Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 19:19

Un liquide chaud, parfumé et qui remet l’estomac en place après les fêtes ? Des vertus décongestionnantes, diurétiques, digestives ? C’est l’aïgo boulido.

Cette soupe à l’ail, revigorante et peu onéreuse, réchauffe et assainit le système digestif après les agapes de fin d’année. Il est capital de respecter le temps et le processus de cuisson (on laisse infuser !) pour ne pas dénaturer les vertus dépuratives du bouillon (aïgo boulido signifie précisément "eau bouillie"). Le dicton provençal témoigne de ses vertus curatives : "l'aïgo boulido sauvo la vido"
A l’origine était une « sauce d’aulx », préparée au Moyen-Age à base d’ail pilé et d’herbes, devenue ensuite « aillade » avec l’ajout d’huile d’olive, une base pour l’aïoli, le pistou et l’aigo boulido. On trouve ailleurs des soupes à l’ail, plus ou moins proche de la recette provençale, mais toutes "sudistes" (même si la soupe à l'ail d'Arleux est bien une institution du Nord !) : dans le Sud-Ouest on déguste le « tourin blanchi », en Espagne la « sopa de ajo », la soupe portugaise au broa (pain de maïs), entre autres…
Ingrédients
- 6 gousses d'ail
- 1 cuillerée à café de sel fin
- 6 feuilles de sauge fraîche
- 1 brin de thym frais
- 1 feuille de laurier
- 1 jaune d'oeuf
- 4 fines tranches de pain de campagne un peu rassis
- 5 cl d'huile d'olive
- Poivre noir au moulin
Préparation
Peler les gousses d'ail et les écraser grossièrement. Verser 1 litre d'eau dans une casserole, ajouter les gousses d'ail et le sel. Laisser bouillir 10 minutes. Ajouter les feuilles de sauge, le thym et le laurier. Retirer du feu, couvrir et laisser infuser pendant 5 minutes.
Avec une écumoire, retirer le thym, le laurier et la sauge. Verser le jaune d'oeuf dans une soupière bien chaude et verser le bouillon dessus en fouettant vivement.
Mettre les tranches de pain dans des assiettes creuses et les arroser d'un filet d'huile d'olive. Verser aussitôt le bouillon dessus et donner un tour de moulin à poivre. Déguster aussitôt.

Partager cet article

Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Entrées chaleur
commenter cet article

commentaires

jp 04/01/2012 09:39


intéressante version
ici ce genre de soupe se fait 100% infusée, une demie heure minimum, et l'oeuf est servi poché dans l'assiette
il ne faut pas utiliser le thym frais, c'est comme le laurier (qui fait merveille dans cette soupe davantage que la sauge rare fraiche en ce moment) fraiches ces plantes ont beaucoup moins de
gout et de vertus que seches
tu peux essayer de mettre un peu de menthe fraiche car la pouillot est déjà en train de sortir dans la campagne, tu auras notre version que j'aime beaucoup

Article ? Recette ?