Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

10 décembre 2010 5 10 /12 /décembre /2010 08:36

La saison des coquillages, notamment des moules de bouchot tire bientôt à sa fin, j'en profite jusqu'au bout avec cette salade de racines crues et coquillages au safran et à la mandarine. Avec des coques également, les racines (et un peu de cucurbitacée !) sont râpées, certaines sont douces comme le panais et la carotte, d'autres plus piquantes, comme le radis, le tout offre également un panaché de couleurs très agréable dans l'assiette... Quant à la vinaigrette, elle est à base de safran et de mandarine, un duo que j'aime beaucoup, et déjà cuisiné ici notamment et plus récemment avec du foie gras...

saladecruditescoquillagesafranmandarine.jpg

Ingrédients

-1 belle poignée de coques

- 300 grammes de moules

- 1 cuillères à soupe de butternut râpée (ou potimarron)

- 2 cuillères à soupe de carottes râpées

- 3 cuillères à soupe de chou rave râpé

- 1 cuillère à soupe de panais râpé

- 1 cuillère à soupe de gros radis rose râpé (ou du noir)

pour la vinaigrette au safran et à la mandarine

- 10 filaments de safran

- 1 cuillère à soupe d'huile d'olive parfumée à la mandarine

- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive

- 1 cuillère à soupe de vinaigre de miel

- 1 belle pincée de zeste de mandarine (bio ici)

- 1 cuillère à soupe de jus de mandarine

- sel, poivre blanc

Préparation

Faire bouillir 5 cl d'eau avec le zeste de mandarine, quelques minutes. ¨Prélever 1 cuillère à soupe en gardant tous les zestes et faire infuser le safran au moins 1 heure, dans un pot bien fermé.

Ouvrir et décoquiller les coquillages, réserver. Les mélanger avec les légumes râpés (ici au zesteur pour avoir un effet plus esthétique). Mélanger les ingrédients de la vinaigrette et ajouter l'infusion de safran/mandarine. Mélanger avec la salade et servir à température ambiante.

Partager cet article

Repost 0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 15:52

Il y a quelques temps avait lieu un concours de recettes par des blogueurs culinaires, organisé par les Champagnes des Vignerons. Vous avez été nombreux à voter et les 6 premières recettes plébiscitées devaient être reproduites devant un jury en Champagne, dans la cuisine superbe de 200m2 d'Arnaud Lallement à l'Assiette Champenoise (à deux pas de Reims).

Seules quatre blogueuses restaient en lice : Dominique, Lavande, Mamina et Sandra. De mon côté, n'ayant pas concouru, j'ai suivi les évolutions de ces dames en tant que reporter attentive et curieuse. C'est  en effet après avoir parcouru mon blog et notamment sa dimension tant vineuse que culinaire (la rubrique accord mets-vins en particulier) que Sandra Cizeron, responsable communication des Champagnes de Vignerons, m'a également conviée à ce périple champenois (je l'en remercie beaucoup !).

Partager cet article

Repost 0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 07:28

Je vous propose aujourd'hui une recette signée Alain Ducasse, tirée de son livre Nature, parfaite pour un dîner rapide, surtout quand on rentre de plusieurs jours en vadrouille ! J'ai aimé la saveur de cette galette de sarrasin au poireau et à l'andouille de Guéméné autant que son esthétique qui n'est pas sans rappeler les sublimes "roses" de la tarte aux pommes d'Alain Passard... C'est l'effet du poireau qui s'ouvre en corolle et des rondelles d'andouille qui s'épanouissent de même.

NB je vous redonne les quantités données dans le livre pour 4 personnes mais n'hésitez pas à les adapter...

