Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

18 avril 2007 3 18 /04 /avril /2007 05:45
Pour remercier Mamina de sa gentillesse et pour lui souhaiter un  bon voyage en Italie, quelques pivoines photographiées samedi dernier à Sérignan du Comtat...

Le stand du collectionneur de pivoines...

Ne sort-elle pas de l'ordinaire ?















Elles ont le pétale fin, gracile, dentelle colorée et fragile, et le coeur si voluptueux...















Jaune citron, jaune soleil, Mamina, c'est toi !

Partager cet article

Repost 0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 16:50
Le Pré du Moulin à Sérignan du Comtat est à coup sûr l'une des plus belle table au nord d'Orange dans ce registre de prix (récompensée depuis 3 ans d'une étoile au Bottin Gourmand)... C'est un endroit où nous aimons nous rendre pour l'accueil et la cuisine, juste et avec de beaux produits (le canard en particulier, Mr Durand, l'éleveur, ayant l'insigne honneur de voir son nom figurer sur la carte, signe d'un partenariat de long terme et d'une indéfectible confiance...).

Le repas qui nous fut servi il y a déjà quelques temps, a été sans fausse note aucune, hormis l'accord des vins (un forfait vin au verre pour chaque plat) et peut-être un bémol également sur une mise en bouche que surpassaient les présentations apéritives... dont voici l'une d'entre elles : une sucette d'olive noire, olive enrobée de fin sucre cuit, comme un bonbon délicieux, à tomber quand on aime l'olive sucré, ce qui est mon cas ! L'accompagnait notamment un cocktail au Champagne, à la liqueur de mandarine et à la cannelle...




























En entrée, LUI a choisi un tartare de thon et asperges vertes fumé à la saucisse de morteau, sauce soja, très original et délicieux.




J'ai opté pour le pequinio de pomme caramélisée et foie gras en vinaigrette de poivrons doux, un mélange sucré-salé étonnant et très subtil...


Puis, j'ai dégusté des cuisses de grenouilles sauce meunière et citron vert, une envie de longue date...



LUI a pris le pigeon de M.Durand mijoté en cocotte farci aux choux et foie gras, une valeur sûre de la maison...



Enfin, les desserts... Que diriez-vous d'un sablé feuilletine aux fraises marinées au poivre, chiboust à la pistache ? Prometteur mais hélas, je trouve que les promesses n'ont pas été tenues (le dernier dessert de Micky me fait presque plus envie du coup)...



Je me suis rattrapée avec SON vacherin de framboise, crème glacée à l'huile d'olive et éclats de nougatine, qui lui était parfait !


De bons vins (mieux assortis pour lui que pour moi), un en particulier a retenu mon attention : un muscat de Beaumes de Venise rosé du domaine des Bernardins. Une splendeur dorée aux reflets roses, fruité mais surtout floral, tout en douceur et plus sur les fleurs blanches (seringat, acacia) que sur le fruit exotique...














Si vous passez par là, pensez à réserver... Vous y trouverez aussi un hôtel accueillant avec une piscine (non testés bien entendu...).

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Gîte et couvert
commenter cet article
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 09:26
C'est pour donner une suite à mes tests autour du cresson... En amuse-bouche le mois dernier, le cresson ce trouve cette fois-ci simplement mêlé à l'oeuf et le lait pour un flan tout léger !


Ingrédients
- 1/2 botte de cresson
- 1 oeuf
- 15 cl  de lait

Préparation
Mixer le cresson avec l'oeuf et le lait. Mettre au four 30 minutes à 160°C et servir chaud avec une coulis tiède de tomate et poivron, ou une concassée de tomates. Parfait pour accompagner un poisson ou de la volaille...

