieux tolérée. Un autre remède serait de laisser le fruit macérer dans du vin sucré durant une demi-heure. A tenter au moins une fois…

 

Partager cet article

commentaires

mounet 47 10/05/2007 22:54

merci pour ce petit cours de biologie et comme j'adore la fraise ça me fait plaisir d'en savoir plus sur ce fruit

Tara 10/05/2007 22:39

Ma prochaine confiture sera fraise ou ne sera pas !
Grâce à toi !

Tara 10/05/2007 22:38

Il est indéniable que ma prochaine confiture sera fraise ou ne sera pas ! Grâce à toi !

iris 10/05/2007 21:50

Une très jolie leçon sur la fraise, merci.

Article ? Recette ?