Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

3 mai 2013 5 03 /05 /mai /2013 06:46

Que faites-vous d'un reste de carottes râpées ? Un carrot cake ! Soit dans sa version US nature ou avec des noix, des noix de pécan, des raisins secs..., soit revisité. Oui en ce moment, ça me titille d'emmener des recettes "classiques" ailleurs... Ce carrot-cake s'est installé en Provence avec amande, pignon, fleur d'oranger et orange confite. Pas de glaçage fromager, mes filles n'aiment pas. Mais ça peut s'adapter comme avec celui-ci. Régalez-vous !
carrotcakeprovence.jpgIngrédients
- 125 grammes de carottes râpées
- 100 grammes de sucre roux
- 1 oeuf
- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 2 cuillères à soupe de jus d'orange
- 100 grammes de farine
- 30 grammes de poudre d'amande
- 1 cuillère à café de poudre à lever
- 1 cuillère à café d'eau de fleur d'oranger
- 3 ou 4 pincées de cardamome
- 1 pincée de sel
pour le glaçage
- 6 à 8 cuillères à soupe de sucre glace

- 2 cuillères à café de jus d'orange
- 1/2 cuillère à café d'eau de fleur d'oranger
- 1 ou 2 languettes d'orange confite
Préparation
Foutter sucre et oeuf, ajouter huile, jus d'orange, eau de fleur d'oranger. Incorporer farine, sel, poudre à lever, cardamome.
Enfourner à 180°C environ 45 minutes. Démouler tiède et laissser refroidir.
Mélanger le jus d'orange l'eau de fleur d'oranger et le sucre glace, en couvrir le gâteau aux carottes et parsemer de petites dés d'orange confite. Bon appétit !carrotcakeprovence2.jpg

Partager cet article

Repost 0
2 mai 2013 4 02 /05 /mai /2013 11:52

Le guacamole "vero" mexicain, on en fait souvent, mais on aime aussi varier les plaisirs et le préparer un peu revisité, avec des fèves par exemple. Cette fois, il est revu façon thaï avec du basilic thaï, de la sauce soja (on en mete souvent dans les tartinades d'avocat), du combava ; ce dernier seulement si vous aimez car sa saveur est puissante et typée, il en faut très peu, ayiez la main légère ! Cette tartinade d'avocat aux saveur thaïes est agréable à partager autour d'un verre de Condrieu par exemple... tartinadeavocatthai.jpgIngrédients
- 4 avocats mûrs
- 1 citron vert
- 1/2 ou 1 cébette (selon la taille)
- 1 cuillère à soupe de basilic thaï
- 1 pincée de zeste de combava (seulement si vous aimez, sinon le zeste de citron vert va bien)
- 1 cuillère à soupe de sauce soja
- quelques gouttes de tabasco (ou du piment haché)
- sel
Préparation
Mixer ou écraser les avocats avec le jus de citron vert, le basilic thaï, la sauce soja, la cébette hachée, le tabasco, le zeste de citron vert ou de combava. Rectifier l'assaisonnement selon votre goût et parsemer de feuilles ciselées et de fleurs de basilic thaï, de vert de cébette et déguster en bonne compagnie !

Partager cet article

Repost 0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 06:34

Il n'y a pas qu'en Chine qu'on trouve des biscuits porte-bonheur ! En voici de joliment décorés pour ce jour du 1er mai que je vous offre en vous souhaitant un bon jour du non-travail pour ceux qui ne travaillent pas et une pensée pour ceux qui seront ouvert pour notre confort et pour notre plaisir, notamment aux chefs qui sont aux fourneaux aujourd'hui ! Bon 1er mai à tous !biscuitsmuguet_1ermai.jpg
Pour les  biscuits décorés, suivre ici la méthodologie (avec la pâte à biscuit de votre choix...), à faire éventuellement avec des petites mains :) NB je trouve bizarre de parfumer avec un arôme artificiel de muguet, cette fleur étant toxique, j'ai donc parfumé le glacage avec du sirop de lilas, sans doute un peu trop subtil mais vous pouvez remplacer par la violette ou la rose...

