Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

24 décembre 2008 3 24 /12 /décembre /2008 16:40
C'est le temps de Noël, alors voici une petite vidéo légère, joyeuse en préambule d'un billet plus "sérieux"...



Quand j'ai découvert chez Lauriana la proposition de Lolotte, j'ai décliné. J'étais plutôt de l'avis de Laurence (cakes and co) : pas d'outrageuses recettes mais à quoi bon fermer le blog en si jolie période. Certes jolie, mais pas pour tout le monde, c'est ce que Lolotte voulait exprimer, peut être maladroitement. Je souhaitais donc au départ conserver une certaine "activité bloguesque" en proposant des recettes simples comme celle-ci ou cette autre, deux récentes gourmandises à la portée de toutes bourses, non ? Non, peut être pas de toutes...
Un geste solidaire, massif, un peu comme avec certaines opérations relayées massivement sur la "blogomiam" (comme dit Anso), rappelez vous "ras la fraise" ou "non aux OGM". Personnellement j'ai pris fait et cause aussi pour le camembert au lait cru, chacun ses "chevaux de bataille" ! Celui-ci en est un aussi, question de solidarité. Même si je ne suis pas tout à faite sûre de sa résonnance. A moins d'un effet de masse... Pour que chacun prenne conscience que les temps déjà durs risquent de l'être encore davantage. Je serai d'ailleurs curieuse de connaître l'avis éclairé de Patrick (CdM) sur la crise que nous traversons et qui risque de s'intensifier.
Et tant pis pour Wikio, si mon audience baisse pendant ces 15 jours !

Les fêtes de Noël sont un moment de retrouvailles, de partages, de gaieté, de légèreté et aussi de plaisir, ceux de bouche en font partie. Même mes grand parents qui ont vécu simplement (pour ne pas dire chichement), avaient plaisir à recevoir autour de la table et à partager des gourmandises car le temps était à la fête !
Il y a quelques années, j'avais perdu le coeur à fêter Noël, célibataire à Paris. Mais avouons clairement que depuis que je suis Maman, et vivant dans un petit village de Provence, la misère reste cachée, alors on l'oublie... et on privilégie les petits bonheurs et la joie quotidienne de nos enfants. Et pourtant, elle existe bien, des gens vivent avec peu de ressources, une misère ordinaire... Que j'occulte probablement pour profiter de ces Noëls bénis avec mes filles, c'est tellement agréables de les voir émerveillées et heureuses.

Auntie Jo nous a demandé ce qu'était l'esprit de Noël pour nous. Et ma réponse est certes un peu tardive...
Il n'est pas dans la hotte du Père Noël (mais bel et bien dans le regard étincelant des enfants qui découvrent leurs cadeaux au pied du sapin), ni dans nos assiettes, c'est certain. Même si cela participe de la fête... Il est dans la piété pour les croyants, car cela reste un moment de prière, une célébration religieuse. Il est dans la charité chrétienne pour quelques-uns d'entre nous. Il est aussi dans les retrouvailles familiales. La célébration des ancêtres comme de la descendance n'est-elle pas du même ordre que la religion ?

Il est encore dans les souvenirs d'enfance, les miens sont familiaux : les repas quasiment toujours chez ma mère le jour de Noël autour d'un plantureux repas en compagnie d'une famille (côté maternel) qui n'était pas encore déchirée. Et les retrouvailles du "clan" paternel (mes grands-parents ont eu 10 enfants et jusqu'à 18 petits enfants !), l'une des rares occasions pour la famille entière de se réunir. Marguerite, ma grand mère ,faisait des gaufres et nous offraient des "crottes en chocolat" pour nos étrennes. Ces réunions étaient bruyantes, encombrées (imaginez 40 personnes dans la cuisine d'une ferme), mais tellement joyeuses ! Tout respirait le bonheur de se retrouver en famille.
L'Esprit de Noël c'est aussi avoir tenu à réunir la famille proche autour de ma mère à l'hôpital, peu avant qu'elle ne parte.
L'esprit de Noël pour moi c'est la famille réunie, la fête est incomplète cette année car Noël se passera à 4, avec mes filles mais sans leurs grand-parents, ni leur grande soeur... Et j'ai manqué aussi l'occasion de fêter Noël chez mon frère, ce qui m'attriste un peu. Ce sera sans doute pour une autre année...


