Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 15:36

dentelles_montmirail-copie-1.jpgLa verticale n'est pas celle que l'on croit, il ne s'agit pas d'escalade aux dentelles de Montmirail, mais la scène se passe aux pieds de la fameuse ligne escarpée. Parenthèses, si vous ne connaissez pas ce site enchanteur pour la randonnée, et si d'aventure vous passez en Vaucluse, stoppez votre villégiature pour une grimpette dans les dentelles. Profitez de la végétation,  de la faune (des rapaces survolent la chaîne rocheuse), ou du sport, c'est sauvage, un site étonnant et une expérience unique.


domainebosquets1Non, hier, la verticale se déroulait à Gigondas, au Domaine des Bosquets, où la vigne croît depuis 1377 et où la batisse a été construite par Jean de Rivière, Seigneur de Laval, en 1644.

Hier avait lieu l'inauguration du caveau de dégustation, en présence de la famille Bréchet, propriétaire du domaine, et de l'équipe qui le gère sur place et depuis le Château de Vaudieu à Chateauneuf.

Le nouveau caveau est doté de grandes baies inspirées de fenêtres d'orangerie (un peu comme au Chateau Pibarnon), pierres apparentes et tuiles provençales respectant bien l'architecture locale.


Au programme de cette journée par une belle journée ensoleillée (le mistral a gigondasbosquets2.JPGses bons côtés..), la visite du domaine sous la direction de Julien Bréchet, la dégustation verticale des Gigondas de 2001 à 2009, avec en primeur, la dégustation d'une parcellaire de grenache 2009 (avec une pointe de syrah quand même), les éclairages de l'oeno-géologue Georges Truc, le repas bien arrosé des vins "Bréchet" et préparé par l'ami Eric Sapet, quel artiste ! Le tout en joyeuse compagnie : un responsable de la cave de Rasteau qui a fait ses armes aux côtés de Julien chez Pibarnon, avec une oenologue du bordelais et une sommelière, toutes deux présentes ; un vigneron du Lubéron ; un jeune chef plein de talent croisé à Vaudieu (et que l'on reverra dans 15 jours) ; un couple sympathique propriétaire d'un bar à vin à Cavaillon ; un autre chef de cuisine, génie de la cuisine dit-on (un de plus) ; bref, pas mal de professionnels de la viticulture ou de la gastronomie...


Rachetée à la famille Raspail en 1962 par la famille Meffre (un grand nom des Côtes-du-Rhône méridionales, les grand-parents de Laurent et Julien Bréchet), la propriété est encore habitée par Sylvette, la fille de Gabriel Meffre, et son époux. Le Domaine des Bosquets forme avec le Chateau de Vaudieu à Chateauneuf-du-Pape, le Domaine de la Jérôme à Séguret et le Château de la Coulerette à Lalonde-les-Maures (Var), l'ensemble des vignobles gérés par la famille Bréchet, les deux frères au premier plan, et leurs parents veillant encore, d'un oeil discret, à la gestion familiale...

 

bosquetscavevinif.JPG

En 1995, une cave de vinification a vu le jour aux Bosquets, circulaire et haute, comme un lieu de prière, avec de belles cuves inox. Auparavant les vins se vendaient en gros à l'export, désormais, ils sont vinifiés avec soin au domaine. Système  de réception gravitaire avec un minimum de manipulation lors des vendanges manuelles  (parmi les dernières à Gigondas, fin septembre) ; les récoltes bien mûres sont triées doublement. Les vendanges "gravitaires" évitent de triturer les baies, préservant ainsi un maximume de matière, le système permettant d'allonger la durée des vinifications.

Dans les cuves inox, les fermentations sont conduites par délestage et non par pigeage, pour les mêmes raisons, éviter de sur-manipuler les baies. Lors du délestage, on soutire le vin en bas de cuve pour le remonter et couvrir le "chapeau" de marc (lors du pigeage, on le fait de façon mécanique, en enfonçant le chapeau, plus brutalement) ; il s'agit d'un délestage non répété, tout en douceur. Toujours pour les mêmes raisons, allonger les cuvaisons...

Après les phases de vinification, l'élevage (environ 18 mois) s'effectue en cuve béton  (60/70%) et en barriques de 2 à 5 vins.  Pas de bois neuf au domaine des Bosquets (seulement à Vaudieu). Avec un panachage : les vins passent 6 mois environ en barrique, puis en cuve béton, en alternant et en effectuant des rotations...

 

gigondasbosquets.JPG

 

Et les vignes dans tout ça ? Orientées Sud-Ouest, elles se situent sur un terroir argilo-calcaire mélé de marnes,  apportant la minéralité nécessaire pour contrebalancer l'ensoleillement. La perméabilité et l'écoulement des eaux y sont facilitées, le sol drainé.

L'altitude est un autre élément qui assure une fraîcheur supplémentaire et permet de laisser mûrir les raisins au maximum.

Les vignes ont une moyenne d'âge de 40 ans et pour l'essentiel, grenache, (70% de l'encépagement) syrah, mourvèdre et cinsault. L'an dernier, elles sont travaillées de façon parcellaire sur Chateauneuf et Gigondas, avec pour le domaine des Bosquets une nouvelle cuvée presque 100% grenache, du terroir "lieu-dit des Bosquets".


Georges Truc, en pleine explication géologique

georges_truc.JPG

 

Géologie des Dentelles de Montmirail

Georges Truc, oenogéologue, a étayé le sujet du terroir des Dentelles de Montmirail, situées sur la grande faille dite de Nîmes qui prend naissance en Catalogne et se perd dans les "chaînons subalpins".

