Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 05:33

Les premières moules de bouchot ont fait leur apparition plus tôt, probablement à cause des chaleurs précoces, mais il a fallu attendre pour que celles qui nous parviennent en Provence soient de bonne qualité, pleines et savoureuses. Je vous propose avec ces toutes premières moules de début de saison, une soupe de carotte que l'on dégustera tiède ou froid, selon que la météo sera automnale comme en ce moment, ou pas ! Avec le délicat parfum du cerfeuil et celui plus sauvage de fenouil des collines (qui pousse aussi dans mon potager !), vous vous régalerez les yeux autant que les papilles et ferez le plein d'iode autant que de carotène ! Pour changer de cette soupe de carotte aux coquillages, cerfeuil et fenouil sauvage, vous pouvez opter pour une version hispanique avec ce gazpachuelo aux moules ou plus fusion avec ce velouté de coco blanc aux moules et citronnelle, écume de gingembre, façon William Ledeuil.

soupecarottecoquillagecerfeuilfenouilsauvage.jpg

Ingrédients
- 3 carottes moyennes
- 500 grammes de moules de bouchot
- 500 grammes de palourdes
- 1 pomme de terre
- 2 cuillères à soupe de cerfeuil
- 2 cuillères à soupe de fenouil sauvage
- 1 échalote
- 1 brin d'estragon
- sel, poivre

Préparation
Cuire les carottes avec l'échalote et la pomme de terre, couverts d'eau, saler et poivrer. En fin de cuisson, ajouter les herbes (en garder pour la présentation) et mixer avec le bouillon de cuisson.

Ouvrir les coquillages netoyyer juste avec un peu d'estragon. Décoquiller (en garder dans les coquilles pour la présentation) et réserver. Ajouter le jus de coquillage à la soupe de carotte, émulsionner et ajouter les moules et les palourdes. Servir tiède ou froid, selon la météo ambiante !

Partager cet article

commentaires

Anne (Papilles et Pupilles) 09/06/2011 20:28



C'est une bien jolie recette que tu nous proposes là Nathalie. Superbe !



Edda 08/06/2011 17:56



Elle me parle beaucoup cette recette, que de beaux parfums !



ça sent beau... 08/06/2011 15:17



Je pensais à l'instant à une soupe de carotte froide ! Sans doute est-ce du à ce petit rayon de soleil qui tente de faire son apparition.


Ta jolie soupe colorée et parfumée vient à point.


J'affectionne tellement ces coquillages et le fenouil qu'elle me fait diablement envie.



gracianne 08/06/2011 15:01



J'aime ce gout de fenouil sauvage. je ferais colontiers ce genre de plat a Belle-Ile cet ete.



sab 08/06/2011 06:38



je passe mon tour sur la soupe pour le moment mais ja garde l'idee



la cuisine de finette 07/06/2011 20:36



Les moules!!j'adore ça!!En soupe ça doit être exquis!!


Bonne soirée



mamina 07/06/2011 12:44



Très appétissant, coloré et parfumé. Nous aussi on a commencé avec les moules.



Hélène (Cannes) 07/06/2011 11:07



Reine Sammut fait une bouillabaisse de moules que j'avais très envie de faire ces jours-ci. Ta soupelette viendra juste après . J'avais plutôt prévu d'aller à Aix samedi, pour profiter un peu
d'Aix. La visite du Salon ne m'avait pas pris trop de temps l'an dernier ... 0 13 heures, on en était sortis ... Alors comme Paul veut faire les magasins après ... Bon, si tu y vas le dimanche,
je vais peut-être revoir ma position. Et regarder la météo, aussi ... ;o)


Bisous et bonne journée


Hélène



Article ? Recette ?