Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 06:39

Au fromage près, c'est tout cru aujourd'hui avec cette salade de choucroute, butternut crue, pomme, noix de cajou et fromage ! Le plein de vitamines et d'enzymes dans une salade pleine de peps, avec juste un peu d'épices pour relever le tout.
Ingrédients
- 100 grammes de choucroute crue
- 50 grammes de butternut crue
- 1/4 de pomme (ici golden)
- 30 grammes de fromage de brebis
- 30 grammes de noix de cajou
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
- 1 bonne pincée de cumin
- 1 pincée de curcuma
- pourpier (facultatif)
- sel
Préparation
Mélanger la choucroute et la butternut râpée avec la pomme et le fromage coupés en petits morceaux, ajouter huile d'olive et vinaigre de cidre, les épices, mélanger et saler légèrement. Ajouter les noix de cajou concassées et le pourpier, c'est prêt !

Salade de choucroute, butternut crue, pomme, noix de cajou et fromage

Partager cet article

Repost 0
22 octobre 2015 4 22 /10 /octobre /2015 06:29

Cette recette du chef Yotam Ottolenghi, tirée du livre Jerusalem, marie aubergine et grenade, un mariage intéressant mais dont on se demande s'il sera possible un jour, du moins en France... Dernières aubergines ou presque et premières grenades locales, les deux trouvées au Jas bio, bonne aubaine pour tester enfin cette recette qui me tentait depuis un moment ! 
J'aime beaucoup la
saveur de l'aubergine fumée, celle qu'on retrouve dans le baba ganoush. Et je me demande tout compte fait si le four seul ne suffit pas. Mais j'ai suivi la procédure indiquée dans la recette et j'ai brûlé les aubergines à la flamme du brûleur à gaz, avant de les passer sous le grill du four. Seul le résultat compte qui était un peu déconcertant* entre le fumé du légume et le sucre du fruit* surtout, mais avec l'acidulé du citron, le piquant de l'ail, beaucoup de contraste. Peut-être corser davantage la menthe présente mais pas assez à mon goût (j'en ai ajouté). 
Vous trouverez d'autres recettes de Yotam Ottolenghi sur ce blog, comme
ce brocolis grillé au piment et à l'ail, ou  inspirée de ses recettes, comme ce pumpkin cake, d'après une recette de carrot cake.
*Edit les grenades produites ici sont douces, la recette nécessite une grenade demi acide, de la variété de celles produites et consommées au Moyen Orient...

Ingrédients*
- 1,5 kg d'aubergines (500 grammes de chair après cuisson)
- arilles d'1/2 grenade (80 grammes)
- 2 gousses d'ail
- 5 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de jus de citron jaune
- zeste d'1 citron jaune
- 2 cuillères à soupe de persil haché/ciselé
- 2 cuillères à soupe de menthe fraîche

 sel, poivre
*donné pour la recette de base, j'en ai fait baucoup moins en quantité...
Préparation
Brûler les aubergines sur le feu sur toute leur surface, entailler la peau puis passer sous le grill environ 1 heure en tournant les aubergines toutes les 20 minutes.
Ôter la chair des aubergine, laisser refroidir, puis mélanger avec le zeste et jus de citron jaune, l'ail râpé (à la mircoplane, très pratique) et l'huile d'olive, saler poivrer. Laisser mariner 1 heure. Ajouter les herbes ciselées et les arilles de grenade. 

.

Aubergine brûlée, ail, citron, grenade et herbes

Partager cet article

Repost 0
21 octobre 2015 3 21 /10 /octobre /2015 05:54

Prendre une petite Marie bien ferme, de 7 à 8 mois environ, si possible élevée au lait sans hormones, afin d’éviter le goût de poisson. L’œil doit être vif, le cuisseau dodu. Compter 500 grammes par personne, avec os.
«Plongez votre petite Marie dans une cocotte pleine d’eau froide (si elle se sauve, faites-la revenir avec des échalotes.)
«Ajoutez sel, poivre, thym, laurier, hochets, tétines, etc.
Quand l’eau frémit, la Marie aussi.
«Liez alors avec 50 grammes de farine Gallia premier âge, ou 30 grammes de moutarde à moutard.
«Après une demi-heure de cuisson à feu modéré, votre Marie ne doit plus se débattre, et la chair doit être d’un beau rouge vif. Il ne vous reste plus qu’à servir en robe des champs, avec une sauce poulette façon bonne femme, ou en croque-bébé avec sauce biquette.
«Ce plat est connu également sous le nom de "Petite Sucrée". On peut aussi le confectionner avec un Jean-Marie : on obtiendra alors un "Petit Salé".

