Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 12:28
Le tourteau fromager est une tarte au fromage de chèvre frais à l'aspect brûlé... On le cuit dans un moule spécial sphérique, ce gâteau est donc rond comme une balle et noire comme du charbon ! Originaire du Poitou (de la région de Lusignan très précisément), on ignore son histoire. Serait-ce, comme pour la tarte tatin, une recette ratée, cuite à four trop chaud ou trop longtemps ?
Voici ma version, hélas, entre sa sortie du four et la photo, il s'est un peu dégonflé le bougre !



Ingrédients
- pâte brisée
- 125 grammes de farine
- 65 grammes de beurre
- 1 pincée de sel
- eau

garniture
- 3 oeufs
- 100 grammes de fromage de chèvre frais
- 80 grammes de sucre semoule
- 1 pincée de sel
- 30 grammes de farine

Préparation
Préparer une pâte brisée, rouler en boule et laisser reposer environ 2 heures. Abaisser la pâte dans une tourtière à bords hauts beurrée, un moule à manqué, ou, mieux, dans un moule spécial à tourteau au fond arrondi. Laisser à nouveau reposer pendant 15 minutes. Fouetter le fromage avec 50 grammes de sucre et les jaunes d'oeufs. Incorporer la farine tamisée. Monter les blancs d'oeufs en neige avec une pincée de sel, puis les"meringuer" avec 30 grammes de sucre. Incorporer au mélange précédent et garnir lle plat (on peut aussi ajouter 1 cuillère à café de
cognac à la préparation)

Enfourner pour 10 minutes à 240° puis faire cuire 40 minutes à four chaud (200/210 °C). La pâte doit devenir noir charbon en surface. Démouler et laisser refroidir.
Dégustez bien frais !

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 14:47

Il n'aura échappé à personne en tendant le cou pour regarder par la fenêtre les enfants passer aujourd'hui dans la rue, que c'est mardi gras ! A chacun sa contribution gourmande, pour moi ce sera des tourtisseaux, d'après une recette (un peu modifiée je l'avoue) de ma grand-mère. Une composition inspirée de plusieurs recettes des Deux-Sèvres (voisins et amis de mes grands-parents), bref une recette traditionnelle !
 
Ingrédients
- 500 grammes de farine
- 2 oeufs
- 70 grammes de beurre
- 100 grammes de sucre
- 1 sachet de levure
- 1 demi verre d'eau
- 1 cuillère à soupe d'eau de vie (normalement de la "gnôle", mais je n'en ai pas)
- huile de pépins de raisins
- sucre glace


Préparation
Faire fondre le beurre et le sucre avec l'eau. Creuser un puits dans 250 grammes de farine, y ajouter les oeufs et la levure. Mélanger et ajouter le mélange beurre/sucre tiédi. Ajouter le reste de la farine, pétrir et laisser reposer 3 ou 4 heures. Etaler la pâte pour obtenir une abaisse très fine (moins de 1 mm) et y découper des formes : carrés, losanges, triangles, ronds, noeuds...


Faire frire dans l'huile (certains ajoutent du saindoux),
déposer sur du papier absorbant et rouler dans le sucre glace.



Technique pour le sucre glace : mettre du sucre glace dans un saladier, déposer les tourtisseaux et secouer pourque les beignets soient bien recouverts de sucre.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 10:08
















Les pommes aussi ont droit à leur carnaval, alors pour l'occasion, elles se sont masquées !

Replier sur elle-même une pâte feuilletée, découper les formes des masques, râper ou couper finement la pomme et en truffer les masques de pâte. Jointoyer les bords, saupoudrer de sucre et enfourner à 200°C pendant quelques minutes. Quand c'est gonflé et doré, c'est prêt !

On peut procéder de même pour toutes les formes et réaliser des chaussons avec différentes farces en forme de sapin (aux fruits secs et à la cannelle), de cloche (au chocolat), etc...
A vos méninges... Les petits adoreront !