Partager cet article

Repost 0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 06:58

maupassant_rosierdemmehusson.jpg"Tu es donc gourmand ?
- Parbleu! Il n’y a que les imbéciles qui ne soient pas gourmands. On est gourmand comme on est artiste, comme on est instruit, comme on est poète. Le goût, mon cher, c’est un organe délicat, perfectible et respectable comme l’oeil et l’oreille. Manquer de goût, c’est être privé d’une faculté exquise, de la faculté de discerner la qualité des aliments, comme on peut être privé de celle de discerner les qualités d’un livre ou d’une oeuvre d’art ; c’est être privé d’un sens essentiel, d’une partie de la supériorité humaine ; c’est appartenir à une des innombrables classes d’infirmes, de disgracités et de sots dont se compose notre race ; c’est avoir la bouche bête, en un mot, comme on a l’esprit bête. Un homme qui ne distingue pas une langouste d’un homard, un hareng, cet admirable poisson qui porte en lui toutes les saveurs, tous les arômes de la mer, d’un maquereau ou d’un merlan, et une poire crassane d’une duchesse, est comparable à celui qui confondrait Balzac avec Eugène Sue, une symphonie de Beethoven avec une marche militaire d’un chef de musique de régiment et l'Apollon du Bélvédère avec une statue du général de Blanmont !

Partager cet article

Repost 0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 06:32

De cette tarte amandine pistachée aux fraises, il m'est resté un peu de pâte, suffisamment pour en faire une petite pour 4/5 personnes, à base de rhubarbe ; celle du jardin de mon père, mais de l'an dernier, fin de saison qu'il congèle pour m'en apporter car il sait que j'adore et lui ne court pas après. Et comme j'ai du mal à en trouver (en tout cas de la bio)... Du coup, j'ai refait une tarte aux fraises et à la rhubarbe : tronçons de rhubarbe sur pâte pré-cuite à blanc et fraises fraîches.
J'ai accompagné ce dessert d'un Champagne rosé des Champagnes de Vignerons, un Brut rosé Prévoteau-Perrier par exemple, champagne marqué par les fruits rouges avec une finale acidulée qui sied à la rhubarbe et aux fraises, que ces dernières soient crues ou cuites (testé aussi avec un chausson feuilleté aux fraises et à la rhubarbe, et l'accord était réussi aussi). Fraise & Champagne, c'est le "gimmick" gourmand et sensuel du film Pretty Woman qui marque une jeune fille... Mais c'est un duo qui fonctionne sur un champagne typé pinot noir.

tartefraisrhubarbe-champagnerose.jpgIngrédients
- pâte à tarte sucrée (cel
le-ci)
- 20 fraises environ
- 1 branche de rhubarbe
- 2 cuillères à soupe de poudre d'amande
- QS sucre blond
Préparation
Cuire la rhubarbe en sucrant très légèrement, l'objectif étant de garder une belle acidité pour trouver un équilibre avec la pâte et la fraîcheur douce et juteuse de la fraise. Laisser refroidir.
Préparer la pâte, la laisser reposer, abaisser et foncer un petit moule et cuire à blanc 15 minutes environ à 170°C. Laisser refroidir, puis ajouter la rhubarbe en fine couche sur un lit de poudre d'amande et enfourner à 180°C une dizaine de minutes. Laisser refroidir puis répartir les fraises coupées en deux. Servir simplement, accompagné d'un Champagne rosé.
Pas de vidéo, mais une photo pour le clin d'oeil de fin de billet...pretty-woman.jpg

Partager cet article

Repost 0
28 avril 2013 7 28 /04 /avril /2013 07:04

Le boudin noir est un produit très ancien, désormais présenté en boyau la plupart du temps (mais on peut aussi le cuisiner à la casserole, comme la fressure vendéenne par exemple). Le boudin en verrine est assez rare, mais c'est surtout ainsi que vous trouverez le boudin de porc noir de Bigorre, siglé du logo du consortium. J'en ai trouvé (ainsi que saucisse sèche, saucisson et jambon) à Châteauneuf-du Pape, lors des Printemps organisés par les jeunes vignerons. L'appellation est en effet très proche de Slow Food qui défend avec ardeur le porc noir de Bigorre, fleuron gastronomique et Sentinelle officielle de l'organisation à l'escargot...
"Tête, gorge, poumon, cœur, sang et couenne de porc noir de bigorre, oignon de Trébons, sel et poivre", telle est la composition de ce boudin délicieux, justement assaisonné et avec ce fameux goût de cochon, suave et gras en bouche, sans lourdeur, juste une caresse sur le palais et une longueur en bouche interminable. Si vous avez la chance d'en trouver, je vous recommande cette dégustation. On trouve des verrines de 180g qui vous procureront de savoureux moments apéritifs ou des repas sur le pouce éminemment gastronomiques ; avec juste une tranche de bon pain et le tour est joué. Ce boudin se déguste soit chaud, soit à température ambiante : la salaison de porc noir de Bigorre se sert chambré pour exalter tous ses parfums !

