750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

13 juin 2011 1 13 /06 /juin /2011 09:13

Nouvelle édition du Salon Vivre Côté Sud sur le thème des tablées d'été, avec comme invité le Maroc ; la journée d'hier était dédiée à l'Italie mais le thème a assez peu été respecté côté atelier et démonstrations culinaires, sauf Georgiana Viou qui a préparé de la pasta rose.

cotesud tables

Beaucoup de jolies tables et un atelier pour s'exercer à réaliser la plus jolie table possible... On vient à Aix spécialement pour le salon, et parfois même de loin, comme cette jeune femme belge en plein exercice de style.

cotesud_jolietable2.jpg

Parmi mes coups de coeur, des chemins de table, nappes, serviettes et sets de table, torchons et maniques, réalisés en impression numérique sur tissu d'après des photos de feuilles et fruits. Pour en savoir plus, cliquez ici.cotesud_linge3maisons.jpg

J'ai également aimé la démarche de designers qui recyclent les découpes de couverts inox en réalisant des lustres (hélas perdu leurs coordonnées dans mes pérégrinations, passez donc par les organisateurs du site...)cotesud_lampefourchette.jpg

En fin de matinée, une démonstration de Georgiana Viou qui dédicaçait également Ma cuisine de Marseille (livre déjà testé au travers plusieurs recettes dont le  génial papeton revu et corrigé). Georgiana s'est lancée dans la réalisation de capelletti* roses, salés et sucrés, en hommage à cette journée italienne : de la pasta rose à base de betterave mixée, une farce au Philadelphia et basilic (un peu Little Italy...), servi avec des lamelles de champignons de Paris crus croquants dans un bouillon de poule (celui du pochage), ou capelletti farcis de framboise poché dans le lait et servis avec crème fouettée et sucre glace.
*Georgiana nous a expliqué que le nom de capelletti était lié à la forme des petites pâtes, auxquelles on donne la forme de petits chapeaux, signification du mot italien :)cotesud_georgiana.jpg

A noter aussi un très intéressant atelier de dégustation de chocolat (origines, crus et assemblages fort en cacao), par Laurence Castelain, de la  chocolaterie Castelain à Chateauneuf-du-Pape (des chocolats que je connais déjà un peu). Le chocolat est un sujet que je connais un peu mais j'ai encore appris plein de choses, c'est pourquoi j'adore ce genre d'ateliers menés par des experts, toujours passionnant ! Beaucoup de parallèles à faire avec d'autres produits comme le café et le thé, ou encore le vin.cotesud_chocolatscastelain.jpg

Nous avons dégusté 3 origines, les deux derniers étant des grands crus de cacao : Saint Domingue (acidulé, avec des notes de fruits rouges, Equateur (beaucoup plus doux,avec une bouche plus ronde légèrement épicée, bonne longueur en bouche), Tanzanie (acidulé avec des notes "vertes" et une finale sur la vanille, également présente au nez), Puis venait un assemblage "maison" de grands crus du Venezuela, du Mexique et d'Equateur, Macaïbo, un chocolat extrêmement riche en texture, aromatique, complexe, j'ai adoré ! Nous avons terminé par deux assemblages de grands crus très riches en cacao, le premier à 85% de cacao et le dernier à 99% ! melle E a beaucoup aimé cette dégustation et n'a absolument pas tiqué sur ce dernier chocolat, à très faible amertume : tordons ainsi les idées réçues qui veuillent que plus un chocolat a une forte teneur en cacao, plus il sera amer ; tout dépend de l'assemblage et de la qualité/quantité de beurre de cacao qui va venir enrober et adoucir cette amertume naturelle... c'est là qu'intervient tout le savoir-faire et le talent du chocolatier ! Egalement à découvrir, des ateliers vin et chocolat.
Entre deux ateliers, un peu de shopping gourmand (poivres de Gérard Vives, charcuterie italienne, plantes aromatiques...) et de grignotage, notamment sur le stand de la fameuse pâtisserie de Carpentras, Jouvaud qui proposait de délicieuses tartlettes salées et sucrées, des guimauves et des meringues, des sablés... Pour le plaisir des yeux, croquembouche classique et plus surprenant arbre à meringue, comme un sapin en été !cotesud_arbremeringue.jpgLe salon Vivre Côté Sud a également proposé un concours d'assiettes décorées aux adultes (photo ci-dessous, en haut), tandis que Nathalie (aka Garance) des cuisines de garance, en proposait un pour les enfants (en bas)...cotesud_assiettesdecorees.jpg

Les enfants pouvaient encore réaliser de ludiques couverts comestibles, écologiques et gourmands ! Ou comment expliquer le design culinaire aux enfants...cotesud_couvertcomestible.jpg

L'atelier "pâtisserie" de la journée était réalisé par Nicolas Denis, créateur d'un tout nouvel institut de formation culinaire pour amateurs et professionnels dans le Var, organisme agréé et offrant un hébergement (dans une superbe magnanerie réhabilitée), ingénieux et rare !
Il préparait un crémeux à la farigoule, fruits rouges, jus de fraise et crumble d'amande (il aurait pu baptiser son crémeux panna cotta...). Deux choses à retenir : le jus de fraise est obtenu en congelant les fruits et en les plaçant au four à couvert à 120°C avec un peu de sucre pour récupérer tout le jus (le principe peut être appliqué à d'autres fruits) ; l'appareil à crumble est travaillé bien lisse, comme une pâte à sablé, puis placé au frais, et quand il a durci, on râpe à la mandoline (gros trous).