Pierre Desproges (in Encore des nouilles)

Pot-au-feu Marie-Croquette, par Pierre Desproges

Partager cet article

Repost 0
19 octobre 2015 1 19 /10 /octobre /2015 06:28

La saison est étonnante qui nous fournit encore en fèves inattendues (et rares tomates, aubergines, poivrons), produites localement. Gousses pleines mais fèves minuscules sauf exception.
Elles se sont avérées idéales dans un plat de
tagliatelles de seiche, bouillon de parmesan. Un mets d'une blancheur virginale à laquelle les légumes apportent un contraste et une note de fraîcheur. Blanc et vert...
NB le bouillon de parmesan est une recette du chef William Ledeuil. Et les tagliatelles sont cuites contrairement à cette version crue, à la japonaise... On trouve là d'autres tagliatelles de seiche dans un bouillon de cèpes.

Ingrédients
- 1 blanc de seiche
- 1 cuillères à soupe de fèves (une fois cuites et dépiautées)
- 1 cébette
- 400 ml de bouillon de volaille
- sel
pour le bouillon de parmesan
- 70 ml de bouillon de volaille
- 70 ml de lait
- 50 grammes de parmesan
- 20 grammes de beurre
Préparation
Cuire les fèves à l'anglaise, dépiauter et réserver.
Tailler la seiche en tagliatelles, dans la longueur sur 4/5 mm d'épaisseur. 
Plonger dans le bouillon de volaille salé et cuire à feu doux jusqu'à ce qu'elles soient bien tendres (compter environ 1 heure). Prélever du bouillon de volaille et porter à ébullition avec le lait. Hors du feu ajouter le parmesan et le beurre froid en morceau, mélanger puis mixer finement pour bien émulsionner et faire un peu mousser. Verser le bouillon de parmesan, disposer les tagliatelles de seiche, fèves et cébette émincée. Servir aussitôt.

 

Tagliatelles de seiche, bouillon de parmesan, fèves

Partager cet article

Repost 0
18 octobre 2015 7 18 /10 /octobre /2015 16:04

Ou l'art d'accommoder les restes une fois de plus, pour éviter le gaspillage alimentaire. Une courgette, la rescapée, l'ultime dans une soupe poireau-pomme de terre que vient enrichir un reste de béchamel. Es-ce bien la peine de vous donner une recette ? C'est bien parce que c'est vous...
Ingrédients
- 2 poireau
- 1 ou 2 pommes de terre
- 1 courgette
- 1/2 oignon
- 4 ou 5 cuillères à soupe de béchamel
- sel
Préparation
Tailler les légumes en morceaux, verser de l'eau, saler. Cuire à feu moyen, mixer et tenir au chaud. Au moment de servir, mélanger la béchamel sans remettre sur le feu. Mixer le cas échéant. Servir chaud.

 

L'idée du dimanche soir : de la béchamel dans la soupe !

Partager cet article

Repost 0
17 octobre 2015 6 17 /10 /octobre /2015 06:33

Esprit anti-gaspi aujourd'hui, et que faire d'un reste de riz ? On peut en faire des boulettes, comme les arancini italiennes, en mettre dans une soupe pour l'épaissir, le mixer pour en faire un genre de pudding de riz... Et ce d'autant qu'une partie des membres de la famille l'aime bien cuit, limite collant... Et vous qu'en faites-vous ? 
Avec un reste, j'ai préparé un gratin de riz, avec une fausse béchamel à la sauge. Fausse béchamel ? Oui avec de l'huile d'olive à la place du beurre et lait+jus de poulet et non lait seulement, avec de la sauge ciselée pour parfumer la sauce. Le jus de poulet n'est pas le bouillon, les saveurs sont plus marquées, plus concentrées, mais à défaut, bouillon de poulet c'est bien aussi.
Ingrédients
- QS reste de riz
fausse béchamel 
- 2 cuillères à soupe bombée de farine
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 4 ou 5 cuillères à soupe de jus de poulet
- 15 cl lait entier (ou demi écrémé)
- 5 ou 6 feuilles de sauge
- chapelure (biscotte écrasée)
- sel
Préparation
Préparer un roux avec la farine et l'huile d'olive, mouiller de jus de poulet et de lait, saler et faire épaissir. Ajouter la sauce ciselée et verser sur le riz dans un plat à gratin. Parsemer de chapelure et gratiner sous le grill du four. 

Gratin de riz, fausse béchamel à la sauge

Partager cet article

Repost 0
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 06:03

A la veille de ce premier week-end de vacances scolaires, je vous propose une belle assiette monochrome, empourprée, avec les premières grenades locales (déjà évoquées ici) et le shiso pourpre du jardin, avec quelques rares fleurs épargnées par la pluie diluvienne et le mistral glacial. Rien de compliqué pour cette composition de betterave rouge, grenade, shiso, suivez-moi...
Et pour en savoir plus sur le shiso, c'est par là. 

 

Betterave rouge, grenade, shiso

Ingrédients

- 1 petite betterave rouge
- 1 feuille de shiso (+ 1 petite et des fleurs en décor comestible)
- 2 cuillère à soupe environ d'arilles de grenade
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de jus de citron vert
- 1 oignon rouge
- sel¨
Préparation
Tailler la betterave pelée en rondelles fines. 
Mélanger huile d'olive, jus de citron vert et sel, en badigeonner les rondelles de betterave, disposer dans l'assiette ainsi que quelques très fines lamelles d'oignon rouge, parsemer d'arilles de grenade et de feuille de shiso ciselée, ajouter feuille et fleurs de shiso.

