Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

13 août 2009 4 13 /08 /août /2009 10:13
Il est une recette de saison que j'aime ce sont les fruits pochés au vin, rouge ou moelleux, avec des pêches, des fruits rouges ou encore des poires... Oui, mais voilà, ce sont des recettes qui ne conviennent pas aux minettes, alors, il reste les sirop de fruits, d'herbes ou de fleurs. D'où ce dessert gourmand, fruité et glacé, avec un contraste entre la chaleur du fruit poché et le froid de la glace : une poire pochée à l'hibiscus, parsemée d'éclate de praline rose, servie sur un coulis de mûre avec de la crème glacée à la vanille. Etpour décorer, un essai de tuile de sucre teintée de rose...
 La poire et la mûre y forment un joli duo (que j'aime décliner de diverses façons), la poire pochée est délicieusement fondante mais le croquant des éclats de praline rose lui donne un peu de punch (sans alcool !). Le coulis de mûre apporte de la pronfondeur à l'ensemble.

Ce qui est bien avec le sirop d'hibiscus c'est qu'il teinte légèrement de rose la chair de la poire, il donne ainsi l'illusion d'une poire pochée au vin rouge...  Pas d'hibiscus pur pour une fois mais le mélange "Florale à la merise" de Terre Exotique, qui parfume autant qu'il colore.
Quant aux éclats de praline rose, l'inspiration vient de ce dîner au Pré du Moulin, et sa poire à la nougatine... Un joli dessert qui a enthousiasmé les filles. Mais quand elles auraient prféré une poire plus sucrée, leur père l'a trouvée, lui, trop sucrée ! Allez comprendre... La tuile est sans doute ce qui apporte le plus de sucre, mais elle était plus là pour l'esthétique et tant pis si on ne la mange pas !

Au sujet de cette tuile, j'ai employé du sirop de glucose déshydraté. Quelle différence faites-vous avec le glucose, entre le sirop liquide et la version séchée ? Si vous pouvez éclairer ma lanterne, j'avoue que le sujets est des plus flous !


Ingrédients
- 4 poires
- 2 ou 3 pralines roses
pour le sirop de pochage
- 100 grammes de sucre
- 2 cuillères à soupe de "florale à la merise" (ou fleurs d'hibiscus seules)
pour le coulis de mûre
- 250 grammes de mûres
- 50 grammes de sucre
pour les tuiles
- 1 cuillère à soupe de sucre
- 1 cuillère à soupe de sirop de glucose déshydraté
- quelques éclats de sucre rose (celui des pralines...)
pour la glace à la vanille
- 450 ml de lait (1/2 écrémé)
- 150 ml de crème liquide
- 6 jaunes d'oeufs
- 100 grammes de sucre
- 1 belle gousse de vanille




Préparation
Préparer la glace à la vanille (la veille) : Faire bouillir le lait et 50 ml de crème avec le bâton de vanille coupé en 2 et laisser infuser une bonne demi-heure. Gratter les grains et faire bouillir à nouveau. Fouetter les jaunes d'oeufs avec le sucre. Verser le lait bouillant dessus, puis remettre dans la casserole sur feu doux et laisser épaissir jusqu'à ce que la crème nappe la cuillère. Laisser refroidir, mélanger avec le reste de crème et placer au froid une nuit. Au moment, turbiner (ou préparer à l'avance).
Faire bouillir 750 ml d'eau avec le sucre et y faire infuser le mélange à la fleur d'hisbiscus jusqu'à refroidissement.
Mettre les mûres avec le sucre et 20 ml d'eau, faire bouillir puis presser le jus et la pulpe au dessus d'un tamis ou d'une passoire. Réserver le coulis.
Concasser les pralines roses et réserver.
Mélanger le sirop de glucose "sec" et le sucre, étaler des ronds de poudre sur un silpat ou du papier sulfurisé, parsemer d'éclats de sucre rose et enfourner à 210°C quelques minutes. Laisser refroidir.
Chauffer le sirop d'hibiscus et faire réduire environ 10 minutes, y pocher les poires pelées, hors du feu et à couvert, environ une bonne demi heure. Le sirop doit être encore tiède.
Egoutter les pores et les parsemer d'éclats de praline rose, poser sur le coulis de mûre, ajouter une quenelle de glace vanille et décorer d'une tuile.




Partager cet article

commentaires

Boudloune 18/08/2009 22:10

C'est avec délice que je me laisse tenter.Bisous.Caro

irisa 17/08/2009 10:53

je connais Terre exotique , il y avait une boutique à Lille où j'allais faire mes provisions . Et il me semble avoir un flacon de ces fleurs au fond d'un placard ( offert par une amie) et que je n'ai pas encore utilisé ( pourvu que la date de péremption ne soit pas dépassée !)Tu fais toujours de si jolies choses ! de la poésie à manger !

Catherine 15/08/2009 08:21

belle association !bisous

Mamzelle Gwen 14/08/2009 07:47

C'est très "girly", çà plairait certainement à ma minette (période rose oblige) :-)

cuisine-guylaine 13/08/2009 23:43

Waouh ! quelle belle recette, trop tentant avant d'aller dormir, lol !

Lisanka 13/08/2009 23:30

tentant!!!!!!

mayacook 13/08/2009 21:20

Oh que j'aime!

Marie-Claire 13/08/2009 19:10

Avec tout ça j'ai oublé de dire qie ta recette est top !(et j'ai laissé un point d'interrogaton aui n'a pas lieu d'être au début du message... pfff cette habitude de ne pas relire !)

Marie-Claire 13/08/2009 19:08

Au sujet du glucose, si ta question porte sur la composition: il n'y a aucune différence, le glucose étant un sucre? les deux sont du glucose pur. La différence est uniquement dans l'usage qu'on en fait. La forme " atomisée", en poudre, s'utilise dans les glaces ou les sorbets, ou comme tu le fais ici, pour certaines confiseries. Là il te fallait une forme sèche, pour saupoudrer.  Le sirop se serait étalé.La forme en sirop s'utilise dans les glaçages, les caramels, le sucre filé... Il n'y a pas d'eau dans ce sirop, c'est du pur glucose, mais sous une forme molle. Le glucose a un pouvoir sucrant moins élevé que le sucre saccharose. Comme il est mou à température ambiante, et qu'il le reste à basse température, il rend les sorbets plus onctueux. Il empêche aussi le sucre filé ou le caramel de fondre trop vite.

valerie de familyblog 13/08/2009 19:03

jolie recettebonne fin de journéeval

Article ? Recette ?