Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

15 janvier 2007 1 15 /01 /janvier /2007 08:42
Au moyen-âge, les vendéens avaient coutume de rompre le jeûne en dégustant la "gâche", brioche à mie serrée, le jour de Pâques. Avec l'évolution des techniques et recettes boulangères, la gâche a peu à peu cédé la place à la brioche tressée devenue avec le temps non seulement une gourmandise pascale mais aussi LA brioche de toutes les fêtes en Vendée...
La brioche vendéenne est à l'honneur encore aujourd'hui dans les mariages où l'on pratique la "danse de la brioche" : une énorme brioche (30 à 50 kilos) est posée sur deux grands morceaux de bois que les mariés doivent porter à bout de bras.

Depuis 2003, elle bénéficie du Label Rouge et d'une Indication Géographique Protégée (IGP), deux indices permettant d'identifier la véritable brioche vendéenne, fabriquée uniquement dans le département et quelques cantons voisins. Le cahier des charges est drastique : temps de fermentation précis, tressage à la main,  poids et durée de conservation à respecter... On ne badine pas avec la brioche vendéenne. Voilà qui garantit aux amateurs une qualité et un savoir-faire 100% vendéen !

Partager cet article

Published by Nathalie Merceron - dans Usages et traditions
commenter cet article

commentaires

Article ? Recette ?