750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

24 mars 2012 6 24 /03 /mars /2012 15:58

printemps2012_epicurium.jpgOn fêtera le Printemps le week-end du 31 mars/1er avril 2012 à Epicurium, le musée vivant des fruits et des légumes. L'an passé, on célébrait les fleurs, cette année on voit la vie en vert avec les légumes de saison et les aromatiques qui pointent le bout de leur nez !

Au programme de ces journées vertes qui se dérouleront en après midi, de 14h à 18h :
- Atelier culinaire : "Un jardin comestible"

- Animation-dégustation : "Histoire d'aromates"
- Dégustation de salades sauvages et fabrication d'abris à insectes, par Les Pimprenelles
- Atelier de rempotage pour les plus jeunes
- Animation : "Les insectes verts", par Le Naturoptère (dimanche uniquement)
- Marché de producteurs, en partenariat avec les producteurs de Cueilli Vendu et les pépinières Riou
- Visites guidées du potager et découverte d'aromatiques surprenantes et méconnues
- Atelier enfant : "Mon herbier d'aromatiques"
Entrée : 7 € / Tarif réduit : 5 € ; l'entrée est gratuite pour les moins de 6 ans !
J'aurais bien sûr le plaisir d'animer l'atelier culinaire "Un  jardin comestible", sur une idée célébrissime de René Redzepi, chef renommé du Noma à Copenhague : sur un terreau comestible, l'on façonnera son propre jardin en plantant des jeunes pousses, des herbes aromatiques, des radis... Et on le dégustera ! Ludique, gourmand, cet atelier s'adresse aux enfants bien sûr  mais aussi aux adultes. Alors, vous venez ?
Pour en savoir plus, cliquez ici.

Partager cet article

Repost0
11 mars 2012 7 11 /03 /mars /2012 16:17

Entre-les-bras-affiche.jpgA moins de vivre dans une grotte, vous savez qu'un documentaire a été tourné avec comme principaux protagonistes Michel et Sébastien Bras, sur le thème de la transmission culinaire. Précipitez-vous dès le 14 mars, dans les salles qui diffusent Entre les Bras ; à noter qu'une souscription est ouverte pour la co-production du film, à laquelle vous pouvez participer ici. Tous les blogueurs culinaires concernés, passionnés, pourraient contribuer à hauteur de 10, 20 ou 50 euros selon leurs moyens, voire plus...
Plusieurs extraits sont visibles sur la toile, et même si celui-ci est un tant soit peu éloigné du sujet du film, je ne résiste pas à présenter cette naissance du véritable tableau culinaire qu'est le gargouillou, plat-signature de Michel Bras. Et pour découvrir un merveilleux repas chez Bras, cliquez ici.



Entre les Bras - Gargouillou du 28 mai par kscades

Partager cet article

Repost0
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 16:53

La Collection Lambert  à Avignon consacre une exposition au plasticien brésilien Vik Muniz qui reproduit des tableaux célèbres et portraits de personnalités politiques, stars de cinéma ou personnage mythologique, à partir de différentes substances, notamment alimentaires : sauce tomate, chocolat, sucre, confiture... etc.
Voici un pied de nez que j'aime beaucoup, le portrait de Marx en grains de caviar !marxcaviar_vikmuniz.jpg

Une méduse-bolognaise...vikmuniz.jpg

Marylin chocolatéemarilyn.jpg

Et Mona Lisa confiturée...monalisa_vikmuniz.jpg

On peut découvrir son oeuvre jusqu'au 13 mai à l'Hôtel de Caumont (Avignon) ou sur le site de l'artiste. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Partager cet article