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Pour les minettes
commenter cet article
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 06:11
Hier, il y avait une relative rareté sur le cours (prononcez coursss) de mon patelin (si mes concitoyens me lisent, ils seront outrés..) : mon vendeur de fruits et légumes avait sur son étal des oranges amères non traitées d'Andalousie.
Je n'ai fait ni une ni deux, j'en ai pris un kilo, pas plus, je sais d'avance que je serai probablement la seule à en manger, à moins de m'en servir aussi en cuisine. C'est cela, je ferai un peu de confiture d'orange amère, des écorces confites et je congèlerai un peu de jus pour des sauces...

C'était sans compter la physionomie de ces belles espagnoles ! Ségolène nous avait pourtant prévenu (idem, sur le pectinarium..) : une peau épaisse, peu de chair et des pépins en quantité (je les ai conservé précieusement, cela remplacera la pectine dans mes futures confitures... parce que en dehors du coing, je fais une grosse consommation de gélifiant pour confiture et d'agar agar).

Environ 20 pépins par fruit,
voici ce que j'ai compté :
voyez vous mêmes !








Vu le peu de jus et la quasi absence de chair, je vais peut-être changer mon fusil d'épaule... En tout cas confiture il y aura !

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 19:42
Absolutely girly, ce trifle ! Du rose (la couleur), de la rose et de la violette dans un dessert tout en légèreté ! Les minettes ont aimé le mélange : l'aérien de la chantilly, le moelleux du biscuit et le croustillant du bonbon...


Ingrédients
- 5 biscuits rose de Rheims
- eau de rose
- crème fleurette (colorée en rose à la betterave)
- sucre semoule
- sirop de violette
- bonbons à la violette

Préparation
Battre la crème en chantilly avec du sucre. Concasser deux bonbons à la violette. Dans une coupe, poser un demi biscuit imbibé d'eau de rose, ajouter de la chantilly rose, quelques gouttes de sirop de violette, des bonbons concassés, puis ajouter un nouveau demi biscuit imbibé, de la chantilly et décorer avec un morceau de biscuit rose, des miettes de bonbons et un bonbon entier.

Pour la présentation, évidemment,
il vaudrait mieux une coupe transparente !
Mais, comme certains l'auront
sans doute compris, côté vaisselle,
comme ustensiles de cuisine, je ne suis
guère outillée...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Pour les minettes
commenter cet article
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 16:41
En hommage à ma chère Maman...


Ingrédients
- 3 champignons de Paris
- 1 petite carotte
- 1 demi citron
- huile d'olive
- ciboulette
- persil
- basilic
- sel, poivre

Préparation
Emincer les champignons et ajouter de suite le jus de citron et environ 3 cuillères à soupe d'huile d'olive, ainsi que les herbes. Assaisonner et mettre au frais une à deux heures.

Partager cet article

Repost 0
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 16:41
Pour accompagner notre repas de nems de ce soir, voici une omelette foo yong destructurée aux pois gourmands (donc une salade tiède à l'omelette !), accompagnée de sa vinaigrette asiatique à l'orange sanguine.














Ingrédients
- 2 belles poignées de pois gourmands
- 1 carotte
- 1 oignon
- 1 gousse d'ail
- 1 oeuf
- 1 orange sanguine
- sauce de soja
- menthe
- nuoc mam
- sucre
- huile d'olive (pas trop forte)
- sel, poivre

Préparation
Faire sauter l'oignon, la carotte, l'ail et les pois gourmands. Mettre dans un saladier. Dans le même récipient, faire cuire l'oeuf en omelette (très fine), la découper en lamelles et l'ajouter aux légumes. Préparer la vinaigrette à l'orange : au jus ajouter deux cuillères à soupe d'huile, une cuillère à café de sucre, une de nuoc mam, quelques gouttes de sauce de soja (à sa convenance). Assaisonner et servir avec la salade, à laquelle on aura ajouta de la menthe ciselée.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Délices ovo-carnés
commenter cet article
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 19:17
Après le repas "tout beurre" de ce midi, il fallait quelque chose de léger, frais pour se remettre l'estomac en place... Et puis, c'est dimanche soir, on finit des restes ou on les accomode. Devinez quoi ? C'est la deuxième option : une salade de semoule fine, anchois, olives noires et diverses petites choses colorées et aromatiques façon taboulé d'hiver (de fin d'hiver, car le printemps est bientôt là !)...

