Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

16 octobre 2007 2 16 /10 /octobre /2007 06:07
De mon séjour perreuxien, j'ai non seulement rapporté de la rhubarbe et de l'oseille mais  aussi des topinambours récoltés par ma cousine Isabelle jardinière, peintre et également cuisinière bien sûr ! La seule à laisser ici quelques messages...
Le topinambour est un légume plus franchement oublié car on te trouve couramment  sur les étals des grandes surfaces, contrairement aux panais et rutabagas toujours introuvables, sauf chez les producteurs ou revendeurs bio...
Je suis adepte des crèmes, purées, veloutés de topinambours, comme des sautés (à la façon des pommes de terre), j'avais déjà réalisé un gourmand mariage crémeux mais en amuse bouche. cette fois-ci, c'est d'entrée voire d'accompagnement qu'il s'agit ! Mousseline de topinambours aux noix et sa chantilly au parfum de poitrine de cochon... Rien que le nom est un régal ! En plus, non seulement c'est la fête du pain mais c'est la fête du cochon aussi...

cr--metopinambournoixchantillylard.jpg
Ingrédients
- environ 250 grammes de topinambours
- 20 cl de crème liquide allégée
- 10 cl de crème liquide entière
- 5 grammes de poitrine de porc
- 2 cuillères à soupe d'huile de noix
- 2 ou 3 noix
-sel, poivre

Préparation
Eplucher et blanchir les topinambours. Les faire ensuite cuire dans la crème liquide allégée, saler, poivrer.
Entretemps, faire bouillir 5 cl de crème entière avec le lard, mixer et réserver.
Quand ils sont cuits, mixer les
topinambours avec l'huile de noix, rectifier l'assaisonnement.
Battre le reste de la crème en chantilly ferme. Mélanger délicatement la chantilly à la crème au lard.
Dresser la mousseline de topinambours, ajouter délicatement la chantilly et parsemer d'éclats de noix. Servir aussitôt.

cr--metopinambournoixchantillylard2.jpg

nti_bug_fck

Partager cet article

Repost 0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 16:08

Dans le cadre de la semaine du goût, événement que l'on ne présente plus (mais pour connaître toutes la manifestations dans votre région, cliquer ici...) s'ouvrait traditionnellement la manifestation des Escales Gourmandes. Pour cette 5ème édition, les charcutiers-traiteurs, qui fêteront avec nous leur saint patron, Saint-Antoine, du 17 au 27 janvier.

vignettecochonorigami.jpg
C'est sous le signe de ce cochon en origami que l'on pourra retrouver les restaurants participants aux escales gourmandes.
Au programme, des menus spéciaux proposés par des dizaines de restaurants partenaires. Lesquels ? Voici ici la liste des adresses cochonnes annoncées à Paris, Lyon, Rennes, Caen, Limoges, Lille, Marseille, Nantes, Bordeaux, Strasbourg et Toulouse.

Et dans la foulée, le Centre d’Information des Charcuteries-produits Traiteurs (CICT) organise un concours de recettes ! Saucisson, saucisses, boudins ou andouilles sauront-ils vous inspirer ? Si c'est le cas, rendez-vous sur le site http://www.escalesgourmandes.com ! Quant à moi je proposerais bien le kouign amann à l'andouillette à moins que mon imagination et ma gourmandise ne me titillent davantage...

Bonne cochonnailles à tous !


Partager cet article

Repost 0
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 04:57
muffinmojito.jpg
Exotiques avait dit Pernille, c'est ainsi qu'elle souhaitait nos muffins pour le défi "Muffin Monday #6". Qu'à cela ne tienne, il y beau que j'avais une idée générale, un concept culinaire quoi mais prise par le temps c'est sur la dernière ligne droite que je m'y suis attelée ! Bien entendu, dans l'urgence, cette recette ne correspond pas tout à fait à ce que je m'étais dit initialement mais ces derniers jours ont été peu propices à la cuisine...
Alors ma foi, cette participation vaut ce qu'elle vaut...

L'envie d'exotisme,
c'est au départ  les cocktails comme la caipirinha ou le mojito !
C'est le souvenir de soirées entre copines, après le travail (quand j'étais encore en activité), les dîners au Favella's chic (ils avaient déménagé, ce restaurant brésilien existe-t-il toujours ?), et les cocktail-party chez moi, quand j'étais jeune !

muffinmojito2.jpg
De la menthe du jardin (hélas, elle a perdu de son parfum durant mon absence parisienne, vous voyez ce que je veux dire...), remplacée par la force des choses par du sirop de menthe du commerce (du coup les muffin sont verts !), du rhum blanc, du jus de citron vert et du sirop de sucre de canne, voilà les ingrédients du mojito pour un muffin dépaysant !

