Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

20 janvier 2011 4 20 /01 /janvier /2011 16:05

La Saint-Vincent ets le patron des vignerons, on le fête un peu partout en France (surtout en Bourgogne et en Champagne !) le 22 janvier. Dans le Vaucluse, c'est à Gordes que ça se passe, l'un des plus beaux villages de France : défilé de confréries, dégustation de vins, concours de cuisine amateur (plat à base de Côtes-du-Ventoux). Pour en savoir plus, cliquez ici. On le fête aussi à Visan, où la Confrérie prend justement le nom de Saint-Vincent : le chapître d'hiver aura lieu le 22 janvier, suivi d'un repas (avec omelette aux truffes ! On est à deux pas de Richerenches...). Vous souhaitez y aller, jetez un oeil ici. Et à l'occasion de la Saint-Vincent, l'Université du vin de Suze la Rousse organise un week-end d'initiation à la dégustation des vins (en solde !), si vous êtes intéressé, contactez l'université du vin au 04 7597 21 34.

Pour les autres départements, je vous laisse chercher vous-mêmes : quelle région vinicole n'a pas sa fête de la Saint-Vincent ?

A noter, les parisiens ne sont pas en reste : du côté de Montmartre, la coquille Saint-Jacques est à l'honneur ! La colline parisienne est en liesse du 21 au 23 janvier avec une joute culinaire par des duos chefs/élèves, un marché à la Saint-Jacques place des Abbesses, un défilé des confréries et des animations musicales. A découvrir par là.

Partager cet article

Repost 0
11 janvier 2011 2 11 /01 /janvier /2011 13:42

En janvier, on ne compte plus les fêtes de la Truffe, un peu partout en France (c'est en ce moment qu'elle peut être la meilleure, mais seulement si le temps est froid et sec, ce qui n'est guère le cas...). Sinon, le mois est un peu calme. Toutefois, voici les grands rendez-vous à ne pas manquer, si vous êtes disponibles en ces lieux et dates.

Paris des Chefs réunit 20 chefs de renommée internationale qui échangeront avec des designers, architectes, photographes, plasticiens ; 20 duos à découvrir à Paris du 22 au 24 janvier (un événement Omnivore, dans le cadre de Maison & Objet). Pour voir le programme, cliquez ici.

Festivitas propose des démonstrations culinaires, concours de cuisine amateurs et professionnels, cours de cuisine, ateliers de dégustations… du 28 au 30 janvier à Mulhouse. Pour en savoir plus, c'est par là.

Et si vous avez la chance de récupérer une entrée (auprès d'un artisan ou d'un commerçant par exemple), allez donc au Sirha, la grand-messe des produits de bouche, à Lyon du 22 au 26 janvier 2011. Très riche, avec des démonstrations, des dégustations, alors connectez-vous sur le site !

Pensez à vous inscrire à la Newsletter pour recevoir, notamment, l'agenda gourmand de chaque mois.

Partager cet article

Repost 0
9 décembre 2010 4 09 /12 /décembre /2010 15:52

Il y a quelques temps avait lieu un concours de recettes par des blogueurs culinaires, organisé par les Champagnes des Vignerons. Vous avez été nombreux à voter et les 6 premières recettes plébiscitées devaient être reproduites devant un jury en Champagne, dans la cuisine superbe de 200m2 d'Arnaud Lallement à l'Assiette Champenoise (à deux pas de Reims).

Seules quatre blogueuses restaient en lice : Dominique, Lavande, Mamina et Sandra. De mon côté, n'ayant pas concouru, j'ai suivi les évolutions de ces dames en tant que reporter attentive et curieuse. C'est  en effet après avoir parcouru mon blog et notamment sa dimension tant vineuse que culinaire (la rubrique accord mets-vins en particulier) que Sandra Cizeron, responsable communication des Champagnes de Vignerons, m'a également conviée à ce périple champenois (je l'en remercie beaucoup !).

