750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

Au Fil Des Mois...

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 08:30
Le gibassié (ou gibassier) se distingue de la pompe à l'huile de Nouvé. Selon le Trésor du félibrige, la pompe serait une "fouace, galette, gâteau que l'on envoie en présent aux fêtes de Noël", tandis que le gibassié serait un "gâteau à jour, une galette percée de trous, un craquelin" (dans les Santons, la porteuse de pompe diffère de la porteuse de galette..).

La pompe serait donc fabriquée uniquement pour Noël, au contraire du gibassié, commercialisé durant toute l'année.  Le premier s'apparente à une brioche peu levée, le second, à une galette plus sèche que l'on trempe dans le vin cuit.

L'huile d'olive est l'un des constituants de base de ces deux produits mais la pompe est "allongée et briochée, parfumée à l'anis" tandis que le gibassié est "rond, parfumé à l'anis et sablé".

L'étymologie du gibassié est incertaine, on l'explique par le provençal gibes qui signifie "bosses", car le gibassier se déforme à la cuisson, ou bien on établit une analogie avec le gibacier, parce que les chasseurs l'emportaient avec eux  pour se restaurer lors des battues.


Croisé l'an passé chez Vanessa, il fallait absolument que je teste cette "galette de Noël provençale", cousine de la pompe à l'huile. Une recette de Christian Etienne, chef de cuisine à Avignon, ça ne se manque pas !
Vanessa l'a testé deux fois, une rigoureuse, l'autre moins... Je ne l'ai pas été non plus des masses (en plus j'avais épuisé mon flacon d'eau de fleur d'oranger et ma voiture était hors d'usage), mais j'ai quand même suivi à peu près la recette. J'ai adoré la saveur anisée (je ne mets d'habitude jamais d'anis vert dans la pompe), et le coeur moelleux sous une croûte croustillante.

gibassier1

Ingrédients
pour le levain
- 125 grammes de farine
- 20
grammes de levure boulanger
- 8cl d'eau
pour la suite de la recette

- 325 grammes de farine
- 150 grammes de sucre
- 10cl d'huile d'olive
- zeste d'1 orange
- zeste d'1 citron
- 1 cuillère à café d'anis vert
- 2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger (remplacé ici par du jus d'orange)
- 1 cuillère à café de sel


Préparation
Mélanger le levain et laisser reposer à température ambiante sous un linge environ 12 heures.
Le lendemain, mélanger le levain avec les autres ingrédients, pétrir.
Etaler la pâte sur 1 cm d'épaisseur, la laisser reposer 30 minutes.
Couper 5 entailles au centre de la pâte (comme les branches d'une étoile) et cuire 20-30 minutes à 180°C.

gibassier

Partager cet article

Repost0

commentaires

J
<br /> je vais peut être en faire un, mais sainte flemme est au RDV ce début d'année, mêm pô fait de gateau des rois<br /> bon je vais copier ta recette mais avec de la vrai fleur d'oranger, amie du provençal, ainsi que l'anis<br /> jupi<br /> <br /> <br />
Répondre
V
<br /> Tu as tapé juste avec tes explications! Disons que moi, j'ai fait une pompe ajourée, hi!!!! Le Gibassié tel que tu le décris viendrait plutôt de la région d'Aix. De mon côté, je ne connais que la<br /> pompe à l'huile ou à l'anis.<br /> Quant au billet sur Gigondas, ça me rappelle quand j'étais petite, que nous allions en vacances à Mornas où mes grands-parents avaient leur maison secondaire, mes parents allaient chercher le vin à<br /> Gigondas. depuis, je n'avais plus enetndu ce nom; hi!!!! Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
T
<br /> D'excellents vins à gibier notamment à Gigondas !<br /> <br /> <br />
T
<br /> un dessert bien de chez moi !<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> c'est drole cette histoire des gateaux provençaux pour noel<br /> ciao<br /> moi je suis en train de rediger  une cronique sur les gateaux et les saints, mais elle s'avvere difficile parce que apparament il ny a pas de gateaux pour chaque saint<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> Cette cousine de la pompe à l'huile doit etre très savoureuse et parfumé!<br /> <br /> <br />
Répondre
H
<br /> une recette que je découvre  encore merci<br /> herve<br /> <br /> <br />
Répondre
E
<br /> Miam c'est super !<br /> Bisous<br /> <br /> <br />
Répondre
M
<br /> je ne connais pas cela, l'anis est fort peu utilisé en Poitou, mais comme cela a l'air facile à faire, c'est à porté des mes piètres talents de pâtissière.<br /> <br /> <br />
Répondre
G
<br /> je peux t'en prendre une tranche? C'est le genre de dessert que j'adore, ca me tente vraiment d'essayer.<br /> Bises et bonnes fetes de fin d'annee chez vous.<br /> <br /> <br />
Répondre
A
<br /> ca ma l'aire tres bon<br /> <br /> <br />
Répondre

Article ? Recette ?