Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 07:29

Mi cochon, mi lapin... Une chimère ? Non un "pâté" ! Simplissime, la recette la plus simple qui soit : chair de lapin et poitrine de porc. ce qui en fait un pâté peu gras, mais on peut ajouter du gras de porc ou de la chair à saucisse pour renforcer le caractère fondant. Les filles aiment ce côté très "viande", un peu sec du pâté de lapin auquel j'ai juste ajouté des pruneaux pour apporter un peu de saveur et d''onctuosité. A vous de tester cette terrine de lapin aux pruneaux ou d'ajuster la recette selon votre goût...
Ingrédients
- 400 grammes de chair de lapin
- 400 grammes de chair de porc
- 1 oeuf
- 30 à 40 grammes de pain
- 2 brins de thym, 1 cuillère à café d'origan séché
- 2 cuillères à soupe de Cognac
- 12/15 pruneaux environ 
- barde ou poitrine de porc pour habiller la terrine
- 4/5 feuilles de laurier

- sel, poivre
Préparation
Hacher les chairs, garder le tiers de lapin à couper en morceaux. Mélanger les chair hachées avec l'oeuf, le pain ramolli dans un peu de lait ou d'eau, le Cognac, les herbes, saler (environ 12 grammes) et poivrer. Chemiser la terrine (ici un moule à cake) de barde ou poitrine de porc, déposer la moitié de viande hachée, puis les morceaux de lapin et ceux de pruneaux (tendres ou ramollis dans un peu de thé léger). couvrir de bardes/^poitrine et de feuillles de laurier. Enfourner à 190°C environ 45/50 minutes. Laisser refroidir et reposer 24 heures avant de deguster. 

Terrine de lapin aux pruneaux

Partager cet article

Repost 0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 11:29

Car tout est bon en toi : chair, graisse, muscle, tripe !
On t'aime galantine, on t'adore boudin,
Ton pied, dont une sainte a consacré le type,
Empruntant son arome au sol périgourdin.
 
Eût réconcilié Socrate avec Xanthippe.
Ton filet, qu'embellit le cornichon badin,
Forme le déjeuner de l'humble citadin ;
Et tu passes avant l'Oie au frère Philippe.
 
Mérites précieux et de tous reconnus !
Morceaux marqués d'avance, innombrables, charnus !
Philosophe indolent, qui mange et que l'on mange !
 
Comme, dans notre orgueil, nous sommes bien venus
A vouloir, n'est-ce pas, le reprocher ta fange ?
Adorable Cochon ! Animal Roi ! - Cher Ange ! 
Charles Monselet

Ode au cochon - Charles Monselet


Partager cet article

Repost 0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 07:05

Jacques Genin est un pâtissier-chocolatier de talent au parcours atypique, un des rares autodidactes de cette profession ; il me tarde d'aller chez lui un jour avec les filles, nous l'avions croisé avec les filles devant sa devanture mais la boutique était fermée. L'une de ses pâtisseries phares est la tarte au citron, une autre est cette tarte au pomme délicate sur un feuilletage croustillant surmonté d'une compote de pomme et de lamelles très fines de pomme couvertes d'un caramel, seule touche de sucre. J'avais depuis longtemps envie de reproduire la recette que l'on peut trouver ici par exemple (à ceci près que l'on nous donne une crème d'amande alors que l'original me semble bien être à base d'une compote bien sèche, pour ne pas détremper la pâte). Quelle belle expression du fruit avec la texture croustillante, la touche de caramel, le fondant, exquis ! A refaire en version individuelle ou du moins en petit format, bien plus simple et moins "acrobatique" pour faire tenir les pommes !
Je trouve que sur la première photo, cela vous a un faux air du millefeuille champignon-foie gras de Pascal Barbot, pas vous ? 
Réédition d'un billet publié le 11/11/2014

tartepomme_jgenin.jpg

Ingrédients
- pâte feuilletée (du commerce ou "maison" classique ou inversée de Pierre Hermé ou inversée de Philippe Conticini)
- 10 belles pommes de type Golden
- 100 grammes de sucre blond
Préparation
Préparer une compte de pomme nature à base de 3 pommes Golden, mixer puis remettre sur le feu en laissant dessécher au maximum la compote, à feu  doux ; remuer pour que la compote n'accroche pas en fin de cuisson. Laisser refroidir complètement.
Peler les pommes, ôter le trognon et couper en tranches fines à la mandoline.

Sur un cercle de feuilletage, étaler la compote et superposer les tranches de pommes disposées en rosace, sur près d'une dizaine de rangs pour atteindre 4 cm de hauteur environ.
Enfourner à 200°C environ 30 minutes.

Entretemps, préparer un caramel. En arroser la tarte à la sortie du four.

tartepomme jgenin2

Partager cet article

Repost 0
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 07:10

Retour de la pasta, simple, réconfortante, gourmande... Aujourd'hui, pasta à la brandade de morue et poivron confit. On trouve encore ici des poivrons, quelle aubaine ! Sans doute plus pour très longtemps, à défaut, mettez des pétales de tomates confite ou séchées, très bon aussi. Et variez les herbes mais pour qui aime la brandade de morue, c'est délicieux.
Bon début de semaine !