Partager cet article

Repost 0
25 novembre 2010 4 25 /11 /novembre /2010 16:28

On a parlé de l'Encyclopédie du Chocolat Valrhona avec une délicieuse recette de gâteau basque au chocolat. Voici la photographie signée Peter Lippman pour la campagne publicitaire de la marque de chocolat, associée à de grands noms de la cuisine et de la pâtisserie. A voir en presse magazine.affiche_valrhona.jpg

Pour les 30 ans de Madame Figaro, le chocolatier Jean-Claude Hévin a présenté un gâteau féminissime, après son célèbre escarpin, à nouveau un stiletto à croquer !

Jean-Paul Hévin est aussi le "meilleur chocolat chaud" du moment (classement du Figaro...), son bar à chocolat est en effet très alléchant. Si son chocolat aux huîtres me laisse un peu dubitative, je goûterais bien son "énergisant" ou son "aphrodisiaque"... Y êtes-vous déjà allé ? gateau-escarpin_hevin.jpg

Et les veinards parisiens ne manqueront pas la journée chocolatée des Galeries Lafayette le mardi 30 novembre, de 11h30 à 18h30 ! Elle réunira parmi les plus grands noms du chocolat : Arnaud Lahrer, François Pralus, Boissier, Dalloyau, Domori, Mazet, Michel Cluizel, Patrice Chapon, Daniel Mercier, Valrhona, Gilles Marchal, Jean-Paul Hévin, Pierre Hermé, Sadaharu Aoki. Clin d'oeil au passage aux vitrines du grand magasin, en visite guidée spéciale...


Vitrines de Noël très 'Show Chaud' aux Galeries Lafayette
envoyé par GaleriesLafayette. - Regardez plus de courts métrages.


Pas tout récent, mais en clin d'oeil de fin de billet : pour les enfants, un polar gourmand, Un flingue et du chocolat. Une idée de cadeau de Noël...flingue_chocolat.jpg

Partager cet article

Repost 0
8 novembre 2010 1 08 /11 /novembre /2010 16:29

Le week-end prochain a lieu le rendez-vous gourmand d'automne au Château Simian (présent récemment à la foire aux vins de Dunkerque pour ceux qui y étaient). Ce domaine de Piolenc, village du Nord-Vaucluse où je réside également, produit des vins de Chateauneuf-du-Pape, des Côtes-du-Rhône Villages "Massif d'Uchaux" et des vins de pays. Le vigneron, Jean-Pierre Serguier conduit ses vignes de façon "propre" depuis des années, est en conversion bio (le millésime 2011 sera certifié AB) et depuis 2008, travaille en biodynamie.

Durant deux jours, vous pourrez passer un bon moment au domaine, en compagnie de producteurs, artisans et transformateurs de produits bio.  On pourra y déguster les vins du Château Simian et les spécialités des producteurs amis en écoutant un spectacle musical flamenco/rumba. Au menu, agneau, châtaignes grillées, fruits et légumes d'ici...

4 mets, 3 vins, 2 ateliers culinaires, 1 autre bonne raison de venir !

J'y animerai  deux ateliers culinaires d'une heure, samedi 13 et dimanche 14 novembre de 16h00 à 17h00, autour de 3 vins du domaine : le Chateauneuf-du-Pape blanc 2008 "La Font d'Hippolyte", le Côtes-du-Rhône Massif d'Uchaux rouge 2007 "Jocundaz" et le Rolle 2009, un cépage d'origine italienne et fruité qui fait ses premiers pas en solo au Château Simian ! Côté mets (élaborés en partie avec les produits présents), je ne vous dévoile pas tout, mais il y aura un plat à base d'agneau le samedi, d'une variété de courge suivi d'un dessert chocolaté le dimanche. Pour le reste, un peu de suspens que diable !

NB Ces ateliers sont ouverts sur réservation avant le 10 novembre avec une participation de 10 euros par personne. Les inscriptions se font auprès du domaine au 04 90 29 50 67. Vous venez ?

Pour en savoir plus sur le Château Simian, cliquez ici.

Partager cet article

Repost 0
1 novembre 2010 1 01 /11 /novembre /2010 15:28

Vaison a vu ses Journées Gourmandes" se transformer en "Rencontres Gourmandes", qui se déroulaient samedi et dimanche ; entre nous, on aurait pu économiser un baptème coûteux, car même si le concept a évolué (mais il évolue chaque année depuis 4 ans !), le nom était connu dans la région, et un repère pour cette manifestation gourmande. Je note aussi que ce nom est celui du concours de jeune chef organisé à Chateauneuf-du-Pape par Eric Sapet et Laurent Bréchet depuis 2009...

