Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

22 octobre 2014 3 22 /10 /octobre /2014 08:31

Il existe des pâtes parfumées et colorées dans le commerce, certaines sont très chic, pâtes « haute couture », hautes en couleur ! Elles utilisent des colorants naturels comme la spiruline, une algue qui donne une belle couleur vert émeraude, ou encore le safran pour un jaune éclatant ! Mais il est facile de reproduire chez soi la « pasta colorée », voire de lui donner des formes amusantes. Et c’est même un jeu d’enfants, ainsi que j’ai pu le démontrer lors d’un atelier culinaire pour petits gourmets à Vaison-La-Romaine il y a quelques années. Précisons qu’en la matière, si vous êtes outillé et disposez d’un laminoir, c’est mieux, mais on peut faire des pâtes « maison » avec un rouleau à pâtisserie et de l’huile de coude !

cappelletti.jpg

Les colorants naturels qu’il vous faut...
On a vu que le safran et la spiruline pouvait joliment teinter les pâtes alimentaires, mais le premier est onéreux et le second pas toujours aisé à trouver... Autres alternatives, le jus de betterave pour des pâtes roses et de l’épinard ou le cresson (ou autre légume-feuille de couleur vert sombre) pour des pâtes vertes, le rouge du concentré de tomate, le noir de l’encre de seiche ou le jaune du curcuma. A noter, le jus de cuisson du chou rouge se teinte naturellement du bleu au violet, ce qui offre une palette de couleurs supplémentaires et 100% naturelles ! 

Prenons une base simple de recette* de « pasta » : à 120 à 150 grammes de farine, on ajoute 1 jaune d’œuf (ou 1 petit œuf entier), 2 pincées de sel, 1 ou 2 cuillères à soupe d’huile et au choix, 2 cuillères à soupe de jus de betterave ou 1 poignée de cresson, ou 120 grammes d’épinards ou 2 cuillères à soupe de concentré de tomate, ou 1 cuillère à café de curcuma, ou un sachet d’encre de seiche (2 grammes). Certaines farines teintent naturellement en beige-marron les pâtes, tout en les parfumant : c’est le cas notamment de la farine de châtaigne ou de la farine de sarrasin. Et le cacao donnera une couleur marron plus sombre, en version salée ou pour des pâtes sucrées, des ravioli chocolat/banane par exemple...
*NB les quantités fluctuent selon la texture de l’élément colorant ajouté, du coup, on adapte huile d’olive/œuf au juger, et surtout au toucher !

Résultat, quelle pasta ?
Sur ces bases de pâtes alimentaires colorées, vous pouvez réaliser des lasagnes ou lasagnettes, ravioles ouvertes ou fermées, tagliatelles et ravioli, voire d’autres formes encore plus ludiques en utilisant des emporte-pièce pour biscuits ! La pasta verte sera parfaite avec un élément coloré à l’intérieur ou clair, pour le contraste, comme pour des lasagnes en suivant les couleurs du drapeau italien par exemple ou des pâtes « sapin de Noël » sur une sauce tomate rouge

Le rose est terriblement bienvenu chez les fillettes ! Notons, qu’on peut colorer au jus de betterave des pâtes du commerce lors de la cuisson...  

Le noir de la sepia est idéal pour accompagner ou « enrober » les coquillages, crustacés, poissons et autres produits de la mer, comme ces ravioli noirs farcis façon tielle sétoise. Et la pasta au cacao se marie délicieusement avec le gibier et les champignons

Vous n’avez plus qu’à vous lancez, en famille si vous le souhaitez !

Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Y-a-qu'à
commenter cet article

commentaires

Article ? Recette ?