cotesud_patisserie.jpg

Nadia Sammut, fille de Reine Sammut, chef de la Fenière à Lourmarin, a ensuite proposé un atelier sur le "sans gluten", plus participatif que le précédent. Mais il a démarré avec du retard et je l'ai abandonné pour suivre la dernière démonstration culinaire de la journée.cotesud_nadiasammut.jpg

Une prestation par le duo de Top chef, Stéphanie Le Quellec, chef du restaurant gastronomique du Four seasons resort hotel Terre Blanche à Tourrettes et Ronan Kernen qui a récemment ouvert son restaurant Côté Cour à Aix en Provence. Une démonstration culinaire à 4 mains, c'est futé, car cela permet de réaliser une recette élaborée en un minimume de temps, et on sent que ces deux-là ont l'habitude de travailler ensemble, belle complicité en cuisine !cotesud_lequelleckernen.jpg

La recette élaborée était des gamberoni rôtis au romarin, avocat fumé et mayonnaise chaude citronnée : gambas cuites avec de l'algue dulse et du romarin, l'avocat est fumé au romarin, et la mayonnaise traitée comme un espuma, très léger en bouche. Les gambas sont  assaisonnées et parfumée de shiso vert ciselé (sur la planche également zeste de citron vert). cotesudgambas.jpg Elles seront servies sur un lit d'avocat dans un bouillon clair à base de crevettes grises. Et pour un service plus spectaculaire, on peut fumer au romarin et clocher juste avant le service...coteesud_gambascloche.jpg

Le plat finalisé...cotesud_gambas.jpg

Partager cet article

Repost0
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 07:48

salonvivrecotesud.jpgAix en Provence accueille cette nouvelle édition du salon Vivre Côté Sud dédiée aux tables d'été, côté déco et côté cuisine ! On y retrouvera des exposants d'art de la table, épicerie fine, produits gourmets et vins du Sud, et autour de grandes tables dressées, des animations culinaires hautes en couleur ! Au programme : des démonstrations de chefs de la région comme Reine Sammut, Armand Arnal, des chefs inattendus comme Hissa Takeuchi, des personnalités médiatiques comme Georgiana San (Master Chef et  blogueuse food et auteur culinaire), Stéphanie Lequellec (Top Chef 2011), … avec chaque jour un thème différent : vendredi, cap sur le Maroc, samedi, vive la Provence, dimanche, l’Italie joyeuse, lundi, la fière Espagne ; côté ateliers, la cuisine des fleurs avec Yves Terrillon, mais aussi des ateliers découverte : les poivres avec Gérard Vives, le vin pour les nuls avec Carine Aigon, les sucres parfumés avec Michèle Gay, la vanille, les grands crus du chocolat et de l’huile d’olive… Et pour les plus petits, une découverte autour de couverts culinaires à fabriquer soi-même et à croquer avec Nathalie des Cuisines de Garance ! Retrouvez le programme complet des animations ici.

J'y vais demain, dimanche et vous ?

Partager cet article

Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 13:54

Lundi a eu lieu la finale 2011 des Rencontres Gourmandes de Vaudieu, au Château Vaudieu, domaine vinicole de la famille Bréchet, manifestation orchestrée avec le chef Eric Sapet de la Petite Maison de Cucuron, qu'on ne présente plus sur ce blog ! Vous avez pu assister par blog interposé à la première manche de l'année et à la dernière.  La "belle" s'est déroulée entre Christine teste, chef de la Maison à Gaujac (où j'ai déjeuné lors d'une semaine "thaïe" organisée par Christine et son mari/sommelier Pierre), Julien Pilati (ci-dessous au milieu), co-associé et chef d'un traiteur à l'isle sur la sorgue et d'un restaurant-salon de thé à Avignon, Entre Amis (où je suis allée avec une amie, après la visite d'Altera Rosa), et Guillaume Jullian, chef du Virgin Café à Marseille, avec qui j'ai fait connaissance lundi, ainsi qu'Irisa et Ewa, qui m'ont accompagnée avec beaucoup de plaisir.vaudieujuin2011_3chefs.JPG

C'est Christine Teste qui a tiré au sort l'entrée, avec l'espadon et la courgette en accord avec le Chateauneuf du Pape Chateau Vaudieu Clos du Belvédère blanc 2009 (100% grenache blanc, une rareté). Elle a pris des risques en préparant une trilogie autour de l'espadon et de la courgette : en velouté, tartare et mille-feuille. Le tartare, sans doute le moins intéressant des trois mets, apportait beaucoup de fraîcheur et s'accompagnait du vin avec une "neutralité bienveillante", le velouté épicé façon thaï s'accordait bien au vin, mais c'est surtout le millefeuille d'espadon fumé et courgette grillée qui a fait merveille, justement pour ces notes fumées/grillées, assurant un très bel accord. Ci-dessous, Christine en plein dressage.vaudieujuin2011christineteste.jpg
Julien Pilati devait accommoder le canard avec l'aubergine et un fruit de saison, il a préparé un cube de canard rôti marmelade de cerises noires, mini légumes et aubergines accompagné du Gigondas domaine des bosquets rouge 2008 ; cuisson parfaite du canard mais l'aubergine et la cerise se sont montrées trop discrètes, dommage, surtout pour la dernière qui créait vraiment l'accord avec le Gigondas.