Repost0
5 mars 2012 1 05 /03 /mars /2012 16:56

denisnidos.jpgA l'occasion du Festival du livre culinaire au Cent-Quatre à Paris, vous pouvez voir 3 expositions de photographes: Philippe Martineau auteur de photos de vignes, belles bouteilles, portraits de chefs et vignerons ; Mathieu Bourgois, portraitiste notamment de chefs ; Denis Nidos, spécialiste de la photographie en noir et blanc, portraitiste auteur de paysages et de nature morte, notamment autour de produits alimentaires (légumes, poissons.. (il est aussi l'auteur de l'affiche - en couleur - du Festival 2011) ; il y proposera un exposition consacrée au vin (voir ci-contre).
En parallèle se déroule le Festival des arts culinaires- A voir et à manger du 10 au 18 mars, avec une  démarche plus avant-gardiste autour de designers culinaires et d'artistes. Au programme, une carte du tendre gourmande à travers le monde ; un "office de curiosité" qui regroupe des expériences visuelles et olfactives autour de l'art culinaire (vidéos) ; des expériences culinaires et littéraires, culinaires et musicales, à découvrir comme des shows ; et encore le croisement entre la danse et la cuisine, interactions entre la nourriture et la sculpture ; une performance gestuelle qui mêle faim, soif, sexe ; théâtre itinérant où l'on mange vraiment ; mets et mots... et d'autres interventions ludiques autour du design culinaire !

 

Partager cet article

Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 07:25

Les Femmes Vignes Rhône sont, comme leur nom le laisse à penser, des vigneronnes de la Vallée du Rhône, réunies au départ une poignée autour de l'instigatrice, Anne Hugues, pour proposer animations et dégustations de leurs vins. Depuis la création en 2004, d'autres ont rejoint leurs rangs notamment pour participer à des actions commerciales sur de gros salons comme Vinisud qui se tient (toujours aujourd'hui mercredi) à Montpellier ou Prowein très bientôt, en Allemagne.femmesvignesrhone_reinesammut.jpg

Reine Sammut entre Nathalie Margan, Château de la Canorgue (à gauche)

et Stéphanie Fumoso, domaine Gour de Chaulé

A Vinisud, ces dames, toutes charmantes et dynamiques, accueillaient Reine Sammut, chef de la Fénière dans le Luberon,  pour animer de sa verve chantante, de son sourire et de sa cuisine, le stand des Femmes Vignes Rhône. Les convives-dégustateurs pouvaient y grignoter de façon légère et gourmande 4 verrines proposées par Reine en "carton-pique-nique" : cartonpiquenique_reinesammut_vinisud.jpgClin d'oeil à la cuisine ensoleillée de reine Sammut, vous y trouviez un houmous léger en bouche et ses petites crevettes, une salade de saumon mariné à l'aneth, une salade d'encornets et une mousse de fromage blanc avec un coulis de fruit. Léger et féminin !
Pas réellement d'accord mets-vins, mais de quoi se sustanter agréablement, autrement qu'en mangeant un sandwich sur un bord de table !femmesvignesrhone_panneauvinisud.jpg

Les Femmes Vignes Rhône sont toujours à Vinisud aujourd'hui, vous les trouverez Hall 11, stand D74. Et pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site ! Dégustations à suivre prochainnement sur Côtes-du-Rhône news.


Partager cet article

Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 06:23

C'était il y a quelques jours le second opus  2012 du Concours de jeunes chefs à Chateauneuf-du-Pape : les "Rencontres Gourmandes de Vaudieu", sises Château du même nom. Organisateurs de l'événement, le généreux chef Eric sapet de la Petite Maison de Cucuron (à droite) et le sympathique vigneron Laurent Bréchet.vaudieujan2012_lbrechet_esapet.jpgEt le thème du concours en ce mois de janvier était, je vous le donne en mille : la truffe ! Je vous rappelle brièvement le concept du concours : prenez trois jeunes chefs créatifs, talentueux, généreux et ravis de sortir de leur cuisine l'espace d'une journée pour aller à la rencontre des journalistes et de leurs futurs clients ! Choisissez un panier  de produits de saison imposé pour chaque plat et un vin à accorder : pour l'entrée, le carrelet, l'endive, le poireau et la truffe à associer avec un Condrieu Les Terrasses du Palat 2010 de François Villars ; pour le plat, la caille, le salsifis et le topinambour, toujours avec la truffe pour accompagner le Châteauneuf-du-pape rouge 2004 du Château Vaudieu ; pour le dessert, un fruit d'hiver et la truffe, traité chaud ou en chaud-froid, avec le Gigondas rouge 2009 du Domaine des Bosquets. Chaque chef tire au sort plat et vin environ 1 mois à l'avance et propose son meilleur accord. Une grille de notation prend en compte différents éléments (présentation, originalité, timing-chaleur, assaisonnement, harmonie gustative..), mais l'accord avec le vin est essentiel.
Ci-dessous, la "photo de famille", car telle est l'ambiance de ce "concours"... De gauche à droite, Emmanuel Leblay, Julien Drouot, Eric Sapet (le "parrain") et Quentin Gentil.vaudieujan2012_3chefs_esapet.JPG

