Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 07:16

Aujourd'hui c'est la Saint Patrick, fête nationale irlandaise. Clin d'oeil dans l'assiette avec un dingle pie, un beef ou mutton stew accompagné de colcannon, cette purée de pomme de terre et chou au beurre, plat rustique typique, bon marché et très populaire. Un genre d'embeurrée de chou mélangé de purée, une saveur connue dans l'Ouest de la France chez les "ventres à chou" ! 
Voici la version de base "classic" et une version plus "finger food", ludique. Mais seule la façon de servir et déguster change...
Ingrédients
- 500 grammes de pomme de terre 
- 200 grammes de chou environ
- 50 grammes de beurre
- bacon (juste pour parfumer, facultatif)
- 25 grammes de lait environ (ou plus selon la texture recherchée)
- sel, poivre
Préparation
Cuire les pommes de terre, les peler et les écraser. Entretemps, faire revenir le chou émincé dans un peu de beurre, avec une tranche de bacon (juste pour parfumer), saler et cuire à feu doux. Mélanger avec l'écrasée de pomme de terre, ajouter le lait et le beurre. Rectifier l'assaisonnement.
Pour la version "finger food", blanchir quelques feuilles de chou et "emballer" le colcannon format boulette.

 

 

Pour la Saint Patrick, colcannon "classique" et "finger food"
Pour la Saint Patrick, colcannon "classique" et "finger food"


Cela tombe bien, mes danseuses de filles participent samedi à un ballet donné à Orange "Conte merveilleux irlandais" ! Autour de la légende du Roi Saumon, un spectacle musical où se mêle danse et chant contant les facéties d'espiègles Leprechauns en terres d'Irlande (Chorégraphie de Michèle et Thierry Colombat. Avec la participation du Jeune Ballet Orangeois et de l'Académie de Chant d'Orange). Alors il y aura probablement des meringues "Shamrock" à se mettre sous la dent !

Pour la Saint Patrick, colcannon "classique" et "finger food"

Partager cet article

Published by tiuscha - dans Irlande
commenter cet article
17 mars 2015 2 17 /03 /mars /2015 07:38

Pour cette Saint Patrick, saint patron de l'Irlande, que l'on fête aujourd'hui 17 mars, pas de black pudding ni d'irish stew, pas de soda bread ni de colcannon, pas d'irish coffee ni chocolate potatoe cake. Et pas de nourriture verte non plus. Non, aujourd'hui, la Saint Patrick se fête en orange ! Avec un mets traditionnellement servi pour St Patrick's Day : des Dean Swift's burnt oranges.
Jonathan Swift, écrivain et doyen de la Cathédrale Saint patrick de Dublin après 1700, est un fin gourmet ; ce célèbre pamphlétaire a rédigé quelques poèmes sur des aliments, notamment les oranges dites de Séville, les bigarades ou oranges amères, dont on est friand outre Manche et que l'on trouve dans les marmelades et pour parfumer les vins chauds :

Come buy my fine oranges, sauce for your veal,
and charming, when squeezed in a pot of brown ale:
Well roasted, with sugar and wine in a cup,
They'll make a sweet Bishop when gentlefolk sup.

Le Bishop, ou évêque, est le nom donné à une boisson un peu comme un vin chaud à base d'agrumes et d'épices. Les Dean Swift's burnt oranges que l'on peut traduire par "oranges brûlées du Doyen Swift" s'inspirent de ce type de boisson, à cette différence près qu'il s'agit davantage d'un dessert fruité servi avec de la crème épaisse pour adoucir l'amertume des oranges. La recette trouvée ici provient d'un livre de cuisine irlandaise, compilation de vieux manuscrits par Théodora Fitzgibbon : Irish traditionnal food.
Les Dean Swift's burnt oranges se préparent avec des bigarades ou oranges amères. A défaut, on peut aussi la réaliser avec des oranges douces.

 

.

Pour la Saint Patrick, "Dean Swift's burnt oranges" (oranges "brûlées" du doyen Swift)

Ingrédients
- 6 oranges amères ou 4 grosses oranges douces
- 150 ml de vin blanc doux pour les bigarades ou sec pour les oranges douces
- 4 cuillères à soupe de beurre
- 6 cuillères à soupe de sucre blond
- 300 ml de jus d'orange fraîchement pressé
- 2 cuillères à soupe de whiskey, irlandais of course !
Préparation
Zester les oranges amères, laisser infuser le zeste dans le vin blanc doux (ici Muscat de Beaumes de Venise). Puis faire épaissir le jus d'orange avec les zestes sur feu moyen.
Peler les oranges zestées pour enlever le ziste ou abelo (partie blanche très épaisse sur les bigarades). Enlever les pépins et couper en morceaux ou quartiers en prenant soin de garder le jus. Placer dans un plat allant au four et sur le feu. Couvrir de beurre et de sucre, puis enfourner à 200°C une dizaine de minutes. Fmaber au whisky, remettre sur le feu dux minutes en ajoutant les zestes
Déguster tiède ou refroidi, accompagné de crème épaisse à la façon irlandaise ou avec tout accompagnement de votre choix, crème vanillée, glace etc...

Pour la Saint Patrick, "Dean Swift's burnt oranges" (oranges "brûlées" du doyen Swift)

Partager cet article

Article ? Recette ?