Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

29 décembre 2009 2 29 /12 /décembre /2009 16:14
LUI avait entendu parler en bien de l'établissement des Florets à Gigondas. Les propriétaires ont fait évoluer le site lui apportant plus de confort, une piscine, des chambres agréables, surtout aux abords de cette nature étonnante que sont les Dentelles de Montmirail.
Hélas, les informations concernant la table dataient quelque peu. Nous avions très envie d'y aller par une belle journée de fin d'automne, profiter notamment du menu homard et champignons. Un menu onéreux, quand même 60 euros ! J'en attendais évidemment beaucoup... Quelle déception ! Un service sympathique et de bons vins mais des produits pas à la hauteur et une cuisine approximative, au mieux sans grand intérêt gustatif, au pire franchement pas bon (sauf le dessert).
Les Florets à Gigondas : passons... notre chemin (ou passons... sans s'arrêter) ! Et dire que nous aurions du déjeuner à cette date chez Eric Sapet !

Homard, patate douce craquante (crue) et croustillant de poireau (frit). En fait, chair de homard marinée au citron vert et gingembre, julienne de patate douce craquante. Pas un grand intérêt gustatif. Bof-bof.
florets1

Cappucino de cèpes parfumé à la truffe (baptisé en fait Poêlée de champignons, veloutine de cèpes,
crème fouettée à l’essence de truffe). La truffe manque de caractère et le cèpe !? Est-il surgelé, en conserve ? Pas du tout le parfum du cèpe frais de qualité, ni même du cèpe déshydraté... Vraiment pas terrible. LUI n'a pas terminé ses champignons.
florets3
Un granité au marc de Gigondas et aux agrumes, pas désagréable mais pas vraiment justifié et beaucoup trop d'alcool au final. Là encore, on ne termine pas.
florets4
Dos de cabillaud poêlé sur poireaux safrané, coques et crémeux d’estragon, ça se mange bien, bonne cuisson du poisson, mais là encore des poireaux frits sans grand interêt gâchent l'ensemble.
florets6

LA déception du repas : l'intitulé est "gratiné de homard aux morilles", je m'attends un à sobre sabayon au vin blanc (idéalement du Jura), avec des MORILLES. Mais où sont-elles ? Et d'où viennent-elles ? Elles sont en plus plongées dans une sorte de sauce à l'armoricaine. Un massacre !
florets5


Fine feuille croustillante, crème chocolat lacté, étuvée de pruneaux à l’orange, sabayon cacao. La présentation est cafouilleuse mais c'est pas mal, le sabayon au cacao est très bon.

florets7

Le pire repas depuis longtemps et surtout d'un rapport qualité-prix en dessous de bon nombre de tables proches où nous déjjeunons toujours plutôt bien, comme Le Mas des Aigras, Côté Sud, Le Pré du Moulin, etc...


Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Gîte et couvert
commenter cet article

commentaires

Marielle 01/01/2010 12:27


Habitués à passer nos vacances à Nyons, un jour sommes allés à Gigondas, superbe petit village avec vue sur les Dentelles de Montmirail.  Nous avons adoré.
Bon, si nous retournons à Nyons en juin de cette année (ce que j'espère de tout coeur), je sais déjà que nous ne devrons pas aller manger dans ce restaurant !

Je te souhaite une bonne année 2010, avec tout le meilleur.  Et, pour notre part, j'espère être à Soissons pour la 3ème édition (râté les deux premières à cause des problèmes de santé de mon
mari).


tarzile 30/12/2009 22:47


Pour 60 euros, on s'attend à mieux.  Pour moi, des patates mal cuites, c'est un éteignoir automatique.  Merci beaucoup pour la critique.  Quand on est content, il faut le dire. 
Quand on est déçu aussi.  J'aurais préféré que tu sois contente. 


petitegentiane25 30/12/2009 15:05


eh bien ça a au moins le mérite d'être clair! je n'irai pas y manger lol !


Les gourmandises de Chloé 30/12/2009 14:06


Merci pour tes commentaire
J'adore ton assiette de dessert
biz  


Claire 30/12/2009 11:21


Hé ben effectivement - c'est pas jojo tout ça ... Et le truc au homard, rien que sur la photo il fait peur :)


gracianne 30/12/2009 10:01


Severe, a la hauteur de la deception sans doute.


Tiuscha 30/12/2009 10:05


Certes ! S'il n'y avait pas eu ce déplorable gratin de homard "aux morilles", j'aurais été moins sévère, mais là, vraiment pas possible... Pourtant je suis plutôt du genre à ne rien écrire plutôt
que d'être négative, après tout, on peut tomber sur un mauvais jours parfois, mais là, non franchement.


BabyChocolate 29/12/2009 21:57


et bien comme quoi mefions nous des sites n ne voit que le plus jolie


guidmann 29/12/2009 19:21


par fois on peut se tromper, maintenant on sais,ciao


Marie-Claire 29/12/2009 18:47


Je ne peux pas juger le côté goût, mais il est vrai que certains plats et présentations semblent hérités de la cuisine des années soixante, surtout le plat principal.
Ce n'est pas du tout la saison des morilles, j'espère qu'elles étaient séchées et non pas fraîches (car sinon c'est du congelé ou de la conserve).
Et puis il semble qu'il y a trop de goûts différents dans les assiettes ! Pourquoi mettre de la truffe avec des cèpes ? Les cèpes se suffisent à eux mêmes, comme la truffe ! C'est pour faire "cher"
?
Je comprends votre déception !


Tiuscha 30/12/2009 10:06


La surenchère truffe-cèpe me choque moins que ces morilles dans la sauce armoricaine ! Et surtout, elles étaient quasi inexistantes !


axoulle 29/12/2009 18:26


hum bravo tout ca a l'aire bon


Tiuscha 30/12/2009 10:05


ben non pas vraiment justement...


Article ? Recette ?