Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 06:51

C'est le printemps, les arbres fruitiers bourgeonnent et sont en fleurs, les jacinthes pointent leur museau bleuté. ET si on fêtait ça avec deux livres rafraîchissants et légers ?
tronchedevins.jpgLe premier est doublement rafraîchissant et gouleyant : on y cause de vins, des qui désaltèrent, qui ont du caractère, comme leurs auteurs-vignerons, ces "Tronches de vins", et comme les auteurs du livre, 5 blogueurs réputés pour leur franc-parler autant que leur franc-boire (et même boire-nature : Olivier Grosjean, Antonin Iommi-Amunategui, Guillaume Nicolas-Brion, Philippe Rapiteau, Eva Robineau proposent cet "anti-guide de vin" qui se veut prendre le 101restos 0kilocontrepied des guides habituels et de la presse "vin" tant décriée ces derniers mois dans la blogosphère... Le livre est comme les vins, vivant et brut, vivifiant comme une brise de printemps, mais parfois rentre-dedans comme une bourrasque de Mistral ! Et il y a même un site...

Le second se veut léger, en tout cas vous aide à l'être, tout en étant dans le moov des restaus "fashion" : "101 restos, 0 kilo" est un petit guide de tables (hélas que parisiennes), compilées par deux journalistes, Catherine Roig et Nathalie Helal, et passées au crible d'une nutritionniste, Nathalie Hutter-Lardeau. Pour chaque table, le trio propose une chronique gastro "classique" et un commentaire nutritionnel, assorti d'un conseil avisé. J'aime le concept et le chapitre des restaus avec les enfants, j'aime moins ce caractère trop "trendy" qui met surtout en avant les "tables incontournables du moment" (dixit).

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Kiosque
commenter cet article
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 08:56

Située à 10 minutes de Vaison-La-Romaine, sur l'axe ravissant des Dentelles de Montmirail à deux pas du charmant village médiéval de Séguret, Les Genêts sont une "table-terroir" d'un excellent rapport qualité-prix le midi : 14-15 euros l'entrée-plat-dessert, qui dit mieux ? Il s'agit d'une cuisine de marché, travaillée de façon patricia_corraini_raffaelli.jpgtraditionnelle en semaine, avec des plats classiques faisant la part belle au terroir provençal (mets et vins) et méditerrannéen. La patte créative se fait plus débridée le week-end, avec des menus un peu plus chers mais plus travaillés, avec une présentation plus "gastro" et un peu plus de raffinement... Tout féminin, car c'est une femme qui est aux commandes : Patricia Raffaelli-Corraini est restauratrice et gère les Genêts avec son mari qui s'occupe de la salle. Passionnée de gastronomie et de vin, CAP en poche depuis quelques années et disciple d'Escoffier depuis cet automne, elle est son propre chef de cuisine.
Créative, sa cuisine se mêle d'influences corses (ses origines..), italiennes, parfois hispaniques, tout en restant ancrée dans le terroir provençal, surtout en semaine. Pour preuve, ce repas que j'ai dégusté chez elle avec un verre de Rasteau : un tarte fine tomate confite, mozzarella, pesto et roquette, gourmand avec une très bonne base de feuilletage.lesgenets_feuillete.jpgSuivait une "mitonnade" de boeuf à la paysanne, avec lardons, champignons. Viande très tendre, bien confite (nb Patricia indique à l'entrée la provenance des viandes, ici "origine France") ; ça donne envie de saucer !lesgenets_boeuf.jpgEn dessert, un moelleux à l'ananas, sauce caramel, accompagné d'une glace mascarpone. Bel ensemble, le moelleux est très moelleux, ananas-caramel est un duo que j'adore et la glace vient rafraîchir et alléger en bouche le sucre du dessert.lesgenets_moelleux.jpg
Un petit café dessus, et vous pouvez repartir escalader les Dentelles, suivre la route des vins ou arpenter le village de Séguret !

Les Genêts
RD977 - 84110 SABLET
Tél : 04 90 46 84 33
Page Facebook

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Gîte et couvert
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 16:38

Et les violettes elles-mêmes, écloses par magie dans l'herbe, cette nuit, les reconnais-tu ? Tu te penches, et comme moi tu t'étonnes;-ne sont-elles pas, ce printemps-ci, plus bleues ? Plus mauves... non plus bleues (...) Cesse cette taquinerie ! Porte plutôt à tes narines le parfum invariable de ces violettes changeantes et regarde, en respirant le philtre qui abolit les années, regarde comme moi ressusciter et grandir devant toi les printemps de ton enfance !... Plus mauves... non plus bleues... Je revois des prés, des bois profonds que la première poussée des bourgeons embrume d'un vert insaisissable... Violettes à courte tige... et violettes d'un blanc bleu veiné de nacre mauve, - violettes de coucou anémiques, qui haussent sur de longues tiges leurs pâle corolles inodores... Violettes de février, fleuries sous la neige, déchiquetées, roussies de gel, laideronnes, pauvresses parfumées... O violettes de mon enfance ! Vous montez devant moi, toutes, vous treillagez le ciel laiteux d'avril, et la palpitation de vos petits visages innombrables m'enivre... 