Quels changements donc cette année ? Les producteurs présents sont de la Drôme, du Gard, de l'Ardèche ou du Vaucluse, bref, plus resserré autour de la région. Exit l'Outremer, la Bretagne et le Sud-Ouest. Dommage, mais bon choix de producteurs, dont certains connus, comme Gérald Camus, ses nectars et vinaigre de figue (entre autres) ainsi que Raphaël et Virginie de la Ferme du Midi, et sa sublime confiture de cassis.

Nous y avons dégusté également les produits d'un chocolatier de Donzère qui cultive ses amandiers et torréfie des fèves de cacao pour réaliser des chocolats pralinés 100% maison ; et encore ceux d'une chocolaterie de Tulette, le Comptoir de Mathilde, un coup de coeur ! On y trouve des chocolats en forme d'outils pour des petits gars (ou de plus grands !)chocolaterietuletteoutilschoc

Des babas au rhum, au Grand Marnier, au Limnocello, et dernier-né de la collection, à la liqueur de chocolat)chocolaterietulettebabas

Les presque classiques cuillères chocolatées à faire fondre dans le lait chaud (ou café, ou liqueur, ou eau chaude...) : chocolat noir, lait, blanc/coco, chocolat noir/piment ou chocolat/Grand Marnier pour adultes,... chocolaterietulettesucette.JPG

 

chocolaterietulettefontainechocEt de sublimes pâtes à tartiner : chocolat/noisette/feuillantine et caramel/grué de cacao pour lesquelles j'ai craqué, mais aussi chocolat/noisette classique ou au sucre pétillant ; pour l'animation, une fontaine à chocolat qui fait toujours son effet !

NB chocolaterie et épicerie fine, le Comptoir de Mathilde diffuse aussi ses produits sur Internet, ici.

Autre coup de coeur, le safran du Barroux, des producteurs de chèvre de grande qualité (nous avons goûté un intéressant mozzarella de chèvre), fruits et légumes , huile d'olive, miel... ; étaient également présents  les escargots de l'Enclave, mais vu le temps largement dégradé et les horaires modifiés, quand je me suis "réveillée" pour compléter mes achats à la nuit tombée, certains étaient partis. J'ai regretté les châtaignes/farine de châtaigne, notamment...

Les causeries avec les auteurs renouent avec un semblant de salon du livre gourmand initié il y a 4 ans et malheureusement abandonné ensuite. On y a retrouvé trois femmes d'ici autour de la cuisine des plantes et de la cuisine provençale (l'un n'exclue pas l'autre, surtout dans les caillettes !), dont la pétulante Mireille Lesbros d'Uchaux. 

Côté ateliers culinaires pour enfants, rien à dire, il y en a même plus que l'an passé , du sucré et du salé, du ludique et du sain (mais au détriment de la sculpture sur légumes ou de la peinture végétale qu'animait Rose Combe de l'Oiselet). Irisa et Ewa en ont animé deux : petits cakes à l'huile d'olive, miel et fruits confits de Provence par Irisa et petit-déjeuner "Starter" avec des crêpes au petit épeautre et fruits secs par Ewa ; Melle E a eu la chance de participer au premier, samedi après-midi. En images...vaisonatelier_irisa.JPG

Irisa donne des explications tandis que certaines se lèchent les doigts !

vaisonatelier_irisa2.JPG

Les petits cakes, sortis du four ; attention, c'est chaud !

