Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

3 janvier 2016 7 03 /01 /janvier /2016 07:59

Après les premières mises en bouche festives et les vins choisis pour cette fin d'année, un détour par la rue de Turenne s'imposait, chez Jacques Genin, admirable chocolatier, pâtissier et confiseur. Dommage que le salon de thé ait été fermé durant les fêtes... Les chocolats sont d'une grande finesse, bien équilibrés dans les saveurs et textures, comme le praliné citron ou la ganache bergamote, parmi mes favoris... ; les caramels sont délicieux et les pâtes de fruit (et de légume ! poivron, rhubarbe, concombre, poivron et butternut) remarquables, ce sont des joyaux extrêmement bien équilibrés à la saveur franche et pas trop sucrés.

Promenades gourmandes et shopping de fêtes à Paris (2) : Genin-Gaudard, G comme Gourmandise !

Pour l'Epiphanie (avec un peu d'avance sur le calendrier car c'était aussi l'anniversaire de ma cadette...), j'ai hésité entre Arnaud Larher, MOF du 18ème et Sébastien Gaudard, supposé offrir une des cinq meilleures galettes des Rois de Paris, C'est donc chez le dernier au salon de thé des Tuileries, que je suis passée pour cette galette amande légère, aérienne, croustillante et fondante, garnie d'une crème d'amande rehaussée de Rhum agricole de Martinique. J'ai aussi acheté deux kouglofs individuels et une brioche "cire d'abeille".
Genin & Gaudard, G comme Gourmandise !

 

photo Sébastien Gaudard

photo Sébastien Gaudard

Partager cet article

Repost 0
2 janvier 2016 6 02 /01 /janvier /2016 10:57

Comme souvent, un séjour parisien se solde par des balades gourmandes, restaurants et salons de thé, pâtisseries et chocolateries, cavistes et épiceries...
Cette fin d'année n'a pas échappé aux habitudes de gourmet : un soirée chez vintage wine, une autre dans le 13ème arrondissement de Paris avec quelques courses alimentaires en prévision du nouvel an asiatique, ainsi qu'un bon restaurant vietnamien avec mon amie Sophie et nos filles respectives, Comme au Vietnam où nous avons dégustés des nems, différents plats dont un très bon pho (référencé parmi les meilleurs phos ici d'ailleurs)

Côté salon de thé, Un dimanche à Paris, avec différentes pâtisseries et macarons accompagnés d'infusions fruitées et d'un excellent café Blue Montain. Ci-dessous, la seule pâtisserie que j'ai eu le temps de prendre en photo, une tartelette marron-litchi, beaucoup de finesse, saveurs bien équilibrés sur un sablé croustillant et un peu salé. Et des macarons bien équilibrés, une préférence pour  cassis, pêche de vigne et citron vert-gingembre.

Promenades gourmandes et shopping de fêtes à Paris (1) : salon de thé, restaurant vietnamien, caviste
Promenades gourmandes et shopping de fêtes à Paris (1) : salon de thé, restaurant vietnamien, caviste

Nous avons découvert également la boutique ravissante d'un ravissant glacier italien, également salon de thé, Il Gelato del Marchese : glaces et bûches glacées certes, avec de divines saveurs sucrées (marron glacé-Cognac, zabaione, tiramisu, pistaches...) et salées (ricotta-tartufo ! parmesan ou encore moutarde), mais également du chocolat chaud et le panettone !

Promenades gourmandes et shopping de fêtes à Paris (1) : salon de thé, restaurant vietnamien, caviste
Promenades gourmandes et shopping de fêtes à Paris (1) : salon de thé, restaurant vietnamien, caviste

Coté vins, j'ai glané chez Philippe Cuq, au Lieu du Vin, quelques perles, notamment un Meursault 2012 de Sylvain Loichet, bien équilibré, subtil, avec un texture très agréable, suave, et une belle longueur. Bel accord avec de la langouste notamment... A noter un excellent Champagne rosé en biodynamie, Bourgeois Diaz RS, très peu dosé : une saignée de pinot noir et meunier, d'une fabuleuse couleur soutenue, bulle vive, plus fine qu'il n'y paraît, frais et fruité en début de bouche, salivante finale avec une pointe d'amande amère sur une belle longueur. Champagne d'apéritif comme de gastronomie.
A suivre les chocolats et la galette de l'Epiphanie, demain...

Promenades gourmandes et shopping de fêtes à Paris (1) : salon de thé, restaurant vietnamien, caviste
Promenades gourmandes et shopping de fêtes à Paris (1) : salon de thé, restaurant vietnamien, caviste

Partager cet article

Repost 0
28 août 2013 3 28 /08 /août /2013 16:00

Cyrano de Bergerac est la plus célèbre pièce de théâtre écrite par Edmond Rostand, qui s'est inspiré d'un personnage réel pour composer sa comédie ; il met en scène un homme d'esprit et de plume mais à la figure enlaidie d'un nez grand comme "une péninsule", amoureux d'une jeune femme séduite sans le savoir par ses lettres d'amour, pensant qu'elles sont écrites par un autre... L'acte II se déroule à la rôtisserie de Ragueneau, lieu de rencontre des poètes. Dans l'extrait de la scène 2 présentée ci-dessous, Cyrano utilise la gourmandise de la "duègne" pour la faire disparaître, chargée de petits gâteaux, le laissant seul avec Roxane, la femme dont il est épris... arnaga.JPGNB Les photos dont est ponctué cet extrait proviennent de la maison Arnaga à Cambo les Bains, acquisition d'Edmond Rostand tombé sous le charme de la région basque, après s'y être fait soigner... La maison est de toute beauté, et décorée de façon excentrique, comme un décor de théâtre ; le jardin planté d'arbres et de fleurs, orné de fontaines et bassins, abritant un poulailler (du nom d'une autre de ses oeuvres, Chanteclerc) est également superbe !

CYRANO
Je tire
Ma lettre si je sens seulement qu'il y a
Le moindre espoir!...
arnaga_tunnelverdure.JPG(Roxane, masquée, suivie de la duègne, paraît derrière le vitrage. Il ouvre vivement la porte)
Entrez!...
(Marchant sur la duègne)
Vous, deux mots, duegna!

LA DUEGNE
Quatre.

CYRANO
Etes-vous gourmande?

LA DUEGNE
A m'en rendre malade.

CYRANO
(Prenant vivement des sacs de papier sur le comptoir)
Bon. Voici deux sonnets de monsieur Benserade...

LA DUEGNE
(piteuse)
Heu!...

CYRANO
...que je vous remplis de darioles.
arnaga_jardins.JPGLA DUEGNE
(changeant de figure)
Hou!

CYRANO
Aimez-vous le gâteau qu'on nomme petit chou?

LA DUEGNE
(avec dignité)
Monsieur, j'en fais état, lorsqu'il est à la crème.

hortensia.JPGCYRANO
J'en plonge six pour vous dans le sein d'un poème
De Saint-Amant! Et dans ces vers de Chapelain
Je dépose un fragment, moins lourd, de poupelin.
--Ah! Vous aimez les gâteaux frais?

LA DUEGNE
J'en suis férue!

CYRANO
(lui chargeant les bras de sacs remplis)
Veuillez aller manger tous ceux-ci dans la rue.

LA DUEGNE
Mais...

CYRANO
(la poussant dehors)
Et ne revenez qu'après avoir fini!

Il referme la porte, redescend vers Roxane, et s'arrête, découvert, à une distance respectueuse. arnaga_fontaine.JPG

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?