La crêpe de sarrasin se sert aussi dans la soupe comme ici et si vous aimez l'andouille en mélange terre-mer, je vous conseille cette recette, un délice !

galettesarrasinpoireauandouille.jpg

Ingrédients (4 personnes)

- 75 grammes de farine de sarrasin (T110)

- 40 grammes de farine (ici T65)

- 2 oeufs

- 35 cl de lait

- 40 grammes de beurre demi-sel fondu

- 2 petits poireaux

- 12 tranches d'andouille de Guéméné

- huile d'olive

- sel, poivre

Préparation

Mélanger les farines, ajouter les jaunes d'oeufs et le lait, puis le beurre fondu. Incorporer les blancs d'oeuf en neige. Laisser reposer 1 heure.

Faire revenir le poireau coupé en "sifflets" (morceaux en biseau de 4 mm d'épaisseur environ) dans l'huile d'olive. Saler et suer en gardant croquants. Réserver.

Dans l'huile chaude, disposer les tranches d'andouille et les sifflets de poireau, verser dessus la pâte à crêpe et cuire à feu pas trop vif. Retourner la crêpe. Quand elle est cuite recto-verso, réserver au chaud et cuire les autres crêpes.

Vous pouvez réaliser plusieurs formats. Déguster bien chaud !

Partager cet article

Repost 0
8 décembre 2010 3 08 /12 /décembre /2010 07:38

J'aime beaucoup la saveur du yuzu, cet agrume que l'on trouve en jus dans les épiceries japonaises (notamment parisiennes) ou sur le site Cook-shop de Lavande. Je l'utilise beaucoup en salé avec des produits de la mer, crus ou cruits (comme avec ces Saint-Jacques), mais pas que ! Le yuzu a délicieusement rehaussé une bête salade d'orange. Je dis bête, en même temps, je lui ai ajouté un croustillant cacaoté (pâte à crumble), pas si bête que ça donc... Cette recette de salade d'orange au yuzu, crumble cacao n'est pas sans rappeler le crumble de citron de Sonia...Et vous, le yuzu, qu'en faites-vous ? saladeorangejusyuzucrumblecacao.jpg

Ingrédients (pour 2 ou 3 personnes)

- 2 oranges

- 1 cuillère à soupe de jus de yuzu

- 2 cuillères à soupe de miel doux

pour le crumble cacao (facultatif)

- 15 grammes de farine

- 15 grammes de beurre mou

- 15 grammes de sucre

- 1/2 cuillère à café de cacao

Préparation

Mélanger et sabler les ingrédients du crumble, enfourner 10/15 minutes à four moyen, 180°C. Réserver.

Couper les oranges en morceaux, arroser de jus de yuzu et de miel. réserver au frais.

Sortir un bon quart d'heure avant et servir avec le crumble émietté. Ou pas !

Partager cet article

Repost 0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 07:18

Parfois, l'intuition culinaire conduit vers des flops, parfois verse de jolies réussites gustatives. C'est le cas de cette soupe de butternut et ananas, safran et badiane, réalisée au départ avec du potimarron, au pif côté proportions. Gros coup de coeur pour cette soupe addictive, l'ananas rehausse le potimarron ou la butternut, absolument exquis ! Du coup, j'ai refait en notant plus précisément les quantités et je vous la livre. J'en ai congelé pour mon retour de Champagne où je séjourne actuellement en compagnie d'autres blogueuses. Et j'en servirai en amuse bouche à Noël, même, tiens !

NB On pourrait aussi ajouter du poivron rouge qui se marie si bien avec l'ananas... Sinon, je vous recommande cette soupe de butternut au pesto de coriandre et noix de cajou 

soupebutternutananassafranbadiane.jpgIngrédients

- 500 grammes de chair de butternut (ou potimarron)

- 200 grammes d'ananas

- 2 étoiles de badiane

- 1 échalote

- 10 filaments de safran

- 100 ml de bouillon de volaille

-  huile d'olive

- sel, poivre

Préparation

Précuire la buternut à la vapeur pour le peler plus facilement.

Faire revenir l'échalote émincée dans l'huile d'olive, ajouter la butternut coupée en morceaux, mouiller d'eau (si vous en avez, ajoutez un peu de bouillon de volaille). Ajouter la badiane et laisser mijoter. Ajouter ensuite l'ananas, poursuivre la cuisson. Saler et poivrer. Couper le feu et laisser infuser le safran dans la soupe.

