Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 16:01

Espiègle ! j'ai bien vu tout ce que vous faisiez,
Ce matin, dans le champ planté de cerisiers
Où seule vous étiez, nu-tête, en robe blanche.
Caché par le taillis, j'observais.
Une branche, Lourde sous les fruits mûrs, vous barrait le chemin
Et se trouvait à la hauteur de votre main.
Or, vous avez cueilli des cerises vermeilles,
Coquette ! et les avez mises à vos oreilles,
Tandis qu'un vent léger dans vos boucles jouait.
Alors, vous asseyant pour cueillir un bleuet
Dans l'herbe, et puis un autre, et puis un autre encore,
Vous les avez piqués dans vos cheveux d'aurore ;
Et, les bras recourbés sur votre front fleuri,
Assise dans le vert gazon, vous avez ri ;
Et vos joyeuses dents jetaient une étincelle.
Mais pendant ce temps-là, ma belle demoiselle,
Un seul témoin, qui vous gardera le secret,
Tout heureux de vous voir heureuse, comparait,
Sur votre frais visage animé par les brises,
Vos regards aux bleuets, vos lèvres aux cerises.

La cueillette des cerises de François Coppée

 

Gauguin_naturemortecerises.jpg

La nappe blanche ou nature morte aux cerises de Paul Gauguin (1886)

Partager cet article

Published by Tiuscha
commenter cet article

commentaires

Vanille 15/06/2013 14:40


Deux découvertes sur un seul billet, je ne connais ni le poème ni le tableau. La tradition des cerises en guise de boucles d'oreilles est pourtant perpétué chaque année et maintenant, les petits
enfants continuent.

Boljo 31/05/2013 01:45


Petite fille j'habitais une rue "François Coppée", tu penses si je connais, et même on avait un cerisier et je faisais des boucles à mes oreilles. Tu viens de faire revenir des images d'enfance,
mon regard bleuet pétille et mes lèvres cerises rient de plaisir. Biz Boljo

Article ? Recette ?