Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

20 juin 2015 6 20 /06 /juin /2015 09:26

Envie de viande grillée et de salade "fraîcheur", c'est de saison, mais avec un "twist" voyageur, des saveurs qui m'emmènent ailleurs... Dans les pays du Levant, l'ancienne Perse, les mille et une nuits... Même si celles-ci suggèrent davantage un mets doux, sirupeux au parfum de rose, dans mon imaginaire.
Partons donc en Syrie avec de la poitrine d'agneau grillée et une salade d'olives, une sauce au tahiné et de la semoule (ou du boulghour, hélas guère apprécié ici). Vous pouvez également servir cette salade d'oignon, cela fonctionne très bien !

 

Inspiration syrienne : poitrine d'agneau grillée et salade d'olives

Ingrédients
- 400/500 grammes de poitrine d'agneau avec os, coupée en morceaux
1 citron
- 1 cuillère à café de purée de sésame (tahiné)
- piment d'Alep (ou paprika)
- mélange d'herbe + 1 gousse d'ail pour la précuisson de l'agneau

- huile d'olive
- sel, poivre
pour la salade d'olives à la syrienne (recette originale ici)
- 150 grammes d’olives dénoyautées
- 150 grammes de tomates 
- 7 cuillères à soupe d’huile d’olive
- 2 cuillères à soupe de mélasse de grenade
- le jus d’un demi citron
- 1 cuillère à café de cumin
cuillère à café de concentré ou pâte de piment (mis moins...)
- 1
 oignon nouveau 
Préparation
Pocher la poitrine d'agneau dans de l'eau salée avec l'ail et des herbes (thym, romarin, sarriette...) environ 20/25 minutes à frémissement. Egoutter, réserver.
Préparer la salade dolives en coupant tomates et olives en petits morceaux, éminçant l'oignon et mélangeant avec les autres ingrédients. Réserver au frais.
Mélanger le tahiné avec 1 cuillère à soupe de jus de citron , sel et poivre. Réserver.
Dans un plat allant au four déposer les moirceaux d'agneau arrosés d'huile d'olive et poudré de piment d'Alep. Passer sous le grill du four.
Servir l'agneau grillé avec la sauce au tahiné, la salade d'olives et de la semoule, poudrer de piment d'Alep, déguster aussitôt.

 

Inspiration syrienne : poitrine d'agneau grillée et salade d'olives

Partager cet article

Repost 0
17 juin 2015 3 17 /06 /juin /2015 07:02

(...) On avait mangé dans des assiettes bordées de noir, des soupes à la tortue, des pains de seigle russe, des olives mûres de Turquie, du caviar, des poutargues de mulets, des boudins fumés de Francfort, des gibiers aux sauces couleur de jus de réglisse et de cirage, des coulis de truffes, des crèmes ambrées au chocolat, des poudings, des brugnons, des raisinés, des mûres et des guignes ; bu, dans des verres sombres, les vins de la Limagne et du Roussillon, des Tenedos, des Val de Penas et des Porto ; savouré après le café et le brou de noix, des kwas, des porters, des stout.

nature morte aux poissons - Nicola Maria Recco

nature morte aux poissons - Nicola Maria Recco

Partager cet article

Repost 0
16 juin 2015 2 16 /06 /juin /2015 04:38

Rien de très compliqué, tout est dans le titre et dans des fruits de bonne qualité, bien mûrs. Pour ceux qui ne connaissant pas les nèfles du Japon, cliquez ici. Ceux là viennent de mon jardin, à ne pas confondre avec les nèfles d'automne que l'on consomme blettes...L'exotisme frais et fruité de cette salade de mangue, nèfle du Japon, fruit de la passion, mélisse est le bienvenu au milieu de ces orages et de ce ciel gris.
Ingrédients
- 1 petite mangue
- 1 gros fruit de la passion (ou deux)
- 4 nèfles du Japon
- 2/3 feuilles de mélisse
- 1 trait de jus de citron
Préparation
Peler mangue et nèfles du Japon, ôter les noyaux de ces derniers, les citronner légèrement. Récupérer la pulpe du fruit de la passion, mélanger les fruits et ajouter la mélisse ciselée. Réserver au frais.

