Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

9 juin 2007 6 09 /06 /juin /2007 07:08
cueilletteabricotsjuin2007.jpg

Tôt ce matin : une petite cueillette d'abricots pour une recette rapide et vitaminée avant de partir. De partir où ? Au cabanon de Garance, au soleil, tenue légère et parties de pétanque programmées !

Rendez-vous tout à l'heure à Cavaillon avec quelques blogueurs, j'ai nommé Hélène (de Cannes), Patrick (CdM), Alhya, Kashyle, Dominique (Cuisine Plurielle), entre autres... Une pensée pour Lilo qui ne sera pas là.
Vous pouvez compter sur un compte-rendu ciconstancié de l'aprés-midi car je ne reste pas pour le dîner et ne serais pas là, hélas, pour la balade sur le marché de Coustelet...

Partager cet article

Repost 0
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 16:30
moussechocolatpoivron2.jpg

S'il y a une association qui me laissait perplexe et m'interpelait (notamment pour l'avoir croisée chez Mercotte, mais pas que...), c'est bien celle du chocolat et du poivron ! J'avais terriblement envie d'y aller et comme les week-ends chez la Dame de Haute Savoie sont surbookés, il fallait bien que je me pose dans ma cuisine et que je grignote un carré (certain disent un carreau, et vous ?) de chocolat et un bout de poivron, sur le pouce... Je l'ai fait mais franchement pas totalement satisfaisant...

Or, qui l'ignore encore, c'est la semaine du poivron chez Lavande. L'occasion où jamais (c'est pure formule car vous me connaissez assez pour savoir que, quitte à foncer dans le mur, je fonce en tout cas sur tous les mariages possibles surtout s'ils sont recommandés par de fins gastronomes !). J'ai donc commis une mousse au chocolat au coeur fondant de poivron rouge. Pas téméraire pour une fois, je me suis dit que si ça ne fonctionnait pas, je pourrais toujours ôter le coeur et manger la mousse !

Vous voulez mon avis ? Je vous le donne quand même ! Je suis mordue de mousse au chocolat mais je ne suis pas super emballée par cette recette (je la donne quand même pour pour ceux qui auraient la même idée : passez votre chemin !), pas mal mais sans plus. En revanche, le poivron confit est délicieux, un petit goût fumé-sucré assez délectable.
Donc, je pense qu'il faut un peu plus d'audace et de temps (15 minutes actives pour la mousse et le poivron confit
!) pour réussir quelque chose de vraiment intéressant avec ces deux ingrédients. Mais une petite mousse ça ne se refuse pas !

moussechocolatpoivron.jpg

Ingrédients
- 70 grammes de chocolat noir
- 2 oeufs
- 1 poivron rouge
- 3 cuillères à soupe de sucre roux
- 1 pincée de sel

Préparation
Passer le poivron sous le grill pour lui faire la peau ! Epépiner et mixer, mettre à feu doux et à couvert avec le sucre et laisser confire (si besoin, ajouter un rien d'eau).
Pour la mousse, faire fondre le chosolat au bain-marie, ajouter les jaunes et mélanger pour obtenir un résultat bien lisse. Battre les oeufs en neige avec une pincée de sel. Incorporer délicatement au chocolat.
Dans les coupes, déposer un peu de mousse, puis le poivron confit, terminer avec la mousse et réfrigérer. Au moment du service, déposer une cuillérée de poivron confit sur la mousse et servir aussitôt.

moussechocolatpoivron3.jpg

Partager cet article

Repost 0
8 juin 2007 5 08 /06 /juin /2007 05:16
verrinescrabepomme.jpgverrinescrabepomme2.jpg


Comme promis, la fin de cet apéritif organisé il y a peu autour d'amuse bouche et de fruits... Il y avait eu les bouchées de jambon cru aux melons et pigons de pin et le pesto de fève, voici les verrines d'avocat, crabe et pomme au citron confit.