Enlever la badiane, mixer la soupe et rectifier l'assaisonnement.

Partager cet article

Repost 0
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 07:36

La saison de la bigarade (orange amère) redémarre mais je n'ai trouvé que de toutes petites, de la taille de clémentines, alors pas d'inquiétude si la recette en requiert plusieurs ! L'accord avec le canard est assez évident mais la façon l'est ici un peu moins. Le sirop d'érable vient parfumer cette fausse sauce bigarade. Quant à l'accompagnement, le chou rouge à la grenade, c'est la version chaude de cette salade colorée. Et pourtant, cette dernière suit chronologiquement cette recette (on s'y perdrait...). Ce magret de canard érable/bigarade, chou rouge, perles de grenade s'accompagne d'un jurançon demi-sec ou un vin type tariquet ou Uby, conseil a priori car non testé, mais c'est ce que suggére mon palais... A vous de tester si vous en avez en cave ! Je vous recommande également la bigarade avec le panais comme dans cette version gnocchi. ET bien évidemment, en marmelade, nature ou parfumée (au whisky par exemple). 

magreterablebigaradechourougegrenade.jpg

Ingrédients

- 1 magret de canard

- 1/2 bigarade

- 1/2 cuillère à soupe de miel

- sel, poivre

pour le chou rouge à la bigarade

- 1/2 chou rouge

- 1/2 bigarade*

- 2 cuillères à soupe de jus de bigarade

- 1 cuillère à soupe de miel

- 1 cuillère à soupe de vinaigre de miel

- sel, poivre

pour la sauce érable/bigarade

- 2 cuillères à soupe de sirop d'érable

- 1 cuillère à soupe de vinaigre de miel

- 2 cuillères à soupe de jus de bigarade

- zeste d'1/2 bigarade*

- 100 ml de bouillon de volaille (ou mieux, de canard !)

*ici, bigarade de la taille d'une clémentine

Préparation

Pour le chou rouge

Mélanger le jus de bigarade, le miel, en badigeonner la chair du magret  et faire mariner 1 bonne heure.

Entailler la peau du magret et faire "dégraisser" dans une poêle chaude. Marquer côté chair et enlever du feu. Saler, poivrer et cuire à 75/80°C une heure et demi.

 

magreterablebigaradechourougegrenade2.jpg

Partager cet article

Repost 0
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 17:29

Je suis à cette heure en route vers la Champagne, conviée par les Champagnes de Vigneron à découvrir la région, son vignoble et ses belles bulles. J'y retrouverai les 4 blogueuses en lice pour le concours de cuisine organisé par le groupement professionnel et ne serai de retour que mercredi. Je vous raconterai bien sûr !

Du coup, la Newsletter qui aurait du vous être envoyée ce week-end souffrira d'un petit retard. Pour ceux qui ne sont pas inscrits à cette Newsletter de Fêtes, il est donc largement encore temps !

En attendant, je vous laisse quelques recettes colorées et fruitées pour donner un peu de peps et de vitamines à vos assiettes, et je vous dis à bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha
commenter cet article
5 décembre 2010 7 05 /12 /décembre /2010 08:47

Autrefois pour faire sa cour, on parlait d’amour,
Pour mieux prouver son ardeur, on offrait son coeur,
Maintenant c’est plus pareil, ça change, ça change,
Pour séduire le cher ange, on lui glisse à l’oreille:


mixer.jpgAh !... Gudule !...
Viens m’embrasser ... et je te donnerais ...
Un frigidaire, un joli scooter,
Un atomixer et du dunlopillo,
Une cuisinière, avec un four en verre,
Des tas de couverts, et des pelles à gâteaux.
Une tourniquette, pour faire la vinaigrette,
Un bel aérateur pour bouffer les odeurs,
Des draps qui chauffent, un pistolet à gaufres,
Un avion pour deux, et nous serons heureux.