 

Salade de mangue, nèfle du Japon, fruit de la passion, mélisse

Partager cet article

Repost 0
15 juin 2015 1 15 /06 /juin /2015 05:00
Ail et oignon prennent une part importante dans la cuisine, même si à cru, les enfants peuvent les bouder (et à cuit aussi, mais cela viendra...). Condimentaires, ils sont des légumes à part entière. J'aime ainsi cuire la cébette entièrement, à la poêle ou à l'espagnole, à la plancha, mais aujourd'hui, c'est une salade d'oignon blanc cru, rafraîchissante, qui peut accompagner d'autres crudités comme une viande. Avec une pointe de miel et de citron dans la vinaigrette afin d'atténuer le piquant éventuel de l'oignon.
Bon début de semaine !
Ingrédients
- 2 oignons blancs moyens, bien frais
- 1 cuillère à soupe de jus de citron
- 1/2 cuillère à soupe de miel
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de cidre
- 1,5 cuillère à soupe d'huile d'olive

- sumac (facultatif)
- sel, poivre
Préparation
Tailler les oignons à la mandoline. Mélanger avec les ingrédients de la vinaigrette, rectifier l'assaisonnement, poudrer de sumac.
Salade d'oignon blanc, vinaigrette au miel

Partager cet article

Repost 0
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 16:02

La sobressada ou soubressade, spécialité espagnole pimentée, revient pour habiller un rôti de porc, parfumé, tendre et un peu relevé, donc.
Ce porc à la sobressada s'accompagne ici de petits pois à la sauge et au lard de Bigorre, façon Colonnata, une merveille que prépare mon boucher. Le lard très fin, blanc, savoureux va fondre sur les petits pois chaud à leur contact, un petit délice, une suprême gourmandise !
Ingrédients
- 1 rôti de porc moyen
- 2 cuillères à soupe de sobressada
- 300 grammes de petits pois écossés
- 1 cébette
- 5 ou 6 feuilles de sauge
- 1 tranche de lard de Bigorre
- huile d'olive ou beurre
- sel, poivre
Préparation
Saler légèrement le rôti de porc. Etaler la sobressada en pâte fine dessus et enfourner environ 45/50 minutes à 180°C. 15 minutes avant la fin ajouter des tomates cerises dans le plat, faire rôtir juste ce qu'il faut.
Cuire les petits pois à l'anglais (dans l'eau bouillante salée) et refroidir pour fixer la couleur. Au moment, faire revenir à feu doux dans l'huile d'olive ou le beurre et ajouter la cébette émincée ainsi qu la sauge ciselée. Servir avec le rôti de porc à la sobressada, et les tomates cerises, en ajoutant un morceau de lard de Bigorre sur les petits pois au moment du service. 

Porc à la sobressada, petits pois à la sauge et lard de Bigorre

Partager cet article

Repost 0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 08:46

Le citron Meyer est très parfumé, la meilleure façon de lui rendre hommage est une préparation pure, simple, comme une gelée par exemple. De la gelée au citron Meyer moulée (divine même seule !) et un namelaka citron avec une pointe de mélisse sur une génoise à l'huile d'olive, le tout ponctué, ou pas, de petites fraises des bois du jardin, voici un entremets "très citron", bien frais.
Pour en savoir plus sur le namelaka, genre de crémeux au chocolat, cliquez ici.
Ingrédients
pour la génoise voir cette recette + 1 cuillère à soupe de jus de citron pour "puncher"
pour le namelaka citron
- 100 grammes de lait entier
- 1 cuillère à café de zestes de citron jaune
- 5 feuilles de mélisse
- 2 grammes de gélatine
- 170 grammes de chocolat blanc
- 200 grammes de crème liquide*
*autre version, en ajoutant 100 grammes de crème liquide a posteriori en fouettant comme une ganache montée, cela donne un bon résultat aussi..
pour la gelée de citron Meyer
- 1 citron Meyer
- 30 grammes de sucre blond
- 2 grammes de gélatine
pour le décor aromatique : morceaux et zeste de citron, feuilles de mélisse, fraises des bois