Guillaume Jullian devait marier un dessert à base de fruits rouges et fromage blanc au Champagne Philippe Gonet Brut rosé, très peu dosé, comme la plupart des vins du domaine représenté par la charmante Chantal Gonet. Il a opté pour une gourmandise à la cerise en gelée de fleurs de sureau, brousse aux parfums d'agrumes, frangipane pistache, burlats pochées à l'infusion de menthe et sorbet griotte. vaudieujuin2011dessert.JPGLa difficulté majeure résidait dans la réalisation d'un dessert très peu sucré, le Champagne étant très peu dosé. L'ensemble est très beau (jugez plutôt ci-dessus) et bien réalisé, avec une belle harmonie de saveurs ; les cerises infusées dans la menthe forment notamment un accord très agréable avec le Champagne, tout comme le sorbet. Compte tenu de la difficulté, l'exercice est accompli avec brio. Pas de suspens, c'est Guillaume Jullian qui remporte cette finale 2011 ! Ci-dessous, les 3 chefs, Chantal Gonet et Eric Sapet.vaudieujuin2011_3chefsericsapet_chantalgonet.JPGLes Rencontres Gourmandes de Vaudieu, c'est 2 copains sans qui rien n'existerait, Eric Sapet et Laurent Bréchet ; 3 jeunes chefs qui concourent mais surtout, croisent des personnes d'autres horizons et de futurs clients... ; 1 brigade, celle de la petite Maison de Cucuron, qui prête main forte en cuisine et en salle ; 1 vigneron invité (ici une vigneronne champenoise !), un groupe de gourmands composés de journalistes, invités de prestige, personnalités médiatiques (cette fois-ci c'était un duo télévisuel, Michel Cymes et Patrice Romedenne) ; les Rencontres Gourmandes de Vaudieu, c'est du plaisir, de la gourmandise, des rencontres, des échanges, pour lesquels je remercie les deux instigateurs de cet événement ainsi que Dimitri. Vivement la prochaine session !vaudieujuin2011groupe.JPG

Partager cet article

Repost0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 08:04

dejeuner.jpgLa saison des pique-nique a repris à la faveur du premier "pont" de juin malgré des températures automnales, qui ne sauraient durer !
Champêtre ou sur la plage, chacun y met les gourmandises salées et sucrées qu'il souhaite, sans oublier fruits hydratants et boissons désaltérantes. Si vous souhaitez en savoir plus sur la petite histoire du pique-nique, d'hier à aujourd'hui, c'est par là...

Les Relais & Chateaux vous donnent rendez-vous avec des pique-nique chics, nappe dressée, denrées de qualité, travaillées selon l'inspiration des chefs, vins fins et Champagne... Le rendez-vous est fixé les samedis et les dimanches de juin,auprès de chaque maison participante, au prix de 40 euros par personne, gratuit pour les enfants de moins de 10 ans (dans la limite de 3 enfants par couple). Pour en savoir plus et visualiser les sites participant, cliquez ici.

Du côté des vignerons indépendants, le week-end des 12 et 13 juin, 550 vignerons(nnes !) vous accueillent pour la première édition nationale du Pique-nique chez le vigneron indépendant® : il suffit d'arriver avec son panier, le vigneron met à disposition tables, chaises, sert l'apéritif et organise des animations ludiques, gourmandes ou culturelles. A découvrir ici.Logo_piqniq_dorian.jpg

Et puis, toute chose arrivant dans la vie, je vais enfin pouvoir répondre à l'invitation de Dorian cette année, puisque je viens passer une semaine avec Melle E, à la découverte des  merveilles culturelles et gourmandes de la capitale (adaptées à son âge et à ses centres d'intérêt bien sûr). Bref, je serai présente au pique-nique de Bercy du 7 août (à noter, celui du 4 juillet pour qui souhaiterait se joindre plus tôt...). Pour les modalités, l'organisation et tout le toutim, cliquez ici !

Je vous laisse avec quelques idées de sandwiches, préparés récemment. En haut, truite fumée, raifort, salade et radis roses ; en bas, roquette, pesto maison et parmesan (avec ou sans Parme). Bon dimanche, avec un clin d'oeil aux pique-niqueurs de Soissons qui se réunissent aujourd'hui même.sandwichesjuin2011


Partager cet article

Repost0
30 mai 2011 1 30 /05 /mai /2011 15:55

Cette semaine est marquée par divers événements, certains nationaux, d'autres régionaux voire locaux autour de la nature et de la vigne.

Outre une découverte sensorielle des plantes aromatiques pour les éléves de l'école Notre Dame à Orange ce mardi après-midi, le premier rendez-vous de la semaine aura lieu à Avignon, au Palais des Papes du 2 au 5 juin, pour la rencontre annuelle autour de la rose, Altera Rosa, une manifestation à ne pas manquer si vous êtes, comme moi, amoureux de cette fleur si parfumée. J'y serai avec une amie chère le 2 juin, et nous profiterons de cette journée dans Avignon, avec gourmandise. Pour en savoir plus, c'est par là...