Ingrédients
- 1 petite boîte de crabe
- 1 avocat
- 1 pomme (si possible une Granny Smith bien acidulée, mais à défaut une pomme surtout
croquante)
- 1 cuillère à soupe de citron confit
- 1 cuillère à soupe de coriandre
- 5 cl de jus d'orange
- une cuillère à soupe de Tamari
- sel, poivre

verrinescrabepomme1.jpg

Préparation
Ecraser l'avocat et mélanger avec le jus d'orange, ajouter les citrons confits taillés en petits dés, saler et poivrer. Réserver au frais.
Mélanger le crabe, le tamari et la coriandre et réserver également au frais. Dresser dans les verrines la purée d'avocat, puis de la pomme coupé en lamelles fines, enfin, le crabe à la coriandre. Décorer avec une tranche de pomme.

verrinescrabepomme4.jpg


Partager cet article

Repost 0
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 16:55
trioamusebouche.jpg

C'est du réchauffé et pourtant c'est servi très frais ! Au programme de ce triptyque gourmand, des bouchées de jambon italien aux melon et pignons, du pesto de fève (inspiré de celui de Karine, du blog Plein la bouche) et des verrines aux crabe, pomme et citron confit. L'ordinateur montrant des signes de faiblesse (problème de mémoire virtuelle), ces dernières ne vous seront présentées que demain...

Bouchées de jambon italien au melon et aux pignons de pin

Ingrédients
- 2 tranches de jambon si possible de Parme (à défaut, un jambon de pays assez fin)
- 1 fine tranche de melon (type Cantaloup)
- une poignée de pignons grillés à sec
- feuilles de menthe

Préparation
Couper les tranches de jambon en deux carrés à peu près réguliers. déposer le melon coupé en fines lamelles, les pignons et la menthe ciselée. Replier les 4 coins vers le centre et fixer avec un pic en bois.

boucheejambonmelon.jpg

Pesto de fèves aux pignons de pin


Ingrédients
- 100 grammes de fèves (sans la peau)
- une demi gousse d'ail
- une grosse poignée de pignons torréfiés
- 5 cl d'huile d'olive
- une cuillère à soupe de persil
- sel, poivre

Préparation
Faire cuire les fèves dans un bouillon aromatique (eau salée, thym, laurier, romarin). Mixer avec l'huile, l'ail, les pignons de pin et le persil, saler et poivrer. Servir frais avec du pain frais.

pestof--ve.jpg

A suivre, demain...

Partager cet article

Repost 0
7 juin 2007 4 07 /06 /juin /2007 09:30
tartarepoivronjauneabricot.jpg

Il n'y a pas que les gazpachos dans la vie ! Il y a aussi les tartares... de poisson, de viandes, de légumes ou encore de fruits ! En la matière, comme pour les salades, toutes les fantaisies sont permises, l'essentiel étant de se régaler de produits frais, justement assaisonnés, relevés d'épices et d'herbes. Pour le tartare, la règle d'or est la fraîcheur ! Mais si la couleur y est aussi, c'est encore mieux !

Aujourd'hui, c'est un camaïeu de jaunes avec ce tartare de poivron jaune et d'abricot au citron confit, avec les quelques touches vertes d'herbes de mon jardin... C'est très aromatique et bien entendu acidulé, maisl'acidité est enrobée de la texture onctueuse de l'abricot et du gras de l'huile de pistache, le poivron apporte sa note typée et son croquant, le citron confit (vous connaissez mon addiction...) est suffisamment présent mais pas trop... Très agréable en bouche comme dans l'assiette !