Vaison_cakefruitsconfits_irisa.JPG

degustationvinchoc.JPGEnfin, nous avons participé à une dégustation de vin doux naturel (VDN) Rasteau 1995 du Domaine Wilfried avec différents bonbons/bouchées de chocolat de la maison Lesage à Vaison (essentiellement ces derniers pour Melle E !). Chocolat fourré d'une ganache crémeuse au miel de châtaignier de Corse, très concentré, très aromatique se marie divinement avec le vin. Suit un chocolat noir  fourré praliné dont j'apprécie le "grain" à l'ancienne ; le gras du praliné et l'amertume du chocolat se marient là aussi plutôt bien avec le Rasteau. Le chocolat suivant associe une ganache à la vanille de Tahiti et une pâte de coing sous une couverture noire. Pas le meilleur, le coing manque de saveur et de peps, la vanille est trop subtile pour le vin, mais l'acidulé et le coing de la pâte de fruit reviennent en rétro-olfaction, intéressant mais pas transcendant. Suit une ganache à la vanille Bourbon, plus marquée et qui se révèle meilleur partenaire pour le vin.

Le chocolat noir au caramel de figue, plutôt réussi, est bien associée au vin. La mandarine corse, confite "maison" et moitié couverte de chocolat noir est délicieuse mais un poil trop sucrée pour le Rasteau je trouve. Apothéose, un praliné d'Avola - amande d'Italie - aux épices (plus cannelle qu'anis) et orange confite. Celui là est une merveille qui fait ressortir l'orange amère du Rasteau. Mon chocolat préféré avec la ganache miel du début, et mes deux accords favoris !

Enfin, pour clore cette journée très chocolatée, j'ai bien évidemment craqué pour l'Encyclopédie du Chocolat Valrhona de Frédéric Bau, LE livre de cet automne.encyclopedievalrhona.jpg

Partager cet article

Repost 0
20 octobre 2010 3 20 /10 /octobre /2010 12:46

Vaudieu.jpgLa première fois c'était en janvier 2010 : j'assistais à cette joute culinaire amicale entre 3 jeunes chefs de la région (étendue), sous l'égide d'Eric Sapet chef de la petite maison de Cucuron, et du vigneron Laurent Bréchet, domaine de Vaudieu à Chateauneuf. Une joute en 4 manches pour faire connaître 9 cuisiniers talentueux : après tirage au sort chacun cuisine l'entrée, le plat chaud oule dessert, selon un panier précis, de saison, et en accord avec un vin imposé, de Vaudieu ou d'un domaine invité.

Les Rencontres Gourmandes de Vaudieu ont donc ouvert ce lundi une nouvelle session durant laquelle j'ai retrouvé Amélie. Au programme : champignons, gibier et chocolat Michel Cluizel, partenaire cette année du concours de cuisine.

Les 3 chefs en lice de gauche à droite : Bruno Gourdet, Jonathan Chiri et Julien Pilativaudieu3chefs.jpg

Bruno Gourdet, chef à domicile basé à Théziers, membre des disciples d'Auguste Escoffier, se déplace en France pour concevoir des repas à thèmes. Après avoir suivi le cursus de l'école Ferrandi, il a fait ses armes au Crocodile à Strasbourg et à la Cantine des Gourmets à Paris, entre autres. Il nous a proposé en entrée, une crème aux oeufs à la saveur de cèpes, accompagnée de girolles poêlées et d'une chantilly au lard fumé, servi avec un Chateauneuf-du-Pape rouge Chateau Vaudieu 2008. L'accord est excellent, les saveurs plaisante. Bémol sur la crème un peu trop froide et servi trop copieusement dans un contenant manquant un peu de finesse. vaudieuentree.jpg

vaudieucassisblanc.jpgJonathan Chiri est californien, venu découvrir la cuisine du Vieux Continent, en Allemagne puis en France, à la Mirande à Avignon, en tant que chef de partie et dans l'équipe du Marmiton, l'école de cuisine du restaurant. Il cuisine ensuite au Château de Massillan à Uchaux et dirige depuis 2010 les cuisines de La Verrière, un domaine viticole et hôtelier haut de gamme à Crestet. Durant la saison hivernale, il rejoint la Californie où il dirige une activité d'importation de vins et une affaire de circuits touristiques et gastronomiques (Gourmet Cycling Travel). Jonathan était ici en charge du plat ; il nous a cuisiné un lapin de garenne en duo, rôti et mijoté, avec des légumes d'automne et une réduction de citron confit et d'estragon. Le vin qui accompagnait était un Cassis blanc 2009 du Domaine Le Paternel, beaucoup de fraîcheur, belle rondeur, plutôt minéral. le plat étant travaillé en deux façons, il y a en réalité deux accords mets-vins et donc, une prise de risque que nous avons pris en compte à notre table. D'un côté, les râbles servis avec des cèpes sur une purée de haricots blancs, bien vue, passerelle entre le mets et le vin. Idem pour le citron confit. De l'autre, effiloché de la cuisse, fenouil, olives. Nous avons moins apprécié la présentation, notamment le croustillant de filo, sans grand intérêt sur ce plat. Globalement un bel accord avec le vin.vaudieuplat.jpg

