Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 15:01

Eclats de talents
à Uchaux (Vaucluse) : une première édition (voir l'annonce) plutôt bien organisée sous un ciel mitigé, un village dans le village, beaucoup de convivialité...
Un atelier d'initiation de dégustation au vin et d'accord mets-vins autour des vin locaux (auquel j'assistais plus pour rencontrer les professionnels et ecouter les conseils d'accord mets-vins). Cet atelier se faisait sous l'égide d'une oenologue, Lucile Rostang, également vigneronne, d'un vigneron, Jérôme Hue (domaine Mas de Casalas) et du chef du restaurant Le temps de vivre à Uchaux (lieu dit les Farjons), Thierry Bonfante. Excellent groupe, avec une bonne interaction entre dégustateurs et professionnels...


Je ne suis pas une débutante mais on apprend toujours des choses ! Et les vins étaient intéressant à découvrir. Mention spéciale à une petite arvine suisse qui figure à la carte du Temps de vivre... Car le chef y a vécu et exercé sa profession durant 3 ans et qu'il est resté proche des vignerons locaux. Par ailleurs, c'est un viticulteur d'Uzès qui a acheté des vignes en Suisse, d'où ce petit vin que le chef a eu la bonn idée de nous faire déguster en fin de séance avec une tarte à la banane et sirop de citron...

Lucile Rostang et Jérôme Hue

Il est apparu assez vite aux yeux des intervenants que je n'étais pas qu'un simple amateur mais c'est un peu délicat d'approfondir les techniques de vignification, j'ai donc discuté peu après avec Jérôme Hue, de biodynamie. Sans traitement, les vins sont instables et on ne sait jamais quel va être le résultat. D'où une surprise sur un 2008 riche en saveurs mentholées et réglissées, avec cependant une finale très "verte". Précision, Jérôme Hue s'est lancé dans l'aventure en 2004 et son premier millésime est de 2006 ! Cest donc un "jeune" vigneron, passionné, plein d'enthousiasme, et c'est si agréable !


Un peu plus tard, je me suis rendue compte que son domaine se situait vers Mondragon et qu'il s'agissait d'un vigneron que j'avais longtemps cherché (ne me rappelant plus le nom du vin), pour l'avoir dégusté lors de ce repas (clic) chez L et lui, le restaurant "nature" de Saint Paul Trois Châteaux. Le monde est petit (sutout dans le Nord Vaucluse !).


Je me rappelle avoir choisi ce vin, un peu sur les conseille de "L", un peu pour la biodynamie mais aussi pour la poésie du nom : "le coup d'pied à la lune"... Pour en savoir plus sur le domaine, cliquez ici.

Quant à Thierry Bonfante, il était en chargé du repas, je n'ai donc pas pu discuter énormément, mais l'occasion se retrouvera... Au temps de vivre, par exemple !



Car à la recherche de la productrice de foie gras provençal, Chantal Malot, je me suis trouvée coincée sous un préau par une terrible averse. Je me suis réchauffée à coup de Côte du Rhône, Colline d'Uchaux et Plan de Dieu, auprès de la Cave de Sérignan où j'avais travaillé (un peu) il y a 7 ans !
L'ambiance était au vin et au casse-croûte improvisé avec les terrines de Chantal et son délicieux foie de lotte mariné à la provençale... Hélas, pas de foie gras en dégustation, pour ça, il faudra que j'aille chez elle un de ces jours...


Chantal, c'est un sacré personnage (au milieu ci-dessus) : chef de cuisine à Nancy avec deux restaurants, Le petit cochon et l'Aladin (aux antipodes l'un de l'autre), elle a été aussi chef sur un bateau de croisière sur le Nil ; elle a également travaillé pour le Maharajah de Mandawa ainsi que pour le Reine Noor de Jordanie !
Puis, à 50 ans, elle a épousé son unique amour de jeunesse qu'elle n'avait pas revu durant plus de 30 ans ! Elle est enfin venue s'installer en Provence et 'est lancée dans la production de foir gras, entre autres, tout en proposant une activité de traiteur et chef à domicile. Dans la foulée, elle a créé la Confrérie du foie gras du Vaucluse dont elle est la Présidente ! Sacrée bonne femme, je vous dis ! Pour en savoir plus, cliquez ici.


Mais il a fallu s'échapper et regagner  le home sweet home, non sans admirer au passage des tourneurs sur bois... C'est réellement un travail fascinant et j'aurais bien craqué sur ce mortier, quand un petit garcon aux yeux rêveurs est reparti avec cette toupie...



C'est une jolie manifestation qui fait la part belle à tous les talents, même si je me suis plus attardée sur les produits de bouche... Il me semble que ce fut une réussite. A suivre l'an prochain !
Et si vous passez par Uchaux, où il y a un autre très bon restaurant, Côté Sud, n'éhsitez pas à vous y promener, le coeur du village est très mignon...


Partager cet article

commentaires

helene 12/06/2009 15:21

Maiss pourquoi il ne se passe jamais rien dans mon coin? Merci de partager cette journée avec nous.

Val 11/06/2009 18:41

Il s'est passé qqchose à Uchaux? ça a bien changé alors, car à l'époque, c'était un village minuscule

Article ? Recette ?