Betterave rouge, grenade, shiso

Partager cet article

Repost 0
15 octobre 2015 4 15 /10 /octobre /2015 17:52

Le mistral étant de retour, les températures ont chuté sérieusement, justifiant l'avènement de mets réconfortants et chaleureux, comme des soupes et potages. A propos connaissez la différence entre potage, soupe, consommé etc ? Vous lirez ici ces différences et là, une petite histoire de soupes...
Ce soir, c'était régalade assurée avec ce bouillon de crevettes grises à la citronnelle, avec quelques vermicelles si on aime...

Ingrédients
- 1 bonne poignée de crevettes grises
- 1 cuillère à soupe d'oignon émincé
- 1 cébette
- 5 cm de bâton de citronnelle
- 1 petite poignée de vermicelles
Préparation
Décortiquer les crevettes grises. Mettre les parures dans un peu d'huile d'olive avec l'oignon émincé. Faire revenir, voire caraméliser et décoller les sucs en mouillant à couvert, ajouter la citronnelle coupée en 4/5 morceaux. Faire bouillonner et réduire de moitié.
Cuire les vermicelles dans l'eau bouillante salée.
Passer le bouillon et verser sur les crevettes décortiquées, ajouter vermicelles et cébette émincée.
Bon appétit !

 

Bouillon de crevettes grises à la citronnelle

Partager cet article

Repost 0
13 octobre 2015 2 13 /10 /octobre /2015 06:03

Cette recette un peu revue et corrigée (j'avais déjà testé la version originale sans la sauce au chocolat mais le mariage poire-orange n'a pas été du goût de tout le monde...) : pas de poudre de noisette et de la vanille en grain, pas d'orange donc. Pour le reste, j'ai à peu près suivi la recette... Démoulage un peu rapide pour cause de gourmandise irrépressible, je gâteau n'étant pas assez tiédi s'est un peu fendillé, phénomène accentué par la sauce chocolat. Mais ce gâteau fondant marron et poire, et sa sauce chocolat est très bon :)
Ingrédients
- 100 grammes de beurre mou
- 100 grammes de sucre
- 100 grammes de purée de marron (non sucrée)
- 50 ml de jus de pomme
- 1/4 bâton de vanille
- 1 cuillère à café de graines d'anis vert
- 2 oeufs
- 2 poires
- 70 grammes de farine châtaigne
- 80 grammes de farine de blé (T65)
- 1 cuillère à café de bicarbonate
pour la sauce a chocolat (facultatif, mais comment leur refuser...)
- 30 grammes de chocolat noir
- 45 grammes de chocolat au lait
- 50 ml de lait entier
- 1 noix de beurre
Préparation
Battre le beurre pommade avec le sucre, mélanger jus de pomme et purée de marron, puis les jaunes d'oeufs, les graines d'anis et ceux de vanille. Incorporer les farines et le bicarbonate, puis les blancs d'oeufs battus en neige. Ajouter les poires pelées et coupées en petits dés.
Enfourner à 180°C environ 40/50 minutes. Laisser bien tiédir ou refroidir avant de démouler.
Chauffer lait et chocolat au bain marie, émulsionner puis laisser fondre le beurre en émulsionnant toujours. Laisser tiédir également.
Couvrir le gâteau de sauce au chocolat.


 

Gâteau fondant marron et poire, sauce chocolat

Partager cet article

Repost 0
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 07:22

Les premières grenades locales mûrissent, j'aime ce fruit bon pour la santé, riche en anti-oxydants et qui met de la couleur et du peps dans les assiettes. La toute première vient du Jas bio; peau entaillée par le soleil, elle est la promesse d'arilles gorgées de jus et sucrées*. Chez nous, les arilles sont des "perles" brillantes et craquantes qui enjolivent un mets, comme cette salade verte, Granny smith, grenade et chèvre (ou sans chèvre pour la petite miss...).
* en fait non, j'ai appris ce matin justement que c'était du à un été trop sec et à des pluies trop fortes ou soudaines... Je me coucherai moins bête et vous aussi !
Ingrédients
- 1 belle poignée de salade verte (ici mélange de feuille de chêne, roquette, pourpier du jardin)
- 1/2 chèvre mi frais
- 1/2 pomme verte Granny smith
- 2 cuillères à soupe d'arilles de grenade
- 2 à 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à café de mélasse de grenade
- 1 cuillère à café de jus de citron (jaune ou vert)
- 1 cuillère à café d'huile de sésame
- QS sésame blond
- sel
Préparation
Ciseler la salade, couper la pomme en fine tranches et la détailler en morceaux. Mélanger avec les huiles, le jus de citron et la mélasse de grenade, saler. Ajouter les graines de grenade.
Dresser avec des lamelles de chèvre, parsemer de sésame et décorer de fleurs de bourrache, par exemple.

Salade verte, Granny smith, grenade et chèvre

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?