Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 09:14
Aussi léger que fruitée, cette salade d'abricot fraîche avec un saveur de miel et de lavande convient parfaitement pour clôturer un repas un peu riche comme pour vitaminer une petit déjeuner ! Tout le secret pour que les abricots s'imprègnent bien des parfums, c'est de les pocher avant de les faire refroidir...

saladeabricotlavande.jpg
Ingrédients
- 5 ou 6 abricots
- une cuillère à soupe de miel
- une cuillère à soupe de jus de citron
- une cuillère à soupe de jus d'orange
- une cuillère à café de fleurs de lavande

Préparation
Porter à ébullition les jus et le miel. Couper et y mettre à pocher les abricots avec la lavande jusqu'à ce que le mélange ait totalement refroidi. Réfrigérer et servir frais !

saladeabricotlavande2.jpg

Partager cet article

Repost 0
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 06:30
koikes.jpg
Certaines avaient bien trouvé, ce sont bien des cerises séchées ! l
Le verger est trop grand pour deux estomacs adultes et deux d'oiseaux, c'est la pleine saison des confitures mais je ne peux pas faire que ça n'est ce pas ? Alors, conservation en bocaux, congélation, dessication tout y passe, car la météo des derniers jours, voire semaines s'en est mêlée : pluies, mistral : quand les fruits ne pourrissent pas dans l'arbre, ils tombent !
D'où une surcharge de travail ces derniers jours. Il faut ramasser les fruits, les dénoyauter (vive les abricots, à bas les cerises !), et les cuire ou... les mettre au four pour cet hiver ! Comme pour les figues sèches que certains pourront goûter dans deux semaines...

Pour faire sécher les fruits, simplement les poser sur papier sufurisé dans le four à 100°C, jusqu'à ce que les fruits soient secs mais encore moelleux. Les conserver dans des boîtes hermétiques à l'abri de la lumière. Attention aux mites alimentaires, elles en sont très friandes ; attention également à l'humidité,  des fruits insuffisamment séchés peuvent moisir. Surveiller votre production de près et si c'est le cas, nettoyer la moisissure superficielle et mettre au four à nouveau  pour qu'ils sèchent bien...

J'ai testé il y a quelques années la dessication naturelle mais rien n'est plus incertain ! Un grain est vite arrivé, les mouches rodent, les asticots se glissent, les fourmis aussi... Mieux vaut le four, pour une fois, je préfère m'en remettre à la technologie qu'à la nature seule !


Partager cet article

Repost 0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 15:30
blogappetit11.jpg

Pas aisé cette édition n°11 de Blog appétit pour marier la viande de boeuf de Salers et le fromage issue du lait produit par la même race bovine...
Partie de l'idée du hambourgeois (bien nommé à la française, n'oublions pas que c'est une spécialité qui puisent ses origines en Europe...) pour décliner la viande de Salers et le fromage de Salers en divers "sandwiches"...
Mais persuadée que le "rendu" était vendredi, je m'étais programmé cette 11ème édition de Blog Appétit pour jeudi soir, pour être au calme. Je savais déjà ce que je voulais faire mais je ne disposais pas de toute la matière première nécessaire. Avec les moyens du bord et l'imperfection d'une recette réalisée à la va-vite (quelques heures tout de même !), voici la recette dont l'intitulé est donc : mini hambourgeois de boeuf de Salers au fromage de Salers et sandwich croustillant aux deux Salers. La noix est l'autre ingrédient clé de ce trio et le jambon d'Auvergne y fait une percée remarquable !

blogappetit11hambourgeois.jpg

Le mini "hambourgeois" de boeuf Salers au fromage de Salers et aux chips de champignons


