Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 12:17
Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, la Revue des Vin de France s'offre pour ses 80 ans, son premier salon des vins ! L'occasion pour franciliens et provinciaux de passage (comme moi !) de découvrir ou redécouvrir les vins de 150 vignerons, propriétaire ou négociants. Au programme, des rencontres, des dégustations et bien entendu, largement de quoi enrichir sa cave...
Rendez-vous donc les 28 et 29 avril 2007 au Palais Brongniart (site de l'ancienne Bourse) ! Et comme je serai sur Paris, je tâcherai de trouver une baby-sitter pour m'y rendre...

Partager cet article

Repost 0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 08:01
En cuisine, mon inspiration est travaillée, elle tisse sa toile de vos blogs, des magazines, des menus et plats testés dans les restaurants. Mais, de temps à autre, il est des inspirations fulgurantes, de l'ordre de la génération spontanée. Une évidence qui surgit en quelques secondes. Ce fut le cas pour ces pommes de terre au four parce que le romarin que mon père m'avait apporté était bien sec, croquant pour tout dire...


Des pommes de terre au four au romarin ! Simplissime, alors pas besoin de recette détaillée, juste un truc gourmand en passant : les pommes de terre allaient être mangé en robe des champs, elles étaient donc précuites au moment de cet éclair culinaire. Je les ai juste pelées et coupées en gros morceaux, allongées sur un lit de brindilles de romarin séché, j'ai saupoudré de fleur de sel et posé des noix de beurre, le grill a ensuite fait son office, quelques minutes ! Pas vraiment des wedges ou alors destructurées, l'idée étant de donner de l'arôme aux pommes de terre, mais tout compte fait, nous les avons bel et bien croquées en même temps, ces brindilles craquantes de romarin !
Rien d'exceptionnel, et sûrement que vous avez déjà du goûté de telles pommes de terre, moi non auparavant...

Partager cet article

Repost 0
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 18:27

Première photo de l'après-midi passée à Sérignan du Comtat, au milieu des défenseurs de la biodiversité, des collectionneurs de fleurs et plantes, des gourmands de simples et d'aromatiques... Un clin d'oeil à Tara !


La renouée, polygonum odoratum, est proche en saveur de la coriandre avec une touche citronnée en plus, de quoi plaire à Mamina !
C'est un condiment très utilisé dans la cuisine vietnamienne, notamment dans le pho.

Je viens de la rempoter, la fraîcheur de la nuit qui tombe à peine et de l'eau abondamment  versée, exaltent sa fragrance délicieuse...

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans XXL
commenter cet article
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 06:57
La pluie est là, averses plus que giboulées, apportant une atmosphère moite mais froide... Pour nous réchauffer le corps et l'âme, rien de vaut une belle soupe, servie tiède-chaude et belle comme un mets estival. Un rayon de soleil en verrine ! C'est tout le propose de ce velouté d'asperges et sa mousse citronnée aux herbes...


Ingrédients
- une botte d'asperges vertes
- 2 blancs d'oeuf
- le jus et le zeste d'un demi citron jaune
- une petite cuillère à café d'agar-agar
- 5 brins de ciboulette
- une cuillère à café de feuilles de menthe
- sel, poivre

Préparation
Eplucher et tronçonner les asperges, les plonger dans l'eau bouillante salée et les
faire cuire à petits bouillons. Mixer avec un peu de bouillon de cuisson, rectifier l'assaisonnement et réserver quelques pointes pour le décor.












Mettre le jus et le zeste du citron dans une casserole avec une cuillère à soupe d'eau, faire chauffer avec l'agar-agar pendant une ou deux minutes. Laisser refroidir un peu. Battre les blancs d'oeuf en neige. Incorporer au jus citronné et ajouter les herbes ciselées. Mettre au frais la mousse une bonne demi-heure et sortir cinq minutes avant le service. Réchauffer le velouté, servir en verrine, surmonté de la mousse citronnée aux herbes, décorer de brins de ciboulette et de pointes d'asperges.


Partager cet article

Repost 0
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 18:12
Ce flan aux crevettes et au brocolis est un plat complet assez rapide, délicieux (même si ces demoiselles n'ont pas toutes partagé mon avis : la minette de 4 ans n'a pas terminé sa part et l'a échangé avec la soupe de celle de 15 mois, qui a, elle, apprécié ! Qui l'eût cru !).


