Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

22 juin 2009 1 22 /06 /juin /2009 14:04
La nèfle du Japon également appelé bibace (bibasse), est le fruit du néflier du Japon, un arbre originaire d'Asie. Il n'a rien de commun avec la nèfle européenne qui murit à l'automne (et se mange blette) et que l'on trouve en nombre dans le Nord et l'Est, puisque le néflier commun est originaire, lui, d'Allemagne...
Le néflier du Japon est natif de Chine mais a été introduit puis
amélioré, et surtout popularisé au Japon ! Le fruit y est nommé bi-wa, comme le luth japonais, car c'est à partir du bois de néflier du Japon qu'est fabriqué cet instrument de musique traditionnel...
neflejapon.jpg
Il ne pousse en France que depuis le XVIIIème siècle, dans le sud de la France.
On le produit à grande échelle et on le commercialise en Asie, sur le continent américain (zone subtropicale), en Israel ou encore en Italie. Des modification variétales ont lieu sur ce fruit qui a tendance à s'abîmer vite... Ceci explique le fait qu'il soit peu commercialisé en France, on en trouve un peu sur les étals du Roussillon ou de Provence?
neflejapon2.jpg
Les nèfles du Japon sont des fruits arrondis, parfois ovoïdes, et font 5 à 6 cm de diamètre, avec une peau de couleur jaune à orangée selon les variétés. Ils sont juteux, acidulés et rafraichissants, très hydratants. La chair possède un peu la texture du melon...
L'intérieur du fruit renferme de gros noyaux (attention, ils sont toxiques), qui laissent peu de place à la chair. Comme par ailleurs, il faut le peler, il ne reste que peu de fruit à manger !
Il mûrit en mai/juin et s'intercale généralement (en Provence du moins) entre cerises et abricots.


neflejapon3-copie-1.jpg
On le consomme évidemment à même l'arbre mais il est parfait pour des confitures, des sorbets, des salades de fruits... C'est un fruit riche en eau, désaltérant, on l'a vu, et très peu calorique.
Si vous en croisez, n'hésitez pas à le goûter et si vous en avez chez vous, voici quelques idées culinaires :

Lassi aux nèfles du Japon et à la fève Tonka
Shortbread matcha, chèvre et abricots pochés, sorbet nèfle/abricot

Saisaika (さいさいか) : bouchée fraîcheur de nèfle du Japon


Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Potager et verger
commenter cet article

commentaires

Alex 05/07/2016 12:34

Le mien se porte bien mais je ne suis pas ds le sud :)(grenoble)

michette 23/06/2009 10:52

Tu fais remonter les souvenirs ; j'avais un néflier dans mon jardin lorsque je vivais à Madagascar et j'adorais.bises

helene 23/06/2009 09:15

Ces fruits ressemblent à si méprendre aux abricots. Le climat est peut-être un peu rude en région parisienne.

Virginie 23/06/2009 05:48

Je ne connaissais pas. Merci pour cette belle découverte qui éveille ma curiosité.Bises

MARK 22/06/2009 23:23

MErci pour les informations. Je ne connais que celle d'automne.

mamapasta 22/06/2009 22:52

ici, c'est la version germanique qui pousse...en patois ce sont des melles et non des nèfles ... la version japonaise et les hivers du poitou sont ils compatibles?dès que je vais en Espagne, je me fais une cure de nefles japonaises!

kouky 22/06/2009 22:38

délicieux fruit trés rafraichissant! en Algérie on en prépare un délicat tajine sucré,le fuit étant épluché, dénoyauté , farci d'une pâte d'amande et cuit légèrement dans une petite sauce.un délice à découvrir!!bonne soirée!!

Nicole 22/06/2009 22:12

C'est vrai c'est un fruit délicieux que j'ai découvert il y a 35 ans quand je me suis mariée et venue habiter à Montpellier,j'aime ce petit goût acidulé,il faut les choisir le plus mûr le plus mûr possible.Un autre fruit (du midi)les jujubes que l'on ne trouve que sur certains marchés,j'en avais un arbre qui croulait de fruits,à manger sur place comme une friandise.Bonne nuit.Nicole

chapot 22/06/2009 17:43

Merci d'être venue faire un petit tour sur mon blog, que de renseignements, c'est super, la prochaine fois que j'en voie, je n'hésiterai pas à en acheter

birgit 22/06/2009 17:26

Je suis contente que tu fasses la promotion de ce fruit, peu de gens le connaisse; Dès que j'en trouve j'en achète mais ces fruits viennent d'Espagne ou de Tunisie pas de Provence. J'en ai mangé "sur l'arbre" en Sardaigne en avril et à barcelone debut juin. C'est un vrai régal. Merci d'en parler

Article ? Recette ?