Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

11 février 2009 3 11 /02 /février /2009 19:46
Selon un article paru dans Le Point de la semaine dernière, la société Delpeyrat co-financerait des travaux de recherche axée sur le clonage des truffes. Objectif : contrer la truffe chinoise et augmenter les rendements de la melano hexagonale ! Un spécialiste à l'INRA espère ainsi multiplier par 5 les récoltes truffières ! Le début de la commercialisation de ces truffes clonées serait prévue pour 2013. Et vous qu'en pensez-vous ?

Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Warning
commenter cet article

commentaires

jupiter 12/02/2009 23:03

je viens de lire Vanille, elle a bien raisonc'est soit disant une mutation génétique normale que l'INRA  a fait passé pour faire la tomate No RINRIN : ripening inhibitor. Source INRAces fameuses tomates à la peau blindée et au 5 sépalesjupi

jupiter 12/02/2009 22:58

il faudrait déjà que les productions normales donnent malgré les aléas climatiquesmalgré les plants mycorisés de l'INRA, la production est toujours aussi aléatoire 20 ans aprèspour ma part je pense qu'il faut laisser faire la nature et traquer plus efficacement les importations de truffes chinoises, truffes qui sont justes un support de goût lorsqu(elles sont mises en contact avec la melanosporum vraie.pour indication la récolte de truffes dans le Var à été catastrophique, sur le marché d'Aups la plupart venaient de Charentes qui était en surproductionsur le marché de gros ces truffes coûtaient entre 200 et 350 euros le kg, mais revendu bien bien plus cher au détails et sur les marchés de truffeslà il y a déjà un gros problème Internebon je vais me faire lyncher car il ne fallait pas le dire

brigitte 12/02/2009 15:07

je me demande si ce n'est pas choisir entre la peste et le choléra !

Cenwen 12/02/2009 09:27

Coucou:)à franchement parler, je suis un peu partagée dans ma réponse ^^Je ne suis pas fan des manipulations génétiques sur quoi que ce soit (une bouture pour moi n'est pas un clonage^^), et d'un autre côté, c'est tellement cher parce que rare, que je n'aurai sans doute jamais l'occasion d'en goûter une un jour!Bisous:)

Vanille 12/02/2009 09:15

L'INRA réussissant à merveille à nous faire avaler des fruits et légumes de plus en plus insipides, pourquoi pas des truffes ?

mamina 12/02/2009 08:11

ce que dit Mamapasta est vrai mais dans le cas dont tu parles, il y a un problème... la truffe chinoise n'a strictement aucun intérête gustatif! A suivre donc.

Tiuscha 11/02/2009 23:01

Puissent les producteurs t'entendre !

mamapasta 11/02/2009 22:39

que l'on m'en envoie deux ou trois grosses que je me fasse une idée...encore que l'idée de clonage des truffes ne me parle pas au niveau scientifique, toute bouture est un clone à proprement parler, et ça ne surprend personne de multiplier ses groseillers par bouture....De même la pomme de terre ratte a été sauvée de sa dégénérescence virale par clonage de méristème et on est bien content d'en manger, cela n'à strictement rien à voir avec une manipulation génétique.attendons 2013, si les prix sont divisés par 5 et le gout intact, je vote pour

Article ? Recette ?