Ingrédients
- 100 grammes de pâtes
- 60 grammes de brandade de morue
- 2 cuillères à soupe de poivron confit*
- piment d'Espelette
- sel (cuisson des pâtes)
poivron confit
- 1 poivron rouge
- origan séché, thym frais
- huile d'olive
- sel
Préparation
Faire revenir le poivron coupé en petits dés dans l'huile d'olive avec l'origan et le thym, ajouter un peu d'eau et cuire à couvert, puis laisser confire.
Cuire les pâtes, ajouter la brandade de morue, puis ajouter le poivron, poudrer de piment d'Espelette et ajouter un peu de thym frais.

 

Pasta brandade de morue et poivron confit

Partager cet article

Repost 0
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 17:07

Un nouveau grignotage sain pour ce soir ? Je vous propose des palets de courge butternut à l'origan, au four. Tout simple et très bon ! Le truce en plus si vous avez : des lamelles de lard de noir de Bigorre façon Colonnata (de mon boucher), juste à faire fondre dessus après cuisson.
Ingrédients
- 1 courge butternut
- origan séché
- huile d'olive
- lamelles de lard très fines (de colonnata ou ici de noir de Bigorre)
- gros sel, piment d'Espelette (facultatif)
Préparation
Couper la butternut en palets de 6/7 mm, arroser d'huile d'olive, parsemer d'origan séché et de gros sel. Enfourner à 200°C environ 20 minutes, le temps que les palets soient bien tendres. Bon appétit !

 

L'idée du dimanche soir : palets de buternut à l'origan

Partager cet article

Repost 0
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 07:37

Après la recette salée d'hier, saine et bicolore, retrouvons les couleurs fétiches d'Halloween, orange et noir avec ces pancakes colorés et garnis soit de pâte à tartiner au chocolat (maison ou pas) soit d'une tartinade pomme-pruneau, sans sucre ajouté, plus saine et très gourmande aussi ! Certains pancakes sont décorés comme des fantômes, les autres sont des pancakes sandwiches dont le dessus est découpé façon Jack O'lantern. Je ne vous ferai pas l'injure de vous donner la recette des pancakes, ajoutez juste un peu de colorant rouge et jaune dedans pour une coloration orange, et des épices à pain d'épices... Si vous n'avez pas de recette fétiche je vous renvoie à cette autre recette de pancake.

Grignotage sain pour Samain (Halloween) : pancake-sandwich, tartinade pomme-pruneau

Ingrédients
pour les pancakes orange
- QS pâte à pancake (éventuellement cette recette)
- colorant jaune + rouge
​- 1 cuillère à café d'épices à pain d'épices

pour la tartinade pomme-pruneau

- 1 pomme ( ici Golden)
- 12 pruneaux environ
Préparation
Cuire la pomme pelée et coupée en petits morceau avec les pruneaux dénoyautés. Mixer finement et réserver.
Préparer la pâte à pancake, épicer et colorer. Cuire les pancakes en cercles d'environ 7/8 cm de diamètre. Pour les "Jack O lantern", procéder aux découpes de la moitié des pancakes. Réserver au chaud.
Tartiner la moitié des pancakes non découpés, poser les pancakes découpés. Les pancake-sandwiches sont prêts à être dévorés !

Grignotage sain pour Samain (Halloween) : pancake-sandwich, tartinade pomme-pruneau

Partager cet article

Repost 0
30 octobre 2015 5 30 /10 /octobre /2015 07:27

Demain, l'on fêtera Samain (Samhain), le passage à la nouvelle année celte, ou Halloween dans sa version US. Le fameux "trick or treats" (qui trouve son origine dans les soul cakes quémandés lors des soulings) est par trop dédié aux confiseries, trop de sucreries, trop de chocolats. Sans tomber dans le travers cruel voire sadique du père de Willy Wonka, voici quelques idées de grignotages sains pour Samain...  Un oeuf d'enfer, noir comme les abîmes, et sa crème épicée de butternut ! Une idée glanée au fil de mes pérégrinations sur Internet (site américain) mais dont j'ai revu, à ma façon, la recette notamment de la garniture (dont il restera, glissez là dans une soupe...).
Ingrédients
pour les oeufs noirs
- 2 oeufs
- pointe d'un couteau de colorant alimentaire noir
- 1 petite cuillère à soupe de vinaigre (ici de riz) 
pour la crème de butternut
- 1/2 courge butternut
- 2 pincées de 4 épices
- 1 pincée de cardamome
- huile d'olive
- sel, piment d'Espelette
Préparation
La veille, cuire les oeufs dure, écaler et séparer les blanc des jaunes (avec ces derniers vous pouvez aussi faire de mimosa d'Halloween ^^). Couvrir les demi blancs durs d'eau, colorant noir et vinaigre. Réserver la nuit au frais. Le lendemain, égoutter les oeufs devenus noirs en surface. Sortir à l'avance et laisser à température ambiante une demi heure.
Faire revenir dans l'huile d'olive la butternut pelée et coupée en morceaux, ajouter les épices et saler. Mouiller un peu et cuire jusqu'à ce que la courge soit cuite, mixer finement, pimenter, ajuster l'assaisonnement. Réserver dans une poche à douille.
Pocher la crème de butternut dans les demi oeufs durs, soit refroidie, soit encore tiède.