Préparation
Infuser le lait avec le zeste de citron et la mélisse, à froid durant quelques heures.
Faire chauffer le lait et ajouter la gélatine préalablement ramollie dans l'eau froide. Verser sur le chocolat blanc concassé ou fondu, mixer au mixeur plongeant. Ajouter la crème et réserver au frais. Fouetter le lendemain et réserver dans une poche à douille.
Pour la gelée de citron Meyer, zester le citron, le presser, ajouter 30 grammes d'eau de source ou filtrée, 30 grammes de sucre, Laisser frémir 5 minutes puis incorporer la gélatine, hors du feu.
Couler dans des empreintes demi sphériques, réserver au frais.
NB on peut aussi gélifier à l'agar-agar...
Préparer la génoise comme ici, sur une épaisseur de 1 cm, puncher légèrement avec le jus de citron étendu d'une demi cuillère à soupe d'eau. Dresser le namelaka et déposer la gelée de citron Meyer, Décorer de segments de citron, de petites fraises et de feuilles de mélisse.

 


 

Entremets citron-mélisse avec un citron Meyer

Partager cet article

Repost 0
11 juin 2015 4 11 /06 /juin /2015 06:31

J'avais eu l'occasion à maintes reprises de respirer le parfum du citron Meyer qui ne m'avait pas transportée jusqu'à une inspiration intense de son écorce il y a peu, chez mon amie Geneviève. Quelle redécouverte ! Etait-ce parce que sa maturité était maximale ou cette année plus favorable ? Je l'ignore mais ce fut une révélation.
Ce citron jaune orangé à la peau très lisse diffuse des notes florales et de mandarine d'une grande complexité et subtilité, un ravissement pour les sens.
 
Il est possible que le citron Meyer soit un hybride de mandarine ou d'orange ce qui explique en partie le parfum de son zeste. Le fruit est très juteux avec une acidité moyenne. 
Afin de profiter de façon optimale de son parfum, je suggère de l'utiliser en confit ou en gelée, sans ajouter d'autres saveurs "perturbantes". A suivre avec une recette "très citron", demain...

Citron Meyer, redécouverte si parfumée...

Partager cet article

Repost 0
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 05:59

Voici une recette de goûter bien frais, agréable à manger, lacté et peu sucré. Ce flan sans pâte n'est probablement pas une découverte, la recette vogue d'un blog à l'autre depuis plusieurs années... J'ai tenté la version sans crème fraîche, juste avec du lait cru entier, en adaptant la recette trouvée chez Dorian. Simplement bon (et frais) !

NB j'ai adapté mais aussi divisé les quantités, je remets les quantités originales mais où la crème est remplacée presque intégralement par le lait.

Flan sans pâte, bien frais !

Ingrédients

- 70 cl de lait entier (ou 60 cl de lait et 15 cl de crème)
- 120 grammes de sucre blond  
- 5 jaunes d’œufs 
- 45 grammes de fécule de maïs

- 1 gousse de vanille

Préparation
Infuser la vanille dans le lait chaud.
Fouetter les jaunes d'oeuf, le sucre et la fécule de maïs.
Retirez la gousse de vanille puis versez  le lait bouillant en filet dans le saladier tout en fouettant. Verser alors dans la casserole et faire épaissir à feu moyen en remuant constamment. Puis verser dans un saladier, filmer au contact et laisser refroidir.
Fouetter vivement la préparation puis verser dans un moule beurré et sucré d'environ 20 cm.
Enfourner à 180°C pendant 40 minutes environ. Laisser complètement refroidir au sortir du four puis réserver au frais pendant 2 heures avant de déguster.

