Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

23 août 2013 5 23 /08 /août /2013 06:24

Au coeur de la plus belle saison des tomates, les coeurs de boeuf (les vraies), les cornues des Andes, les "ananas", les "green zebra" sont charnues, juteuses, savoureuses ; on ne se lasse pas d'en manger ! ici elle donne du relief aux côtés d'une sauce gazpacho, à un foie de lotte grillé à la plancha ! A déguster en entrée, à moins que vous ne préfériez cette association en version mise-en-bouche, avec des tomates cerises par exemple, comme des principe borghese, variété italienne... Nous avons tellement aimé que nous avons testé les deux versions !
Je vous recommande aussi le mariage foie de lotte-oseille-groseille ou l'accord du foie de lotte avec un chutney de fraise.

foielottesaucegazpacho_entree.jpg

Ingrédients
- 1 foie de lotte
- quelques tomates anciennes, ou pas (entrée : cornue des Andes, ananas, green zebra ; meb : principe borghese)
- huile d'olive
- piment d'Espelette
- fleur de sel
pour la sauce gazpacho
- 1 tomate pelée
- 40 grammes de poivron rouge cru
- 80 grammes de concombre pelé et coupé en dés
- 1/2 gousse d'ail
- le blanc d'une petite cébette
- 2 cuillères à soupe de mie de pain réhydratée dans de l'eau ou du bouillon
- 1 cuillère à soupe de vinaigre de Xérès
- 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- sel
Préparation
Mixer finement les ingrédients de la sauce "gazpacho", assaisonner et réserver au frais.
Tailler les tomates, arroser d'un filet d'huile d'olive et poudrer de fleur de sel. réserver au frais.
Couper des tranches de foie de lotte d'environ 1 cm d'épaisseur ou un peu plus. Griller sur la plancha chaude et légèrement huilée. Servir avec les tomates et la sauce gazpacho.foielottesaucegazpacho.jpg

Partager cet article

Repost 0
22 août 2013 4 22 /08 /août /2013 06:58

Lors de notre séjour au pays basque, nous n'avons pas eu que du beau temps. Pour éviter l'averse qui tombait en continue un matin sur le Labourd, nous avons obliqué vers le pays basque espagnol de façon totalement impromptue, espérant secrètement trouver un temps plus clément. Or, à peine passée la frontière, nous avons croisé le soleil, l'averse s'est tempérée et à l'approche de San Sébastian, elle s'est arrêtée tout-à-fait : nous avions été bien inspirés ! Sans connexion Internet, nous sommes parvenus à l'aveuglette jusqu'à la plage de Ondarreta. Nous avons alors découvert San Sébastian (Donostia en basque), côté plage et côté vieille ville jusqu'à la cathédrale du Bon Pasteur et sa flêche effilée, l'espace de quelques heures...

Nous nous sommes promenés sur la baie de la Concha, encadrée de superbes bâtisses de la Belle Epoque.sansebastian_batisse.JPGLe long du paseo, nous avons admiré la plage de sable fin de La Perla. sansebastian plageEt la vue sur l'île de Santa Clara...sansebastian_ilesantaclara.JPGPuis, ces demoiselles ont fait un tour sur un très joli manège à l'ancienne, près de la mairie, ancien Casino.sansebastian_mairie.JPGLes lampadaires-horloges du paseo...sansebastian_lampadaire.JPGNous avons échangé avec des espagnols venus concourir pour la meilleure tortilla de patata, devant un juré prestigieux en la personne de Martín Berasategui ; j'ai tenté de savoir quels étaient les secrets des uns et des autres, sans succès. Mais je recommande la lecture de ce billet chez la Francesa...
sansebastian_concusodetortilla.JPGEt nous nous sommes posés face à la plage de la Perla pour grignoter à l'espagnole, rationes traditionnelles :
- croquetassansebastian_croquetas.JPG- sandwich jamon/queso (nb en espagnol, "sandwich" se sit bocadillo, si vous voyez sandwich, il s'agit de croque-monsieur !)sansebastian_sandwich.JPG- ensaladilla rusa (salade russe) : très bonne mais franchement le supplément de mayonnaise est de trop pour moisansebastian_ensaladillarusa.JPG- assiette de jambon cru, chorizo, fromage de brebis et chorizo grillésansebastian_charcuteries.jpg
- patatas bravas, délicieusessansebastian_patatasbravas.JPGUne "mise en bouche" qui nous a donné envie d'y retourner très vite, avec un plan sous le bras et quelques bonnes adresses comme celle de Valérie, Tamboril, bar à pintxos dans la vieille ville, le restaurant conseillé par Stéphane, Rekondo, et pour dormir, pourquoi pas l'Hôtel Ezeiza suggéré par Claire, côté Ondarreta... Peut-être l'année prochaine...sansebastian_maisons.jpg

