Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

12 juillet 2009 7 12 /07 /juillet /2009 15:49

La production mondiale est à 80% européenne, et les premiers producteurs sont aussi les plus gros consommateurs ! Les pays nordiques sont peu consommateurs d’huile d’olive, un produit qui fait partie intégrante de l’art de vivre, de la culture du Sud…

L’Espagne (200 millions d’oliviers) est le premier producteur avec 1 000 000 tonnes d’huile d’olive par an (soit environ 40  % de la production mondiale, voire près de la moitié certaines années !), devant l’Italie (30 %) et la Grèce (20 %). A noter, la singularité ibérique d'un marché un marché à terme de l'huile d'olive unique au monde, le MFAO.

Avec moins de 5000 tonnes par an, la France et ses 28 000 producteurs est bien loin derrière…
L’Italie est le premier consommateur d’huile d’olive en Europe devant l’Espagne et la Grèce, la France arrive en quatrième position. Partout, l’huile d’olive connaît un engouement croissant depuis les années 70, avec un développement exponentiel de la consommation ces 30 dernières années : celle-ci est ainsi passé, en France, de 27 000 tonnes en 1989 à 83000 tonnes en 1999 !

Pas étonnant donc que les géants de l'agro alimentaire ait investi "l'or vert" : le marché est "écartelé" entre de grande marques d'une part, et des petits faiseurs d'autre part.

 

Afin de réguler un marché flou aux produits de qualités inégales, la Communauté Européenne a crée en 1992 des systèmes de valorisation et de protection des dénominations géographiques (AOP et IGP) et des spécialités traditionnelle : AOC en France, DO en Espagne, DOC ou DOP en Italie et IGP (indications géographiques protégées). Cette réglementation a pour but d’identifier clairement les provenances et les savoir faire traditionnels, en protégeant la qualité des produits. Aujourd’hui, seuls cinq pays produisent une huile d’olive vierge extraite à froid certifiée AOP : la France, l’Espagne, l’Italie, la Grèce et le Portugal.

Les premières Appellations d'Origine Contrôlées sont apparues en France en 1994 (Nyons) puis 1997 (Vallée des Baux). Depuis, ont vu le jour l’AOC huile d’Aix en Provence, l’AOC huile de Haute Provence, l’AOC huile de Nice, l’AOC oliu di Corsica et l’AOC huile de Nîmes.

Partager cet article

commentaires

parapharmacie 06/10/2010 18:28



Qu'est ce qui favorise le développement de la culture de l'olive dans ces 3 pays en particulier?



Tiuscha 06/10/2010 18:46



Pour l'Espagne, il y a clairement une politique gouvernementale qui booste la productivité, d'où cette avance incroyable par rapport aux autres pays. La Grèce et l'Italie ont une longue tradition
oléicole, plus qu'en France, on y est plus ancré dans le bassin propice à cette culture, et ce, depuis l'antiquité, ceci explique sans doute cela...



jupiter 13/07/2009 00:30

Des précisions vraiment utiles. Dernièrement j'ai eu le plaisir de goûter une huile Crétoise, un parfum et un fruité imcomparableIl y a des "AOC" andalouses remarquables aussi, et de la très mauvaise aussiMa production me suffit pour l'année, au moins je sais d'où vient l'huilePar contre il y a une dérive qui pointe c'est le mariage en cuisine de l'huile d'olive et de la crême fraîche, je trouve que c'est vraiment gâter la marchandise, mais bon c'est seulement mon avisjupiOk pour un raviolo par personne

Article ? Recette ?