violette

 

Partager cet article

Repost 0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 07:52

Pour fêter le printemps, je vous propose de mettre un peu de fleur dans la cuisine, à commencer par ces cookies de fille parfumés à la violette et aux pralines roses. Inutile de préciser qu'ils ont connu un succès certains auprès de ces demoiselles... Mais comme il pleut sans discontinuer, les violettes, les vraies ne seraont guère récoltées cette année, hélas.
Ingrédients

- 120 grammes de beurre
- 1/2 œuf
- 150 grammes de sucre blond
- 180 grammes de farine de blé(ici T65)
- 1 cuillère à café de de poudre à lever
- une dizaine de gouttes d'extrait naturel de violette
- 50 grammes de pralines roses
- 1 pincée de sel
Préparation
Mélanger le sucre et le beurre "pommade". Ajouter l'œuf et fouetter.
Incorporer la farine, la levure, l'extrait de violette, le sel et les pralines roses. Former des boules de pâtes et les poser sur une tôle de pâtisserie sur papier cuisson, bien espacées.
Enfourner à 180°C environ 10 minutes, en tournant la plaque à mi cuisson, pour des biscuits craquants, à 150°C environ 15/20 minutes pour des biscuits plus moelleux. cookiesviolettepralinesroses.jpg

Partager cet article

Repost 0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 06:51

Quand Dorian parle Mac'n cheese, on ne tarde pas à en faire, à sa façon... et c'est tellement gourmand, qu'on en fait et on en refait, avec des variantes. Là, c'est une version un peu luxueuse : Mac'n cheese à la truffe noire, pour profiter de la toute dernière rabasse ! Un clin d'oeil au plus célèbre des blogueurs mâles et à quelques copines vigneronnes et oenophiles :)
Ingrédients (pour 2)
- 150 grammes de macaroni
- 10 grammes de beurre (truffé si vous avez)
- 10 grammes de farine
- 250 ml de lait
- 80 grammes de parmesan
- 10/12 grammes de truffe noire
- 1 ou 2 pincées de 4 épices
- chapelure
- sel, poivre
Préparation
Préparer une béchamel dans l'esprit d'une Mornay, à base de beurre, farine, 4 épices, lait, poivrer et saler (peu). Faire épaissir et incorporer environ 50 grammes de parmesan râpé, ainsi que la truffe, râpée également.
Cuire les macaroni et mélanger avec la sauce au parmesan et à la truffe. Dans un moule à gratin arrosé d'un filet d'huile parfumée à la truffe, alterner macaroni et crème de parmesan et truffe, ajouter quelques copeaux de parmesan, à nouveau macaroni, parmesan et chapelure. Enfourner à 180°C environ 20 minutes, le temps de dorer le tout ! macncheesetruffe.jpg

Partager cet article

Repost 0
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 07:43

Deux belles côtes de porc noir de Bigorre nous tendaient les bras, belle chair rosée encadrée d'un gras généreux. Comment la servir, avec quoi l'accompagner et la boire ? Envie de lentilles, de cette texture fondante avec de la mâche, cuisinées avec un peu de moutarde pour corser comme à mon habitude, et surtout liées au boudin noir. Sans le boudin mais avec des herbes de la garrigue (thym, romarin, sarriette..), servez avec un vin du Lubéron à forte proportion de "syrah de montagne" (clic) qui se marie si bien avec le cochon. Avec le boudin noir, accompagnez d'un vin un peu plus corsé des Côtes-du-Rhône méridionales, un Cairanne, un Massif d'Uchaux, un Plan de Dieu ou carrément un Châteauneuf-du-Pape comme la première cuvée, Traversier 2008 du Château Simian. Pour mieux connaître ces vins de la vallée du Rhône, n'oubliez pas de visiter le blog Côtes-du-Rhône News.

porcnoirbigorrelentilleboudinnoir.jpgIngrédients
- 2 côtes de porc noir de Bigorre
- 100 grammes de lentilles vertes
- 1/2 cuillère à café de moutarde
- 5 cuillères à soupe de boudin noir
- 1 brin de thym
- 1 échalote
- huile d'olive, beurre
- sel, poivre
Préparation
Faire revenir l'échalote émincée dans l'huile d'olive, ajouter les lentilles rincées, saler, poivrer. Mouiller d'eau et ajouter le thym émietté. Cuire à feu moyen en ajoutant du liquide si besoin. Incorporer le boudin et lier les lentilles en fin de cuisson, réserver au chaud.
Poêler au beurre (idéalement clarifié) ou griller à la plancha les côtes de porc noir de Bigorre. Saler, poivrer et servir avec les lentilles.