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Ballade
commenter cet article
21 août 2013 3 21 /08 /août /2013 07:04

Les abricots se sont faits rares cette année, plus présents dans le Gard que dans le Vaucluse, on peut malgré tout en dénicher quelques-uns pour satisfaire nos envies gourmandes ! L'abricot est ici décliné cuit et cru, en compote aux fruits de la passion, accompagné d'un croustillant de pignons de pin, d'un granité au miel et à l'eau de fleur d'oranger et de magdalenas, madeleines à l'espagnole parfumée à base d'huile d'olive et d'eau de fleur d'oranger. Belle harmonie pour un dessert savoureux et équilibré.
D'autres recettes gourmandes et fraîches aux abricots ? Cette soupe de fruit à la mélisse, panna cotta de chèvre réglissée, fruits rouges ou ce sablé breton et abricots poêlés au caramel de romarin, glace vanille et sorbet abricot.

 

abricotfleurorangerpignons.jpgIngrédients
- 4 abricots
- 6 magdalenas
pour la compote abricot/passion
- 5 abricots
- 80-100 ml de purée de fruits de la passion
- 3 cuillères à soupe de sucre blond
pour les pignons façon chouchous
- 1 poignée de pignons de pin
- même poids en sucre
- 1 cuillère à café de miel
pour le granité miel/fleur d'oranger
- 3 cuillères à soupe de miel
- 250 ml d'eau
- 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger
Préparation
Faire compoter les abricots avec la purée de fruits de la passion et le sucre, puis réserver au frais.
Dissoudre le miel dans l'eau avec la flur d'oranger ; placer au congélateur 3 heures en remuant à la fourchette  pour réaliser le granité.
Dans une casserole, mettre les pignons et le sucre avec un filet d'eau jusqu'à caramélisation, ajouter le miel et enrober dans le caramel, puis laisser refroidir sur papier sulfurisé.
Tailler la moitié des demi abricots en lamelles, snacker le reste à la plancha, éventuellement avec un peu de beurre
. Servir abricot cru et cuit, compote d'abricot et fruits de la passion avec le croquant de pignons, le granité de miel et fleur d'oranger et une madeleine par personne. Bon appétit !

Partager cet article

Repost 0
20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 06:31

brebismanechteterousse.jpgIl existe au pays basque et dans les Pyrénées une longue tradition pastorale et fromagère, pluri-millénaire. Parmi les races ovines peuplant les paysages de montagne des Basses Pyrénées figurent des races à viande et des laitières, dont la basco-béarnaise, la lacaune et la manech (tête noire ou rousse), cette dernière étant la plus productive (voir photo ci-contre). La manech à tête rousse est aussi la plus courante entre la Basse Navarre, la Basse Soule et le Labourd et l'on peut même la croiser en liberté, à l'état sauvage parmi les troupeaux de pottoks de la Rhune ! Il s'agit d'une brebis rustique adaptée uax terrains escarpés de la montagne basque ; elle se reconnaît à sa laine tombante, sa tête et ses pattes rousses...
Son rôle (ainsi que celui des petits chevaux sauvages, les pottoks) est essentiel à l'entretien des estives, différentes terres et prairies qu'elles broutent en transhumance.

Son lait riche et gras, abondant (un peu plus d'1 litre en moyenne par brebis et par jour) entre dans la composition de fromages à pâte pressée qui font la renommée de la région Pyrénées et du pays basque. Mais quelle différence entre l'ossau iraty, l'ardi gasna, l'handi gasna etc... ?
- l'Ardi gasna signifie "fromage de brebis" en basque (comme le pecorino en italien). Il s'agit d'un fromage à pâte pressée non cuite à croûte naturelle à base de lait de brebis cru ou pasteurisé ; on trouve aussi la débomination handi gasna pour des fromages de taille plus grande (handi signfiant "grand" en basque).
Il en existe dans de nombreux villages, fromages fermiers d'éleveurs indépendants ou fromages laitiers élaborés par des coopératives. Coup de coeur pour celui d'Irissary, fromage de brebis au lait cru fermier (voir photo ci-dessous). NB puisque le terme est basque, il ne s'applique qu'à du fromage d'Euskadi ; ailleurs, c'ets du fromage de brebis des Pyérénées...