boudinnoirbigorre.jpg

Partager cet article

Repost 0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 06:57

risottoaspergemontbeliardmorbier.jpgLes asperges blanches, plus dodues et parfois plus sucrées aussi que les vertes ont tout autant droit de séjour sur ma table que les dernières, et ce d'autant plus qu'elles sont souvent moins chères ! 5 euros le kilo dernièrement, c'est très acceptable. Des asperges blanches du Vaucluse se sont invitées en Franche-Comté pour batifoler avec la tonique saucisse de Montbéliard (pas moins gironde que la Morteau mais infiniment moins courante sous nos latitudes provençales), et du Morbier, un fromage goûteux et décoratif. Le tout dans un mets italien : recette cosmopolite ! Je vous invite à découvrir ce risotto aux asperges blanches, à la saucisse de Montbéliard et au Morbier, à boire avec un vin blanc du Jura, à la fois sec, nerveux mais sensuel pour nourrir voltuptueusement ce mets haut en saveur.
Ingrédients (pour deux plats ou 4 entrées)
- 100 grammes de riz Carnaroli
- 6 à 8 asperges blanches selon la taille (mais cuire la botte entière !)
- 40 grammes de saucisse de Montbéliard cuite (+ rondelles pour la présentation, facultatif)
- 30 grammes environ de Morbier
- 1 cébette
- 2 noix de beurre
- bouillon de cuisson (ici de volaille et eau de cuisson des asperges)
- sel, poivre
Préparation
Cuire les asperges blanches, égoutter et réserver.
Cuire la Montbéliard (environ 20-25 minutes à frémissement).
Faire revenir la cébette émincée dans le beurre, nacrer le riz puis mouiller de bouillon au fur et à mesure. Saler, poivrer.
Ajouter la saucisse de Montbéliard coupée en pétits dés, les asperges en rondelles (conserver les pointes pour la présentation). Poursuivre la cuisson jusqu'à ce que le riz soit cuit al dente. Ajouter le fromage écroûté (en gardant deux très fines tranches). Lier au beurre hors du feu. Présenter avec une rondelles de saucisse de Montbéliard, 1 ou 2 lamelles de Morbier et les pointes d'asperge. Bon appétit !risottoaspergemontbeliardmorbier2.jpg

Partager cet article

Repost 0
26 avril 2013 5 26 /04 /avril /2013 06:55

Mon père étant venu passer quelques jours, je lui ai préparé un dessert comme il aime, à la douce saveur de pistache alliée à la fraîcheur juteuse des fraises, qui sont désormais délicieuses. Il est même temps de commencer à préparer confitures et sorbets ! Cette tarte amandine pistachée aux fraises un peu influencée par celle toute récente de Ben, est ponctuée de pointes de crème chantilly à peine sucrée et d'éclats de pistache. Servie avec un bol de chantilly pour les plus gourmandes mais chut...tartefraisepistache.jpg
Ingrédients
- 30 fraises environ (variété Cléry ici)
- crème fouettée à peine sucrée (facultatif)
- QS pistaches hachées

Pour la pâte sucrée

- 190 grammes de farine
- 20 grammes de fécule (ici de maïs)

- 90 grammes de sucre glace
- 130 grammes de beurre
- 35 grammes de poudre d'amandes
- 1 pincée de sel fin
- 1 oeuf
Pour la crème amandine à la pistache
- 100 grammes de beurre
- 100 grammes de sucre semoule
- 100 grammes de poudre d'amandes
- 2 oeufs
- 5 cl de crème liquide
- 1,5 cuillère à soupe de pâte de pistache
Préparation
Tamiser la farine, la fécule et le sucre glace. Couper le beurre en dés et le travailler à la main. Ajouter l'oeuf.
Lorsque tous les ingrédients sont mélangés, mettre en boule, filmer et stocker au minimum 1 heure au réfrigérateur avant utilisation. Ce délai écoulé, étaler la pâte sur une hauteur de 2 mm environ, et la piquer à l'aide d'une fourchette.
Cuire à blanc
environ 8 minutes à 170°C. Laisser réfroidir.
POur l
a crème amandine à la pistache, mélanger tous les ingrédients au fouet, ajouter la crème. Verser sur le fond de tarte refroidi et enfourner 20 minutes environ, à 170°C (th.5).
Sortir du four et laisser reposer sur une grille.
Dresser les fraises et décorer de points de chantilly et d'éclats de pistache.

