Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

9 septembre 2016 5 09 /09 /septembre /2016 07:26

Comme évoqué en début de semaine, la collective Champagnes de Vignerons reconduit le concours "Champagne en Cuisine", une "finale des finales", qui réunit donc les finalistes des précédentes éditions, dont je fais partie puisqu'en lice lors du concours 2011, avec cette recette de risotto.
Regroupant près de 5000 vignerons et sociétés de vignerons, la marque Champagne de vignerons reflète la diversité des vignobles champenois, la variété des savoir-faire, la qualité de Champagnes de caractère… Brut sans année, blanc de blancs, blanc de noirs, millésime ou rosé, majoritairement à base des 3 cépages-clés : chardonnaypinot noir, pinot meunier (mais pas que), chacun des Champagnes de Vignerons offre une qualité et un plaisir unique.

Cette "finale des finales" est dédiée au pinot meunier : les blogueurs finalistes/gagnants des précédentes éditions proposent leur meilleur accord avec un 100% meunier ou un Champagne composé à majorité de ce cépage, l'un des trois les plus répandus du terroir champenois. Cépage noir à jus blanc, assez résistant et à débourrement tardif, le Meunier apporte la souplesse et la rondeur en assemblage. En cépage unique, il offre un fruité gourmand qui s'épanouit vers des saveurs plus exotiques, épicées, ainsi que vers des notes de torréfaction.

Salade de poulpe, carotte, fenouil, orange et cumin avec un Champagne 100% Meunier

Le Champagne que j'ai choisi d'accorder est un 100% Meunier "Les Romaines" 2007 Hugues Godmé, une sélection parcellaire sur la Petite Montagne de Reims d'un domaine en biodynamie sur une année correcte dans l'ensemble en Champagne. Le vin vinifié en fûts, non dosé, offre une couleur or, un nez discret de fruits jaunes, des fines bulles évanescentes, une bouche fraîche, acidulée d'agrumes marquée par une finale un peu amère et des notes d'épices douces. Le Champagne est fin, droit, une certaine élégance, agréable. L'accord devra se faire sur des saveurs subtiles, légèrement épicées pour ne pas écraser le vin.
Après quelques essais sur des desserts, je reviens à mes 
poulpissimes amours, version salée donc ! Avec ce Champagne 100% Meunier, c'est une salade de poulpe, carotte, fenouil, orange et cumin que je propose cette année. L'orange soutient en fruité et en acidulé ceux du Champagne, le cumin et l'anisé répondent aux épices douces et la chair du poulpe, ferme et soyeuse à la fois, offre un délicieux contraste avec les bulles fines. Un accord tout en subtilité, en harmonie, qui vient souligner notamment la fraîcheur rectiligne du Champagne.

Edit 14 décembre 2016 : en finale avec cette recette, j'ai retravaillé un peu les saveurs, en ajoutant un peu citron confit à la cuisson des carottes, et en pochant le poulpe dans l'huile d'olive pour lui apporter plus de tendreté et de fondant en contraste avec les bulles de Champagne. La photo du plat lors du concours figure en fin de ce billet.


Je vous invite à voter pour votre recette préférée sur le site à partir d'aujourd'hui ainsi qu'à narrer en commentaire votre meilleur souvenir/anecdote relative à un Champagne de Vignerons, qui permettra à l'un des lecteurs de ce blog de gagner une bouteille de Champagne. A vos claviers !

Salade de poulpe, carotte, fenouil, orange et cumin avec un Champagne 100% Meunier

Ingrédients
- 1 tentacule de poulpe (déjà cuit)
- 1 bulbe de fenouil
- 1 carotte (80 grammes)
- 1 orange
- 1 oignon doux ou paille
- 1 cuillère à café de miel
- cumin en poudre
- piment en poudre (Lombardo ou piment d'Espelette)
- huile d'olive
- sel
Préparation
Couper le poulpe en morceaux, ajouter 2 cuillères à soupe de jus d'orange, 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, saler légèrement si besoin, pimenter et mélanger. Réserver au frais.
Tailler la carotte en brunoise, faire revenir avec deux cuillères à soupe d'ouignon émincé dans l'huile d'olive, saler, ajouter 3 cuillères à soupe de jus d'orange, 3 pincées de cumin, 1 de zeste d'orange, le miel, compléter avec de l'eau et laisser mijoter à couvert jusqu'à ce que la carotte soit tendre. Laisser refroidir dans un bol. Ajouter 1 cuillère à soupe de jus d'orange et 30 grammes environ de fenouil taillé en brunoise, pimenter légèrement. Rectifier l'assaisonnement.  Dresser le poulpe sur la salade de carotte et fenouil, déguster avec le Champagne 
100% Meunier "Les Romaines" 2007 Hugues Godmé.