fromagerBenat_fromagesbasques1.jpg- l'Ossau Iraty est un ardi gasna produit entre le pic du midi d'Ossau et la forêt d'Iraty (communes des Pyrénées-Atlantiques et Hautes Pyrénées), entre pays basque et Béarn. Il est certifié par une AOP depuis 1996 (AOC en 1980). Le caillé de lait des brebis est pressé, moulé, salé au sel sec (à partir du petit lait des fromages de brebis, on produit le greuil) ; l'ossau iraty est élaboré en deux formats : meule de 2/3 kilos ou de 4/7 kilos. Il sera affiné ensuite durant au moins 90 jours.  fromagebrebisbasqueArdi gasna ou Ossau Iraty révèle sous une croûte allant de l'orangé au gris, une pâte blanc-crème plus ou moins soutenue en teinte et en parfum. A chaque terroir, une saveur plus fruitée ou plus "torréfiée" de noisette. Ou encore plus puissante, selon l'âge et la provenance. Le fromage de brebis se déguste seul dans sa jeunesse pour en apprécier toutes les subtiles saveurs. Plus "fait", on adoucira sa force avec la fameuse confiture de cerise noire d'Itxassou, selon une tradition locale. On l'accompagne d'Irouléguy, l'appellation locale, rouge pour le duo ardi gasna-confiture d'Itxassou, blanc pour un fromage de brebis plus doux...
NB les fromages présentés en photo proviennent tous de chez
Beñat fromager aux Halles de Saint-Jean de Luz. Un faible aussi pour le "Houtacan" ci-dessous. A suivre sur facebook ou à visiter sur son site Internet.

fromagerBenat_fromagesbasques2.jpg

Partager cet article

Repost 0
19 août 2013 1 19 /08 /août /2013 07:10

Aux portes de la vallée des Aldudes, au coeur du pays basque, se trouve un élevage fameux qui approvisionne de nombreuses tables du pays basque, d'Aquitaine et de région parisienne : les truites de Banka sont élevées depuis les années 1960 dans un environnement naturellement sain.Banka_cascade.JPGRiche en oxygène, l'eau du ruisseau de la ferme aquacole provient de la source d'Arpéa qui traverse les roches pyrénéennes jusqu'en Basse Navarre pour se jeter enfin dans l'Océan Atlantique. banka_escalier.JPG

L'eau descend en cascade, empruntant le canal d'un vieux moulin du XVIIème siècle : c'est ici que sont élevées les truites arc-en-ciel de Banka dans des bassins en escalier, en imitant les conditions naturelles des truites sauvages et en préservant naturellement la quantité d'oxygène nécessaire aux truites.
En haut, les alevins qui deviendront truitelles, dans le bassin suivant, jusqu'aux grandes truites en contrebas.

Banka_plan.JPGGrandes truites que l'on peut voir à portée de main face au magasin de vente de la ferme Banka... Elles seront pêchées à l'épuisette, sans les abîmer. A 5 ans, une truite peut atteindre 60 cm et peser 5 kilos !

Banka_bassin.JPG

Elles seront vendues fraîches et entières, juste vidées à la minute (format "portion" de 250g ou truite de 2 ou 3 kilos, c'est selon), ou transformées : filets de truite fumée, oeufs de truite, rillette ou terrine de truite, truite fumée à l'huile d'olive, truite à la basquaise. En vente à la boutique de Banka ou sur le site Internet (sauf truites fraîches).

Banka_tannage.JPG

Rien ne se perd, tout se transforme... y compris la peau des truites : il y a 1 ou 2 ans, la famille Goicoechea à la tête de l'élevage Banka a eu l'idée de tanner la peau des poissons et de les transformer en petite maroquinerie. Etuis, portefeuille, porte-carte... on trouve dans la boutique divers produits en peau de truite ! Etonnant, non ?
Cette truite délicieuse, nous en avons acheté une petite (250 grammes), de la truite fumée et des oeufs de truite. Les filles en ont mangé une petite moitié, la truite juste revenue à la poêle dans un peu d'huile d'olive. Avec le reste, soit environ 120/130 grammes de truite, j'ai préparé des rillettes à base de truite de Banka, greuil et oeufs de truite, avec quelques sommités de fenouil, citron et piment d'Espelette. NB cette truite d'élevage est moins grasse, riche en oméga 3 et 6 ; les oeufs ne sont pas gras et moelleux mais craquants (un peu comme les oeufs de poisson volant) et libèrent en bouche leur jus savoureux.
Ingrédients
- 130 grammes de truite environ, ici de Banka
- 4 ou 5 cuillères à soupe de greuil
- 2 ou 3 cuillères à soupe de jus de citron
- QS piment d'Espelette
- 1 cuillère à soupe de sommités de fenouil (ou fenouil sauvage)
- sel
Préparation
Une fois la truite cuite, désarêter et prélever la chair, mélanger à la fourchette en ajoutant citron, greuil, sel, piment d'Espelette. Vérifier l'assaisonnement et ajouter les sommités de fenouil ciselées ou hachées. Servir sur du pain, éventuellement grillé, avec quelques oeufs de truite (de Banka).rillettetruiteBankagreuiloeufstruite.jpg

