Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 07:59

Nouveau très beau repas chez Eric Sapet c'était dimanche dernier à Cucuron avec Melle E (Monsieur étant grippé... à dire vrai, moi aussi, mais les femmes sont plus vaillantes, non ?).
Le thème était "Premières asperges et dernières truffes", mais la demoiselle a pris un menu plus raisonnable et déjà bien copieux pour son estomac... Elle a apprécié son repas, et notamment l'accord entre son entrée et le fruité du Champagne. Je crois que mes filles ont une vraie sensibilité à la gastronomie, au vin, et un peu de palais ; la plus petite sait même cracher en dégustation, la relève est assurée ! Mais revenons à Eric et sa cuisine...
Charlotte d’asperges garnie dune brandade douce de skrei aux truffes, oeuf coulant. Les asperges sont cuites et crues, un plaisir que ces asperges nouvelles ! Contraste de températures, de textures, la brandade est particulièrement goûteuse sans écraser ses comparses, un pur délice.

006.JPG

Sur une mousseline de chou-fleur, une terrine moelleuse de Saint-Jacques, condiment d’une grenobloise aux agrumes. Très jolie texture de la terrine, l'ensemble est fruité-acidulé avec la note des câpres, l'ensemble se marie idéalement avec le fruit du Champagne, Melle E apprécie le mets comme l'accord, et moi aussi !

005.JPG

Le chef arrive alors en salle pour découper la papillote du mets suivant. A l'ouverture, des effluves de truffe envahissent les narines. Ne reste qu'à dresser dans l'assiette et arroser de sauce...

008.JPG

Filet de turbot, asperges et truffe cuits en papillote, beurre blanc demi-deuil, cuisson "light", assez rare et que le chef s'amuse à signaler, clin d'oeil et regard taquin, avec le beurre blanc quand même dont il arrosera le poisson... Cuisson parfaite du turbot, les asperges sont fondantes, gourmandes. On ne sauce pas au pain mais à la cuillère et on n'en laisse pas une goutte ni une miette de truffe ! 

EricSapet_mars2014_poisson.JPG
En accord un vin blanc AOP des Baux de Provence : Sine Nomine du domaine des Lauzières, assemblage de grenache blanc et clairette, vinifié en cuve et élevé 24 mois en amphore argile-ciment avec ouillage hebdomadaire ; vin assez déroutant, frais au nez, du gras mais un caractère très minéral et très sec, tendu, finale légèrement oxydative. Evidemment, l'accord focntionne entre la grande pureté du vin, sa tension minérale et la sobriété, la netteté du plat que souligne la gourmandise du beurre blanc.

007.JPG

Tellement tendre, gouteuse, juteuse, rosée, la Presa de Pata Negra Bellota Ibérique poêlée, le jus de déglaçage aux truffes, soubise de champignons, asperges croustillantes. Plus de mâche que la très tendre pluma, la presa est un morceau charnu qui se cuisine rosé, comme ici, absolument parfait : grillé dessus, juteux à l'intérieur, les asperges sont panées, croustillantes, savoureux ! La crème de champignons comme une soubise truffée est parfaite avec le vin. Et là aussi, on sauce, forcément !

EricSapet_mars2014_cochoniberique.JPG

En accord Le Mourre Nègre 2010 du Château Fontvert (du nom du point culminant du massif du Luberon), parcellaire de mourvèdre élevé en barrique d'1 vin durant 16 mois ; le vin est riche, profond, complexe, animal au nez, plus épicé et grillé en bouche, et d'une belle longueur. Le vin est superbe et sert très bien le plat, qui le lui rend bien.

012-copie-1.JPG

Poitrine de pintade fermière dorée dans ses sucs, gnocchis de pomme de terre et panais liés d’un beurre de romarin, le jus de rôtissage relevé d’une pointe de vinaigre de Banyuls. Je n'ai pas goûté mais cela m'a tout l'air d'être du "pur Sapet", non ? Gourmand, généreux, avec un jus merveilleusement cuisiné.

EricSapet_mars2014_pintade.JPG

Banon et mâche, pour le plaisir d'en goûter un peu... avant le dessert : les profiteroles aux pommes, sorbet pomme, sauce caramel ; crémeux, fruité et équilibré, la saveur sans la débauche de sucre, histoire de finir le repas papilles tapissées et rafraîchies...

EricSapet_mars2014_profiterolespomme.JPG

Panna cotta framboise et financier pour conclure, que Melle E apprécie pleinement. 
Doit-on vous rappeler l'adresse d'Eric Sapet, chef chouchou, depuis le temps ?

La Petite Maison de Cucuron
Place de l'Etang
84160 Cucuron
Tel 04 90 68 21 99
Site Internet 

Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Gîte et couvert
commenter cet article

commentaires

Mag à l'eau 23/03/2014 14:42


J'ai grandi dans ton coin mais j'en suis loin depuis longtemps. Cette adresse me fait vraiment envie. Des plats gourmands, de la grande cuisine, mais sans "chichis" !

comparatif banque 18/03/2014 16:47


super recette et les formes des plats sont formidables , bon travail bravo 

vente ebavureuse 04/03/2014 10:50


pffffffffff vous me rendez fain .j'aaaaaaiiiiime

flores 04/03/2014 10:23


Tu vis vraiment dans un endroit féérique!Comme Gracianne,j'ai  vraiment envie de descendre bientôt dans ta belle région gourmande.Après la Pluma,que j'ai eu du mal à trouver dans ma région
de Valence,la Presa....J'aimerais bien connaître la traduction en français de ces morceaux.

gracianne 04/03/2014 09:54


Un jour, a force de me faire envie, je vais finir par descendre dans ton coin rien que pour aller y manger ;)

Article ? Recette ?