Julien Pilati est un jeune chef issu d'une famille de cuisiniers et de pâtissiers. Il a fait ses armes  entre autres chez Michel Sarran à Toulouse et à L'assiette Champenoise à Reims. Avec son associé Fabien Renault, il a démarré il y a 3 ans une activité de traiteur/chef à domicile , menée en France et à l'étranger, et ont installé leur "laboratoire" à l'Isle sur la Sorgue. Ils viennent de lancer leur restaurant/salon de thé à Avignon, Entre Amis.

Julien Pilati a tiré au sort le dessert qu'il devait élaborer impéraivement à base de chocolat Michel Cluizel. Il a opté pour du lait en duo avec un fruit de saison, le coing : parfait chocolat au lait et bonbon de coing confit. Choix audacieux pour s'accorder avec un Chateauneuf-du-Pape Val de Dieu 2006 du Chateau Vaudieu ! Personnellement j'aurais pris moins de risque avec un noir. Finalement, plutôt un bon accord, qui aurait été probablement magnifié par le même cru en noir. Le dessert est top et très bien présenté : sur un biscuit amande, coings compotés, mousse chocolat au lait et crème brûlée vanille, note de caramel praliné. A côté, coing confit à basse température à la vanille, fourré praliné et enrobé de kadaïf.

NB le cru choisi est un chocolat au lait de Papouasie-Nouvelle Guinée à 47% de cacao.vaudieudessert.jpg

Alors, avez-vous une idée de qui a pu être le lauréat de cette première session ? Et oui, le dessert a encore gagné ! Il faut avouer qu'il était très réussi, délicieux, un vrai dessert de pâtissier ! Qui augure de bonnes et belles choses dans son salon de thé où j'ai hâte d'emmener mes gourmandes de filles ! Et je pense que ce jeune chef en a encore sous la semelle. A suivre donc !

Quant à Eric Sapet, il représentera la cuisine française et fera connaître certains des produits "sentinelle"  de nos terroirs au Salon del Gusto-Terra Madre à Turin ; il organise un repas pour 80 personnes à Fossamo (près de Turin), ce jeudi 21 octobre 2010 : au menu, porc noir de Bigorre, rancio sec du Roussillon,petit épeautre de Provence, pélardon... J'applaudis !

Eric Sapet entouré des 3 jeunes chefs

vaudieu3chefsEric


Partager cet article

Repost 0
13 octobre 2010 3 13 /10 /octobre /2010 13:53

Semaine du Goût 2010

Les jours qui viennent vont être chargés en rendez-vous gourmands. C'est déjà la semaine du Goût, plein de choses à faire, à goûter en Vaucluse comme partout en France (pour lister les événements, sélectionner votre départment -clic), un regret : rater pour une année de plus l'épopée dans les vignes organisée par la cave de Beaumes de Venise, il faut dire que leur liste d'attente est lo,gue comme le bras ! En revanche, une dégustation chèvre/vin et une expo à la Cave de Visan, ce vrendredi, ça me dit bien ! Et vous ? Pour en savoir plus, cliquez ici.

Puis, une soupe dans un village voisin, Rasteau ou Séguret. Car c'est le festival des soupes sous le haut patronage de la Confrérie des Louchiers du Haut Voconce. Apothéose à Vaison, le dernier week-end d'octobre, où Irisa et Ewa animeront des ateliers pour enfants. Je me contenterai d'y faire un saut en voisine gourmande soucieuse de son alimentation et d'y déjeuner avec les copines ardéchoises, Carole et peut-être Amélie. Au moins, j'en profiterai davantage et mieux que l'an passé...