Etait donc en lice cette fois-ci un très jeune chef de 22 ans, Quentin Gentil, mais qui a commencé à l'âge de 14 ans ! Le chef du restaurant A la maison à Baume de Transit (Drôme), un site plein de charme qui accueillera prochainement des chambres d'hôte, était en charge de l'entrée. Il a travaillé sur un tartare de carrelé au combawa, purée de carmine caramélisée et son sablé à la tuber melanosporum.vaudieujan2012_tartarecarrelet.JPG

Quelques craintes quant au mariage combawa-truffe mais c'est un accord plutôt intéressant. L'huile parfumée à la truffe "maison" est fameuse (hélas servie dans une pipette) et l'accord avec la carmine est excellent. En revanche, le combawa est bien trop présent, trop puissant et écrase totalement et irrémédiablement le Condrieu. Sur un vin d'une telle finesse, cela ne pardonne pas.

Julien Drouot a repris en 2010 le restaurant Au fil du temps à Pernes-les-Fontaines (Vaucluse) qu'il tient avec sa femme, lui en cuisine, elle en salle et parfois aux desserts ; c'est elle encore qui gère la sommellerie. Ils ont fait le choix de travailler seuls, en couple (NB ils ont obtenu un Bib gourmand en 2011). 
Julien a "pioché" le plat et a proposé une caille sur canapé, croquette e confit, topinambours et salsifis, jus truffé, très joliment présentée ! 

vaudieujan2012_caille.JPGLa caille est travaillée en mousseline. La cuisson des légumes est superbe, les salsifis sont délicieux sous leur fagot de poitrine fumée, la purée de topinambour en espuma est délicieusement légère en bouche, la croquette de caille divine. En revanche, je n'adhère pas au côté "corned beef" de la mousseline, entre deux très fines tranches de pain toastées, pour contrebamancer les textures fondantes moelleuses qui dominent ; le cehf a même ajouté quelques chips de légumes qui sont les bienvenues ! L'ensemble est toutefois un peu sec et manque d'une sauce qui a peu la saveur de truffe (mais nous dira-t-on l'approvisionnement a fait défaut). En revanche, l'accord avec le vin est magnifique.
Chapeau bas à Emmanuel Leblay (déjà présent en 2010) qui a remplacé au pied levé le chef qui devait se charger du dessert et qui n'a pu se libérer. De fait, Emmanuel, chef du restaurant Basilic-Citron à Avignon, n'a pas eu un mois pour se consacrer à cette recette, tout au plus quelques jours. Or, il a réalisé un dessert d'une grande technicité, bien maîtrsié et gourmand. Un grand bravo ! Il a donc présenté un coeur de truffe glacé en beignet chocolaté, pomme golden confite aux agrumes et piment d'Espelette.vaudieujan2012_dessert.JPG

La structure du beignet est très réussie, avec différentes textures, une coque très craquante, des morceaux de chocolat que l'on croque, d'autres qui fondent sous la langue en même temps que la glace délicieusement parfumée à la truffe. Celle-ci est ferme et bien glacée à l'intérieur du beignet. La pomme fondante est très bonne, on peut déplorer la discrétion du piment d'Espelette... Côté accord avec le vin, cela fonctionne parfaitement avec le chocolat, un peu moins évidemment avec la glace, très moyennement avec la pomme (l'absence du piment ?). Le chef Eric Sapet a souligné le désaccord du vin avec la note de levure que je n'ai pas relevé, mais j'ai un palais moins exercé que le sien... Ci-dessous, une vue de l'intérieur du beignet :vaudieujan2012_dessert2.JPG

Verdict ? Julien Drouot est lauréat, pour son plat très bien présenté, goûteux et avec cet accord excellent avec le vin, suivi du très méritant Emmanuel Leblay, pour qui j'ai eu un vrai coup de coeur (enfin pour son dessert, n'est-ce pas) et Quentin Gentil, à qui vont les encouragements du jury. La fougue de la jeunesse, pleine de promesse... Prochain rendez-vous, le printanier mois d'avril... 