Oups, j'oublie que c'est une recette pour Lavande, car cette semaine est celle du poivron !

tartarepoivronjauneabricot1.jpg

Ingrédients
- 1 demi poivron jaune
- 1 gros abricot
- 1 cuillère à café de citron confit
- 1 cuillère à soupe d'huile de pistache
- 1 cuillère à café de vinaigre balsamique blanc
- 1 cuillère à café de coriandre
- 3 ou 4 feuilles de renouée (on peut de mettre que de la coriandre, ou panacher également avec de la menthe...pas trop cependant car cette dernière est très puissante en goût)
- 2 belles feuilles de mélisse (peut être remplacée par de la citronnelle)
- 1 pincée de paprika
- sel, poivre

Préparation
Détailler le poivron, abricot et citron en fines juliennes (en tout petits dés donc), assaisonner et réserver au réfrigérateur durant une à deux heures afin que les parfums se mêlent bien les uns avec les autres. Et servir bien frais !

tartarepoivronjauneabricot2.jpg


Partager cet article

Repost 0
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 14:03
Que faire d'un fond de bassine ? La saison des confitures est bien entamée chez moi et je recherche des recettes à base de confiture, et ce d'autant que je commence à être en panne de contenants pour les stocker...

Au palmarès des gourmandises confiturières figurent en bonne place la Linzer Torte, le roulé bien entendu, les lunettes, les jalousies (éventuellement briochées), mais quoi d'autre ?
J'ai trouvé ici une recette de muffin à la confiture. Un peu sceptique (le muffin c'est normalement un peu sec, qu'est-ce que cela donnerait avec de la confiture ?), je me suis tout de même lancée.  Ces "muffins" à la confiture d'abricots et aux pistaches sont un peu collants, plutôt moelleux et tiennent plus du cake que du muffin... Mais c'est de ma faute, j'ai zappé la fin de la recette (allez faire de la cuisine avec des minettes qui chouinent dans les jambes !)... Ceci dit, ils se mangent très bien !

muffinconfitureabricotpistache.jpg

Ingrédients
- 220 grammes de farine (semi complète ici)
- 1/2 cuillère à café de sel
- 3 cuillères à café de levure
- 50 grammes de sucre (roux ici)
- 1 oeuf battu
- 175 ml de lait
- 50 ml d'huile (d'olive)
- 300 grammes de confiture d'abricots
- 1 cuillère à soupe de pâte de pistache (ça c'est parce que la cuillère y était plongée pour un autre usage...)
- 3 poignées de pistaches non salées et mondées, grillées à sec

Préparation
Mélanger d'une part la farine, le sel, le sucre, la levure. D'autre part, l'oeuf, le lait, l'huile, la confiture et la pâte de pistache (normalement on assemble sans la confiture que l'on met entre deux couches de pâte à muffin). Assembler les deux mélanges brièvement (pas grave si des grumeaux subsistent) et incorporer les pistaches torréfiées et concassées. Enfourner à 200°C environ 25 minutes. Laisser tiédir avant de démouler (vu la recette, j'ai exceptionnellement laissé de côté les caissettes en papier pour des moules en silicone).

muffinconfitureabricotpistache2.jpg

Et vous, avez-vous d'autres recettes à base de confitures ?


Partager cet article

Repost 0
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 09:14
Aussi léger que fruitée, cette salade d'abricot fraîche avec un saveur de miel et de lavande convient parfaitement pour clôturer un repas un peu riche comme pour vitaminer une petit déjeuner ! Tout le secret pour que les abricots s'imprègnent bien des parfums, c'est de les pocher avant de les faire refroidir...

saladeabricotlavande.jpg
Ingrédients
- 5 ou 6 abricots
- une cuillère à soupe de miel
- une cuillère à soupe de jus de citron
- une cuillère à soupe de jus d'orange
- une cuillère à café de fleurs de lavande

Préparation
Porter à ébullition les jus et le miel. Couper et y mettre à pocher les abricots avec la lavande jusqu'à ce que le mélange ait totalement refroidi. Réfrigérer et servir frais !

saladeabricotlavande2.jpg

Partager cet article

Repost 0
6 juin 2007 3 06 /06 /juin /2007 06:30
koikes.jpg
Certaines avaient bien trouvé, ce sont bien des cerises séchées ! l
Le verger est trop grand pour deux estomacs adultes et deux d'oiseaux, c'est la pleine saison des confitures mais je ne peux pas faire que ça n'est ce pas ? Alors, conservation en bocaux, congélation, dessication tout y passe, car la météo des derniers jours, voire semaines s'en est mêlée : pluies, mistral : quand les fruits ne pourrissent pas dans l'arbre, ils tombent !
D'où une surcharge de travail ces derniers jours. Il faut ramasser les fruits, les dénoyauter (vive les abricots, à bas les cerises !), et les cuire ou... les mettre au four pour cet hiver ! Comme pour les figues sèches que certains pourront goûter dans deux semaines...