Puis les 3, 4 et 5 juin, auront lieu des Rendez-vous aux jardins, organisés par le Ministère de la Culture : de nombreux parcs et jardins, parmi lesquels de véritables joyaux, vous ouvriront leur porte partout en France. Le thème 2011 en sera "le jardin nourricier", thème évidemment passionnant ! A noter l' installation d’un jardin nourricier éphémère dans le domaine historique du Palais-Royal. Pour connaître le programme des festivités dans votre région, cliquez ici.

Le week-end se cloturera par la Fête de la Vigne et du vins, majoritairement dans le Vaucluse : de nombreuses animations, visite de cave, dégustations, accords mets-vins, initiation à l'oenologie etc... Pour le programme, cliquez ici. Je passerai par plusieurs caves le samedi, à commencer par la dégustation annuelle du "vin au féminin" à Visan.

Partager cet article

Repost0
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 06:45

les vignes toquees illustration-copie-1

Vignes Toquées est un événement annuel organisé par les Costières de Nîmes, AOC rattachée aux Côtes-du-Rhône depuis 1990. C'est son terroir éminemment rhôdanien qui a guidé ce rapprochement ; ce n'est pas sans raison que certains vins dégustés l'an dernier pour deviner le "Secret Wine" (3 vins de la même appellation, Costières de Nîmes) se rapprochaient d'un Vacqueyras ou d'un Côte-du-Rhône septentrional ! La grenache et la syrah sont en effet les deux cépages majeurs en rouge de l'AOC. Un nouveau jeu de dégustations à l'aveugle "Secret Wine" a été organisé le week-end dernier pour les blogueurs par l'agence Clair de Lune et le groupement des Costières de Nîmes dans le cadre de la 3ème édition des Vignes Toquées.arenesnimes.JPG

Notre balade a commencé dans le centre du vieux Nîmes, avec un dîner au Wine Bar (Le cheval blanc), situé en face des arênes. Nous y sommes tombés en plein salon de la BD. Nous, ce sont surtout des blogueurs oenophiles, Nina (lost in wine), Sandrine, vidéaste au Bourgogne wineblog, Sophie (vin in the city) Louise (crème de languedoc), Christian (vinblog) et Laure-Anne (findawine)dont un vigneron, Ryan, qui gère un domaine àn carcassonne et tient le blog Love that Languedoc, ainsi que des représentants du portail vitisphere, Anaïs, et du réseau Webcaviste, Christelle et Frédéric.vignestoqueesblogueurs.jpg Nous y avons rencontré des vignerons sympathiques, pour un éclairage sur l'appellation et sur la ville de Nîmes... Nous en avons retrouvés certains le lendemain, durant les Vignes Toquées. Vignerons indépendants, caves coopératives ; blanc, rosé, rouge ; vieilles vignes ou plantations récentes ; l'illustration a été complète et diversifiée ! Nous avons été agréablement surpris de voir autant de très jeunes vignerons qui reprennent des exploitations : les Costières de Nîmes sont une AOC jeune et vivace !

NB la dégustation s'est faite sur les vins mais aussi sur les accords avec les mets, plus les dégustations "mystères", je n'ai pas eu le temps d'aller au bout de la balade, j'ai malheureusement du escamoter la dernière étape.

 vignestoqueeschapeaux.JPG

Quatre heures dans les vignes, encadrées d'arbres fruitiers (amandiers, abricotiers), sous un soleil de plomb, mais les organisateurs ont prévu de chouettes couvre-chefs protecteurs.

En pochette-bandoulière, un guide, un crayon pour annoter les commentaires de dégustation, des couverts pour les mets, un verre siglé pour les vins... C'est parti !vignestoqueesverre.JPG

Première étape, autour de l'amuse-bouche, des oeufs brouillés aux pointes d'asperge verte du Gard dégusté avec 2 vins blancs, 2 rosés et 1 rouge. Les blancs sont attendus mais les rosés sont assez bien placés dans l'accord mets-vins, mais il faut avouer qu'il fait chaud et qu'on les boit avec plaisir, faudrait songer à cracher !vignestoqueesoeufsbrouilles

Chateau de la Tuilerie, blanc 2009 (dégusté la veille) : grenache 60%-viognier 40%, agréable en bouche, bon accord avec l'amuse-bouchevignestoqueestuilerie.jpeg

Photo Internet

MilleX blanc 2010 des Vignerons Créateurs : grenache 60%-roussane 40%, bon équilibre et assez bon accord.vignestoquees_millex.JPG

Château Virgile, rosé 2010 "Tradition" : syrah 60% - grenache 40% (médaille argent au mondial du rosé), agréable à boire, "neutralité bienveillante" sur les oeufs.vignestoquees_virgile.JPG

Domaine de Donadille, rosé 2010 : 2/3 syrah, 1/3 grenache ; rosé agréable là aussi, un poil alcooleux, accord correct sur les oeufsvignestoquees_donatille.JPG

Cuvée Siracanta, rouge 2010 du Domaine de la Cadenette : 95% syrah, 5% grenache, du potentiel, du fruit et des épices, un peu trop pour les oeufs...vignestoquees_cadenette_siracanta.JPG

