Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

7 août 2008 4 07 /08 /août /2008 15:09
Poursuivons ce cycle destiné à promouvoir les producteurs de qualité de ma région... Cette fois, c'est un éleveur de chèvres près d'Orange, Monsieur Bagnol.


L'élevage c'est un sacerdoce, plus encore que les cultures agricoles. Pas de jour sans traite, pas de jour sans soin et nourriture prodigués aux bêtes. Pas de vacances donc... Le fiston de Monsieur Bagnol, actuellement en BEP "élevage" à Richerenches,  prendra-t-il la suite ? Il a l'air suffisamment motivé pour cela, et suffisamment attaché au troupeau. Car l'élevage c'est aussi et surtout une histoire d'amour entre un homme et ses animaux. Là encore, l'histoire est familiale : le grand-père était éleveur et vendait en gros sa production, le père poursuit et affine sa démarche commerciale en gérant les livraisons aux épiciers de la région, le fils vendra-t-il via Internet ?!


C'est dans le quartier Russamp que les 80 chèvres paissent et batifolent, des blanches de la race saanen et des chamoisées alpines, brunes et noires. Elles sont nourries à l'orge et à la luzerne récoltés par l'éleveur, ce qui lui permet d'avoir une totale autonomie et d'être "autosuffisant" de l'élevage au fromage ! Il cultive également du blé et du tournesol qui sont livrés à une coopérative céréalière.

Sa journée commence tôt par les livraisons dans divers points de  vente, petites épiceries du département ou restaurants, ainsi que la Ferme des 4 saisons à Orange, un groupement de producteurs indépendants qui vendent en direct. Puis, il s'occupe de la traite et travaille une grande partie de la matinée dans la fromagerie.



Sur le cheptel caprin, on dénombre 60 chèvres, environ 20 chevreaux et 2 boucs, les deux mâles reproducteurs entrent d'ailleurs en saison active dès ce mois d'août. 5 mois après, les chèvres mettront bas, soit en janvier/février (décembre/janvier est la saison creuse concernant la production laitière). Puis, les naissances vont s'accroître et la production s'intensifier durant toute la saison printanière.



Chaque chevreau tête en moyenne 3 mois (et en aucun cas, il ne doit être sevré avant 1 mois et demi), mais à 6 mois, une des "biquettes" est en âge d'être "montée" et elle tête encore sa mère !

Actuellement, la collecte représente 70 litres par jour (sur une production annuelle d'environ 20 000 litres), la trayeuse permet de traire 6 chèvres à la fois. Les bidons sont refroidis par une bouteille glacée, une astuce de Monsieur Bagnol qui permet de gagner du temps dans la fromagerie. Car il est des tâches particulièrement chronophages comme les éléments d'hygiène : nettoyage des tuyaux de la trayeuse sous pression, lavage des bidons, des entonnoirs, des clayettes, etc...


Le lait est alors filtré, puis ensemencé avec de la présure et du petit lait de la veille ; les fromages sont très légèrement salés.
 

Après 3 jours, au stade de la faisselle, l'égouttage est suivi du moulage, puis de l'affinage; les fromages démoulés encore frais sont retournés sur les clayettes matin et soir. Monsieur Bagnol vend ses fromages de chèvres frais (2 jours maximum, ils représentent 8 fromages sur 10 vendus !) ou mi-secs
1,20 €  pièce. Inutile de vous dire qu'ils sont délicieux ! Et la faisselle (qui n'est pas à la vente) est un peu aigre, mais j'aime bien cette saveur typée "à l'ancienne", redécouverte il y a peu, avec de la confiture ou cuisiné de diverses façons...



Fromagerie de Monsieur Bagnol
Quartier Russamp à Orange

Suivre le panneau "fromage de chèvre" depuis le pont de l'Aygue en sortie d'Orange, direction N7 Nord, directement  sur la gauche. On peut également récupérer une route en suivant la route des Aigras, entre Orange et Piolenc sur la N7.

NB Les blanches ne sont pas plus photogéniques mais plus dociles à la caresse (elles sont quémandeuses !) et à la photographie (elles gigotent moins...)


Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Savoir faire
commenter cet article

commentaires

Estebe 08/08/2008 13:40

Palpitant.Notez que l'in trouve des Bagnol à côté de la N7, c'est assez logique.

Mamzelle Gwen 08/08/2008 08:17

Je vois que je ne suis pas la seule à courir les chèvreries en ce moment ;-pTon reportage est très bien fait, çà me donne envie d'aller tout de suite piocher dans la réserve de fromage de chèvre de mon frigo :-))

Sandrine 07/08/2008 20:43

Merci beaucoup pour ce petit reportage très enrichissant......moi qui adore le fromage de chèvre, je suis comblée !!!!!A bientôt

MARK 07/08/2008 17:51

Merci Tiuscha de mettre en avant les producteurs qui ont encore l'amour du produit avant de penser à leur nouvelle mercedes où les prochaines vacances aux baléares. Celà m'aurait bien plu, avoir un troupeau de chèvres. Heureusement qu'ils existent encore ces gens là, il faut leur faire honeur et acheter leurs produits, même si ils sont un peu plus chèrs que les produits en supermarché. Mais comme on mange tous beaucoup trop, il suffit de payer plus chèr pour une meilleure qualité et de manger un peu moins. Et comme ces produits sont tout de même plus goûteux, plus forts et donc plus bouratifs. Donc pas de problème.

Article ? Recette ?