Ingrédients
pour la pâte à pain (recette inspirés de diverses trouvées sur vos blogs, notamment Gaelle et Sandra...)
- 280 grammes de farine
- 1 oeuf
- 6 cl d'eau
- 10 cl de lait
- 12 grammes de levure boulangère fraîche
- 1 cuillère à café de sucre
- 1/2 cuillère à café de sel
- 2 noix concassées pour le décor des "pains à hamburger"

pour la garniture
- 1/2 oignon
- 1 feuille de salade
- moutarde de Dijon
- 1 gros champignon de couche
- 40 grammes de boeuf haché de Salers par personne
- 1 tranche de jambon de pays d'Auvergne
- huile d'olive
- piment d'Espelette
- sel, poivre

blogappetit11hambourgeois3.jpg

servi à part, le ketchup maison aux poivrons rouges
- 1 poivron rouge (200 grammes)
- 1/2 oignon
- 1/2 pomme (25 grammes)blogappetit11ketchup.jpg
- 1 feuille de laurier
- 1 branche de thym
- un clou de girofle
- une pincée de coriandre moulue
- une pincée de poivre rouge concassé
- 150 ml d'eau
- 60 ml de vinaigre de vin rouge
- 20 grammes de sucre
- une cuillère à café de sirop d'érable
- une petite cuillère à café de sel
- pincée de piment d'Espelette

servie à part, la sauce au fromage de Salers et aux noix

- 100 grammes de Salers
- 200 ml de crème fraîche liquide
- 2 noix concassées

blogappetit11cremesalers.jpg

Préparation
Préparer les petits pains. Mélanger l'eau et le lait, émietter la levure et mélanger. Ajouter l'oeuf battu, le sucre ingrédients de la pâte à pain et laisser reposer sous un linge une heure et demi. Former les boules (5/6 cm) et couvrir durant encore une heure. Humidifier les boules et y faire adhérer les miettes de noix. Enfourner à 200°C environ 10 minutes.
Faire sécher le champignon saupoudré de sel au four à 100°C environ 2 heures/2 heures et demi.
Pour le ketchup aux poivrons rouges, mettre les poivrons sous le grill, enlever la peau et les épépiner. Mixer avec l'oignon et une demi pomme. Cuire avec l'eau, les épices et les herbes une demi-heure. Ôter les herbes et le clou de girofle, ajouter le sucre, le vinaigre, le sirop d'érable, le sel et laisser compoter 2 heures. Ajouter une pincée de piment d'Espelette.
Faire fondre le fromage dans la crème fraîche, réserver (au moment du service, on fait réchauffer avec un peu de crème et on ajoute les noix concassées au dernier moment).
Faire frire à la poêle ou croustiller au four (le cas ici) la tranche de jambon d'Auvergne découpée au format des mini hamburgers. Faire frire l'oignon coupé en lamelle, en le gardant croquant.
Cuire la viande (aller-retour) dans l'huile d'olive, saler, poivrer, saupoudrer d'une pincée de piment d'Espelette. Dresser le hambourgeois, pain, moutarde fine, oignons, viande, jambon et terminer par les chips de champignons. Réserver au chaud.

blogappetit11sandwichcroustillant.jpg

Sandwich croustillant de Salers et Salers

Ingrédients
- 2 fines tranches de fromage de Salers (environ 10cmx8cm) par personne
- 60 grammes de boeuf haché de Salers par personne (cela aurait du être du filet mais les circonstances font double boeuf haché, tant pis...)
- 2 noix
blogappetit11tuilesalers.jpg
- 1/2 oignon
- sucre roux
- vinaigre balsamique
- huile d'olive
- sel, poivre





Préparation
Confectionner deux tuiles de fromage de Salers en déposant les deux tranches de fromage, "poudrées de noix concassée" sur papier sulfurisé dans le four à 200°C. Faire caraméliser les oignons avec le sucre roux et un trait de vinaigre balsamique.
Poêler la viande très rapidement dans l'huile, placer entre les tuiles avec la compotée d'oignons.