Flan sans pâte, bien frais !

Partager cet article

Repost 0
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 07:17

Les chaleurs très estivales de ce début juin incite à manger liquide, frais, léger, à s'hydrater, vives les bouillons de légume, les gazpachos, les boissons fraîches ! Aujourd'hui, je partage avec vous un délice iodé-sucré, légume craquant et herbe fraîche : un bouillon de crevette grise, courgette, estragon, léger et frais. La technique du bouillon de crevette grise est celle transmise ici par Stéphanie Le Quellec.
NB à déguster frais ou tiédi, selon la température extérieure...
Ingrédients
- 100 grammes de crevettes grises environ
- 1 courgette longue
- 1 brin d'estragon (4 feuilles selon la taille)
- 1 brin de thym citron
- 1 citron 
- 2 petites gousses d'ail nouveau
- sel, poivre
Préparation 
Mixer 70 grammes de crevettes grise avec une gousse d'ail, thym citron et estragon, ajouter 2 pincées de zeste de citron, couvrir d'eau et laisser cuire une vingtaine de minutes à frémissement. Passer au chinois, ajouter un trait de jus de citron, réserver.
Décortiquer le reste des crevettes grises. tailler les courgettes en longues lamelles à la mandoline. Disposer dans des assiettes creuses le bouillon, les crevettes, la courgette et parsemer d'estragon ciselé.

Léger et frais : bouillon de crevette grise, courgette, estragon

Partager cet article

Repost 0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 06:47

Cuisine traditionnelle mexicaine ou tex-mex ? Antojitos ou repas familial ? Voici un petit lexique pour s'y retrouver parm les enchiladas, tacos, quesadillas etc...
Tout commence par la tortilla, pain plat ou crêpe mexicaine se prépare à base soit de blé soit de maïs nixtamalisée*. On la garnit de différentes garnitures et on la présente de diverses façons soit pour les manger à table, soit pour les manger dans la rue, sur le pouce comme un sandwich. Les antojitos sont des grignotages que l'on consomme à toute heure, que l'on peut acheter auprès de marchands ambulants par exemple.
Tacos : tortilla souple à base de farine de maïs, garnie de poisson, viande et/ou légumes. le célèbre tacos al pastor contient un genre de kebab de porc, un antojito très courant nortamment à Mexico.
Taquito ou flauta : petit taco roulé, garni et généralement frit.
Tostada : tortilla de maïs frite, croquante, proche des topopos et nachos.
Topopo : comme ci-dessus, souvent coupé en triangle ou alors en forme d'assiette ou de bol comme contenant comestible dans la salade topopo ; ou couverts de sauce verte ou rouge, on les nomme alors chilaquiles.

Nachos : tortilla de maïs frite, coupée en triangles ; les nachos sont servis couverts de fromage, de sauce pimentée... Snack courant dans la cuisine "tex-mex".

Burrito : tortilla garnie et enroulée sur elle-même, plutôt un mets tex mex, invention récente et non traditionnelle, idéale comme antojito. Le burrito frit est appelé chimichanga.
Quesadilla : tortilla garnie de romage fondant, généralement d'Oaxaca (que l'on peut remplacer par la mozzarella par exemple), et de légumes ou viande. Elle se présente sous forme de demi lune et reste souple. Mais elle peut être également frite.
Enchiladas :  tortilla garnie et couverte de sauce, parfois également de fromage.
Fajitas : viande grillée ou frite destinée à garnir une tortilla (souvent de maïs) dans la cuisine tex-mex. Par métonymie, on désigne souvent les fajitas pour la tortilla et sa garniture.

NB de l'anglais to wrap qui signifie "envelopper", les wraps sont des galettes de pain plat type tortilla, pita ou lavash, garnies et roulées, à rapprocher du burrito, donc.

 


Source https://vivre.aumexique.com
 

Enchiladas, tacos, quesadillas... petit lexique mexicain

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Ailleurs Jargon Mexique
commenter cet article

Article ? Recette ?