tartefraisepistache2.jpg

Partager cet article

Repost 0
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 06:44

C'est la pleine saison des oignons nouveaux ou cébettes, saison bien avancée et certains exemplaires atteignent des gabarits assez imposants (2 ou 3 cm de diamètre la tête !). De condiment, ils passent alors au statut de légume à part entière, que j'adore cuire à la plancha, juste marqués et encore un peu croquants. Je les ai dégustés avec la sauce salvitjada de la Francesa (elle fonctionne pas mal avec les asperges, même si j'ai une préférence avec les blanches qu'avec les vertes...). Cette sauce espagnole à base de noix, noisettes, amandes et autres fruits à coque divers, tomate, piment (idéalement ñora), ail et huile d'olive, est un peu le "pesto espagnol" (nb la version classique est une sauce onctueuse, celle de Valérie est plus "sèche", granuleuse, mais très agréable) ; la sauce salvitjada (salvitxada, différente de la sauce romesco) accompagne notamment les calçots, variété d'oignons de printemps catalans, tendres et doux , traditionnellement cuits au barbecue. Vous me suivez ? Au lieu d'une calçotada en bonne et due forme, ce sont donc des oignons nouveaux à la plancha et leur sauce salvitjada !oignonsnouveauxsaucesalvitjada.jpgIngrédients
- 25 grammes d'amandes pelées
- 25 grammes de noisettes non pelées
- 2 cuillères à soupe de coulis de tomate
- 1 gousses d'ail (ici un brin d'aillet)
- 1/4 guindilla ou 1 ñora catalane réhydratée (j'ai remplacé par du piment d'Espelette)
- 1 belle pincée de pimentón (toouche très personnelle)
- 1 cuillères à soupe de vinaigre de Jerez
- 1 cuillères à soupe d'huile d'olive vierge extra
- sel
Préparation
Torréfier les fruits à coque à la poêle, à sec. Piler avec l'aillet ciselé, ajouter les autres ingrédients, bien amalgamer.
Cuire les oignons nouveaux à la plancha avec un peu d'huile d'olive à 200°C environ. Marquer les oignons en couleur 8 à 15 minutes selon lma taille (terminer de cuire à 150°C), saler.
Servir avec la sauce salvitjada.

Partager cet article

Repost 0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 15:02

Plante médicinale, la bourrache, originaire de Syrie, pousse à l'état sauvage sur les talus de campagne d'Europe et d'Amérique du Nord où elle est également cultivée. Une tige épaisse, des feuilles duveteuses mais au nervures hérissées de poils plus ou moins piquants, des fleurs bleutées, elle est aisément reconnaissable.bourrache.jpg
On consomme les feuilles crues à la saveur de concombre ou cuites, plus proches de l'épinard ; les fleurs sont supposées avoir une saveur d'huître (pas toujours flagrant), et l'on tire des graines une huile riche en acide gras essentiel (gamma-linoléique), protecteur et anti-oxydant.
La bourrache est réputée être diurétique, détoxifiante/dépurative, digestive et facilite le transit intestinal ; certains prônent aussi une utilisation dans des cas de dermatoses et exczémas... Toutefois, consommée à trop haute dose, elle aurait un effet négatif, hépatotoxique (cancer du foie).
Consommée ponctuellement, elle trouve sa place en cuisine, notamment les jolies fleurs comestibles qui embellissent les plats.
Au jardin, elle se cultive
facilement et se ressème chaque année quand elle a trouvé un emplacement propice ; elle peut parfois devenir une mauvaise herbe qui prolifère et empiète sur d'autres cultures...
Quelques recettes pour mettre en valeur feuilles et/ou fleurs de bourrache :

Huître en gelée de céleri, gingembre, petits pois et fleur de bourrache
Soupe à l'ail nouveau, fleurs de bourrache
Crème de chèvre, feuilles et fleurs de bourrache

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Potager et verger
commenter cet article

Article ? Recette ?