Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

23 janvier 2007 2 23 /01 /janvier /2007 08:02
Rien ne vaut une bonne soupe "maison"Nourrissante, fortifiante, elle fait partie depuis longtemps des préceptes alimentaires. C’est bien connu, pour grandir, on doit manger de la soupe… D’une évidente richesse nutritionnelle, la soupe garantit un apport en vitamines, oligo-éléments et sels minéraux, pauvre en matières grasses pour celle de légumes.
Elle convient à tous les âges, depuis le bébé lors de la diversification alimentaire, jusqu’aux personnes âgées, a fortiori quand il leur devient pénible de mâcher …
Elle apporte bien entendu de l'eau, c'est idéal pour faire boire ceux qui n'ont pas soif ; les hôpitaux comme les maisons de retraite proposent toujours une soupe le soir, quelque soit la saison, pour pallier la déshydratation de personnes fragilisées (ces lieux sont généralement surchauffés !). Elle est également riche en fibres, qui aideront à faciliter le transit instestinal.
Une bonne soupe de légumes aide à consommer les "10 par jour", officiellement recommandés dans le programme national de santé publique. Elle contribue également à une meilleure protection de l'organisme contre les agressions extérieures (présence d'agents d'anti-oxydants, d'antibiotiques naturels et de nutriments vitalisants).

Côté calories, compter pour 100 grammes, environ 100 calories pour une soupe de légumes (80 pour une soupe de tomates), 380 pour une préparation à base de légumineuses (type lentilles ou pois cassés), 600 pour une bouillabaisse.

Le mieux est encore de cuire les légumes à la vapeur et de les mixer (ou de les passer ou presse-purée pour celles et ceux qui ont le courage...) avec le bouillon de cuisson avant d'adjoindre épices, aromates et matières grasses (très peu ! De l'huile si possible, et à cru s'il vous plaît !).
S'il reste du bouillon, buvez-le, il est riche des sels minéraux et oligo-éléments extraits durant la cuisson... En hiver, il sera aussi bénéfique qu'une tisane digestive et en été, une fois refroidi, il deviendra particulièrement désaltérant.

Si la soupe doit être consommée fraîche et dans les quelques jours qui suivent la cuisson, elle se prête idéalement à la congélation et peut se conserver ainsi plusieurs mois.
On recommande généralement de la boire lentement et de privilégier le potage avec morceaux au velouté mixé pour garantir une meilleure satiété.



Partager cet article

Published by Nathalie Merceron - dans Nutrition et santé
commenter cet article

commentaires

Article ? Recette ?