Partager cet article

Repost 0
18 août 2013 7 18 /08 /août /2013 07:05

Les garbanzos tostados (torraos) ou pois chiches grillés sont un grignotage apéritif courant en Espagne : on en trouve souvent sur les marchés et ils remplacent avantageusement les autres graines et fruits à coque type amandes (quoique cette recette, c'est de la bombe) ou arachides. On les fait frire ou rôtir à la poêle jusqu'à ce qu'ils "sautent" (commele pop corn), certains les déshydratent mais on peut également les griller au four, comme ici. Pour leur donner de la saveur, vous ajouterez différents éléments aromatiques : épices, herbes, ail, sel... Ici ils sont préparés à l'espagnole avec de l'ail et du pimentón, qui apporte cette petite note fumée irrésistible. Là-bas on utilise souvent une variété de petits pois chiches nommés Pedrosillanos, ici j'ai utilisé ceux de la ferme la Maguette, près de Sault (Ventoux-Provence), petits pois chiches locaux.
Clin d'oeil à Estérelle qui vient de publier aussi une recette de pois chiches grillés...

Ingrédients
- 200/250 grammes de pois chiches
- 2 ou 3 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1/2 gousse d'ail
- 1/2 cuillère à café de pimentón + un peu pour saupoudrer après cuisson
- sel
Préparation
Faire tremper les pois chiches une nuit. Cuire à l'eau salée, avec un peu de bicarbonate (écumer si besoin).
Egoutter et sécher les pois chiches. Les arroser d'un peu d'huile d'olive et poudrer de pimentón.
Déposer sur une plaque couverte de papier sulfurisé et enfourner sous le grill environ un quart d'heure en les remuant et en tournant la plaque à mi cuisson. Bien surveiller pour qu'ils ne grillent pas trop (certains étaient brûlés).
Poudrer de sel et de pimentón au sortir du four.poischichesgrilles.jpg

Partager cet article

Repost 0
17 août 2013 6 17 /08 /août /2013 09:31

3 offres dans un mêmeaguiazabal_huileolive.JPG site à deux pas de la gare d'Hendaye : la maison Eguiazabal est à l'origine (années 1920) importateur de vins espagnols, puis négociant ; la Cave Ez Kecha, c'est aujourd'hui 1500 références de vins de toutes régions, avec toujours un joli choix de vins espagnols, des spiritueux, mais également quelques produits d'épicerie fine. Côté restauration, deux types de cartes : sur le zinc, porc basque, poulpe, chipirons, txistorra s'accompagnent de vins bien choisis au Lieu-dit vin, le bar à vin d'Eguiazabal. Ou vous préférerez peut-être le confort du restaurant ambiance rn'b-soul-rock dans un décor pop-art, pour mieux goûter la cuisine (récemment récompensée d'une étoile par le guide rouge) du sympathique chef Vivien Durand et les vins sélectionnés par la non moins sympathique sommelière Aurélie Campion... C'est le choix que nous avons fait, mais attention, c'est copieux !
D'entrée de jeu, nous avons goûté une huile d'olive à base de picual d'Andalousie (Malgarejo, province de Jaén) beaucoup de caracatère, avec la foccacia du chef, des tranches d'avocat à la plancha et de la tête de veau gribiche, avec des pickles d'oignon rouge, joliment canaille et délicieux !

  eguiazabal amusebouche
Puis, en amuse bouche un ceviche à boire ! Saveur fraîche de poisson et de citron vert, bien condimenté. eguizabal-cevicheboire.JPG