Pour faire sécher les fruits, simplement les poser sur papier sufurisé dans le four à 100°C, jusqu'à ce que les fruits soient secs mais encore moelleux. Les conserver dans des boîtes hermétiques à l'abri de la lumière. Attention aux mites alimentaires, elles en sont très friandes ; attention également à l'humidité,  des fruits insuffisamment séchés peuvent moisir. Surveiller votre production de près et si c'est le cas, nettoyer la moisissure superficielle et mettre au four à nouveau  pour qu'ils sèchent bien...

J'ai testé il y a quelques années la dessication naturelle mais rien n'est plus incertain ! Un grain est vite arrivé, les mouches rodent, les asticots se glissent, les fourmis aussi... Mieux vaut le four, pour une fois, je préfère m'en remettre à la technologie qu'à la nature seule !


Partager cet article

Repost 0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 15:30
blogappetit11.jpg

Pas aisé cette édition n°11 de Blog appétit pour marier la viande de boeuf de Salers et le fromage issue du lait produit par la même race bovine...
Partie de l'idée du hambourgeois (bien nommé à la française, n'oublions pas que c'est une spécialité qui puisent ses origines en Europe...) pour décliner la viande de Salers et le fromage de Salers en divers "sandwiches"...
Mais persuadée que le "rendu" était vendredi, je m'étais programmé cette 11ème édition de Blog Appétit pour jeudi soir, pour être au calme. Je savais déjà ce que je voulais faire mais je ne disposais pas de toute la matière première nécessaire. Avec les moyens du bord et l'imperfection d'une recette réalisée à la va-vite (quelques heures tout de même !), voici la recette dont l'intitulé est donc : mini hambourgeois de boeuf de Salers au fromage de Salers et sandwich croustillant aux deux Salers. La noix est l'autre ingrédient clé de ce trio et le jambon d'Auvergne y fait une percée remarquable !

blogappetit11hambourgeois.jpg

Le mini "hambourgeois" de boeuf Salers au fromage de Salers et aux chips de champignons


Ingrédients
pour la pâte à pain (recette inspirés de diverses trouvées sur vos blogs, notamment Gaelle et Sandra...)
- 280 grammes de farine
- 1 oeuf
- 6 cl d'eau
- 10 cl de lait
- 12 grammes de levure boulangère fraîche
- 1 cuillère à café de sucre
- 1/2 cuillère à café de sel
- 2 noix concassées pour le décor des "pains à hamburger"

pour la garniture
- 1/2 oignon
- 1 feuille de salade
- moutarde de Dijon
- 1 gros champignon de couche
- 40 grammes de boeuf haché de Salers par personne
- 1 tranche de jambon de pays d'Auvergne
- huile d'olive
- piment d'Espelette
- sel, poivre

blogappetit11hambourgeois3.jpg

servi à part, le ketchup maison aux poivrons rouges
- 1 poivron rouge (200 grammes)
- 1/2 oignon
- 1/2 pomme (25 grammes)blogappetit11ketchup.jpg
- 1 feuille de laurier
- 1 branche de thym
- un clou de girofle
- une pincée de coriandre moulue
- une pincée de poivre rouge concassé
- 150 ml d'eau
- 60 ml de vinaigre de vin rouge
- 20 grammes de sucre
- une cuillère à café de sirop d'érable
- une petite cuillère à café de sel
- pincée de piment d'Espelette

