Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

17 mai 2010 1 17 /05 /mai /2010 14:44

La fête de la vigne et du vin a démarré à la Cave des Coteaux de Visan (et s'y est en grande partie déroulée !). Une des caractéristiques de ce groupement coopératif est une cave de viellissement creusée dans le safre, aménagée il y a une vingtaine d'années. Cette galerie creusée de "logements" troglodytiques, devait servir de site de stockage dans les siècles passés. L'endroit réunit toutes la qualités requises, une hygrométrie parfaite et une température constante, la cave y laisse vieillir ses vins en barriques...

L'autre atout de la cave des Coteaux de Visan est la salle AnVis qui permet d'accueillir des événements artistiques et culturels autour du vin.

 

vinfemininanvis.jpg


Des manifestations telles que cette journée "vin au féminin" samedi dernier, sous le haut patronnage de Christiane Théodosiou, de la Cave des coteaux de Visan, et d'Isabelle Forêt, auteur du guide Fémivin (lire ou relire mon interview). Présidente du jury, Isabelle anime régulièrement cette dégustation, avec beaucoup de bonne humeur et de gourmandise.

vinfemininchristianeisabelle.jpg

Christiane Théodosiou et Isabelle Forêt


Pour cette 8ème édition, il s'agissait non seulement de voter pour la meilleure cuvée parmi 10 assemblages différents, mais aussi de lui trouver un étiquetage féminin, parmi plusieurs propositions d'artistes. L'une d'elles mettait en valeur d'ailleurs cette sculpture :


vinfemininsculpturemarcellakratz.jpg



Car en parallèle de l'événement, deux artistes de la région exposaient leurs oeuvres, deux belles femmes de caractère : Stéphanie Obino, peintre de talent, et Marcella Kratz, sulptrice d'origine berlinoise installée en Provence, à qui on doit la sculpture ci-dessus, et cette autre oeuvre dans le bronze avec un très bel effet marbré du au cuivre, à laquelle ma photo ne rend pas hélas pas hommage :


vinfemininsculpturemarcellakratz2.jpg


Stéphanie et Marcella s'étaient jointes à ce juré exclusivement féminin, composé de professionnelles et d'amateurs pour y déguster les 10 vins proposés. La séance fut très conviviale, en compagnie de ces deux artistes, entre autres. Les dégustations s'enchaînent, il nous faut juger la couleur, le nez, la bouche, suggérer un accord mets-vins (ou pas, si le vin n'ets absolument pas à notre goût !) et enfin noter le vin sur 100. En crachant bien entendu entre chaque goulée (avouons que sur les derniers qui étaient meilleurs, je n'ai pas toujours craché...).


A gauche, Stéphanie Obino, peintre

vinfeminindegustatrices.jpg


De leur côté, 7 hommes dégustait les mêmes vins, devaient proposer leur tiercé gagnant et pronostiqué le vin sélectionné par le jury féminin. résultat des courses, les hommes ont pensé que le vin "bonbon", un vin rouge aux tannins très fondus, à la bouche friande très fruitée serait notre chouchou ! Ce vin a recueilli certes quelques suffrages (dont le mien, mais pas en première position). Notre meilleur vin à toutes, après décompte (et pour moi c'était le meilleur), était un vin équilibré aux tannins soyeux mais présents, avec un bon potentiel de vieillissement, aux nez et à la bouche complexes, combinaison d'épices, de fruits rouges confiturés et de notes de torréfaction (première fois que je note des notes torréfiées sur un vin aussi jeune, en cours d'élaboration).


Annonce des résultats par Isabelle Forêt

vinfemininannonceresultat.jpg


Le vin en question correspond à l'assemblage suivant : 68% grenache, 14% syrah, 10% mourvèdre, 4% carignan, 4% cinsault. Au terme de sa vinification, ce vin sera mis en bouteille sous la dénomination "Femmes 2009".

Mon accord mets-vins était un magret de canard au cacao et aux griottes.

Et le choix du jury masculin ? Croyez-le ou non, c'était le même vin ! ET apparemment il en est souvent ainsi. Alors si la sensibilité féminine est différente (lire à ce sujet ce billet sur les femmes et le vin), quand un vin est bon, il est bon ! Pour les femmes comme pour les hommes.


vinfemininpeinturestephanieobino.jpg


A suivi un buffet de qualité (Brunet à Monteux), durant lequel j'ai beaucoup discuté avec une charmante jeune étudiante à l'université du vin de Suze la Rousse. J'ai quitté la cave avec deux bouteilles de vin et des escargots au bouillon produits à deux pas. J'ai même découvert qu'un des coopérateurs avait créé une safrannière ! A suivre...

Pour en savoir plus sur la sculptrice Marcella Kratz, cliquez ici et pour voir les oeuvres de la peintre Stéphanie Obino, c'est par là.


Mais la journée n'était pas terminée, je file à Cairanne. Déception à la Cave où rien de transcendant n'est proposé, je passe chez Marcel Richaud, acheter du vin. Hélas, le vin naturel n'est plus, car les chaleurs reviennent. Plus de vin sans sulfite vanté par Estèbe avant l'hiver prochain (mais je ne repars pas les mains vides, qu'on se rassure !).


J'enchaîne avec la Cave de Rasteau, où Elisabeth de Meurville, journaliste et auteur du Guide des Gourmands, compose des accords mets-vins autour du Rasteau VDN doré. Une dégustation entre salé et sucré, entre fromage et desserts. Le roquefort se marie très bien avec ce vin en duo ; le comté se rapproche du vin, à la faveur d'une adroite combinaison avec des fruits secs ou confits ; alliance traditionnelle, le fromage de brebis et la pâte de coing (à l'espagnole, comme pour le mariage manchego/membrillo) s'en tire brillamment ; mais l'inédit est le maroilles sur pain d'épices, ce dernier étant la passerelle qui crée la transition avec le vin !  Voilà qui vient enrichir ce billet commis pour Fureur des vivres -clic). Elisabeth nous a laissé un memento gourmand sur les accords avec le Rasteau VDN doré ou rouge. Et des recettes à retrouver sur son site. Je la quitte à regret dans notre discussion autour des bons produits de la région (paysans et artisans de qualité), car elle soit prendre son train.


Je tente de saluer Elodie Balme à son domaine, mais je ne trouve personne. Fin de ma journée de dégustation et de découvertes vineuses !

 

Partager cet article

commentaires

helene 17/05/2010 18:02



Excellent reportage. tu maîtrises ton sujet Tiusha. Merci pour ce partage.



Article ? Recette ?