Au final, un peu décevant, car les saveurs sont peu marquées, il faudrait mettre davantage de tout ! Je voulais à la base du citron vert confit, mais manque de temps... On sent la menthe et le rhum, un peu mais le citron vert disparaît derrière en fait...
Mais la texture (j'ai enfin éclusé des petits suisses stockés trop longtemps !) est fabuleuse, aérée et moelleuse, croustillant sur le dessus !
Pour la base de petits suisses, je suis partie de la recette de Marie (française expatriée au Canada). Et, puis, il y a eu une version avec marbrures vertes et une autre sans. Ci-dessous, version sans !

muffinmojito3.jpg
Ingrédients
- 150 grammes de farine (T65)
- 2 petits suisses
- 50 grammes de sucre
- 1/2 sachet de poudre à lever
- 2 cuillères à soupe d'huile
- 5 cl de sirop de sucre de canne
- 5 cuillères à soupe de rhum
- 2 cuillères à soupe de menthe fraîche (en pure perte...)
- 3 cuillères à soupe de sirop de menthe
- jus d'1 citron vert

muffinmojito5.jpg

Préparation
Faire bouillir le sirop de sucre de canne et y faire infuser la menthe fraîche (si vous êtes plus convaincue par votre menthe...) pendant au moins 30 minutes.
Mélanger d'une part la farine, la levure et le sucre, d'autre part l'huile, les petits suisses, le jus de citron vert, le rhum, le sirop aromatisé à la menthe et le sirop du commerce. Mélanger ces deux préparations rapidement (et tant mieux pour les grumeaux !).
Marbrer ces muffins de sirop de menthe si vous le souhaitez pour de jolis effets verts et enfourner 25 à 30 minutes à 180°C. Déguster tiède ou froid... Avec, le must (si vous avez le courage et le temps mais je n'ai eu ni l'un ni l'autre), un glaçage vert à base de rhum ou de citron vert et de sirop de menthe !

muffinmojito4.jpg

Partager cet article

Repost 0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 16:07
Un blogcolis mais pas d'une blogueuse, ou alors d'une future puisqu'elle m'a confié désirer se lancer. Lance toi, Fanfan !
Cette adorable Fanfan m'a donc envoyé un blogcolis plutôt sucré avec des choses à cuisiner, d'autres à grignoter et certaines à double fonction...

blogcolis4.jpg
Ca se cuisine !

blogcolis4agaragar.jpg

Ca se grignote et ça se cuisine !

blogcolis4confitcoquelicot.jpg

blogcolis4miel.jpg
Ca se grignote !
Nonnettes !
Maintenant, il n'y en a plus...
blogcolis4nonnettes.jpg
blogcolis4sables.jpg
Madeleines de Commercy ?
blogcolis4bonbonsmadeleine.jpg
Non !  Des bonbons parfumés à la madeleine !
blogcolis4bonbonsmadeleine2.jpg
Encore des bonbons...
blogcolis4bonbons.jpg
Ce sont les minettes qui sont ravies car les bonbons ne sont pas monnaie courante ici... encore merci Fanfan et à bientôt sur la blogosphère !
Le mien part demain, si tout va bien (car ici tout le monde est malade ou presque...).
Oups, j'oublie les organisatrices besogneuses qui ont effectué ces échanges entre plus de 100 participants, je suis en dessous de tout ! Merci à Clairechen et à Flo, venue en renfort sur cette édition...

Partager cet article

Repost 0
14 octobre 2007 7 14 /10 /octobre /2007 04:57
Un petit dessert rapide, facile, idéal pour les femme pressées (parce qu'on est parfois plus pressée le week-end que la semaine !)... Et pour changer de saveur, saluons l'automne avec ces oeufs au lait parfumés à la noisette... Un délice pour écureuils de 7 (et moins...) à 77 ans (et plus !), le croquant faisant défaut, mais il suffit d'ajouter un sablé, un tuile craquant et le tour est joué !

Cette recette "bêtasse" était un premier test pour utiliser en cuisine la crème de noisette envoyée par Gourmeticône, car j'ai aussi cédé aux appels gourmands de ce partenaire d'innombrables blogs. Ma foi, ils référencent de jolis produits, j'en connais déjà plusieurs, j'ai donc saisi l'occasion de tester cette crème inconnue de mes papilles...

cremeoeufsnoisette.jpgIngrédients
- 2 oeufs
- 50 grammes de sucre roux
- 10 grammes de crème de noisette
- 250 ml de lait

Préparation
Battre les oeufs et le sucre. Faire chauffer le lait, y dissoudre la crème de noisette et délayer dans le mélange précédent. Cuire au four à 180°C au bain-marie environ 20 minutes.





