Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

16 août 2007 4 16 /08 /août /2007 06:30
robertchamps.jpgRobert Champ est une personnalité connue et appréciée de Piolenc : viticulteur, impliqué à plus d'un titre dans la vie de la commune, il est le Président d'une association oenophile et membre de la Confrérie de l'Ail de longue date, il en est même le "Grand Maître" (Président de l'assocation de la Confrérie) depuis janvier 2007. C'est en cette qualité de représentant officiel de la Confrérie qu'il m'a reçu dans son caveau.

L'occasion d'en savoir plus sur les Confréries gourmandes, émanation des très "secrètes" sociétés nées à l'époque moyenâgeuse...
En effet, à l'origine étaient les confréries religieuses et les corporations professionnelles, placées sous l'égide d'un Saint Patron et dirigées par un Grand Maître. L'univers des compagnons artisans et celui des confrères mystiques étaient souvent unis par une même foi, les chapitres et messes régulières régissant la vie de ces associations.

Inspirées par ces groupements d'antan, les confréries actuelles réunissent aujourd'hui des passionnés autour d'un même lien, culture ou artisananat d'art, gastronomie ou vin... Les confréries bachiques sont parmi les plus actives, et souvent les plus anciennes.

La Confrérie de l'Ail est très récente : elle a été fondée en 1991 par un groupe d'agriculteurs
en prolongement de la Fête de l'ail qui lui est paradoxalement antérieure !
Dès la création, la Confrérie s'impose avec la plus longue tresse d'ail au monde, un record qui permet de valoriser l'ail local. Car c'est un des objectifs des confréries que de faire connaître, de valoriser et de médiatiser le produit du terroir qu'elles ont choisi.

La tenue choisie, rouge et or, est aux couleurs de la Provence, le rouge symbolisant la puissance gustative de l'ail.ail-char.jpg
L'unique véritable chapitre a lieu en début d'année, sa fonction est de choisir les futurs membres de la Confrérie (au départ plutôt piolençois, producteurs d'ail et agriculteurs, mais aussi intervenants actifs et ortganisateurs de la Fête de l'Ail). Des noms sont proposés, on débat de ces candidatures (un ou deux membres par an) et l'on décide des futures intronisations (s'y ajouteront également des intronisations "médiatiques"). Une fois les membres recrutés, la vie de la Confrérie s'organise autour de ce rendez-vous annuel qu'est la Fête de l'Ail (procession dans le corso du village, célébration d'une messe en provençal et bénédiction de l'ail par le prêtre), les autres moments forts étant les "sorties" auxquelles les confrères participent, comme le Ban des vendanges à Avignon en septembre par exemple. Des liens se tissent avec d'autres confréries gourmandes de toutes les régions de France. Il existe même un Parlement des Confréries du département et qui se réunit en conciles pour promouvoir le terroir vauclusien...

Grand Maître depuis le début de l'année, Robert Champ souhaite rajeunir et
dynamiser la Confrérie, accroître ses activités et mettre en avant les qualités de l'ail piolençois, éventuellement en déposant une reconnaissance géographique. L'ail produit sur la zone autour du village, au Sud vers Orange, à l'Est vers Uchaux et Sérignan, au Nord vers Mornas, voire Mondragon, comporte des têtes plus grosses que la plupart des autres variétés avec surtout des gousses bien remplies, peu de déchets donc... Il semblerait que sa conservation soit également plus longue...
Une "première" est le concours d'aïoli lancé cette année par la Confrérie et qui devrait redonner à la Fête de l'Ail sa tonalité gastronomique (pour en savoir plus voir ici) !
La Confrérie gagnerait à se rapprocher des toques provençales, car qui mieux qu'un chef sait valoriser ce fleuron de la cuisine du Sud qu'est l'ail ?

Il n'en demeure pas moins qu'entre janvier et mars, deux à trois mois subsistent sans que l'on puisse se procurer d'ail français. La seule solution : le conserver soi-même, en congelant l'ail en chemise, en stockant de la pulpe d'ail fraîche dans des bocaux stérilisés. Une autre solution vous sera dévoilée dans quelques jours : Robert Champ nous donnera son truc pour conserver de l'ail. Saumure ? alcool ? Pour le savoir, il vous faudra patienter jusqu'à dimanche ou lundi...

A noter, il existe d'autres Confréries de l'Ail à Loriol, à Billon, à Lautrec. Je ne sais pas s'il en existe d'autres, je ne crois pas qu'existe une confrérie pour l'ail fumé d'Arleux... Mais si vous en savez plus, n'hésitez pas, je suis une incorrigible curieuse !



Partager cet article

commentaires

Framboisine 21/08/2007 23:21

pas  pensable de cuisiner sans lui, et à lire ton article, on en est vite et définitvement convaincus:une petite recette plus que rapide,contribution à ma vénération pour l'AIL:petites tomates coeur de boeuf bien mûres, pelées, grossièrement coupées, dans la cocotte minute , avec deux gousses d'ail, du basilic et une CàS  d'huile d'O, un verre d'eau . Laisser cuire  10 minutes, mixer et déguster bien chaud ,avec un peu de gruyère râpé ou de croutons, ou nature, c'est encore meilleur.Parfait pour les soirées fraîches de fin d'été.Françoise

Tara 21/08/2007 09:33

Quel article ! Et quelle passion !Je reçois justement ce jour une amie cambraisienne et lui poserai la question ! C'est vrai que dans le Nord aussi, nous aimons l'ail ! Arleux, Locon ... si je trouve des infos, je pense à toi !

Tiuscha 19/08/2007 13:25

Pas d'intronisation pour le moment... Peut être l'an prochain qui sait, j'attends que les filles aient un peu grandi.

Miss Diane 16/08/2007 19:35

Tout cela me fascine au plus haut point!

frederique 16/08/2007 16:03

oui comme gracianne je me posai la même question ???

Gracianne 16/08/2007 14:53

Et alors, ils vont t'introniser?

irisa 16/08/2007 14:43

Dans le nord près de Cambrai ,il y a un village ,Arleux , célèbre pour son ail fumé . il y a une foire à l'ail tous les ans !

gredine 16/08/2007 13:51

Effectivement, passionnante promenade. J'attends impatiemment la façon de consever ma tresse jusqu'à l'année prochaine

Anne (Papilles et Pupilles) 16/08/2007 13:30

J'aime bien ces confréries. Je les regarde toujours à la fois d'un oeil amusé (les costumes ;) ) & sympathique. Celles d'ici sont surtout vinicoles.

paola 16/08/2007 12:29

Ton article est très intéressant. Je ne savais pas qu'il existait  "la confrèrerie de l'ail" on en apprends vraiment tous les jours.C'est ça la magie du web !Bonne journée et à bientôt

Article ? Recette ?