Avant d'enchaîner, dégustation du vin "mystère", comme à chaque étape suivante : le Secret Wine est caché dans son fourreau rouge... Durant le parcours des indices sont distillés pour nous aider à identifier les 6 vins recherchés, définir l'assemblage, le millésime etc... Un peu de rigueur et de vigilance est de mise, mais après 40 dégustations, qu'en sera-t-il ?vignestoquees_vinmystere.JPG

Deuxième étape, l'entrée froide, brandade nîmoise en purée de petits pois et son croustillant de carottes nouvelles, avec 2 vins blancs, 1 rosé et 2 rouges. Le génie du chef ici réside dans le croutillant de carotte qui apporte du croquant et qui est la passerelle qui conduit l'accord, notamment avec les vins rouges.vignestoquees brandade

 

Château Vessière Tradition blanc 2010 : grenache/roussane avec un peu de viognier (7%), accord idéal sur la brandade.vignestoqueeschateauvessiere.JPG

Notre Dame des Clairettes, rosé 2010 : syrah 80%-20% grenache, le vin est agréable mais je n'adhère pas à l'accord.

vignestoquees_notredame.JPG

Château Mourgues du Grès, terre d'Argence rouge 2008 : assemblage issus de vieilles vignes de syrah, grenache, carignan et cinsault, beaucoup de caractère, joli accord, via la carotte frite !vignestoquees_mourguesdugres.JPG

Vignoble du Soleil Moulin d'Eole rouge 2009 : syrah 80%-grenache 20% vin bien fait, qui fonctionne pas mal avec le plat, comme le précédentvignestoquees_moulineole.JPG Petit intermède sur la mise en place de la brandade par les cuisiniers, sous tentes-étuves... Plusieurs centaines d'assiettes à préparer, même échelonnées dans le temps, ça ne rigole pas !vignestoqueesmiseenplace.JPG

 L'un dresse la purée de petits pois et l'autre dépose la brandade.vignestoqueesmisenplace2.JPG

Suit l'entrée chaude : strates de baudroie, tomate confite et consommé thaï. Ces strates sont un genre de lasagnes légères et goûteuses, mais le consommé thaï manque de saveur, du coup le plat ne fonctionnera que moyennement avec certains vins, notamment les rosés. vignestoquees_baudroie.JPG

C'est à ce moment même que je croise le chef avignonnais à l'origine de ce joli menu, Christian Etienne, qui fait une pause buvette chez Pierre Gassier, Château des Nages (voir le premier vin de l'étape)vignestoquees_chirstianetienne.JPG

Château de Nages, Vieilles vignes blanc 2010 : 50% grenache - 40% roussanne - 10% bourboulenc (cépage que l'on trouve plutôt à Chateauneuf-du-Pape...), vin très élégant, complexe, fruité, un peu vanillé, assez bon accord avec le poissonvignestoquees_nages.JPG

Château de Valcombe, Tradition blanc 2010 : grenache blanc 70% - roussanne 30% ; agréable vin délicat, bon accord avec le mets dégustévignestoquees_valcombe.JPG

Mas Carlot, Tradition blanc 2010 : roussanne 60% - marsanne 30% - viognier 10% ; vin assez élégant, équilibré, sur les fruits jaunes ; fonctionne bien avec le plat.vignestoquees_mascarlot.JPG

Château Beaubois Expression rosé 2010 : syrah 70% - grenache 30% ; vin agréable, plein  de fraîcheur et de fruité, avec des notes plus manifestement thaïes, le vin aurait mieux fonctionné... NB nous avons dégusté la veille, la cuvée Confidence en blanc, très joli vin vinifié sur lies, avec une bouche ample et beaucoup d'élégance.

vignestoquees_beaubois.JPG

Cave Gallician, Les Combes Mezières rosé 2010 : grenache/syrah, vin agréable à boire, fonctionne honnêtement avec le platvignestoquees_gallician.JPG

Château Mas Neuf, Avec des Si rouge 2007 : majorité de syrah et "un poil" de grenache, issus de vieilles vignes ; le vin est bien fait mais je n'apprécie pas l'accord avec le plat, la tomate confite n'étant pas assez présente.vignestoqueesmasneuf.JPG

Mas Mellet, Pari Finesse rouge 2008 : syrah 60% - carignan 20% (vieilles vignes), grenache 20% ; vin bien fait, équilibré ; dommage, lui non plus ne colle pas avec le plat.

 

Une étape plus loin, après une longue marche dans les galets, nous arrivons assoiffés et affamés, la balade oenologique est bien faire, n'est-ce pas ? Là nous attend le plat chaud, le taureau à la Camarguaise en velours de Costières de Nîmes et cerises confite, pressé de pommes de terre aux olives noires, une gardianne quoi ! Bienvenue car roborative, elle va aider à absorber les vins de l'étape, pas moins de 10 vins majoritairement rouges ! Bémol : les olives noires du pressé de pommes de terre sont un peu trop amères à mon goût (ce ne sont manifestement pas des tanches).

Caveau d'Héraclès, Domaine de la garbinade rosé 2010 : grenache 70% - syrah 30%, agréable à boire, mais ne colle pas trop au plat à mon sens, en dépit des cerises...vignestoqueesgarbinade.JPG

Cellier du Bondavin, Les Chapelles rouge 2009 : 90% syrah (vieilles vignes), 10% grenache, agréable avec le plat surtout sur la cerise compotée.vignestoquees_bondavin.JPG

Château de Rozier rouge 2009 : syrah 80% - grenache 20% : fruité, frais, il fonctionne également assez bien avec le platvignestoquees_rozier.JPG

Clos des Boutes, Les fagnes rouge 2009 : argh, manque la photo et la fiche du vin. Si le vigneron passe par là...

