Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 06:48

gillesdelpapas.jpgLors d'un fameux dîner à Rasteau, j'ai rencontré l'auteur de romans noirs Gilles del Pappas, un bon vivant, gourmand, amateur de vins et de bonne chère. Il fut le temps d'une soirée mon voisin de table et a conté moult anecdotes, vineuses, culinaires et artistiques ; il m'a confié le secret de sa grand-mère pour réussir la sauce tomate. Un secret mal gardé puisque je l'ai retrouvé dans l'un de ses livres ! Je n'ai pas encore lu ses polars mais j'ai beaucoup aimé Le goûte-sauce, livre personnel, autobiographique, où se mêlent réflexions philosophiques et recettes d'ici et d'ailleurs (car l'homme est un vrai globe-trotter). Souvenirs, confidences, réflexions et conseils d'un écrivain-cuisinier ! Un livre de cuisine sans images, jubilatoire où règnent sensualité, trucculence, émotion... Il y narre notamment la dernière scène avec sa grand-mère italienne, jadis cuisinière. A sa dernière heure, il lui demande le secret de sa sauce tomate (celle qu'il a passé une partie de son enfance à goûter, d'où le titre du livre...). A son niston, elle confie : "(...) pour l'onctuosité, pour que les arômes se marient en profondeur de la sauce, qu'ils ne fassent qu'un... il faut "attraper" un chicoulon la tomate." Comprenez la faire un tout petit peu brûler... Mais faut-il brûler la tomate comme dans la sauce "ranchera" ou la sauce elle-même ? D'après ce que j'ai pu comprendre, c'est la seconde solution : on fait accrocher un peu la sauce au fond de la casserole, un peu comme le socarrat de la paella... A dire vrai, le grillé est alors presque le meilleur !
Gilles del Pappas est plein de surprises, il y a beaucoup de jolies recettes dans le livre mais beaucoup aussi sur son site. Et pour ceux qui aimeraient le rencontrer, rendez-vous ce week-end à Sablet pour le Salon du Livre. Gilles del Pappas est un fidèle de ce rendez-vous, comme il est un fidèle aux vins de la Vallée du Rhône ; il a d'ailleurs en son temps gagné son poids en vins en remportant le Prix Inter Rhône !

Alors, la recette n'est pas la sienne, il ne me l'a pas donné, il s'agit juste d'un truc pour donner plus de profondeur à la sauce. Pour le reste, faites comme vous avez l'habitude...
Ingrédients
- 6 tomates
- 1 oignon
- 3 petites gousses d'ail
- 1 cuillère à soupe rase de sucre blond
- thym, romarin, origan, marjolaine, sarriette (selon votre goût et ce que vous trouverez...)
- huile d'olive
- 1 cuillère à café d'anisette (facultatif)
- piment d'Espelette
- sel
Préparation
Faire revenir l'oignon et l'ail émincés dans l'huile d'olive, sans coloration. Ajouter la chair des tomates pelées, le sucre, le sel, les herbes et cuire la sauce en la laissant "accrocher" et un peu brûler dans la casserole. Mélanger et ajouter alors le piment d'Espelette. Rectifier l'assaisonnement à votre goût.saucetomatedelpappas.jpg

 

Partager cet article

commentaires

irisa 21/07/2012 18:10


Je comprends très bien ce que voulait dire la mémé de l'auteur ! ainsi mon père adorait les endives quand ma mère les avait laissées trop " attiquer " à la casserole ( terme patois du nord qui
veut dire attacher)

flores 21/07/2012 15:46


C'est comme çà que je l'aime quand je l'oublie sur le coin du fourneau,et que les tomates sont bien confites,presque caramélisées.Un délice!!!!

Isa-Marie 21/07/2012 13:14


Je ne connais pas cet auteur... Sur la photo il n'a pas trop l'air d'un gourmand bon vivant ?


Bises d'Isa

Tiuscha 21/07/2012 13:31



Qu'est-ce qui te fait dire ça ?



menus propos 21/07/2012 10:07


Sans le faire exprès j'ai tendance à la faire légèrement brûler parce que je l'oublie sur le feu. C'est l'odeur qui me rappelle qu'il faut vite que je l'éteigne. Et c'est vrai que ça donne un
petit goût de je ne sais quoi. Grâce à toi je vais découvrir cet auteur. Merci Tiuscha!

LaFrancesa 21/07/2012 09:46


Superbe billet Tiuscha, j'ai dû lire 1 polar de cet auteur dans une autre vie marseillaise, tu m'as donné envie de lire Le goûte-sauce ;-) L'expression un "chicoulon" est vraiment provençale!!!!


Pour ce qui est du secret, je suppose qu'il faut aller voir dans l'effet caramélisation de la tomate qui va donner une saveur douce proche des tomates confites... un fada oserait parler ici
d'umami ;-)


Besoooooooos

Tiuscha 21/07/2012 13:33



Absolument ! à fada, fada et demi ;-) (attention Thomas n'est pas loin, il va nous tomber dessus à bras raccourcis) Besos, chica !



Article ? Recette ?