Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

7 février 2015 6 07 /02 /février /2015 07:20

dietetique_gourmandise.jpgOn a trop souvent tendance à opposer diététique et gourmandise. Mais tout est également question de vocabulaire... de quoi parle-t-on ? La diététique est la science de l’alimentation équilibrée. La gourmandise est l'aptitude à apprécier la nourriture, à prendre du plaisir à boire et à manger ; son autre signification qui serait le défaut d'un gourmand, synonyme de gloutonnerie me déplaît. Goinfrerie n'est pas gourmandise, qui est au contraire l'art de déguster quelque chose et d'en éprouver du plaisir. Où est le plaisir dans la goinfrerie ? Le palais est il à même de percevoir les subtilités d'un mets, ses saveurs et textures ? Manger lentement, saliver, mâcher, ressentir, prendre son temps, la dégustation est une pratique "slow", qui distille le plaisir de gourmandise à travers les papilles, les muqueuses, la rétro-olfaction, irradiant notre cerveau de sensations exquises. 
Du reste, Brillat Savarin n'a-t-il pas écrit "La gourmandise est ennemie des excès" ? Ce qui nous ramène vers l'équilibre recherché dans la diététique. Diététique et gourmandise sont donc bien compatibles : éprouver du plaisir tout en variant ses apports et son alimentation, tel est ce que prône ce blog. Même si parfois certaines recettes basculent un peu du côté obscur de la "gourmandise", du côté du sucré et du gras... Mais ce sont généralement des sucres moins raffinés et de bons gras. Et cela reste des recettes d'exception. 
L'interdit est pour moi ce qu'il y a de pire, je plains ceux qui se l'imposent, même pour des raisons religieuses, quand d'autres sont obligés d'éliminer tel ou tel ingrédient pour raisons de santé. Pas de tabou alimentaire, pas d'ingrédient exclu, tout est question de dosage. Même le grignotage est autorisé, tout dépend de quelle façon, avec quel type de nourriture et pour quelles (bonnes ou mauvaises) raisons...
Ce n'est pas 
Ariane qui me contredira. Diététicienne-gourmet dont l'approche de l'alimentation et de la gourmandise me ravit, elle sait manier les calories avec la psychologie et est très à lécoute de ses patients. Je vous recommande également son blog qui navigue entre actualité culinaire, bonnes tables et recettes personnelles, avec une forte propension à déguster et/ou cuisiner japonais...

Partager cet article

commentaires

Mamapasta 10/02/2015 22:08


la gourmandise commence AVANT de manger, quand on salive d'avance du plat qu'on convoite...une tomate ancienne murie au soleil, tiens.....plus que 5 mois à attendre!

Article ? Recette ?