Domaine de Guiot, Château Guiot rouge 2010 : syrah 60%-grenache 40%, fruits & épices, c'est aussi un bon accord avec le plat.vignestoquees_guiot.JPG

Domaine de la Patience, Sébastien rouge 2009 : fruité, notes confites, épicées, équilibré, avec des tanins agréables, il fonctionne bien avec la gardianne plus qu'avec les cerisesdomainepatience_sebastien.jpg

Photo Domaine de la Patience

Domaine de Poulvarel rouge 2009 : syrah/grenache ; vin bien fait quoiqu'un peu court ; il fonctionne assez bien également avec le taureau.vignestoquees_poulvarel.JPG

Domaine des Perrières, le KA rouge 2009 : 100% carignan de vignes centenaires ; vin exceptionnel, un de mes coups de coeur de la journée. Le vin est élaboré par un vigneron alsacien en biodynamie... fruits noirs, notes réglissées, le vin fonctionne évidemment bien avec le plat mais il offre bie des possibilités en matière d'accords : du gibier, un lapin au sang, une côte de boeuf...vignestoquees_ka.JPG

Domaine Galus rouge 2009 : grenache 60% - syrah 25% - 15% carignan ; vin fruité, notes épicées, assez frais en bouche, tanins souples, agréable avec la gardianne et ses cerises..vignestoquees_galus.JPG

Domaine Scamandre rouge 2005 : syrah 50% - carignan 30% - grenache 10% - mourvèdre 10% ; vin dense, riche, sur les fruits noirs et le poivre, avec des tanins un peu rudes, une assez bonne garde (les jeunes vignerons recommandent 15 ans). Les tanins s'adoucissent avec la gardianne de taureau...vignestoqueesscamandre.JPG

Etape du fromage, avec un pélardon au miel sur un tronçon de pomme ; dégusté sur deux blancs, un rosé et deux rouges, dont l'un en biodynamie. NB vu l'heure, j'ai fait l'impasse sur l'un des rouges, le Trassegum rouge 2009 du domaine Chateau d'or et de gueules. Et j'ai dégusté à la va-vite le Château de l'Ermitage, Tradition blanc 2010 et le Domaine de Campagnol rosé 2010.

Château St Cyrgues, Edem blanc 2010 : roussanne 60% - 40% grenache ; des notes d'acacia conduisent évidemment l'accord avec le miel...vignestoquees_stcyrgues.JPGTerre des Chardons, Bien luné rouge 2010 : syrah/grenache ; travail en biodynamie, des notes fumées et herbacées, mais l'accord n'est pas mal car le fromage a du "répondant". vignertoqueesterrechardons.JPGDégustation d'un autre vin du domaine, à l'aveugle (vin mystère) : on retrouve des notes curieuses, relativement atypiques, qui semblent caractéristiques de la biodynamie et du terroir conjugués. Mais le palais commence à me jouer des tours. Nous en sommes à plus de 40 vins dégustés, certains plusieurs fois et d'autres encore, bus ! Arrivée au dessert, j'ai du escamoter le plat (dommage, car il valait à lui seul l'attente et la balade, paraît-il !) et quasiment tous les vins, je n'ai dégusté que le vin mystère. Encore des accords avec les Costières ?vignestoquees-accordmetsvins-copie-1.JPG

Au final, beaucoup de jolies découvertes dans ce terroir rhôdanien des Costières de Nîmes et des rencontres ! Côté secret wine, je termine malgré tout 3ème ex-aequo avec Nina, derrière Christelle et Frédéric. Couple à la ville, ils reviendront bientôt fêter sensemble leur victoire !

Merci encore à Marie et Amélie de l'agence Clair de Lune, ainsi qu'aux vignerons des Costières de Nîmes.

Partager cet article

Repost0
17 mai 2011 2 17 /05 /mai /2011 14:29

Premier atelier dans le cadre du club oenophile Côte-du-Rhône de l'interprofesson, ce jeudi à Sarrians au domaine les Ondines, autour d'accords Vacqueyras-fraises, le domaine étant aussi producteur de fraises, avec une particularité : ils ne pratiquent que le hors-sol. A voir, et à goûter !