Partager cet article

Repost 0
16 mars 2013 6 16 /03 /mars /2013 07:51

Après la Reine de Saba, voici un deuxième gâteau "vintage" tiré du même livre : le gâteau de Metz, apparemment ainsi dénommé pour l'un de ses ingrédients, la crème fraîche, signe distinctif des desserts de Lorraine. NB dans le même livre figure encore le gâteau de Nancy !
Le gâteau de Metz est moelleux, enrichi d'éclats de chocolat, qui lui donnent cet aspect moucheté, et souvent poudré de sucre glace. J'ai fait l'impasse sur ce dernier, mes filles n'aimant pas trop.
Ingrédients
- 4 oeufs
- 250 grammes de sucre
- 125 grammes de chocolat râpé ou en pépites
- 125 grammes de farine
- 100 grammes de crème fraîche
- sucre glace (facultatif)
Préparation
Blanchir les oeufs et le sucre une dizaine de minutes au fouet. Incorporer farine, crème fraîche et chocolat râpé.
Verser dans un moule à manqué beurré et fariné (ou un moule souple).
Enfourner à 190°C environ 40 minutes. Laisser tiédir avant de démouler. gateaudemetz.jpg

Partager cet article

Repost 0
15 mars 2013 5 15 /03 /mars /2013 10:22

Certaines endives sont plus douces que d'autres, selon la variété et leur culture. On peut ôter certaines parties amères pour adoucir un mets mais on peut aussi contrebalancer cette amertume par des éléments vinaigrés et sucrés, et trouver ainsi un équilibre agréable en bouche, même pour les jeunes palais ! Pomme, poire, coing, fruits secs et à coque, betterave et panais, d'autres fruits et légumes encore, légèrement sucrés conviennent particulièrement. Ici c'est un classique trio d'endives, pomme et raisins secs dans une salade relevée de vinaigre à la framboise et de mélasse de grenade, fruités et acidulés.
Ingrédients
- 2 endives
- 1 pomme
- 2 à 3 cuillères à soupe de raisins secs (ici Sultanines)
- 5 cuillères à soupe d'huile d'olive douce
- 2 cuillères à soupe de vinaigre à la framboise
- 1 cuillère à soupe de mélasse de grenade
- sel, poivre
Préparation
Préparer une vinaigrette avec l'huile, le vinaigre et la mélasse de grenade, saler, poivrer, émulsionner.
Enlever les éléments les plus amers et couper l'endive en lamelles, malanger à la vianigrette. Ajouter les raisins secs et la pommes coupés en petits morceaux. saladeendivepommeraisin.jpg

Partager cet article

Repost 0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 16:32

J'aime beaucoup les beurres Bordier, demi-sel, fumé, au yuzu, au piment d'Espelette et mon préféré, auquel je suis totalement "addict" : le beurre Bordier aux algues. Mais Jean-Yves Bordier est aussi affineur de fromages qu'il vend à la Fromagée à Saint Malo (c'est même son premier métier) ; il est également revendeur et l'on peut trouver ses fromages dans différents points de vente à travers la France, à Orange chez les Fromages de Pache. J'ai testé le camembert affiné par la maison Bordier, d'une production au lait cru du Moulin de Carel à St Pierre sur Dives. Belle couleur, coulant et crémeux à souhait, croûte parfumée juste ce qu'il faut avec une belle texture en bouche. Décidément, Monsieur Bordier à tous les talents laitiers ! camembertbordier.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Zoom
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 16:12

A mourir de rire, ce sketch d'Alex Métayer, les pâtes à la Boudoni ! un coucou à Valérie puique le sketch a été diffusé ce matin sur l'antenne d'Osmose Radio ! Ca sent un peu le vécu... Et cela me rappelle un épisode personnel : je devais avoir peut-être 12 ans, j'avais préparé ma pâte à gâteau, je l'ai versée dans un moule Tupp que j'ai glissé au four. Oui mais... c'était un moule pour micro-ondes et non pour four traditionnel ! Le moule a donc fondu dans le four, ma mère s'est arraché les cheveux pour nettoyer le four ensuite...

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Inclassable
commenter cet article

Article ? Recette ?