Partager cet article

Repost 0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 05:20
Une nouvelle brioche pour des petits déjeuners qui chantent et qui grignotent, le koulitch est la brioche traditionnelle de Pâques en Russie et il s'agit là d'une recette Marmiton. D'accord, Pâques c'est fini, mais cela reste une belle brioche apte à éponger un surplus de raisins secs !
Cela ressemble un peu au kugelhpof (kouglof), avec une pâte peu sucrée, dense et moelleuse, et ce d'autant plus que je l'ai fait dans le moule dédié à la brioche alsacienne...


Ingrédients
- 5 verres de farine
- 1 verre de lait
- 1 sachet de levure de boulanger
- 6 oeufs
- 2 cuillères à soupe de sucre
- 100 g de beurre
- 1/2 verre de raisins secs (j'en ai mis l'équivalent d'un verre)
- 1 cuillère à soupe d'eau de vie
 - amandes effilées



Préparation
Faire bouillir le lait. A feu doux, verser dans le lait délicatement et mélangeant 1/2 verre de farine jusqu’à obtention d’une pâte lisse et laisser refroidir.
Verser dans cette préparation tiédie la levure, mélanger et mettre ce mélange à l’abri des courants d’air, au chaud (sur un radiateur ou à proximité d’une source chaude) pour faire monter la pâte.
Battre les jaunes d’oeufs avec le sucre et incorporer à cette préparation le lait et farine. Ajouter le beurre fondu, le reste de la farine et pétrir cette pâte jusqu’à obtention d’une pâte épaisse. Ajouter les raisins secs et l'eau de vie.
Déposer la pâte dans un moule à cake ou cylindrique (ici moule à kugelhopf). Parsemer le koulitch d’amandes effilées et laisser la pâte monter.
Enfourner et cuire à 200-220°C pendant 60-70 minutes. Couvrir dès qu'elle dore suffisamment.
Après cuisson démouler le koulitch et le poser délicatement sur une assiette.


Partager cet article

Repost 0
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 11:21

Pour continuer dans les trucs simples, voici une idée pour accommoder un poisson blanc type colin, cabillaud... un beurre d'herbes (sèches ou fraîches), ici du romarin frais mixé ou pilonné avec du beurre demi-sel (doux, si vous préférez). Les proportions varient en fonction de votre goût. C'est délicieux pour rôtir une viande mais aussi pour donner un peu de caractère à un poisson juste cuit au court-bouillon ou poché à l'eau...
J'ai aimé ce beurre de romarin qui allie la texture moelleuse du beurre, le croquant de la fleur de sel et le "mordant" du romarin...

Partager cet article

Repost 0
16 avril 2007 1 16 /04 /avril /2007 05:27
A la demande de la plus grande, j'ai préparé, avant son départ, un gâteau de semoule, mais à la fleur d'oranger pour changer... La recette de base est encore tirée de la Cuisine en famille de Bernard Loiseau, dans laquelle je puise souvent (crème anglaise, financiers, riz au lait, pâte sablée...) mais j'ai diminué toutes les proportions par deux. Contre toute attente, tout le monde a beaucoup aimé, les trois minettes et même LUI a trouvé ça plutôt bon. Une telle adhésion, c'est suffisamment rare pour le faire remarquer !


Ingrédients
- 60 grammes de semoule fine à dessert
- 1 oeuf
- 500 ml de lait
- 2 cuillères à soupe d'eau de fleur d'oranger
- 60 grammes de sucre
- sel

Préparation
Faire bouillir le lait, ajouter la semoule en pluie et une pincée de sel, laisser épaissir en remuant sans arrêt.
Dans un saladier, blanchir le jaune d'oeuf avec le sucre et verser le lait à la semoule. Ajouter l'eau de fleur d'oranger et aisser tiédir en remuant de temps en temps. Puis, incorporer le blanc monté en neige. Enfourner enfin à 180°C durant 25 à 30 minutes. Laisser refroidir avant de démouler.



