Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

21 mai 2009 4 21 /05 /mai /2009 07:49
La Provence est un peu le pays des artichauts, les petits violets qu'on mange cru (comme ici) ou sautés vivement, la fameuse "barigoule" et j'en passe ! Mais on y fait aussi pousser des gros Macau, plus habituellement bretons. C'est le cas de ce gros-ci, que j'ai farci à la méditerranéenne, de rouget, tomate séchée et olives noires, avec une base de faisselle de chèvre. C'est une entrée à partager ou un plat bien copieux. Vous pouvez aussi choisir de farcir des petits artichauts pour une présentation individuelle plus légère !


Ingrédients
- 1 gros artichaut Macau
- 1 filet de rouget (60 grammes)
- 25 grammes de faisselle de chèvre
- 1 petit blanc d'oeuf (1 grosse cuillère à soupe)
- 1 pétale de tomate séchée
- 2 olives noires de Nyons
- 3 petites feuilles de basilic
- 1 petite cuillère à café de chapelure
- 4 pignons de pin
- sel, poivre

Préparation
Poêler puis écraser le filet de rouget à la fourchette, ajouter la faisselle de chèvre, la tomate et les olives hachées, le basilic ciselé et le blanc d'oeuf battu à la fourchette ; saler, poivrer.
Cuire le gros Macau à l'eau salée, jsuq'à ce que le coeur soit tendre. Les feuilles doivent s'enlever en gardant une légère résistance. Oter toutes les feuilles du coeur, ne garder qu'une ou deux rangées extérieures. Enelever le foin et farcir avec la préparation.
Ecraser les pignons de pin et les mélanger à la chapelure, saupoudrer l'artichaut de cette chapelure de pignons.
Enfourner à 210°C environ 45 minutes (le mien était un peu juste, j'avais vu un peu court en temps de cuisson).



Partager cet article

commentaires

Carole 26/05/2009 14:52

j'en ai vu il y a peu mais ne sachant pas trop comment le préparer, je l'ai laissé sur l'étal. Tu me donnes de bonnes idées, sans poisson pour moi

Claire 22/05/2009 18:08

Ha oui ! Artichauts, rougets, pignons : voila de la belle recette. C'est noté dans mon carnet ! 

Clemence 22/05/2009 14:23

comme ça a l'air bon !

sagweste 22/05/2009 07:27

les artichauts et nous dans la famille c'st le grand amour ;o))) meme Tilou!!bisousag

provence 22/05/2009 00:26

Je te suis très volontiers sur cette recette!Bises

MARK 21/05/2009 22:10

Chouette recette, mais pour moi se serrait en plat consistant tout de même. J'i cuisiné des poivrades en semaine également.

Mamina 21/05/2009 17:35

La Bretagne est aussi le pays des artichauts... nous en avons mangé aujourd'hui, qui seront publiés dans 2 jours je pense... c'était délicieux. Les tiens par contre me font aussi de l'oeil!

Prisca 21/05/2009 14:58

Je ne connaissais pa snon plus et j'ai peu de chance de le trouver par chez moi. La recette me plait, je réfléchis à une adaptation ;-)

josephine51 21/05/2009 14:09

Cette préparation provençale me donne l'eau à la bouche, même après déjeuner !

Yum 21/05/2009 12:05

Je ne connaissais pas cette variété d'artichaud, honte à moi qui suis provençale d'origine! Jolie recette ;)

Article ? Recette ?