Le Trias, la période la plus ancienne de l’ère secondaire (200 à 230 millions d’années avant notre ère) se caractérise par une gigantesque mer intérieure peu profonde : la Thétys.  Les sédiments  marins (sel gemme) se sont déposés sur le site des Dentelles, en profondeur ; la fracture de Nîmes  a repoussé les sels en faisant saillir les calcaires de la fin du Jurassique qui ont donné naissance aux Dentelles de Montmirail, délicatement ciselées par l'érosion, ce qui leur a valu ce nom poétique...

Durant le Jurassique et le crétacé, s'installe une alternance de marnes et de calcaires qui caractérise le sol du Mont Ventoux, les Monts de Vaucluse et le Lubéron.

Autour de la mer myocène (époque tertiaire), ce bras de mer de la Méditerranée s'étirant en contournant les Alpes par le Nord, a laissé des safres (sables dont j'ai déjà parlé concernant Visan) sur son pourtour, sa plage...

Georges Truc a expliqué la différence entre les deux types de terroir, donnant lieux aux deux types de vin sur l'AOC Gigondas : des vins puissants, charpentés et à fort potentiel de garde sur les marnes/calcaires (comme au domaine des Bosquets) et des vins plus fins sur les safres (sables).

 

bosquetsdegust.JPGDégustation verticale des Gigondas du Domaine des Bosquets

2001 un vin moyennement réussi, et le premier de la dégustation, je ne suis pas revenue dessus en fin de dégustation, j'aurais sans doute du...

2002 rien, tout a été vendu en vrac

2003 l'année de la canicule, très beau millésime, des tannins fondus, vin équilibré, de la puissance et encore du fruit. Ce vin a de beaux jours devant lui, et il est très agréable à boire dès maintenant.

2004 beaucoup de sucrosité pour un vin friand, mais qui n'est pas plus que ça à mon goût

2005 tannins âpres, pas le meilleur de la décennie...

2006 vin riche sur le plan aromatique fruité et épicé,  finale légèrement marquée par le boisbosuetsdegust.JPG

2007 vin très riche également, belle palette fruit/épices, meilleure finale, belle longueur

2008 intéressant pour moi, bouche fruits noirs et poivre, cuir, notes de garrigue, excellent pour les accords mets-vins, je verrais bien un agneau aux herbes de la garrigue justement. Plus court en bouche que  les deux précédents.

2009 puissant, fruité, alcooleux (perdra t il de cette chaleur ?)

2009 Parcelle Grenache : moins de puissance, plus léger mais très agréable fruit  

NB Pour 2009, étant peu habituée à déguster des vins jeunes, pas aisé de me prononcer.

 

Mon best-of : 2003 pour son équilibre, ses tannins fondus, son potentiel de garde,

puis 2007 et 2008 ; 2006 est aussi très bien, si l'on n'a pas comme moi un palais que choque parfois le bois de la barrique (je chipote un peu)...

 

Le repas signé Eric Sapet

Argh, j'avais oublié mon sac dans le caveau, je n'ai pas tout immortalisé, mais voici quand même un peu du menu : verrine de salade au parmesan et truffes blanches d'été, très bien avec le Chateauneuf blanc Vaudieu. Une verrine de courgette citronnée (un doute subsiste) et écrevisses parfumées à la citronnelle ; une autre avec de la courgette et fleur farcie, parsemées de truffe blanche encore. Assez parfumée en plus la truffe, mais comment fait-il ?!

bosquetstajinesapet.JPG

Puis un tajine à sa façon un peu comme celui de son livre, délicatement parfumé, petits légumes de saison, abricots secs et pignons de pin. Un délice.

Des tartelettes auxquelles je n'ai su résister, ni celle au chocolat et blé soufflé (?) ni celle amandine/confiturée, chantilly vaporeuse et fraises fraîches. Toutes deux sur une pâte fabuleusement croustillante.

 

bosquetstartelettessapet.JPG


Beaucoup de discussions sur la conduite raisonnée des vignes, le bio ou pas bio en viticulture, le sulfitage et les vins naturels, sur les copeaux de bois, sur les consommateurs et leur perception des choses... Et aussi sur l'alimentation de nos enfants, leur éducation au goût, bref, beaucoup d'échanges en bonne compagnie. Pour tout ceci et pour leur accueil toujours aussi chaleureux, je remercie Julien et Laurent Bréchet, leurs parents et l'équipe qui leur a prêté main forte.

 

bosquetsbrechetetcie.JPG

 

Merci aussi à Eric Sapet, ce magicien des fourneaux, qui nous a fait passer un délicieux moment (et merci aussi à Dimitri, son "copilote"). Et à dans quinze jours pour la finale du concours des Rencontres Gourmandes de Vaudieu.


Partager cet article

commentaires

babychocolate 02/06/2010 08:42



ta du passer une sublime journée ne m'oublie pas la prochaine, hi, hi, hi...



BenCo 02/06/2010 05:55



Une petite visite !! Je ne connais pas ce domaine,'faut dire qu'en Gigondas, je n'ai fait que le Longue Toque ... hors de prix d'ailleurs, à ne servir qu'à des connaisseurs: peu de personnes
connaissent les prix de ce vin. D'ailleurs nous avions déjeuné à l'Oustalet (je ne sais pas si tu connais): sympa comme petit resto



Malika 01/06/2010 22:13



Bonne soirée.



Babeth59 01/06/2010 19:46



Tu en connais des endroits sympas!....



Article ? Recette ?