Avant l'entrée, une mise en bouche : chipirons, courgette jaune, condiment ail noir, superbe cuisson des chipirons déglacés au Chipister ; le mets est léger et gourmand, chaque saveur apporte du relief à l'ensemble du plat. eguiazabal_meb.JPGArrive alors la véritable entrée : oeuf basse température, foie gras, ravioles de pomme de terre à la truffe d'été, bouillon Boulangère. Excellent, bien cuit, beaux produits. La touche en plus de Vivien Durand : un bouillon servi en salle, acidulé pour donner du peps à l'ensemble. Cette note vinaigrée, on aime, ou pas. J'ai adoré ! eguiazabal_oeuf.JPGLes plats. L'un, le merlu, pâtes à l'encre, sauce tomate, accord classique que j'aime beaucoup et qui a beaucoup plu à celui qui l'a pris... En accord avec le poisson, un vin blanc IGP Pays du Mont Caume 2012 (appellation près de Bandol) du domaine Ray-Jane, vin fruité, bien fait, du gras et de l'équilibre (nb la sommelière m'indique que le cépage est inconnu).060.JPGMelle E a choisi l'agneau, fenouil, jus corsé, pulpe d'aubergine. Pour avoir testé, l'agneau était goûteux, fondant, le jus savoureux, le fenouil cru et cuit, braisé, simple et bon ; quant à l'aubergine confite au sucre et sel, elle est très joliment présentée en rosace, comme une fleur épanouie qui apporte une note esthétique au plat. eguiazabal_agneau.JPGEt merveille, le pigeon, artichauts, mélisse, pomme de terre. Avec un verre de Ribera del Duero de Convento Oreja "Roble". Fruits noirs, épices, vin gourmand qui s'accorde bien aux notes anisées-réglissées du plat. Le pigeon est superbe, sa sauce concentrée, l'artichaut moelleux, un grand plat qui a de la profondeur et de la longueur en bouche, une persistance remarquable !eguiazabal_pigeon.JPGAvait-on encore faim pour un dessert ? Plus guère... mais nous avons beaucoup apprécié le coulant chocolat-piment d'Espelette, sorbet café ; ce dernier est un peu fort pour Mlle E mais j'aime beaucoup, il apporte du caractère et de la puissance ainsi que de la fraîcheur bien sûr à ce chaud-froid doucement pimenté...
eguiazabal_dessertchoc.JPG

Et pour Miss L, la tarte framboise, glace citron, meringue-pistache, dont elle n'a pas laissé une miette, surtout de meringue, qui à ses dires, était un pur délice !eguiazabal_tarteframboise.JPGPour clore le repas, un léger et lacté sorbet mamia et son coulis d'abricot, guimauve coco et mousse de fromage blanc. NB le mamia est un caillé de lait frais de brebis, différent du greuil (obtenu à partir du petit lait).

eguiazabal_finrepas.JPGOn ne quitte pas la maison Eguizabal, sans repartir avec quelques flacons, notamment du Ribera del Duero, dont celui dégusté à table...
eguizabal
Eguiazabal - Lieu-dit Vin - Ez Kecha

3 route de Béhobie
64700 Hendaye
Tel 05 59 48 20 10
Site Internet

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Gîte et couvert
commenter cet article
16 août 2013 5 16 /08 /août /2013 06:54

Xavier Barriga est un jeune boulanger de Barcelone, auteur culinaire réputé, un peu un Gontran Cherrier espagnol... A son actif plusieurs livres sur le pain, les viennoiseries, les biscuits et les "magdelenas", ces madeleines espagnoles rondes et levées (format muffin)), à l'huile d'olive ou de tournesol, parfumées au citron (ou orange), à la cannelle et/ou à la fleur d'oranger. C'est donc sa recette que j'ai testé ici, à base d'huile d'olive, parfumée à la fleur d'oranger, citron et une touche de cannelle (très peu, mes filles n'apprécient pas).magdalenasIngrédients
- 125 grammes d'oeuf (environ 3 petits oeufs ou 2 gros)
- 175 grammes de sucre (ici blond) + un peu pour saupoudrer
- 90 ml de lait
- 180 ml d'huile d'olive
- 10 ml d'eau de fleur d'oranger
- zeste d'1/2 citron
- 1 pincée de sel
- 5 grammes de poudre à lever
- 2 pincées de cannelle en poudre
- 190 grammes de farine
Préparation
Blanchir les oeufs avec le sucre. Ajouter lait, l'eau de fleur d'oranger et huile d'olive au mélange mousseux. Ajouter le sel, la poudre à lever, la farine, le zeste de citron et la cannelle. Mélanger et réserver au moins une heure au frais (ici, 4 heures).
Verser l'appareil dans des moules à muffin ou des moules beurrés, remplis aux trois quarts. Poudrer de sucre