Servir les deux "sandwiches" bien chauds. Et déguster avec un verre de vin rouge, pas du Coca-Cola !

blogappetit11derniere.jpg

Verdict ? Pour le mini hambourgeois, du croquant apporté par la noix, le jambon, les chips de champignons, et de l'onctuosité, celle de la crème de Salers aux noix, que l'on mangerait à la petite cuillère tellement c'est bon (d'ailleurs, c'est comme ça que c'est servi !). Ne pas mélanger ketchup et fromage le premier tue le second... ou alors très petite quantité sur le premier, avec beaucoup de fromage ! Mais que serait un "hamburger" sans ketchup, je vous le demande ? Celui là n'a bien entendu rien de comparable avec l'industriel dont on ne citera pas la marque... Ce ketchup de poivron (clin d'oeil à Lavande) apporte sa note de fraîcheur et de couleur !
La viande garde tout son goût et n'est absolument pas dénaturée dans ce combat des papilles, car elle est cuite rapidement (pas trop cuite par pitié) et que le steack de viande hachée est épais.

Plus classique, le sandwich croustillant est très...croustillant ! Les tuiles sont craquantes, doublement (encore les noix !) et fondantes à la fois. Les oignons caramélisés apportent une petie note sucrée agréable qui enrobe la viande. Les deux versions sont, chacune à sa façon, délicieuses, donc.

Partager cet article

Repost 0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 05:10
koikes.jpg

A votre avis qu'est-ce que c'est ?

Partager cet article

Repost 0
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 16:32
gazpachomelon0.jpg

Si vous fréquentez de temps à autre ce blog, vous aurez remarqué que je suis une toquée de gazpachos. Pas seulement de soupe froide, que j'adore aussi... Mais pour moi le gazpacho, c'est le mélange salé, mangé, voire bu, frais de légumes ou fruits (ou encore de l'association des deux comme ce gazpacho ananas/poivron), auquel on adjoint de l'huile et du vinaigre, idéalement de Xérès (encore faut-il aimer les saveurs vinaigrées ce qui est mon cas, et notez que le vinaigre c'est bon pour la santé, mais on y reviendra...). Sinon je dis juste soupe froide !
Et pour vous, qu'est ce qu'un gazpacho (à part le pur et dur "andalou") ?

J'en raffole de ce gazpacho de melon, à tel point que je congèle du melon pour avoir le plaisir d'en déguster hors saison de production ! C'est à boire très frais et en petite quantité , en amuse bouche donc ou à siroter comme un cocktail (on boit bien du jus de tomate salé et pimenté de Tabasco !). J'accompagne ça tantôt de chips de jambon cru (c'est le cas aujourd'hui), tantôt de mini gressin enrobé de jambon cru toujours, ou alors nature, tel quel...

gazpachomelon1.jpggazpachomelon.jpg

Ingrédients (indications données par personne, pour un verre de 70 ml)
- 80 grammes de melon (type Cantaloup)
- une cuillère à soupe d'huile d'olive
- une cuillère à café de vinaigre de Xérès
- quelques feuilles de menthe
- sel, poivre
On peut ajouter une pincée de paprika (ou pourquoi pas du piment d'Espelette), mais l'arôme du melon s'il est bien mûr et sa couleur se suffisent à eux seuls, c'est donc totalement facultatif...

Préparation
Mixer le melon, l'huile, le vinaigre et la menthe, saler, poivrer. C'est tout ! Une fois que vous avez rectifié l'assaisonnement, réserver au réfrigérateur, et faite dessécher une tranche de jambon cru au four (220°C).
Servir mucho frio (si mes bribes d'espagnol sont toutefois correctes) ! Après vérification, ce serait plutôt "muy frisco" !

gazpachomelon2.jpg

Partager cet article

Repost 0
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 09:20
oeufslaitfruits.jpg

Un reste de fraises gariguettes du jardin, une demi banane que mini minette n'a pas terminée, des abricots en veux-tu en voilà, je reprends une recette vue chez B comme bon, d'oeufs au lait aux fruits du verger, des pots à thème avec de beaux morceaux. Mais les filles préfèrent une texture lisse et n'ont que peu apprécié ces onctueux desserts fruités...