Partager cet article

Repost 0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 12:17
Pour ceux qui ne seraient pas encore au courant, la Revue des Vin de France s'offre pour ses 80 ans, son premier salon des vins ! L'occasion pour franciliens et provinciaux de passage (comme moi !) de découvrir ou redécouvrir les vins de 150 vignerons, propriétaire ou négociants. Au programme, des rencontres, des dégustations et bien entendu, largement de quoi enrichir sa cave...
Rendez-vous donc les 28 et 29 avril 2007 au Palais Brongniart (site de l'ancienne Bourse) ! Et comme je serai sur Paris, je tâcherai de trouver une baby-sitter pour m'y rendre...

Partager cet article

Repost 0
15 avril 2007 7 15 /04 /avril /2007 08:01
En cuisine, mon inspiration est travaillée, elle tisse sa toile de vos blogs, des magazines, des menus et plats testés dans les restaurants. Mais, de temps à autre, il est des inspirations fulgurantes, de l'ordre de la génération spontanée. Une évidence qui surgit en quelques secondes. Ce fut le cas pour ces pommes de terre au four parce que le romarin que mon père m'avait apporté était bien sec, croquant pour tout dire...


Des pommes de terre au four au romarin ! Simplissime, alors pas besoin de recette détaillée, juste un truc gourmand en passant : les pommes de terre allaient être mangé en robe des champs, elles étaient donc précuites au moment de cet éclair culinaire. Je les ai juste pelées et coupées en gros morceaux, allongées sur un lit de brindilles de romarin séché, j'ai saupoudré de fleur de sel et posé des noix de beurre, le grill a ensuite fait son office, quelques minutes ! Pas vraiment des wedges ou alors destructurées, l'idée étant de donner de l'arôme aux pommes de terre, mais tout compte fait, nous les avons bel et bien croquées en même temps, ces brindilles craquantes de romarin !
Rien d'exceptionnel, et sûrement que vous avez déjà du goûté de telles pommes de terre, moi non auparavant...

Partager cet article

Repost 0
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 18:27

Première photo de l'après-midi passée à Sérignan du Comtat, au milieu des défenseurs de la biodiversité, des collectionneurs de fleurs et plantes, des gourmands de simples et d'aromatiques... Un clin d'oeil à Tara !


La renouée, polygonum odoratum, est proche en saveur de la coriandre avec une touche citronnée en plus, de quoi plaire à Mamina !
C'est un condiment très utilisé dans la cuisine vietnamienne, notamment dans le pho.

Je viens de la rempoter, la fraîcheur de la nuit qui tombe à peine et de l'eau abondamment  versée, exaltent sa fragrance délicieuse...

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans XXL
commenter cet article
14 avril 2007 6 14 /04 /avril /2007 06:57
La pluie est là, averses plus que giboulées, apportant une atmosphère moite mais froide... Pour nous réchauffer le corps et l'âme, rien de vaut une belle soupe, servie tiède-chaude et belle comme un mets estival. Un rayon de soleil en verrine ! C'est tout le propose de ce velouté d'asperges et sa mousse citronnée aux herbes...


Ingrédients
- une botte d'asperges vertes
- 2 blancs d'oeuf
- le jus et le zeste d'un demi citron jaune
- une petite cuillère à café d'agar-agar
- 5 brins de ciboulette
- une cuillère à café de feuilles de menthe
- sel, poivre

Préparation
Eplucher et tronçonner les asperges, les plonger dans l'eau bouillante salée et les
faire cuire à petits bouillons. Mixer avec un peu de bouillon de cuisson, rectifier l'assaisonnement et réserver quelques pointes pour le décor.












Mettre le jus et le zeste du citron dans une casserole avec une cuillère à soupe d'eau, faire chauffer avec l'agar-agar pendant une ou deux minutes. Laisser refroidir un peu. Battre les blancs d'oeuf en neige. Incorporer au jus citronné et ajouter les herbes ciselées. Mettre au frais la mousse une bonne demi-heure et sortir cinq minutes avant le service. Réchauffer le velouté, servir en verrine, surmonté de la mousse citronnée aux herbes, décorer de brins de ciboulette et de pointes d'asperges.


Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?