Ce dimanche 17 octobre, rendez-vous à Sault pour la Fête des Saveurs d'Automne, avec Melle E ; des activités pour elle, d'autres pour sa maman, et un super marché de producteurs (le programme figure ici). Sans parler du repas offert (rappelez-vous) et d'une visite chez le nougatier André Boyer ! Et cela dure tout le mois ! Pour en savoir, allez faire un tour sur le site du 3ème Festival Ventoux Saveur.

Si on a un peu de temps, on terminera chez Rose ombe à la ferme de l'Oiselet

Enfin, lundi 18 octobre, toujours avec Amélie, Les Rencontres Gourmandes de Vaudieu reprennent sous la houlette du chef-chouchou Eric Sapet (la petite maison de Cucuron) et du vigneron Laurent Bréchet (Chateau de Vaudieu à Chateauneuf), avec une nouvelle session de concours de jeunes chefs. Je vous raconterai :)

Bref, des jours denses et plein de choses à vivre et à découvrir sur le plan gastronomique et humain !

 

Partager cet article

Repost 0
6 septembre 2010 1 06 /09 /septembre /2010 15:02

Barilla ouvre en septembre et octobre un espace éphémère et nomade, Casa Barilla, qui se déplacera dans 5 villes de France : Paris, Lyon, Marseille, Toulouse (et une cinquième ville"mystère"...), au programme des cours de cuisine à la Scuola, de la pasta cuisinée par des chefs de l'Academia Barilla, un concours de cuisine et un espace pour les piccolini (les tout petits) !

Save the date : Paris les 16, 17 et 18 septembre, Marseille les 1er, 2, 3 octobre, Lyon les 8 et 9 octobre , Toulouse les 29, 30, 31 octobre.

Pour en savoir plus et s'inscrire, cest dès maintenant en cliquant ici.

Partager cet article

Repost 0
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 15:56

Ce dernier week-end se déroulait donc la fête de l'ail de Piolenc, dans ce village du Nord-Vaucluse : au programme, animations pour les enfants, expo des clubs de poterie/peinture, corso sur le thème des dessins animés, concert jazz/bossa pas mal, jolie voix la chanteuse. Mais aussi démonstrations culinaires avec des chefs de la région. J'ai assisté à celle du dimanche matin en compagnie de Christian Etienne, célèbre chef d'Avignon et spécialiste de la tomate (entre autres), et Michel Meissonnier, chef de l'Ermitage Meissonnier, aux Angles. Tous deux sont maîtres cuisinier de France et co-animent l'émission culinaire quotidienne de France Bleu Vaucluse.

Christian Etienne, concentré...

christian_etienne.JPG

Pour l'occasion, ils avaient choisi un menu gourmand et aillé : brandade de morue, espuma d'ail, huile de basilic et chips d'ail pour Michel Meissonnier, poulet pané à l'ail (façon nuggets à la provençale), crème d'ail à l'eau de tomate pour Christian Etienne.michel-meissonnier.jpg

Michel Meissonnier prépare les chips d'ail (cii-dessus) : de fines lamelles taillées à la mandoline seront ensuite blanchies. La brandade a été préparée, à sa façon : morue et pomme de terre, crémée, avec du piment d'Espelette, montée à l'huile d'olive. Prête dans des petits verres. L'espuma à l'ail attend sans le siphon et est dressé minute sur la brandade, arrosé d'un peu d'huile au basilic et parsemé de chips d'ail. dressagebrandadeespumaail.jpg

Pour le poulet escalopé et coupé en lanières, on le pane à l'anglaise, classique (farine/oeuf/panure), à ceci près qu'on ajoute de la poudre d'ail à la panure. On peut aussi réduire en miettes les chips d'ail ci-dessus !

Réchauffage de la crème d'ail à leau de tomate :cremeaileautomate.JPG

Le dressage à 4 mains, comme précédemment...dressagenuggets.JPG

Résultat final ?pouletpaneailcremeaileautomate.JPG

Pour les recettes, cliquez sur les photos respectives...

recette_Ch_Etienne.jpg

recette_m_meissonnier.jpg

Et pour ceux qui veulent jeter un oeil au corso 2010, c'est juste dessous :


Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?