servie à part, la sauce au fromage de Salers et aux noix

- 100 grammes de Salers
- 200 ml de crème fraîche liquide
- 2 noix concassées

blogappetit11cremesalers.jpg

Préparation
Préparer les petits pains. Mélanger l'eau et le lait, émietter la levure et mélanger. Ajouter l'oeuf battu, le sucre ingrédients de la pâte à pain et laisser reposer sous un linge une heure et demi. Former les boules (5/6 cm) et couvrir durant encore une heure. Humidifier les boules et y faire adhérer les miettes de noix. Enfourner à 200°C environ 10 minutes.
Faire sécher le champignon saupoudré de sel au four à 100°C environ 2 heures/2 heures et demi.
Pour le ketchup aux poivrons rouges, mettre les poivrons sous le grill, enlever la peau et les épépiner. Mixer avec l'oignon et une demi pomme. Cuire avec l'eau, les épices et les herbes une demi-heure. Ôter les herbes et le clou de girofle, ajouter le sucre, le vinaigre, le sirop d'érable, le sel et laisser compoter 2 heures. Ajouter une pincée de piment d'Espelette.
Faire fondre le fromage dans la crème fraîche, réserver (au moment du service, on fait réchauffer avec un peu de crème et on ajoute les noix concassées au dernier moment).
Faire frire à la poêle ou croustiller au four (le cas ici) la tranche de jambon d'Auvergne découpée au format des mini hamburgers. Faire frire l'oignon coupé en lamelle, en le gardant croquant.
Cuire la viande (aller-retour) dans l'huile d'olive, saler, poivrer, saupoudrer d'une pincée de piment d'Espelette. Dresser le hambourgeois, pain, moutarde fine, oignons, viande, jambon et terminer par les chips de champignons. Réserver au chaud.

blogappetit11sandwichcroustillant.jpg

Sandwich croustillant de Salers et Salers

Ingrédients
- 2 fines tranches de fromage de Salers (environ 10cmx8cm) par personne
- 60 grammes de boeuf haché de Salers par personne (cela aurait du être du filet mais les circonstances font double boeuf haché, tant pis...)
- 2 noix
blogappetit11tuilesalers.jpg
- 1/2 oignon
- sucre roux
- vinaigre balsamique
- huile d'olive
- sel, poivre





Préparation
Confectionner deux tuiles de fromage de Salers en déposant les deux tranches de fromage, "poudrées de noix concassée" sur papier sulfurisé dans le four à 200°C. Faire caraméliser les oignons avec le sucre roux et un trait de vinaigre balsamique.
Poêler la viande très rapidement dans l'huile, placer entre les tuiles avec la compotée d'oignons.

Servir les deux "sandwiches" bien chauds. Et déguster avec un verre de vin rouge, pas du Coca-Cola !

blogappetit11derniere.jpg

Verdict ? Pour le mini hambourgeois, du croquant apporté par la noix, le jambon, les chips de champignons, et de l'onctuosité, celle de la crème de Salers aux noix, que l'on mangerait à la petite cuillère tellement c'est bon (d'ailleurs, c'est comme ça que c'est servi !). Ne pas mélanger ketchup et fromage le premier tue le second... ou alors très petite quantité sur le premier, avec beaucoup de fromage ! Mais que serait un "hamburger" sans ketchup, je vous le demande ? Celui là n'a bien entendu rien de comparable avec l'industriel dont on ne citera pas la marque... Ce ketchup de poivron (clin d'oeil à Lavande) apporte sa note de fraîcheur et de couleur !
La viande garde tout son goût et n'est absolument pas dénaturée dans ce combat des papilles, car elle est cuite rapidement (pas trop cuite par pitié) et que le steack de viande hachée est épais.

Plus classique, le sandwich croustillant est très...croustillant ! Les tuiles sont craquantes, doublement (encore les noix !) et fondantes à la fois. Les oignons caramélisés apportent une petie note sucrée agréable qui enrobe la viande. Les deux versions sont, chacune à sa façon, délicieuses, donc.

Partager cet article

Repost 0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 05:10
koikes.jpg

A votre avis qu'est-ce que c'est ?

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?