Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

26 novembre 2010 5 26 /11 /novembre /2010 08:06

Rock'n roll, le vin ? Oui, quand il déménage et qu'il révolutionne le palais. Pour moi, cette définition s'applique à un vigneron notamment pour qui nous avions eu un coup de foudre il y a quelques années, forte impression qui s'est confirmée lorsque nous l'avons rencontré, chez lui, à Thézan les Béziers. Il s'agit de Marc Benin et son père Guy,  du Domaine de Ravanès. Il a planté en Languedoc des cépages bordelais (Merlot, Cabernet Sauvignon et Petit-Verdot) et a créé des OVNIs vineux ; plus qu'un vin c'est donc tout un domaine que je ravanesrenardblanc.jpgsouhaite mettre en avant pour ce "VDV Vin & Rock'n roll" proposé par Eva Robineau du blog Oenos.

Citons pêle-mêle les Gravières du Taurou (50% Merlot/50% Petit Verdot, ce fameux vin qui a detrôné Pétrus lors d'une dégustation à l'aveugle en 2004...), la Cuvée Diogène (Merlot, Cabernet-Sauvignon, Petit Verdot), le Merlot Rouge excellent rapport qualité-prix, pour les bouteilles "bordelaises". Et les "OVNIs" : le Cinq Seaux d'Oeillade, 100% cinsault travaillé en vendanges tardives, et l'ugni blanc botrytisé, L'Ille. Bémol sur le Prime Verd (100% Petit verdot, seulement vinifié dans les "grands millésimes") qui nous avait un peu déçus. En revanche, nous avons adoré le Renard Blanc (70% grenache gris, 30% grenache blanc) qui avait donné lieu à tout un repas. Agrumes/pêche au nez de ce vin blanc sec, la bouche est toute en rondeur et en puissance, ample, avec beaucoup de fraîcheur et de minéralité. Une parenté avec certains viognier d'Ardéche ou de la Drôme, il pourrait presque rivaliser avec un Condrieu...

 

Je vous laisse avec le Rock'n roll mops (pas sûr qu'il se trouve un vin pour accompagner les roll mops, plutôt une bière ou carrément un verre d'aquavit !). La chanson a été écrite en 1956 par Boris Vian pour Henry Cording (alias Henri Salvador), en voici le texte :

 

Je l'ai séduite en un instant
Grâce à la lueur que j'ai dans l'oeil
Elle est tombée comme une feuille
Dans mes grands bras d'ourang-outan

On s'est aimés comme des dieux
Aznavour en s'rait resté bleu
Le phono jouait dans un coin
Des airs de jazz qui swinguaient bien
Mais à la fin, j'avais si faim
Que j'ai app'lé le bar du coin

Allô Dupont- Montez-moi donc
De quoi manger-Sinon je vais crever
Et qu'est ce qu'il faut vous apporter?
Apportez-moi sans hésiter

Rock and roll-mops
Avec du pain beurré
Rock and roll-mops
Et du bifteck haché
Rock and roll-mops
Avec un oeuf à cheval
Rock and roll-mops
Je me sens cannibale

Des escalopes de kangourou
Du sauciflard de sapajou
Du foie de lion aux salsifis
D'la tête au lard aux fruits confits

Et dans un plat-Rien que pour moi
Bien préparé-pas trop assaisonné

Rock and roll-mops
Ca m'a réconforté
Rock and roll-mops
Je suis plein à craquer
Rock and roll-mops
Ma force est décuplée
Rock and roll-mops
On va r'tourner s'coucher

 

Et la mise en musique...

 

Et quel vin donc, me direz-vous ? Il aurait pu s'agir d'un Rock'n Rolle, comme l'a suggéré Olif, ce Rolle-ci en belle compagnie gourmande avec un millefeuille coing-chèvre-noix...

Partager cet article

commentaires

gracianne 26/11/2010 13:01



Endiable le rock and roll mops! Si le vin l'est autant, il faut gouter.



Article ? Recette ?