Avec la crème de noisettes en tube (un poil trop vanillée et plus facile à aspirer directement par le tube qu'à utiliser en cuisine, mais au goût de noisette absolument génial !)



Partager cet article

Repost 0
13 octobre 2007 6 13 /10 /octobre /2007 04:53
gratinmouleoseillecurry.jpg
L'oseille, c'est un coup de fouet en cuisine !
Idéale avec les oeufs, le poisson et les viandes blanches, elle mérite de l'onctuosité et de la douceur pour que ce coup de fouet ne soit pas trop cinglant, juste de quoi réveiller les plats sans les traumatiser par une acidité franchement marquée...

Pour terminer cette semaine proposée par Lavande, avec notre bénédiction bien entendu, voici un gratin de moules à l'oseille et au curry, un accord parfait pour peu que l'on ne lésine pas sur la crème. Pour ceux qui trouvent l'acidité de l'oseille trop forte, ajouter du riz blanc (nous avons opté pour du thaï en accompagnement) qui adoucira aussi cette sensation un peu mordante...

gratinmouleoseillecurry2.jpg
Ingrédients (pour deux)
- 150 grammes d'oseille
- 1/2 litre de moules
- 1 cuillère à café de poudre de curry
- 15 cl de crème fraîche épaisse
- 1 oeuf
- 1 échalote
- 1 gousse d'ail
- huile d'olive, beurre
- persil
- sel, poivre

Préparation
Faire ouvrir les moules à l'étuvée avec la gousse d'ail émincée et le persil. Décoquiller et réserver les moules.
Faire suer l'échalote dans un mélange beurre/huile, ajouter les feuilles d'oseille lavée, laisser fondre, puis ajouter 5 cl de crème. Poursuivre la cuisson quelques minutes, saler, poivrer.
Battre l'oeuf avec le reste de crème et le curry, saler légèrement.
Déposer l'oseille
dans dans le fonds de plats à gratin, couvrir de moules et arroser de l'appareil au curry. Enfourner à 220°C environ 15 minutes. Laisser reposer 5 minutes, décorer de persil et servir avec le riz blanc.

gratinmouleoseillecurry3.jpg

Partager cet article

Repost 0
12 octobre 2007 5 12 /10 /octobre /2007 05:00
Des crevettes, des épices, des herbes pour une soupe "détox" absolument délicieuse, c'est franchement une soupe très légère (plus il ne doit pas y en avoir beaucoup...), entre deux financiers, pour rétablir la balance alimentaire ! Profitez-en il n'y a pas beaucoup de "light" sur ce blog !
Pour compléter cette soupe de crevettes à la coriandre et à la nigelle, je vous conseille un plat de céréales et de légumes avec un filet d'huile d'olive (vous n'allez tout de même pas manger des frites, si ?)

soupecrevettecoriandrenigelle2.jpg
Ingrédients
- une dizaine de crevettes cuites
- 1 poignée de coriandre fraîche
- 1 vert de cébette (oignon frais)
- 1 cuillère à café de nigelle
- sel, poivre

Préparation
Décortiquer les crevettes, les réserver et mettre leurs carcasses et leurs têtes dans un demi litre d'eau en les pilant (ma cousine râlerait en disant que c'est plein d'albumine et de mauvais cholestérol, si un diététicien ou quelqu'un qui a la réponse pouvait confirmer ou infirmer cette affirmation...). Faire réduire ensuite de près de la moitié. Jeter les vert de cébette et coriandre ciselés dans le bouillon (passé au tamis fin) encore fumant. Laisser infuser un bon quart d'heure.
Ajouter les crevettes coupées en 4 tronçons, puis la nigelle et servir chaud !

soupecrevettecoriandrenigelle.jpg

Partager cet article

Repost 0
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 13:35
Allez, je le fais maintenant sinon je vais oublier. Edith, tu le sais, c'est sans conviction, plus pour participer et accueillir vos critiques Messieurs-dames les jurés, même si je suis déjà "coachée" par Lavande, pleine de bons conseils...

Voici celle que j'ai choisie, il ne s'agit pas d'une photo de Saveur Passion mais de l'autre blog : Trois petits tours et cuisinons ! Blog ouvert il y a pas environ un mois maintenant (disons donc que cette photo est éditée pour fêter ce premier mois...), dédié à la cuisine pour et par les enfants. Un peu débordée ces derniers temps (plus la "confiscation" de l'ordinateur et des petits soucis chez l'administrateur), les deux blogs en ont un peu souffert et je n'ai guère visité vos blogs (avec en tout cas moins de régularité et de fidélité qu'à l'accoutumée...).

