Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

10 septembre 2012 1 10 /09 /septembre /2012 15:00

C'était il y a quelques semaines à Cucuron (1850 âmes), charmant village du Luberon qui accueille en son centre un étang charmant et une table étoilée... C'est là qu'Eric Sapet a posé ses valises il y a déjà années, au grand bonheur des gourmets d'ici et d'ailleurs. Ce soir là, il avait invité un autre chef du Sud, Armand Arnal de La Chassagnette, pour un étonnant dîner à 4 mains en accord avec saké et vins ; fil conducteur, les produits de saison et du terroir, auxquels sont attachés l'un et l'autre, entre Luberon et Camargue... Pas de photo, une fois n'est pas coutume (obscurité intimiste du restaurant) mais des impressions à partager...
NB ce dîner "duo de chefs" fait partie des dîners de gourmets dont vous trouverez ici les thématiques à venir ...
Prochaines dates : les cèpes le 14 septembre et de grands vins de Bourgogne le 30 septembre !
Après une coupe de Champagne et quelques grignotages salés pour mettre en appétit, la roquette fait son entrée !
menuduochefs.JPGElle est apprêtée sous forme de velouté et son eau de green zebra par Armand Arnal, servie avec un saké Maison Dassaï de la province d'Iwakuni : entrée végétale, pure, rendue saline par ce grand saké, une jolie découverte pour moi qui rêve de déguster des accords mets-saké...
Eric Sapet propose pour sa part les premiers cèpes sur une tarte fine, coulis et bouquet de roquette ; on entre dans un univers plus gourmand avec un Montlouis, Domaine Jousset 2010 "Premier rendez-vous". Les champignons sont dodus, moelleux et fermes à la fois en gardant ce léger croquant incomparable, et leur saveur est soulignée délicieusement par celle, un peu sauvage, de la roquette... Le vin, superbe, tendu, à la bouche ample et acidulée, leur donne de la nervosité, du peps !
La courgette, légume emblématique de ce milieu d'été est également à l'honneur, associée au rouget : le chef de la Chassagnette  propose un très joli rouget en escabèche, courgettes aux agrumes et safran, seul plat que l'on aurait pu attribuer aux deux compères en cuisine ! C'est puissant, gourmand, acidulé, et iodé juste ce qu'il faut. de son côté, le chef de Cucuron a proposé une fleur de courgette farcie d'un filet de rouget, le jus des arêtes pour saucer. Là aussi, puissance des saveurs, gourmandise du jus et notes iodées qui se révèlent sur un Limoux blanc, Château d'Antugnac 2009 "Les Gravas", chardonnay gourmand du Languedoc, du fruit et des épices alliés à de la fraîcheur.
Troisième produit mis en valeur ce soir-là, l'aubergine. Armand Arnal propose : En duo... au maigre, basilic rouge et miso, au veau de camargue bouillon corsé d'écrevisse. Nous avons eu du mal à comprendre le plat la cohérence entre les deux volets du duo, ce qui nous a un peu déçus. Nous en retiendrons la note positive d'un superbe bouillon d'écrevisse, l'un des fleurons de Camargue, corsé comme annoncé, subtil mais persistant en bouche. De son côté, Eric Sapet a joué l'aubergine En solo... poitrine de veau caramélisée dans ses sucs, condiments comme une grenobloise à l'orange, soubise d'aubergine et une autre aubergine crousti-fondante. Un plat gourmand très équlibré, jouant de textures en gardant beaucoup de moelleux. le vin qui accompagnait très bien ces deux plats est un Mercurey 1er cru Les Ruelles 2009 Château de Chamirey "Monopole"*
.
Enfin, la tomate, travaillée pour les desserts : tomate confite, sablé, brousse du Rove et sureau, très joli dessert épuré, qui met en valeur à la fois le terroir et la nature sauvage. Gourmand, sucré juste ce qu'il faut, avec une pointe aigrelette, joliment présenté et moderne, j'ai beaucoup aimé !
Tomate ananas "melba" au coulis de mangue et fruits de la passion, macaron, dessert signé Eric Sapet. J'ai trouvé beaucoup d'équilibre à ce dessert fruité et gourmand, cru-cuit, croquant-fondant, mais la tomate était crue, ce qui a décontenancé mon compagnon. Les deux desserts ont été accompagnés d'un Rivesaltes VDN, domaines des Schistes, ambré hors d'âge et solera, tout cela à la fois ! Des notes de fruits secs, et confits, d'orange et d'abricot, miellé, sucrosité mais sans lourdeur. Bon accord avec les deux desserts.

menuduochefs2.JPG

Présentation par Eric Sapet du chef Armand Arnal et du duo de chefs...


*le terme "monopole" signifie que le vin appartient à un seul propriétaire et qu’on ne produit qu’un seul vin à partir de ce clos ou de cette appellation, comme pour le Romanée Conti

Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Gîte et couvert
commenter cet article

commentaires

ça sent beau... 10/09/2012 21:51


Quelle belle soirée et quel duo! Deux adresses que je souhaitais visiter pendant notre séjour provençal, mais à 5 c'était un peu difficile ! J'aimerais vraiment goûter un saké, un vrai car je
n'arrive pas à en imaginer la saveur, la sensation en bouche !


Le Montlouis et le Rivesaltes m'interpellent !!


 


Bonne soirée


Bises


 

Article ? Recette ?