Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 16:50
Des rilettes ou des rillons ? La question vient d'une réflexion de mon père : "cela ressemble plus à des rillons qu'à des rillettes, ton truc", le-dit truc a été néanmoins voluptueusement dégusté avec une bonne baguette croustillante, et les amateurs ont ajouté des cornichons croquants...


L'origine du mot provient de "rille" qui désigne un morceau de porc allongé et cuit dans la graisse... Traditionnellement (dans la gastronomie tourangelle), on nommait rillons les morceaux de porc retirés des rillettes pendant la cuisson. Ce sont donc les morceaux de viandes par opposition à l'aspect effiloché des rillettes... Il est vrai qu'ici, il y a effilochée de lapin et morceaux de porc...

Ceci dit, je remercie Cathy sans qui je ne me serais jamais lancée dans la confection de rillettes (sauf de poisson) ! Terrines diverses, j'y serai venue (j'en ai déjà commis une), car j'ai dans ma famille une longue tradition de gibier, préparations à base de sanglier, faisans, etc... car mon grand-père était garde-chasse !



Ingrédients
- 1 lapin de 1,3 kilo
- 400 grammes d'échine de porc
- 150 grammes de saindoux
- un demi verre de calavados
- un demi verre d'eau
- une cuillère à café de 4 épices
- une cuillère à café de baies de genièvre torréfiées
















Préparation
Faire fondre le saindoux dans une grande cocotte. Ajouter l'échine coupée en petits  morceaux. Désarticuler le lapin et les mettre dans la cocotte avec l'assaisonnement. Faire cuire à feu doux au moins 4 heures (j'ai bien laissé compoter 5 heure !). Effilocher les viandes, mettre en terrine et arroser de la graisse. Attendre 3 jours avant de déguster (si vous pouvez ! Ma première dégustation a eu lieu 1 jour et demi après la mise au réfrigérateur de la terrine...).
Délicieux ! Très réussie, plus que ce à quoi je m'attendais. Le calvados apporte beaucoup. J'en referai (peut-être aux herbes pour changer) ! Merci Cathy !



Partager cet article

commentaires

Dorian 30/03/2007 13:35

Ces rilettes sont terrifiantes ! c'est fou rien que de les regarder et j'ai la bave aux lèvres ! je crois que je vais faire comme toi et me lancer

Jess 29/03/2007 20:49

J'en etalerai bien sur du bon pain moi ....

Sylvie 29/03/2007 19:32

Hummm...j'en mangerais bien avec une tranche de pain toasté et des cornichons !

Article ? Recette ?