 

Grignotage sain pour Samain (Halloween) : oeuf d'enfer et crème de butternut

Partager cet article

Repost 0
28 octobre 2015 3 28 /10 /octobre /2015 07:34

Dans la méthologie celtique irlandaise, Samhain (Samain) est la fête de l'an nouveau celte (déjà largement évoqué l'an passé), la saison sombre au cours de laquelle l'autre monde, celui des dieux, des ancêtres, des morts, s'ouvre à celui des vivants. Festivités, chants et agapes rythment cette nuit du 31 décembre au 1er novembre (nouvel an druidique). Traditionnellement, on laisse un couvert pour les décédés qui passeront la porte, guidés par les lanternes (survivance avec le Jack'O lantern).
Souling song est un chanson traditionnelle qui évoque les Soul cakes, les gâteaux et autres douceurs jadis réservés aux morts, et que glanent les enfants entonnant le Souling song de maison en maison pour apaiser les fantômes affamés ! Cette ancienne coutume a donné naissance au "trick or treat" de l'Halloween américain...
Voici le refrain de la chanson. suivi d'une vidéo chantée.

A soul, a soul, a soul cake,
Please, good missus, a soul cake,
An apple, a pear, a plum or a cherry,
Any good thing to make us merry.
One for Peter, two for Paul,
Three for Him that made us all.

 

Partager cet article

Repost 0
27 octobre 2015 2 27 /10 /octobre /2015 07:47

Poires, encore, vigneronnes cette fois-ci, pochées dans du vin rouge épicé, comme ces figues ou ces autres poires. Suffisamment pour un dessert et un gâteau, servi avec le "jus de pochage" réduit à l'état de sirop. L'originalité de ce gâteau est sa base de crème pâtissière trouvée par hasard ici  (j'ai omis en revanche les 50 grammes de beurre, à refaire avec...). L'intérêt est plus sa praticité et sa rapidité. Et pour tout avouer, j'ai eu la flemme de faire une pâte à tarte+une crème d'amande. Or, je tenais au duo amande-poire au vin. Ce gâteau rustique aux amandes et poires vigneronnes est certes perfectible et  peut vous donner des idées...

Ingrédients
- 250 ml de lait
- 3 jaunes d'oeufs
- 60 grammes de sucre
- 20 grammes de farine ou fécule (farine de châtaigne ici)
- 50 grammes de beurre
- 100 grammes de poudre d'amande (complète)
pour les poires vigneronnes
- 3 poires  
- 25 cl de vin rouge
- 25 grammes de sucre
- 1 bâton de cannelle
- 1/4 de bâton de vanille
Préparation
Porter le vin, le sucre et les épices à ébulltion une dizaine de minutes. Laisser reposer 5 minutes et ôter les épices, Pocher les poires dans le vin jusquà refroidissement. Couper  2 ou 3 demi poires en tranches.
Préparer comme une crème pâtissière en fouettant jaunes d'oeufs avec fécule et sucre, Verser le lait chaud et remettre à épaissir sur feu vif. Hors du feu, incorporer beurre et poudre d'amande torréfiée.Verser dans un moule (ici moule souple), ajouter les lamelles de poires au vin. Enfourner environ 3//40 minutes à 180°C. Quand le gâteau est cuit, sortir du four et laisser tiédir. 
Faire réduire la sauce au vin pour obtenir un sirop. Servir le gâteau accompagné du sirop de vin épicé.

Gâteau rustique aux amandes et poires vigneronnes

Partager cet article

Repost 0
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 07:10

Les pommes de terre à la suédoise ou hasselbackpotatis sont des pommes de terre entaillées où l'on glisse au choix, herbe, fromage, viande, autre légume entre les interstices. En voici une version "classique" chez nous avec le laurier. Inspiration Pinterest pour cette version colorée de pommes de terre hasselback à la betterave.
Ingrédients
- 4 pommes de terre
- 1 petite betterave rouge crue
- origan séché (ou autre herbe)
- huile d'olive
- gros sel
Préparation
Entailler les pommes de terre et y glisser des quarts de lamelle de betterave, taillée à la mandoline. Arroser d'huile d'olive, parsemer d'origan séché et de gros sel. Enfourner à 200/210°C environ 35/40 minutes (ajuster la cuisson à son four).

 

Pommes de terre hasselback à la betterave

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?