Ingrédients (pour 3/4 personnes)
- 200 grammes de crevettes
- 100 grammes de brocolis
- 15 cl de crème de soja
- 2 oeufs
- 2 cuillères à soupe de lait de coco
- une cuillère à soupe de coriandre
- une cuillère à soupe de ciboulette
- une cuillère à soupe de jus de citron vert
- une petite cuillère à café de zeste de citron vert
- sel, poivre

Préparation
Mélanger les oeufs battus avec la crème de soja et le lait de coco, ajouter les herbes et mélanger avec les crevettes hachées (si ce sont des grosses) ou entières (petites crevettes, c'était le cas) et le brocolis écrasé grossièrement, ajouter le zeste et le jus de citron vert.
Cuire 30 minutes à 190/200°C. Laisser tiédir un peu avant de servir.

Partager cet article

Repost 0
13 avril 2007 5 13 /04 /avril /2007 05:29
La buchteln sillonne la blogosphère culinaire depuis un moment... J'ai craqué sur la Marzipan Buchteln d'Omelette, j'étais très intriguée par la présence de la pâte d'amande dans une brioche !

Ingrédients
- 250 ml de lait +125
- 1 sachet de levure boulangère
- 100 grammes de beurre + 50
- 75 grammes de sucre + 2 cuillères à soupe
- 1 oeuf
- 100 grammes de pâtes d'amande
- sucre glace











Préparation

Faire tiédir le lait et y diluer la levure. Mélanger les autres ingrédients (farine, oeuf, sucre, beurre mou) et ajouter la levure "lactée". Pétrir en s'assurant que la pâte n'est pas trop collante, au besoin, ajouter de la farine. Couvrir et laisser dans un endroit chaud et sec une bonne heure et demi.

Façonner 18 boules dans les 100 grammes de pâte d'amande et les enfermer dans 18 boules obtenues avec la pâte à brioche. Les disposer en cercles dans un moule rond de 28 cm de diamètre. Laisser à nouveau gonfler pendant une heure et demi.












Avant d'enfourner, arroser du mélange fondu sucre/beurre/lait (pas fait) et enfourner à 200°C environ 30/35 minutes.
Au sortir du four, poudrer de sucre glace.
Verdict : pas fan de pâte d'amande dans une brioche mais cette dernière est très bonne et belle ! A refaire aux pépites de chocolat, pour voir...



Partager cet article

Repost 0
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 17:31

Les 14 et 15 avril se tiennent les journées Plantes Rares et Jardin naturel à Sérignan du Comtat dans le Vaucluse
. Au programme : sorties botaniques, ateliers de taille et d'entretien, conférence et tables rondes, des animations pour les enfants, d'autres pour les adultes, et un gigantesque marché aux plantes...

C'est un rendez-vous incontournable pour moi chaque année. Reconnaissons que c'est à deux pas de chez moi... C'est l'occasion de se promener dans un environnement vert peuplé de fleurs, de plantes potagères, aromatiques ou arbustives, de fruitiers et semences, tous anciens, bios ou rares... C'est également un lieu de rencontres et d'échanges, et surtout, un moment privilégié pour se poser les bonnes questions sur l'art du jardinage écologique et sur la biodiversité, sur la gestion de l'eau, sur les évolutions ethno-sociologiques du jardinier amateur
ou encore sur le devenir de l'art de jardiner quand les conditions météorologiques auront modifié en profondeur le type de plantes poussant dans nos régions... Bon, d'accord, j'extrapole un peu !

Cette année, le thème est "imaginer demain, faire autrement aujourd'hui" : tout un programme (techniques de culture alternatives, désherbage non chimique, jardins autonomes sauvages...), lequel est d'ailleurs accessible via Internet, ici !

Plus directement gourmands, citons une promenade à la découverte des salades sauvages et par le passé, la cuisine des fleurs... On peut surtout y croiser des pépiniéristes, semenciers et producteurs de variétés innombrables comestibles : une vingtaine
de menthes différentes, une bonne douzaine de sauges, des fraisiers anciens, une trentaine de tomates diverses (dont 6 à 8 de tomates cerises) et j'en passe ! De quoi se régaler au propre comme au figuré pour peu que l'on ait la main verte (en tout cas verdoyante) ; un plaisir de tous les sens, cette balade dans les allées du grand parc de Sérignan...

J'y serai (peut être sur les deux jours). Si vous y allez, faites-moi signe !

Partager cet article

Repost 0
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 09:42
Le subric est, selon le Larousse gastronomique, un "petit apprêt fait d'éléments liés de sauce allemande ou béchamel, d'oeufs battus et de farine, de crème et de fromage râpé. Sautés au beurre clarifié, les subrics sont servis en hors d'oeuvre, en entrée chaude ou comme garniture, souvent accompagnés d'une sauce assez relevée". On les faisait jadis cuire sur des briques, d'où leur nom !

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Jargon
commenter cet article
12 avril 2007 4 12 /04 /avril /2007 09:37
Je remercie Lavande de Lignes et Papilles de nous faire réfléchir, de nous pousser dans nos retranchements, de cogiter et de trouver, de se cultiver aussi... Car c'est en feuilletant le Larousse gastronomique à la page "épinard" que je suis tombée sur le subric !