Puis ce samedi, aura lieu l'événement des Vignes Toquées, orchestré par les Costières de Nîmes. J'y suis invitée par l'agence Clair de Lune comme blogueur-dégustateur pour le second volet, in situ, de Secret Wine, animation ludique de dégustation à l'aveugle (auquel j'avais participé l'an passé, finissant deuxième...).les_vignes_toquees_illustration-copie-1.jpg Le samedi se passera autour de rencontres entre blogueurs à Nîmes, et le dimanche, nous ferons la promenade gourmande à laquelle tout le monde est convié, avec des étapes spéciales de dégustation à l'aveugle pour les blogueurs. Par ailleurs, à chacune de ces étapes, le chef avignonnais Christian Etienne a également concocté des mets en accord avec les vins, pour tous les participants. Vous voulez le menu ?
1 • Les Oliviers - Mise en bouche : Oeuf brouillé aux pointes d’asperges vertes du Gard en sarton
2 • Le Bois de Plagniol - Entrée froide : Brandade Nîmoise en purée de petits pois et son croustillant de carottes nouvelles
3 • La Loubière - Entrée chaude : Cannelloni de lotte et son consommé de légumes thaï
4 • Le Grand Mazet - Plat chaud : Taureau à la Camarguaise en velours de Costières de Nîmes et cerises confites, pressé de pommes de terre aux olives noires.
5 • Les Pins - Fromage : Pélardon au miel des Cévennes sur tronçon de pommes Pink Lady.
6 • Le Parc du Château - Dessert : Nage de fraises de Nîmes en mélisse fraîche et huile d’olive vierge, sa crème glacée brousse et fleur d’oranger, espuma à la fougasse d’Aigues-Mortes.

Alléchant, non ? Alors, vous venez ? Pour en savoir plus, cliquez ici.

Partager cet article

Repost0
3 mai 2011 2 03 /05 /mai /2011 15:03

cerises2011.jpgCertains le savent, mon jardin est un verger et les cerises sont déjà bien colorées ! D'où la mise en place d'ateliers "cueillette", moments de vraie gourmandise et de convivialité ! Le concept ? Vous vous en doutez : cuisiner un fruit du jardin (fruits non traités) sous différentes formes et repartir avec un petit panier de fruits cueillis dans l'arbre ! Pas chouette, ça ? Visez un peu les cerises noires Burlat, elles seront mûres d'ici la fin de semaine, je pense.

Pour le premier atelier "cerise", je vous donne rendez-vous ce samedi 7 mai à partir de 18h00 ; au programme : compotée de cerises noires en bruschetta "basque", tiramisu façon forêt noire et sangria express à la cerise et à la sauge. 25 euros, cueillette et dégustation comprises ! Atelier sur réservation par mail (comme tout atelier culinaire proposé sur ce planning).

Partager cet article

Repost0
26 avril 2011 2 26 /04 /avril /2011 14:30

salonsaveurs.jpgQue faites-vous du 13 au 16 mai 2011 ? Si vous êtes en région parisienne à cette date, je vous offre 10 invitations pour le Salon Saveurs des Plaisirs Gourmands qui se tiendra à l'Espace Champerret.

Vous pourrez assister ou participer aux ateliers et animations sur le salon, en partenariat avec la FFCA (Fédération Française de Cuisine Amateur), avec notamment 

le label  "Terroirs de Femme" réunit des productrices et artisans au féminin, un groupement parrainé sur le salon par les chefs Flora Mikula et Michel Portos. Vous pourrez assister à des improvisations culinaires à partir des produits labellisés "Terroirs de Femme", de 11h30 à 15h00.
Pour en savoir plus sur les animations, cliquez ici. Pour les informations pratiques, c'est par là...

Si vous souhaitez une invitation, envoyez-moi votre adresse par mail. Les dix premiers recevront des invitations directement envoyées par les organisateurs.

Edit 2 mai 2011 : toutes les places ont été attribuées.

Partager cet article

Repost0
23 avril 2011 6 23 /04 /avril /2011 09:34

vaudieu4chefs.JPGLes Rencontres Gourmandes de Vaudieu ont été créées par le chef Eric Sapet et le vigneron Laurent Bréchet pour valoriser les accords mets-vins et mettre en lumière de jeunes chefs de la région (étendue au Gard, à la Drôme, aux Bouches-du-Rhône), pour certains installés depuis moins d'un an dans leur restaurant. La forme est un concours de cuisine, mais l'intitulé de l'événement "Rencontres Gourmandes" renforce le caractère amical et plutôt décontracté : il s'agit pour ces jeunes chefs de sortir de leur cuisine, de se rencontrer entre eux, de se faire connaître des médias et du grand public, et de croiser leurs futurs clients !

Rappelons quand même la mécanique du concours : chacun des trois chefs en lice tire au sort l'un des trois mets (entrée, plat, dessert) à marier avec les 3 vins imposés, dont un vin élaboré par un vigneron ami de la famille Bréchet.

vaudieuchefxavier.JPG

Xavier Eyheraguibel 

C'est Xavier Eyheraguibel qui a tiré au sort le duo crustacé/asperge à marier avec un Musadet Sèvre et Maine du Domaine Métaireau Cuvée one 2005 ; un Muscadet sur lie obtenu par gravité, non filtré, non vieilli en bois pour une expression optimale du terroir, pour un vin de gastronomie élégant, très équilibré. Cela tombe bien, ce jeune chef (au nom basque) est né à Nantes et connaît bien le Muscadet, et notamment le domaine Métaireau. C'est depuis le Café fleurs à L'Isle sur la Sorgue (voir le site du Café fleurs) où il est chef de cuisine depuis plus de 5 ans (après être passé notamment à l'Auberge de Cassagne), que Xavier a imaginé son accord avec le Muscadet : un pressé de chair de crabe et granny smith, salade d'herbes fraîches, gelée de citron vert, pointes d'asperge et vinaigrette orange/passion, tuiles sésame/pavot.vaudieuentree.JPG Très bel équilibre entre le pressé et la gelée de citron vert, avec la saveur de crabe bien présente, ce que j'ai apprécié ! La vinaigrette orange/passion apporte un peps incroyable à la fois en terme de couleur et de saveur, au plat. Deux bémol, la tuile sucrée (trop) qui crée un déséquilibre sur l'ensemble, et l'asperge qui aurait pu être mieux intégré au plat... Très bon accord avec le vin en revanche.vaucieuchefchristine.JPG