Ingrédients
- reste de semoule fine (environ 100 grammes)
- petite boîte d'anchois à l'huile
- tomates séchées
- 1 petite carotte
- quelques feuilles de salade verte
- 1 cuillère à café de baies roses
- huile d'olive
- jus d'un demi citron

Préparation
Couper les anchois et les tomates séchées, râper la carotte ou la couper en filament (à l'économe), couper la salade en fines lamelles (façon taboulé libanais, le vrai !), concasser les baies roses, ajouter le jus de citron, l'huile et rectifier l'assaisonnement.
Je pensais ajouter des pignons mais je n'en ai pas eu le temps...

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Entrées fraîcheur
commenter cet article
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 15:14















Impossible d'accéder à Internet ce matin, donc j'ai utilisé une recette que j'avais dans mes papiers. J'aurais pourtant bien aimé tester celle qui a circulé la semaine passée sur blog appétit... Je n'ai pas eu la présence d'esprit de noter la recette ou de l'enregistrer sur l'ordinateur. Résultat, je ne me souviens plus qui avait une chouette recette de kouign amann... Celle-ci n'est pas si mal mais ce n'est pas LA recette (en tout cas elle est imprécise, et comme c'est une première pour moi...).

Ingrédients
- 300 grammes de farine
- 15 grammes de levure fraîche
- un verre d'eau tiède
- 250 grammes de beurre demi-sel
- 250 grammes de sucre
- 1 cuillère à café rase de sel

Préparation
Mélange la levure à l'eau tiède et patienter 10 minutes. Préparer la pâte à pain en ajoutant la farine et le sel ; laisser reposer une heure. Abaisser la pâte sur 1 cm d'épaisseur environ. Mettre au milieu 200 grammes de beurre et de sucre, replier en trois, puis dans l'autre sens, en deux. Etaler et creuser une dépression au centre. Y déposer le beurre et le sucre restant. Enfourner à 220°C pour 20 minutes (à ajuster...) avec un ramequin d'eau. Déguster tiède... ou pas !
Comme je l'ai lu plusieurs fois, mieux vaut en effet en dégsuter de petites portions parce que c'est très bon mais très gras et un peu écoeurant... Mais ce goût de caramel au beurre salé, avec le beurre fondu au fond du plat... Délicieux !

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Plaisirs sucrés
commenter cet article
18 février 2007 7 18 /02 /février /2007 12:47
Magnifiques andouillettes, dodues, grassouillettes, relevées, savoureuses... Résurgence des repas pris dans les fameuses brasseries parisiennes, entre zinc et table bistrot, ballon de rouge et bagoût du patron...
En un clin d'oeil de ces andouillettes potelées, on retrouve toute l'ambiance parigote d'un dîner montmartrois où fleurit encore la goaille "arlettysienne" ! Mais cette fois-ci, on lui a donné un petit côté bigouden ou normand, avec force beurre salé et pommes fruits...

Ingrédients
- 3 belles andouillettes
- 2 pommes
- 2 grosses échalotes
- 5 pommes de terre
- poiré
- crème fraîche
- 3 gousses d'ail
- persil
- sel, poivre
- beurre demi-sel

Préparation
Faire revenir les échalotes dans le beurre demi-sel et mouiller copieusement avec le poiré. Laisser réduire. Faire caraméliser les pommes coupées en gros quartiers dans le beurre demi-sel avec un peu de sucre.
Faire sauter les pommes de terre avec l'ail pressé (on ajoutera le persil ciselé à la fin). Faire revenir les andouilettes dans l'huile (il ne faut pas exgérer !), jeter la graisse de cuisson (et celle des andouillettes), déglacer au poiré, ajouter de la crème fraîche et servir de suite, accompagné des échalotes, des pommes de terre et des pommes fruits.

Partager cet article

Repost 0
Published by Nathalie Merceron - dans Recettes - Délices ovo-carnés
commenter cet article

Article ? Recette ?