Lire aussi les précédentes Rencontres Gourmandes de Vaudieujanvier 2010, finale 2010, nouvelle session octobre 2010, avril 2011 et finale 2011. je crois bien que je suis une des fidèles de ces rencontres...

 

Partager cet article

Repost0
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 07:01

Ce matin, direction Besançon "à la fraîche", au sens comme au figuré, en compagnie de Mamina, Isa-Marie, Philou et Dorian. Nous gagnerons Malbuisson au coeur des montagnes jurassiennes (chic, nous y retrouverons Olif, "l'hédoniste jurassique" !), pour un concours de cuisine organisé par l'un des fleurons du Haut-Doubs, le vacherin Mont d'or ; nous oeuvrerons dans les cuisines du restaurant le Bon Accueil du chef étoilé Marc Faivre, et je cuisinerai ceci. grosmacaronitopinambourgratinemontdoremulsionsavagninPour en savoir plus sur le fromage Mont d'or et sur le concours, je vous invite à visionner le sujet ci-dessous.


Cette compétition gastronomique est également placée sous le signe du sport puisque deux sportifs figureront parmi les jurés : Michel Vautrot, ancien arbitre international de football, et Florence Baverel, médaillée olympique de biathlon. De Malbuisson (réputé pour sa course autombobile), le concours de cuisine se clôturera à Chaux-Neuve, en plein championnat du monde de combiné nordique ; autant dire que nous serons entourés de la crème des skieurs mondiaux ! Quand l'art culinaire rencontre l'univers du sport... 

tremplinsaut.jpg

Tremplin de saut de Chaux-Neuve que nous visiterons en nocturne, ce soir... 

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 15:28

Non, ce n'est pas celui du blog qui a 5 ans depuis quelques jours, mais celui que s'apprête à fêter Gilles Goujon demain en compagnie de 110 étoiles réunies parmi les chefs de cuisine et restaurateurs conviés ! Consacré par 3 étoiles Michelin, 5 toques Gault&Millau et le titre de chef de l'année 2010, Gilles Goujon fêtera à la fois ses 50 ans et les 20 ans de son établissement  de Fontjoncouse. Parmi les invités, citons Alain Dutournier, Serge Vieira, Georges Blanc, Régis Marcon, Jacques et Laurent Pourcel, Michel Bras, entre autres grands noms de la gastronomie, des amis avant tout. Très bon anniversaire, chef !

 

source Midi Gourmand

A lire sur Saveur Passion :

Un dîner à Fontjoncouse, chez Gilles Goujon
L'escabèche selon Gilles Goujon, ou mini pavés de thon et leur escabèche à boire
Indiscrétions
L'Auberge du Vieux Puits à Fontjoncouse et le restaurant Gilles Goujon

 

Partager cet article

Repost0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 16:11

Pour la seconde édition du concours de cuisine organisé par les Champagnes de Vignerons, nous étions 4 blogueuses en pré-sélection pour réaliser une recette en accord avec un Champagne dans les cuisines d'Arnaud Lallement, chef doublement étoilé de l'Assiette Champenoise. J'ai retrouvé Mamina, et j'ai rencontré avec plaisir Sandra et Hélène ; toutes 4 lauréates de la première étape, nous avons passé un séjour passionnant et gourmand en excellente compagnie : Sandra, la gagnante de la première édition et l'oenophile&globe-trotter Miss Glouglou, toutes deux membres du jury.