Christine Teste

Pour le plat, c'ets une jeune femme qui s'y colle : Christine Teste est chef de cuisine à Gaujac dans le Gard, au sud de Bagnols sur Cèze, une table qui s'intitule sobrement "La Maison", dans une ancienne bâtisse vigneronne. Aux côtés de son mari sommelier (leur affaire est familiale !), elle propose une cuisine fusion aux influences asiatiques, notamment thaïes : cette chef globe-trotter a en effet vécu en Australie, en Thaïlande, dans le sud-est asiatique et en Indonésie. Le couple proposera d'ailleurs de la pure cuisine thaï en mai prochain. A suivre (sur le site la Maison) ! Pour les Rencontres Gourmandes, elle a du travailler le duo agneau/artichaut en accord avec le Chateauneuf-du-Pape rouge Chateau Vaudieu 2006, en jouant sur les épices, surtout gingembre et lime de Cafre (feuilles de curry) : elle a cuisiné un audacieux agneau de lait en cocotte au curry vert, artichauts au gingembre et riz à la citronnelle.vaudieuplat.JPG Très relevé, la plat n'a pas séduit tout le monde mais j'ai beaucoup aimé, et l'accord avec le vin était remarquable ! Non seulement, les épices de l'un et de l'autre se répondait bien mais le vin calmait en plus le feu du curry !Vaudieuchefcyril.JPG

Cyril Glémot

Troisième candidat, Cyril Glémot a fait parler de lui il y a quelques mois en ouvrant le restaurant Coteaux & Fourchettes au coeur des vignes de l'appellation Plan de Dieu, au carrefour de Cairanne, Rasteau, Violès et Travaillan, aux côtés du sommelier Romain Gaillard (contact : 04 90 66 35 99). Le chef a tiré au sort le dessert : un mariage fraise/olive noire à associer au Gigondas  Domaine des Bosquets Préférence 2001. Il a décliné des fraises de Carpentras et des olives noires confites : parfait glacé aux olives noires confites et Maury 15 ans d'âge, sablé de fraise Gariguette à la poudre d'olive et crème de mascarpone, tartare de fraises au coulis balasamico, émincé d'olives confites.vaudieudessert.JPG

Le panier et le vin imposés étaient déjà très difficile à travailler, le jeune chef, s'est ajouté une difficulté supplémentaire en déclinant 3 éléments ! Le vin s'en est très bien sorti avec l'olive snoires confites, mais la fraise manquait de maturité pour s'accorder idéalement (plus tard, la Mara des bois pourrait s'avérer un bon partenaire avec le vin, je pense...). Le choix du vin est un handicap par rapport aux autres plats (le dessert a été sans cesse lauréat lors des précédentes éditions, les organisateurs ont voulu corser l'affaire !).J'ai personnellement beaucoup aimé le parfait fraise/Maury, excellent !

La lauréate du concours est Christine Teste : résultat croisé de l'audace et de l'incroyable accord avec le vin !

Le soir, c'est Eric Sapet qui se met aux fourneaux et le juge du midi propose sa version gourmande selon le même panier imposé et les mêmes accords mets-vins...Avec quelques oeufs surprise (comme mon atelier "enfant" d'hier...), mais adaptés aux palais adultes.

vaudieuavril2011sapetamusebouche.JPG

A son menu, il y avait une délicieuse araignée de mer comme un "crabe cake" doré, blanches, violettes et vertes les asperges du Val de Durance, vinaigrette au pamplemousse et gingembre. très agréable ce croustillant et la saveur de l'araignée avec la touche de gingembre, le pamplemousse était le bienvenu, apportant la fraîcheur et jouant le rôle de passerelle avec le Muscadet. 

vaudieuavril2011sapetentree.JPG

Le filet d'agneau de Sisteron caramélisé dans ses sucs, artichauts "crus, cuits, frits" et en purée, jus à la réglisse, servi à part l'épigramme croustillant aux saveurs orientales. Là aussi les épices, comme la saveur réglissée jouent le bon accord avec le vin.

 

vaudieuavril2011sapetagneau.JPG Le croustillant comme un nem est fameux, on reconnaît là bien la pâte du chef, avec les fèves fraîches et les parfums d'orient ! Exquis.

vaudieuavril2011sapetagneau2.JPG

Après le banon affiné par Josiane Déal, la fromagère MOF de Vaison et son bouquet de mesclun, place au dessert : une tarte fine de fraises et tomates, tapenade, glace à la mozzarella arrosée de quelques gouttes d'huile d'olive du moulin de la Chartreuse. La tapenade sucrée conduit l'accord avec le Gigondas, tout comme le fenouil confit au sucre (sirop très léger) ; la tomate légèrement confite et la fraise bien mûre se plaisent du coup bien aussi avec le vin !

vaudieuavril2011sapetdessert.JPG

La finale aura lieu le 6 juin, seront en lice les trois lauréats des trois précédentes sessions...

Partager cet article

Repost0

Article ? Recette ?