Ci-dessous, la photo prise lors de la finale des finales, de la recette retravaillée...
  

Photo SGV / Alain Julien.

Photo SGV / Alain Julien.

Partager cet article

Repost 0
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 07:01

Le chalumeau en cuisine au départ c'est surtout pour caraméliser la crème brûlée. Or, j'ai précédemment testé selon le même principe (caramélisation du sucre) sur ces tartes fines au pampemousse, en procédant directement sur la pulpe du fruit. Partant de cette première expérience, j'ai testé d'autres procédés de "semi-cuisson" sur certains ingrédients, dont les Saint Jacques. La chair blanche et nacrée est brûlée en surface ce qui la tiédit et lui donne un côté mi-cuit plutôt agréable. Voici la Saint Jacques "brûlée", carotte, orange, une déclinaison de carotte orange en purée/coulis (selon la texture souhaitée) et façon pickles, aigre-doux.

 

Cuisine au chalumeau : Saint Jacques "brûlée", carotte, orange

Ingrédients (pour deux)

- 6 coquilles Saint Jacques 
- 1 ou 2 carottes oranges
- 1 ou 2 oranges
- 1 cébette
- 50 ml de vinaigre de cidre
- sel, poivre
Préparation
Prélever des lamelles de carotte et les plonger dans un mélange frémissant de 30 ml de jus d'orange et 30 ml de vinaigre de cidre, laisser frémir 2 minutes et laisser refroidir dans la casserole. Réserver les lamelles de carottes. Au moment, réduire le mélange vinaigre-jus d'orange de moitié.
Cuire le reste des carottes avec un peu d'eau, 20 ml de jus d'orange, saler, poivrer. Mixer finement, réserver au chaud.
Dresser les carottes aigre-douces et la purée de carotte, parsemer de cébette émincée ou ciselée. Brûler les noix de Saint Jacques en surface au chalumeau, les déposer dans l'assiette et terminer par la réduction d'orange.

Cuisine au chalumeau : Saint Jacques "brûlée", carotte, orange

Partager cet article

Repost 0
19 février 2016 5 19 /02 /février /2016 06:39

Lors du Têt, j'avais également préparé une salade de carotte et papaye verte  à la vietnamienne, toute simple, dont la recette provient de ce site. Mais sans les crevettes... Faites le plein de fraîcheur, même en dehors de cette période festive !

Ingrédients
- 250 grammes de papaye verte
- 125 g de carottes (1 ou 2 selon la taille)
- 2 cuillères à soupe de cacahuètes 
- 20 feuilles de menthe ciselées
- 1 petite cuillère et demie de sel
- 1 pincée de sucre
- 1 citron (ici moitié jaune moitié lime)
- 1 gousse d’ail
- nuoc mâm

Préparation
Griller et concasser les cacahuètes.
Râper les papayes et les carottes dans un saladier. Ajouter une cuillère et demi de sel et laisser dégorger environ 20 minutes. Puis essorer la papaye et les carottes.
Écraser la gousse d’ail dans le jus de citron. Faire fondre le sucre dans cette préparation.
Assaisonner le mélange papaye/carotte. Ajouter le nuoc mâm au goût. Ajouter la menthe finement ciselée. Bien mélanger.
Avant de servir, ajouter les cacahuètes concassées et le reste de menthe sur la salade.

 

Salade de carotte et papaye verte  à la vietnamienne

Partager cet article

Repost 0
8 janvier 2016 5 08 /01 /janvier /2016 06:55

Après les fêtes il me restait un morceau de morue à dessaler qui allait être utilisée dans plusieurs recettes dont celle d'aujourd'hui, après une pièce de boeuf braisée au vin rouge. J'ai gardé le fonds de jus de cuisson réduit et j'ai fait dorer la morue, acompagnée d'une purée de carotte juste relevée de cardamome, arrosée de jus de viande. Un peu comme pour ce lieu jaune au jus de daube. Pour amateurs de terre-mer !