111205_1204.jpgDès notre arrivée à Reims, nous avons admiré la cathédrale habillée de couleurs, dans un son&lumières faisant revivre son architecture et son histoire, une véritable féérie. Nous avons regagné le Château de la Muire (photo ci-dessus), "fief" d'Arnaud Lallement où nous avons été accueillis comme des reines, dans de vastes chambres, refaites à neuf dans l'année et relookées avec ce savant mélange de styles contemporain et classique. A noter les reproductions géantes en tête de lit de grandes oeuvres picturales, telles que ce Radeau de la Méduse... lallement_chambre.JPG

Le lendemain matin, rendez-vous au siège des Champagnes de Vignerons à Epernay, sur la spectaculaire Avenue de Champagne, site des sièges des plus grandes et plus anciennes maisons de Champagne. Nous y retrouvons la "danseuse", grandeur nature, ici encadrée de blogueuses...champagnesvignerons_danseuse.JPGNous en apprenons ici davantage sur le fonctionnement de ce groupement professionnel, sur la communication de la marque Champagne de Vignerons et sur la protection de l'appellation Champagne, comme en témoigne cette inscription, Il n'est Champagne que de Champagne :champagneinscription.JPG

Puis, nous découvrons le terroir champenois sous l'angle géologique avec l'oenologue Geoffrey Orban, passionnant ! Une dégustation du Champagne Tarlant brut nature, un déjeuner, quelques discussions autour des accords mets-champagne et il est temps d'endosser notre tablier et de pénétrer dans le sanctuaire : la cuisine magnifique de l'Assiette Champenoise. lallement_brief.jpgArnaud Lallement nous briefe rapidement ; les adorables seconds d'Arnaud Lallement nous prêteront très gentiment main forte durant l'épreuve qui dure 90 minutes. C'est plus qu'il n'en faut pour la cuisson d'un risotto ! Il y a foule autour : jurés, journalistes, vignerons... on se prête bien volontiers au jeu des questions-réponses. Quatre blogueuses dans une cuisine professionnelle, ça donne quoi ?lallement_4blogueuses.jpgVient le dressage, le service, les commentaires autour du choix des ingrédients (mon risotto est plus champenois qu'Italien, n'est-ce pas Mamina...), celui du choix du Champagne et de l'accord... Voici les quatre plats proposés en dégustation au jury, il y a pire, non ?lallement_4plats.jpg

La lauréate est Sandra, avec de sublimes ravioles thaïes de langoustine, que j'ai eu le privilège de goûter, alors je peux témoigner que c'était très bon !111205_1562.jpgPour clôturer cette journée en apothéose, nous dînons à la table divine d'Arnaud Lallement, de plats en accord avec différents Champagnes sélectionnés spécialement. Au menu, de savoureux gnocchi, émulsion au vin jaune ; des Saint Jacques, jus réduit ; du cabillaud ; du cochon noir, navet rôti ; une poire-caramel, sorbet poire et craquant caramel. Avec une ribambelle de friandise sucrées... et beaucoup de raffinement ! A suivre...-1842.jpg

Partager cet article

Repost0
5 décembre 2011 1 05 /12 /décembre /2011 06:29

Samedi 10 décembre aura lieu le Marché de Noël de Roaix, village situé entre Rasteau et Vaison-la-Romaine. Il accueillera, salle du Jas de Provence, des vignerons de cette petite appellation méconnue qui produit des vins AOC Côtes-du-Rhône Villages Roaix de bonne facture ainsi que des producteurs de la région (du Luberon à la Drôme provençale) : nougat, chocolat, miel, liqueurs, miel, confiseries diverses, fromages de chèvre, olives et tapenade, foie gras et produits de canard gras. Largement de quoi prévoir ses courses de Noël !marcheroaix.jpg

Les festivités commenceront le vendredi 9 au soir avec des assiettes gourmandes concoctées par les associations organisatrices et se poursuivront le lendemain autour de dégustations et d'animations. J'y proposerai deux ateliers, l'un pour les adultes de 11h00 à 12h00, avec des recettes rapides et simples à base de foie gras, de chocolat et de nougat (je ne vous en dit pas plus, vous viendrez cuisiner ou regarder les autres cuisiner !), en accord avec un Roaix rouge et un atypique vin blanc moelleux ciselé par un vigneron du village. Puis, de 14h à 15h00, ce sera au tour des enfants de s'amuser en cuisine : au menu, "nougat" de chèvre et bûchettes salées, et des friandises chocolatées faciles comme tout... A refaire chez soi pendant les vacances de Noël ! A samedi, donc !

Partager cet article

Repost0

Article ? Recette ?