Un subric d'épinards enrichi de pignons de pin et servi avec une béchamel légère au curry s'est avérée un légume sortant un peu de l'ordinaire, une sorte de croquette végétale plutôt agréable, rehaussée par le curry, un allié de goût !


Ingrédients
- 400 grammes d'épinards
- 2 cuillères à soupe bien bombées de pignons grillés
- 20 grammes de beurre
- 40 grammes de farine
- 20 cl de lait + 5 cl
- 1 oeuf
- 2 pincées de 4 épices
- curry
- beurre+huile pour la cuisson
- sel, poivre

Préparation
Faire précuire les épinards dans l'eau salée, les essorer et les presser afin d'en ôter tout le jus !
Préparer une béchamel avec le beurre et la farine, ajouter le lait, le 4 épices, saler, poivrer et faire épaissir. Mélanger les trois quarts avec les épinards et l'oeuf battu et laisser refroidir. Ajouter les pignons et confectionner des galettes. Ajouter au reste de béchamel 5 cl de lait et le curry à sa convenance.
Faire revenir les subrics dans l'huile et le beurre mêlés. Servir bien chaud avec la béchamel au curry.

Partager cet article

Repost 0
11 avril 2007 3 11 /04 /avril /2007 16:33













Il y a pas mal de temps de cela, j'avais lancé une devinette, je suis désolée de ne revenir que maintenant sur ce que Jojo pensait être de la pomme de terre, Irisa une gelée, quant à Joëlle et Michelle, elles avaient donné leur langue au chat... C'était en fait un curd de coing mais c'était une telle mauvaise idée que j'ai eu honte. Franchement ce n'est pas à refaire, sans aucun intérêt culinaire !

Pour celles et ceux qui ne connaissent pas le coing et le cognassier, voici déjà la fleur qui donnera le fruit...
















Et de bonnes recettes à base de coing (la pâte de coing, la gelée de coing ce sera pour l'automne prochain...), en voici quelques-unes :

Brochette de foie de veau, coing et pain d'épice, jus balsamique et crème de pain d'épices
Charlotte de pain d'épices aux coing et à la mascarpone


Mais je n'allais pas jeter ce curd raté, n'est-ce pas ? Alors j'en ai fait des muffins ainsi qu'une délicieuse tarte aux coings et aux noisettes... Les premiers étaient bien moelleux, mascarpone oblige, mais sans que l'on perçoive le goût du curd. La seconde, beaucoup plus intéressante tient au mariage du coing-fruit (le curd n'est ici qu'une base qui "habille" la tarte) et de la noisette. Un mariage on ne peut plus réussi...

Muffins mascarpone/coing
Ingrédients
- 150 grammes de farine
- 20 grammes de sucre en poudre
- 80 grammes de curd de coing*
- 100 grammes de mascarpone
- 1 œuf
- 1/2 sachet de levure chimique
- 30 grammes de beurre












Préparation

Mélanger la farine, le sucre et la levure. Mélanger par ailleurs l'oeuf, le curd, le beurre fondu et le mascarpone. Mélanger enfin les deux préparations. Enfourner à 200°C durant 20/25 minutes (j'avais ajouté des morceaux de coing pour tromper mon monde, cela ressmeble à s'y méprendre à du chocolat au lait...)


Tarte aux coings et aux noisettes
Ingrédients

pour la pâte sucrée aux noisettes

- 250 grammes de farine

- 1 oeuf

- 50 grammes de sucre glace

- 120 grammes de beurre

- quelques gouttes d'extrait de vanille

- 1 pincée de sel

- 50 grammes de noisettes en poudre



 


 


 


 


 


 


 


 

 

pour l'appareil fruité

- 120 grammes de curd de coing (on peu mettre de la compote de pommes ou de la crème pâtissière...)

- 3 coings cuit à point

- 3 cuillères à soupe de sucre roux

- une dizaine de noisettes

Préparation

Pour la pâte, mélanger le beurre, le sucre, le sel et la vanille. Ajouter la poudre de noisettes, incorporer l'oeuf, puis la farine. Former une boule, couvrir d'un film alimentaire et mettre au frais 2 à 3 heures. Rouler (sur papier sulfurisé, pour éviter que ça colle) pour foncer un moule de 22 cm de diamètre. Couvrir de papiler aluminium et de haricots secs. Cuire le fond de tarte à 190°C pendant 30 minutes environ.
Couvrir de curd de coing, ajouter des tranches de coing épaisses, sucrer et parsemer de noisettes concassées et repasser au four une dizaine de minutes.


Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?