Des fraises !...
oeufslaitfraise.jpg

Ingrédients (2 pots abricot, 1 pot banane, 2 pots fraise)
- 3 oeufs
- 60 grammes de sucre
- 1/2 litre de lait
- une dizaine de petites fraises
- 1/2 banane
- 3 ou 4 abricots
... de la banane...
oeufslaitbanane.jpg

Préparation
Battre les oeufs avec le sucre. Faire bouillir le lait, verser sur le mélange oeufs/sucre. Verser dans les pots, ajouter les fruits coupés en menus morceaux et faire cuire aain marie à 160°C durant environ 45/50 minutes. laisser refroidir et mettre au réfrigérateur. Déguster frais mais non glacé.

Et des abricots dans les oeufs au lait...

oeufslaitabricot.jpg

Partager cet article

Repost 0
4 juin 2007 1 04 /06 /juin /2007 06:00
Une idée toute bête qui rappelle la géniale invention du vin au verre, hélas pas assez répandue ! Pour ceux qui n'ont pas l'estomac dans les talons (ou ceux qui ont les yeux plus gros...), un restaurant propose, à la carte, le choix entre une assiette ou une demi-assiette de dégustation, mais uniquement le soir (on a généralement moins d'appétit) et hors desserts (sans doute plus difficiles à composer en demi portion)...

Il s'agit du Chateau de Brindos à Anglet au pays basque (classé Relais&Chateaux). Voici un extrait de sa carte :

Les Entrées (Carte/Dégustation)

Le Minestrone de Jeunes Légumes Printaniers Légèrement Tièdes,
Kokotxas en Tempura et Copeaux de Jambon Ibérique
22/12 euros

Le Velouté de Haricots Pochas Fumés,
Chantilly aux Piments d’Espelette et Rissoles de Ris d'agneau
20/11 euros

Le Jambon Ibérico de Bellota de 3 Ans,
Tartine à la Marmelade de Figues Fraîches à l’Huile d’Olive Vierge
19/9 euros

Le Foie Gras des Landes Confit au Piment d’Espelette,
Chutney de Mangue et Melon, Gelée de Jurançon au Gingembre
Verre de Jurançon, Domaine Les Terrasses, 2003 (Supplément 9 euros)
25/14 euros


Les Poissons et Crustacés

Le Merlu de Ligne de Saint Jean de Luz Grillé,
Aubergines, Pommes de Terre et Olives de Nyon Cuites au Sautoir
27/15 euros

Le Filet de Dorade Sébaste Cuit sur la Plancha,
Gnocchis de Pomme de Terre au Brebis, Artichauts Sautés à Cru au Jus de Déglaçage
26/15 euros

Le Gigotin de Lotte Cuisiné Comme un Rôti,
Risotto Moelleux Façon Paella, Jus de Crustacés
26/15 euros


Les Viandes

La Pièce de Bœuf Blonde d’Aquitaine et Foie Gras des Landes,
Ravioles d’Herbes à Soupe et Bœuf de Sept Heures au Parmesan
28/15 euros

La Selle D’Agneau des Pyrénées Gratinée à la Poudre d’Amande,
Cannelons Fondants au Jus de Cuisson et Aubergines Farcies à la Moussaka
27/15 euros

Le Pigeonneau de Plain Air Frotté aux Epices,
Poêlée de Fruits du Moment aux Morceaux de Pistaches
27/16 euros

Un tarif plus doux pour déguster une assiette supplémentaire lorsqu'on a très faim, c'est une excellent idée, non ? On aimerait que cette idée se popularise chez les autres tables !

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Zoom
commenter cet article
3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 16:24
Je suis mère depuis quelques années maintenant et comme il paraît que c'est ma fête, je me suis fait un petit plaisir et donné corps à une envie qui me taraude depuis un moment...  Vous aurez sans doute croisé au fil de scommentaires des questions sur  les morceaux de fruits dans les mousses : rendent-ils du jus qui ramollierait la mousse et empêcherait sa prise, risquent-ils de tomber ou vont-ils réellement se maintenir en suspension dans l'aérienne et divine immaculée texture ? 