blogpause


Qu'avons nous à perdre à ne pas publier pendant ces quelques jours de fêtes, cette trève des confiseurs ? Rien, alors pourquoi ne pas mettre notre blog en pause. Cela m'arrive rarement, je suis prolixe et peut être même accro ! Mais après longue et mûre réflexion, je me joins à cette opération blog en pause, par solidarité.

En attendant de vous retrouver, je vous souhaite un Joyeux Noël et de très belles fêtes en compagnie de vos proches, chérissez-les ! A bientôt, en l'an neuf (que cette fois, on peut bien écrire l'an noeuf !).



Partager cet article

commentaires

irisa 30/12/2008 14:15

je n'ai vu que tardivement le billet de Lolotte , j'étais toute  à" mon esprit de Noël ", si particulier cette année ! Et j'ai donc publié un billet annonçant à toute la blogosphère la naissance de mon petit fils (né le 26 décembre )Réjouissances , et bonheur famililal donc !

Anso 30/12/2008 11:30

C'est un billet très émouvant, et je retrouve ici un peu de mon esprit de Noël, même si la famille est moins nombreuse... Je te souhaite beaucoup de bonheur avec les tiens, tu le sais déjà, et je t'embrasse très affectueusement !!

Mona 29/12/2008 17:37

Ta sincérité me touche, Tiuscha ! Personnellement je ne crois pas à toutes ces actions même si elles partent d'un bon sentiment !Pour moi, la seule façon de faire bouger les choses, c'est de descendre tous ensemble dans la rue et de dire à nos gouvernements notre colère face aux mal logés, face aux entreprises qui délocalisent, face aux milliers de suppressions de postes dans les services publics...la liste est longue !Bon, je te souhaite une très bonne nouvelle année pleine d'imagination et de joie !

gracianne 29/12/2008 14:57

Bonne pause alors Tiuscha, et surtout bonnes fetes, en famille.

jupiter 28/12/2008 18:11

Tu as fais le bon choix et je pense que cette action devrai être plus fortement relayerOui , ici aussi on fait "petit" dans nos campagnes, c'est vrai ce que tu racontes, si vrai, cela va devenir dur je pense.Uses ton temps avec tes enfants, c'est un bonheur immenseà bientôtjupi

Rosa 28/12/2008 10:48

Un beau geste!Tous mes voeux de bonheur pour la nouvelle année!Bises,Rosa

hélène 28/12/2008 10:31

L'idée de Lolotte était plutôt bonne. Quant à la crise, les plans sociaux risquent d'être nombreux et il va falloir se serrer les coudes en 2009. Je te souhaite de bonnes fêtes en famille.

senga50 27/12/2008 18:32

Comme toi j'ai hésité mais je publie peu ! une fois par semaine au mieux alors... En tout cas j'ai un peu rêvé devant ces calissons noirs et ce foie gras aux olives... Demain je serai en Provence alors je ais revoir tout ça... Bonnes fêtes....

mamina 27/12/2008 14:35

N'ayant pas répondu à l'appel de Lolotte qui est quelqu'un que j'apprécie totalement, je comprends tous les arguments, mais continue comme j'ai toujours fait. Je souhaite à tout le monde d'être chanceux et d'avoir du boulot et de pouvoir faire plaisr et de partager d'abord avec ceux qui nous sont le plus proches.

Tiuscha 27/12/2008 13:30

Patrick, tu n'as pas tort, l'utilité d'une telle action est toute relative, justement, le temps est à la réflexion pour savoir quelle pourrait être une action réellement utile. Et puis je profite aussi de cette pause pour passer du temps avec mes filles et mon mari...

Article ? Recette ?