Bref, voici la photo choisie pour Edith :


veloutepotimarron.jpg

Prise en lumière naturelle avec un appareil photo compact, j'ai utilisé pour valoriser cette soupière-potimarron, le soleil et un lit de paille utilisé pour la conservation des légumes. La nature pour un rendu naturel d'un ingrédient-contenant naturel ! Et la "soupière" est bien entendu remplie de sa soupe fumante !
Pour la recette c'est ici !

Partager cet article

Repost 0
11 octobre 2007 4 11 /10 /octobre /2007 05:30
financiercrsoutimolleuxcoingnoix2.jpg
La saison du coing est terminée chez Lavande mais pas dans mon jardin et donc dans ma cuisine... J'ai sacrifié à la recette de Monsieur Loiseau par manque de sucre glace et j'ai remplacé ce dernier par du sucre roux (en plus !), et bien très franchement, on voit peu de différence ! Alors la prochaine fois que cet ingrédient vous fait défaut, lancez-vous !
En ajoutant du sucre (rapadura en l'occurence) sur les financiers à mi cuisson, on obtient un délicieux croquant qui s'ajoute à celui des fruits secs. Ces "faux" financiers aux coings et noix sont aussi "croustillants" qu'ils sont fondants !


I
ngrédients
- 4 blancs d'oeufs
- 120 grammes de poudre d'amandes
- 140 grammes de sucre complet roux
- 45 grammes de farine
- 170 grammes de beurre
- 1 gros coing
- 6 ou 7 noix
- sucre rapadura
- sel

Préparation
Faire cuire les coings coupés en dés avec un peu de sucre rapadura. Chauffer le beurre dans une casserole jusqu'à ce qu'il prenne une couleur noisette, puis laisser refroidir. Mélanger le sucre, la poudre d'amandes et la farine. Ajouter les blancs d'oeufs (non battus) et le beurre. Placer au réfrigérateur une bonne heure. Mettre un peu de pâte dans les moules (souples) à financier, poser des morceaux de coing et des éclats de noix puis recouvrir avec un peu de pâte. Cuire 20 minutes à 180°C en ajoutant du rapadura à mi cuisson.

financiercrsoutimolleuxcoingnoix3.jpg

Partager cet article

Repost 0
10 octobre 2007 3 10 /10 /octobre /2007 04:50
Dimanche au Perreux sur Marne, j'ai fait une razzia sur le potager de mon père (les plantes-feuilles légères car les courges spaghetti étaient bien trop volumineuses et lourdes !), j'ai notamment écumé le sol de sa rhubarbe et de son oseille (à moitié étouffée par des mauvaises herbes et déjà dévorée par les escargots) !

Tout en cueillant, j'ai croqué une feuille d'oseille, l'avez-vous déjà fait ? C'est acidulé,
délicieusement citronné... Et comme j'en ai fait une maigre provision, sans doute trop maigre pour concocter le farci poitevin transmis à ma mère par ma tante Solange, pas la bonne date non plus pour faire le chevreau pascal à l'oseille - toujours une tradition familiale - j'ai utilisé les feuilles les plus fraîches et croquantes pour une salade très légère à base de lieu.

saladelightlieuoseille.jpg
Des carottes pour la couleur et le sucre qui contrebalance l'acidité de l'oseille, une pointe de crème fraîche allégée
, voici une salade lightissime pour me remettre des mes écarts parisiens (dont je suis la seule fautive puisque principale cuisinière !)... C'est frais, craquant, savoureux mais tellement faible en calories, Lavande devrait être doublement satisfaite !
Comme l'a fait judicieusement remarqué Choupette, le céleri rave c'est la semaine prochaine, cette semaine c'est l'oseille ! Mea culpa, voici donc de l'oseille... crue !

Ingrédients (pour 1 personne, pas question de mettre tout le monde au régime !)
- 4 ou 5 feuilles d'oseille
- 100 grammes de lieu environ
- sauge et citron pour le court bouillon du poisson
- 1/2 carotte
- 1 ou 2 brins de ciboulette
- crème fraîche liquide
- huile d'olive
- sel, poivre

Préparation
Faire cuire le lieu dans de l'eau salée avec quelques feuilles de sauge et un filet de jus de citron. Egoutter et laisser refroidir.
Tailler les carottes en longs et fins "spaghetti" (à défaut de l'outil magique de Chantal et Bacalao, j'ai utilisé un zesteur !), arroser d'un filet d'huile d'olive, saler, poivrer et réserver.
Mélanger carottes, poisson et feuilles d'oseille, ajouter la ciboulette ciselée et une cuillère à soupe de crème liquide. Servir frais.

saladelightlieuoseille2.jpg

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?