Ingrédients
- 1 pavé de morue salée
- 2 carottes
- 1 gousse de cardamome

- beurre (ou huile d'olive)
- reste de jus de viande (type jus de daube)
- sel, poivre blanc (facultatif)

Préparation
La veille ou deux jours avant, dessaler la morue dans plusieurs eaux. Puis pocher doucement dans l'eau frémissante, hors du feu. Effeuiller la morue, réserver. 
Cuire les carottes dans l'eau salée avec la gousse de cardamome. Ôter celle-ci, mixer finement, réserver au chaud.
Réchauffer le jus de viande. Passer la morue au beurre et servir sur la purée de carotte, arroser de jus de viande et parsemer de mâche, par exemple.

Morue, purée de carotte, jus de viande

Partager cet article

Repost 0
19 septembre 2015 6 19 /09 /septembre /2015 16:13

Les couteaux de mer ont été le choix de ce matin pour notre déjeuner, accompagnés de carotte violette, crue et cuite. Un peu une marotte que de mêler le même légume préparé de différentes façons pour enrichir une assiette de textures différentes : le croquant du cru, le fondant tendre du cuit. Et ces carottes sont si jolies avec leur effet bicolore. Ces couteaux de mer, carottes violettes, vinaigrette lime-shiso changent un peu des versions aillées-persillées. Elles ont été dégustées avec un Mâcon-Davayé blanc 2010 du domaine de la Croix Senaillet, agréable et frais, un vin sur les agrumes, bien en accord avec le plat.
Pour en savoir plus sur les couteaux de mer, cliquez ici. D'autres recettes à base de ce coquillage ? Avec des girolles et de l'estragon ici ou dans une paella pourquoi pas...

 

Couteaux de mer, carottes violettes, vinaigrette lime-shiso

Ingrédients
- 10 couteaux de mer
- 2 carottes violettes

- 2 cuillères à soupe d'huile d'olive
- 1 cuillère à soupe de jus de citron vert
-1 feuilles de shiso ou pérille (+ petites pour la décoration)
- 1 pincée de cumin
- pourpier (facultatif)
- sel
Préparation
Tailler une des carottes violettes en lamelles fines à la mandoline, l'autre en tronçons. Cuire ces derniers à la vapeur.
Mélanger huile d'olive, jus de lime, saler, émulsionner. Passer les carottes crue et cuite à l'huile citronnée, réserver. Ajouter cumin et shiso à la vinaigrette citronnée.
Sauter les couteaux de mer pour les ouvrir, en garder deux, couper les autres en tronçons de 1 cm environ, mélanger avec la vinaigrette, disposer avec les carottes crue/cuite dans les assiettes, arroser de vinaigrette, Ajouter pourpier et feuilles de shiso ou pérille. Servir aussitôt.

Couteaux de mer, carottes violettes, vinaigrette lime-shiso

Partager cet article

Repost 0
7 mai 2015 4 07 /05 /mai /2015 06:59

A l'occasion, je trouve par ici des carottes blanches en plus des classiques, oranges (même si les premières sont d'une couleur plus ancienne que les secondes), ainsi que des betteraves jaunes et pas uniquement rouges. Et quand je trouve à la fois les unes et les autres, cela donne envie de marier ces diverses couleurs dans un même plat ! En l'occurrence des carottes blanches et oranges, des betteraves rouges et jaunes rôties au thym. Beaucoup de saveur pour un plat tout simple...
Ingrédients
- 1 botte de carottes oranges et blanches, en mélange
- 1 betterave rouge
- 1 betterave jaune
- huile d'olive
- 2 pincées de cumin
- 4 ou 5 brins de thym
- 1 gousse d'ail
- 1 échalote
- sel
Préparation
Peler les betteraves et les couper en quartiers. Gratter les carottes et les garder entières
Déposer les légumes dans un plat huilé et juste frotté à l'ail. Ajouter ail et échalote coupés en 4 ou 6.
Poudrer de cumin, saler, arroser d'huile. Parsemer de thym frais et enfourner environ 40/45 minutes à 190°C. Les légumes doivent être cuit, fermes mais tendres.

Carottes et betteraves rôties au thym, 4 couleurs dans le plat !

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?