Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 06:56

origan_sauvage_chyos.jpgLa langue de veau ou de boeuf en rebute plus d'un, la faute à la cuisson, trop brutale, et à l'apparence du morceau. Pour la première, pas de secret : seule une cuisson lente et douce peut donner une chair tendre, presque fondante. Pour le reste, vous pouvez ne pas servir la langue entière et la couper en tranches fines voire en dés, la mélanger à une sauce délicieuse, tout le monde n'y verra que du feu ! Ce plat savoureux a séduit autant les enfants (qui ont juste un peu goûté) que leur père, pourtant hautement réticent au départ ! Ici la sauce a des accents grecs : tomate, origan et huile d'olive grecque "Cardiofilo", originaire de l'île de Thassos, achetée chez Quai des Oliviers. L'origan sauvage de Chios (celui-ci) est très parfumé, nul doute qu'il fera aussi bien des sauces savoureuses que des pizze "slurpissimes" !

Une recette toute simple mais fera des émules, j'en suis sûre, de quoi vous réconcilier avec ce morceau tripier ! Une autre recette ? La langue sauce piquante, un classique "canaille" !langueveaualagrecque.jpg

Ingrédients

- 250 grammes de langue de veau cuite longuement au court-bouillon (voir ici)

- 15 cl de coulis de tomate maison (ou passata)

- 1 cuillère à soupe d'origan de Chios* (île grecque des Cyclades)

- 6 ou 7 olives noires (si vous avez des Kalamata, c'est bien, sinon j'adore les tanches de Nyons)

- huile d'olive grecque (j'avais acheté celle-là, excellente, c'est celel utilisée dans ces aubergines marinées, notamment)

- 1/2 oignon

- 1 gousse d'ail

- sel, poivre

*produit offert par le magasin et site de vente en ligne TOC

Préparation

Une fois la langue cuite et débarssaée de sa "peau", la couper en petits dés. Réserver.

Cuire les pommes de terre en robe des champs et les peler.

Faire revenir l'ail et l'oignon hachés (ou émincés) dans l'huile d'olive, ajouter le coulis de tomate ou la passata et l'origan, faire mijoter et laisser épaissir. Ajouter les olives noires, les pommes de terre coupées en morceaux et la langue, laisser mijoter à feu doux encore 15 minutes avant de servir.

Partager cet article

commentaires

@nnick 28/11/2010 01:53



Je suis toujours au riz à l'eau depuis 12 jours ! mais je vois ce beau pot d'origan, alors ça me papille un peu. Je suis allée à un atelier de découverte Epices de cru car c'est une entreprise de
Montréal. On repère la boutique à l'odeur dans le marché... bonne dégustation.



Hélène 25/11/2010 10:12



Cela fait un moment que je n'ai pas mangé de langue de veau. Elle est plus appétissante coupée en morceaux.



Chef Damien 23/11/2010 20:58



Mimam miam très joli et très appétissant !



Sacha 23/11/2010 19:32



Bonjour Tiuscha


J'aime cuisiner ce type de plat je garde ta recette mais pour des langons de porc ( n'aimant pas celle du boeuf et de son petit !!) merci


Bonne semaine


A+Sacha



Clemence 23/11/2010 17:51


J adorais la langue a la cantine mais je ne l ai pas encore cuisinée... Il faut que j y remédie !


gracianne 23/11/2010 15:18



Moi j'adore - chez moi, meme maquillee ils ne voudraient pas y toucher, dommage.



irisa 23/11/2010 13:33



Tu me donnes des idées ! chez moi c'était un plat traditionnel du dimanche : pot au feu avec une langue de boeuf



Attention..Classé X........!! 23/11/2010 11:19



Surement une trés bonne recette..


Bon mardi..


Loren't



BenCo 23/11/2010 11:08



Tu bouscules les modes en ce moment ... Les produits tripiers sont loin d'avoir le vent en poupe, mais c'est sympa de les remontrer ... surtout que beaucoup d'entre eux restent accessibles
gustativement parlant ...



Brigitte 23/11/2010 10:46



Une assiette bien gourmande, mais non;) je ne peux vraiment plus en manger. Pourtant ma belle-mère la préparait divinement bien !


Bonne journée. Bisous



Article ? Recette ?