Et bien je me suis lancée dans cette mousse au chocolat blanc aux éclats de nougat blanc et d'abricots, et avec un plaisir non dissimulé, je me félicite de l'avoir fait (mieux vaut tard...) ! La mousse est onctueuse, aucunement détrempée, les morceaux sont bien présent, croquant de la noisette, moelleux du nougat, fraîcheur de l'abricot, un pur délice !

moussechocoblancabricotnougat1.jpg

Ingrédients (la base est empruntée à Micky avec quelques variantes...)
- 100 grammes
de chocolat blanc
- 50 grammes de crème fraîche liquide
- 2 blancs d'oeufs + 1 cuillère à café de sucre glace
- 100 grammes de crème
fraîche liquide + cuillère à café de sucre glace
- 1 demi cuillère à café d'agar-agar
- 5 cl de lait
- 2 abricots
- un peu de nougat blanc
- une poignée d'amandes effilées


moussechocoblancabricotnougat.jpg

Préparation
Faire bouillir les 50 grammes de crème et l'ajouter sur le chocolat coupé en petits morceaux ; mélanger jusqu'à ce que le chocolat soit fondu et bien lisse.
Chauffer le lait et ajouter l'agar-agar durant une bonne minute. L'ajouter au chocolat fondu.
Battre la crème en chantilly et ajouter le sucre glace et mélanger avec la crème au chocolat. Battre les blancs d'oeufs avec le sucre glace et l'incorporer délicatement au mélange précédent. Verser dans des coupes en intercalant des petits morceaux d'abricot et des éclats de nougat. Réfrigérer deux heures avant de servir et décorer d'amandes éffilées grillées et de fines tranches d'abricot.

moussechocoblancabricotnougat2.jpg

Partager cet article

Repost 0
3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 07:15
Cette information signée de l'AFP (Agence Française de Presse) a été très peu relayée par les médias nationaux mais elle est un pied de nez détourné au guide Michelin qui fait valser les étoiles au gré de l'humeur du temps...

C'est d'un courtier d'assurance lyonnais (spécialisé dans l'hôtellerie et la restauration) qu'émane la solution : une garantie contre la "perte d'étoile" pour tous les restaurants qui détiennent au moins une étoile décernée par le célèbre guide rouge. Si une grande table perd cette prestigieuse consécration, elle bénéficie alors d'une indemnité indirecte : un budget est alloué afin de bénéficier des services d'un cabinet de communication expert dans la gestion de crise, l'objectif étant de redorer son blason aux yeux de la presse et de la clientèle, de montrer la qualité
de l'établissement, bref de restaurer son image de marque !
De quoi rassurer les 527 restaurants étoilés du Michelin...

Partager cet article

Repost 0
Published by - dans Zoom
commenter cet article
3 juin 2007 7 03 /06 /juin /2007 04:50
In extremis (manque de temps pour bloguer...), une salade rapide pour Lavande, avant que ne soit clôturée la semaine de la courgette !  De la courgette et du crabe façon coleslaw, dans une salade complète, pleine de fraîcheur, pour un déjeuner rapide, diététique et gourmand...

coleslawcourgettecrabe1.jpg
Ingrédients
- 1 courgette
- 1 boîte de crabe
- 1 carotte
- 1 chou blanc
- 1/2 oignon
- - une cuillère à soupe de coriandre
-
une cuillère à soupe de renouée
- une cuillère à soupe de persil


pour la mayonnaise
- 1 jaune d'oeuf
- 1 cuillère à soupe de moutarde
- huile d'olive
- jus d'orange
- sucre
- sel, poivre


Préparation
Râper la courgette, la carotte et un peu de chou blanc (environ 3 cuillères à soupe), tailler l'oignon en lamelles fines. Monter la mayonnaise, la mélanger avec les légumes (la quantité est affaire de goût, je l'aime peu mayonnaisée...), ajouter le crabe et les herbes ciselées, saler et poivrer. Servir bien frais.

coleslawcourgettecrabe.jpg

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?