Autrefois s’il arrivait, que l’on se querelle,
L’air lugubre on s’en allait,en laissant la vaisselle,
Maintenant que voulez−vous, la vie est si chère,
On dit : rentre chez ta mère, et on se garde tout.


Afrigidaire.jpgh !...Gudule !...
Excuse−toi ... ou je reprends tout ça ...
Mon frigidaire, mon armoire à cuillères,
Mon évier en fer et mon poêle à mazout,
Mon cire−godasses, mon repasse−limaces,
Mon tabouret à glace et mon chasse−filou,
La tourniquette à faire la vinaigrette,
Le ratatine ordures et le coupe friture,
Et si la belle se montre encore rebelle,
On la fiche dehors pour confier son sort ...


Au frigidaire, à l’efface poussière,
À la cuisinière, au lit qu’est toujours fait,
Au chauffe−savates, au canon à patates,
À l’éventre−tomates, à l’écorche−poulet.


Mais très très vite, on reçoit la visite,
D’une tendre petite, qui vous offre son coeur.
Alors on cède, car il faut qu’on s’entraide,
Et l’on vit comme ça, jusqu’à la prochaine fois.

 

Pour le son, c'est juste ici :

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Inclassable
commenter cet article
4 décembre 2010 6 04 /12 /décembre /2010 07:29

Quand je travaillais, j'emportais souvent un truc à manger sur place, un petit "frichti" comme on disait, salade en été, plat mijoté, parfois très cuisiné en hiver (je réchauffais au micro-ondes à l'agence). La mode du bento et autres boîtes à manger n'existait pas. Les seuls contenants que j'utilisais étaient les boîtes Tupperware®. Depuis, quelle évolution ! Les repas à emporter sont devenus beaux et tendance ! Du coup, quand la Milk Factory m'a envoyé le livre BAM (boîtes à manger) de Sonia Ezgulian (pour récompenser cette recette lactée nomade), je me suis dis que j'aurais adoré le recevoir à l'époque. Il regorge de plein d'idées gourmandes autant que de belles boîtes à lunch.bam-sonia.jpg

BAM de Sonia Ezgulian

 

Sonia Ezgulian est un personnage multi-casquette et au parcours bien rempli ! Journaliste dix ans, elle a ensuite été restauratrice à Lyon 7 ans, créant le restaurant Oxalis avec son mari Emmanuel Auger. Depuis, elle se consacre  à l'écriture pour les éditions de l'Epure, Tana et Stéphane Bachès. Elle anime des cours de cuisine et imagine des produits gourmands ou recettes nomades, non conformistes, métissées...  On la trouve sur facebook et elle vient de créer son blog, l'épluche-sardines.

Des boîtes à manger, pleines de chouettes recettes pour les pique-nique avec les filles dès le printemps prochain, j'ai tiré le crumble au citron, recette éminemment de saison !

Ingrédients

- 2 citrons jaunes non traités (ici très gros siciliens bios)

- 100 grammes de sucre blond

pour l'appareil à crumble

- 30 grammes de beurre mou

- 30 grammes de sucre

- 40 grammes de farine

- 10 grammes de poudre de noisette (ou amande)

Préparation

Couper les citrons en fines lamelles (ici plus gros) et faire confire dans le sucre avec 10 cl d'eau. Mettre dans des ramequins. Mélanger les ingrédients pour le crumble, sabler et émietter sur le citron. Enfourner 12 minutes à 180°C. Manger tiède ou refroidi.

 

 

crumblecitron.jpg

Photo moche mais c'est très bon, très "citron" ! NB on peut cacaoter le crumble...

 

Partager cet article

Repost 0
3 décembre 2010 5 03 /12 /décembre /2010 14:53

Après celui de 2008, voici le retour du calendrier de l'Avent gourmand virtuel de Trois petits tours et cuisinons !, avec chaque jour une recette à découvrir, nouvelle ou ancienne, sucrée ou salée, à boire ou à manger... Pour ouvrir les premières cases, cliquez ici !capture-calendrier-avent

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Zoom
commenter cet article

Article ? Recette ?