Enfourner dans un four à 250°C puis baisser aussitôt à 210°C,  Cuire 15 minutes et laisser refroidir.magdalenas2-copie-1.jpg

Partager cet article

Repost 0
15 août 2013 4 15 /08 /août /2013 06:49

festival_chefs_orange.jpgIl existe en nord Vaucluse un réseau de chefs de cuisine que réunit l'amitié et auxquels se sont joints des comparses des Bouches du Rhône ou de l'Hérault. Groupés en association, ils se croisent autour d'instants de plaisir, toujours riches en échanges culinaires. Font partie de cette Amitié Gourmande : Pascal Alonso (le Pré du Moulin à Sérignan du Comtat), Thierry Bonfante (le Temps de Vivre à Uchaux), Laurent Deconninck (l'Oustalet à Gigondas), Jean-Marc Evrard (Café des Négociants à Orange), Louis Louro (Au Lavoir à Colombiers) Christian Peyre (le Domaine de Bournissac à Paluds-de-Noves) Raoul Reichrath (Le Grand Pré à Roaix). Il se groupent également pour organiser des prestations de traiteurs et des repas, comme lors de la Foire aux vins d'Orange par exemple.
Le 6 septembre prochain, ils nous donnent rendez-vous au Théâtre Antique d'Orange en compagnie de vignerons amis pour une dégustation de mets en accord avec des vins.
Prenez date et réservez votre place dès maintenant, dans l'un des établissements des chefs ou à l'Office de Tourisme d'Orange.
Après cet intermède, retour au pays basque dès demain !

Partager cet article

Repost 0
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 07:03

Ce jour-là, dans le village d'Espelette* se déroulait une "fête patronale", entre foire commerciale et animations identitaires, notamment musique et danse basque. Au matin, de jeunes danseurs arpentaient les ruelles piétonnes pour diverses démonstrations de danses populaires et paysannes, au son du txistu, la flûte basque à trois trous.

danseursbasques2.jpgLes garçons arborent le béret, les filles une couronne de fleurs sur cheveux tressés ou une coiffe noire, tous chaussés d'abarkak, les sandales à bride ou espadrilles. En rouge et blanc pour la plupart des danseurs, couleurs de fête au pays basque, héritées des fêtes de Pampelune, sauf les porteurs de drapeaux devant, à la ceinture et au béret noirs.danseursbasques1.jpg

Lancer du makhila, bâton de marche basque pour les tout jeunes danseurs, danse des épées (ezpata dantza) pour les garçons un peu plus âgés, et pour les filles, danse des paniers (l'otara est un panier plat servant à décharger le poisson à l'arrivée au port) ou danse des cerceaux (arku dantza).danseursbasques3.jpgInutile de préciser que ces jeunes gens ont montré quelques signes de fatigue, de soif et de faim à la fin de leurs démonstrations...

espelette_danseursbasques-copie-1.JPG

*si vous souhaitez séjourner à Espelette, je vous recommande l'hôtel Chilhar pour son accueil, son hôtesse, son maître d'hôtel tous deux sympathiques, son petit déjeuner de grande qualité et la cuisine du restaurant qui ne manque pas d'intérêt. Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site.
Pour conclure ce billet, quoi de mieux qu'une recette à base de piment d'Espelette ? Un dessert à base de greuil (ou breuil) et de fraises Mara des bois, deux ingrédients achetés aux Halles de Saint Jean de Luz.
Ingrédients

- 100 grammes de fraises Mara des bois
- 4 cuillères à soupe de greuil
- 5 ou 6 sucres en morceaux (soit environ 25-30 grammes)
- 2 ou 3 belles pincées de piment d'Espelette
Préparation
Dissoudre le sucre dans 200 ml d'eau, ajouter le piment d'Espelette et faire réduire de la moitié. Laisser tiédir et y faire infuser les fraises au frais durant une nuit.
Mélanger le greuil (breuil) avec 2 cuillères à soupe de sirop d'Espelette. Egoutter les fraises et réduire le reste de jus de macération pour obtenir une texture sirupeuse. Servir le greuil avec les fraises et le sirop d'espelette.

greuilmaradesboispimentEspelette.JPG

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Ballade
commenter cet article

Article ? Recette ?