Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 09:32

La Souabe est une région d'Allemagne qui s'étale du Jura souabe, une chaîne montagneuse située à l'est de la forêt noire entre danube et Rhin, au Bade-Würtemberg (Stuttgart) vers le Nord et jusqu'à l'ouest de la Bavière, avec le district de Schwaben (officiellement rattaché à cette dernière depuis Napoléon 1er). Le nom de souabe est dérivé d'un peuple ancien celto-germanique, les Suèves. Le dialecte souabe se caractérise par des termes spécifiques et un accent très particulier que d'autres allemands ont même parfois du mal à comprendre ! Ainsi, on dit plutôt "le" au lieu du diminutif "chen" (Mädle pour Mädchen), et on prononce "isch" au lieu de "ist" (es isch, et non es ist), et de nombreux mots sont incompréhensibles pour de non souabes (je n'ai retenu que Traübele, qui se traduirait par petits raisins, mais qui signifie Johannisbeere, soit groseille !). Difficile donc de comprendre die schwäbische Sprache !
Cette parenthèse d'introduction refermée, je vous emmène à Ludwigburg, la grande ville la plus proche de Kirchheim am Neckar, petite ville jumelée avec Piolenc... chateauludwigsburg.jpg

 

La ville de Ludwigsburg a été bâtie autour du château construit entre 1700/1730 à la demande du Duc Eberhard-Louis chateauludwigsburg2.jpgde Wurtemberg. ce dernier souhaitait à la fois un pavillon de chasse et un palais pour y abriter ses amours... Le Château de style baroque y est construit en plusieurs phases et plusieurs bâtiments : Ludwigsburg (ci-dessus), Favorite (à droite) et Monrepos ; le français était alors très en vogue et très chic !

Le Château abrite encore une manufacture de porcelaine de toute beauté, créée en 1758, avec une boutique alléchante. Entre très classique vaisselle ornementée de fleurs et beaucoup plus sobre et moderne, il y a un large choix, qui devient plus accessible une fois par an, lors d'une vente à prix attractif générant une file d'attente de plusieurs centaines de mètres !


Restons en extérieur, dans le jardin à la française récemment aménagé comme un "jardin des contes" et façon "Dinotopia", avec une très belle et vivante exposition de courges : mise en scène ludique et décorative, découverte de variétés de courges, dégustation de courges (Kürbis), crues et cuites, de graines (Kerne) grillées et épicées, façon "chouchous", un délice !
NB l'événement abritait un concours européen de la plus grosse courge (plus de 700 kilos),  mais voici déjà la lauréate du concours régional, en Bade-Würtemberg : 347 kilos. chateauludwigsburgconcourscourge.jpg

Les dinosaures sont parés de couleurs, décorés de courges...chateauludwigsburgdino.jpgCelles qui deviennent grenouille, oiseau ou serpent...  chateauludwigsburgcourgegrenouilleoiseau

Les sculptées, monstrueuses... chateauludwigsburgcourgeeffrayante.jpgDes courges sculptées plus rigolotes qu'effrayanteschateauludwigsburgcourgeamusante.jpgD'autres encore sculptées et garnies de "courges-souris" mignonnes comme tout... chateauludwigsburgcourgesouris.jpgAu-delà du divertissement, l'eposition présente de façon très pédagogique différentes variétés, expliquaant les éléments botaniques, diététiques et culinaires ; certaines sont même à vendre.
En voici quelques-unes comme la courge muscade de Provence, avec ici de petits exemplaireschateauludwigsburgmuscadeprovence.jpg
La mesa queen, variété américaine à la robe sombre mais à la chair claire, couleur crèmechateauludwigsburgmesaqueen.jpg La peak-a-boo, petite variété américaine également au nom évocateur... chateauludwigsburgpeakaboo.jpgLa très décorative Black little d'origine japonaise (Futsu Kurokawa), à la saveur douce de noisette.chateauludwigsburgblacklittle.jpgLes potimarrons (je le rappelle, d'origine japonaise : ce sont les courges d'Hokkaido), qui existent en rouge (le plus courant), mais aussi en vert et en bleu. chateauludwigsburgpotimarron.jpgLa Delicata italienne et des courges-turbans bleues hongroises (la Hongrie offre de nombreuses variétés de cette couleur...). chateauludwigsburgdelicataturbanbleu.jpgLa sombre Pottkin, variété de courge musquéechateauludwigsburgpottkin.jpg La "Mandarin" (en fait, Jack be little) de couleur orange et le très blanc Gooligan.chateauludwigsburggooliganmandarin.jpgLa courge cushaw jaune (et un peu galeuse...), est décorative mais comestible.chateauludwigsburgcushaw.jpg
Parmi les miniatures, la "pomme d'or" et le patidou (sweet dumpling), à la saveur un peu sucrée, toute douce...patidoupommedor.jpg Ce sont les deux variétés que j'ai achetées, histoire de ne pas trop me charger au retour.

Partager cet article

Published by Tiuscha - dans Ailleurs
commenter cet article

commentaires

gracianne 07/11/2011 16:34



Un vrai festival de courges.


merci pour le petit cours de Souabe - meme si je ne parle pas l'allemand (comme quoi on apprend toujours quelque chose, meme sur les blogs de cuisine).



Vanille 03/11/2011 21:47



Tu résumes très bien les petites différences des terminaisons des mots particulières au "Schwäbisch".Certains mots sont proches de l'alsacien pas si loin que ça d'ailleurs. Je n'ai jamais vu
autant de courges différentes.



Tiuscha 04/11/2011 08:46



C'ets vrai, certains mots et la cuisine aussi se rapproche de l'Alsace. Pour les courges, je suis loin d'être exhaustive, il y en avait encore plus !



Ewa07 03/11/2011 14:53



Un véritable festival de courges!



Au gré du marché 03/11/2011 14:42



Voilà de belles variétés de courges, différentes de celle que l'on rencontre ici au Québec, comme la turban bleue, à titre d'exemple. Très jolies photos!


Lou



Tiuscha 04/11/2011 08:49



Je crois qu'en Amérique du Nord, vous n'avez rien à nous envier ! Mais il y a quelques variétés en Europe, notamment centrale, assez intéressante, et ce coloris bleuté en particulier, typiquement
hongrois... mais je serais incapable d'expliquer pourquoi



Article ? Recette ?