Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

8 novembre 2016 2 08 /11 /novembre /2016 13:17
Il y avait belle lurette que j'avais repéré ces brioches à la mexicaines aux stries sablées, façon coquillages qui ont donné leur nom : las conchas. La cocinera loca donne des détails à leurs sujets en même temps que la recette, ici (clic). Même si les miennes ne sont pas aussi belles (je n'ai pas respecté à la lettre toutes les consignes), il n'empêche que c'est délicieux, surtout la pâte à brioche, l'habillage sablé est plutôt là pour un aspect décoratif (raté en l'occurence chez moi), et sucre également davantage les brioches, cela remplace les sucre perlé...
Je remets les proportions initiales, même si j'ai divisé par deux les quantités...
Edit : recette publiée initialement en juillet 2009

Ingrédients
pour la pâte levée
- 500 grammes de farine
- 2 œufs + suffisamment de lait pour faire 300 grammes de liquide
- 125 grammes de beurre mou
- 15 grammes de levure de boulangerie fraîche

- 100 grammes de sucre
- 1 cuillère à café de sel
- zeste râpé d’une orange (pas mis)

Pour le glaçage sablé
- 125 grammes sucre glace
- 125 grammes beurre mou
- 180 grammes de farine (compter en plus un oeuf pour coller le glaçage aux conchas)

Préparation
La veille, prélever 2 cuillerées à soupe de la quantité de lait pour délayer la levure. Mélanger la farine avec le sucre, le sel et le zeste râpé. Creuser une fontaine au milieu, y mettre les œufs, le lait et la levure et incorporer petit à petit la farine. Ajouter le beurre en petit morceaux quand la pâte commence à se rassembler en boule. Incorporer le beurre et pétrir ensuite au moins 10 minutes jusqu’à ce que la pâte soit souple et élastique sous la main. Quand la pâte est prête, elle doit être un peu tiède.
Mettre ensuite la pâte dans un sac plastique suffisamment grand pour qu’elle puisse doubler de volume, et mettre au frigo pendant 12 heures.

Le lendemain, préparer le glaçage : mélanger le beurre mou avec le sucre glace, incorporer la farine. Ajouter un peu d’eau glacée si la pâte est trop sèche.
Ensuite, sortir la pâte à conchas du sac plastique (elle a doublé de volume), la rabattre sur le plan de travail légèrement fariné (on chasse l’air contenu dans la pâte en appuyant fortement avec la main) et séparer en morceaux de la taille d’une clémentine. Former des boules et les disposer bien séparées sur des plaques de cuisson beurrées ou garnies de papier cuisson, les badigeonner au pinceau d’oeuf battu pour faire adhérer le glaçage. Diviser le glaçage en autant de morceaux que de morceaux de pâte. Former de petites galettes d’une taille suffisante pour recouvrir les boules de pâte, en étalant chaque morceau à l’aide d’un rouleau à pâtisserie. Disposer ensuite une galette sur chaque boule en faisant adhérer. Avec la pointe d’un couteau, dessiner des motifs de coquillage sur le glaçage.

La cocinera loca précise que les pâtissiers mexicains effectuent cette opération avec un “marcador”, un ustensile que je ne sais pas traduire : c’est entre “pochoir” et “tampon”.
Laisser lever sous un torchon jusqu’à ce que les conchas doublent de volume. Enfourner dans un four préchauffé à 180°C une vingtaine de minutes. Laisser refroidir sur une grille.

 

Partager cet article

Repost 0
7 juin 2015 7 07 /06 /juin /2015 06:47

Cuisine traditionnelle mexicaine ou tex-mex ? Antojitos ou repas familial ? Voici un petit lexique pour s'y retrouver parm les enchiladas, tacos, quesadillas etc...
Tout commence par la tortilla, pain plat ou crêpe mexicaine se prépare à base soit de blé soit de maïs nixtamalisée*. On la garnit de différentes garnitures et on la présente de diverses façons soit pour les manger à table, soit pour les manger dans la rue, sur le pouce comme un sandwich. Les antojitos sont des grignotages que l'on consomme à toute heure, que l'on peut acheter auprès de marchands ambulants par exemple.
Tacos : tortilla souple à base de farine de maïs, garnie de poisson, viande et/ou légumes. le célèbre tacos al pastor contient un genre de kebab de porc, un antojito très courant nortamment à Mexico.
Taquito ou flauta : petit taco roulé, garni et généralement frit.
Tostada : tortilla de maïs frite, croquante, proche des topopos et nachos.
Topopo : comme ci-dessus, souvent coupé en triangle ou alors en forme d'assiette ou de bol comme contenant comestible dans la salade topopo ; ou couverts de sauce verte ou rouge, on les nomme alors chilaquiles.

Nachos : tortilla de maïs frite, coupée en triangles ; les nachos sont servis couverts de fromage, de sauce pimentée... Snack courant dans la cuisine "tex-mex".

Burrito : tortilla garnie et enroulée sur elle-même, plutôt un mets tex mex, invention récente et non traditionnelle, idéale comme antojito. Le burrito frit est appelé chimichanga.
Quesadilla : tortilla garnie de romage fondant, généralement d'Oaxaca (que l'on peut remplacer par la mozzarella par exemple), et de légumes ou viande. Elle se présente sous forme de demi lune et reste souple. Mais elle peut être également frite.
Enchiladas :  tortilla garnie et couverte de sauce, parfois également de fromage.
Fajitas : viande grillée ou frite destinée à garnir une tortilla (souvent de maïs) dans la cuisine tex-mex. Par métonymie, on désigne souvent les fajitas pour la tortilla et sa garniture.

NB de l'anglais to wrap qui signifie "envelopper", les wraps sont des galettes de pain plat type tortilla, pita ou lavash, garnies et roulées, à rapprocher du burrito, donc.

 


Source https://vivre.aumexique.com
 

Enchiladas, tacos, quesadillas... petit lexique mexicain

Partager cet article

Repost 0
Published by Tiuscha - dans Ailleurs Jargon Mexique
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 07:59

Après le clin d'oeil d'Italo Calvino à la cuisine mexicaine, la suite tombe sous le sens : une assiette thématique, mais à ma façon, selon ce qu'il y a dans mes placards. Certains ingrédients sont difficiles à trouver, à commencer par la farine de maïs nixtamilisée (cuit dans une solution alcaline genre eau de chaux, qui permet de conserver plus longtemps et pourrait aussi conférer des qualités nutritionnelles plus importantes). A défaut, la base est donc la tortilla à la farine de blé. Se déclinent autour des enchiladas et quesadillas, du pico de gallo et du guacamole en accompagnements. Sans oublier piments, tomates en petits dés, cébette etc à disposition... Les enchiladas et quesadillas sont pliés en deux, les tacos sont roulés. Côté garniture, pomme de terre-chorizo, asperge-mozzarella et poitrine de porc confite.
Guacamole
Ingrédients
- 1 avocat
- 3 tomates cerises ou 1 petite tomate
- purée de piment au goût
- 1 cuillère à café de jus de citron
- sel 
Préparation
​Ecraser
 l'avocat à la fourchette, ajouter la tomate en petits dés, le piment, le jus de citron, saler et réserver au frais.
Pico de gallo
Ingrédients
- 1 tomate
- 1 cuillère à café ou à soupe de citron vert
- piment Jalapeños (ou autre purée de piment)
 
- 1 cuillère à soupe d'oignon blanc ou cébette émincée
- coriandre en version traditionnelle (et/ou menthe)
- sel
Préparation
Couper la tomate en petits dés, ajouter oignon ou cébette, jus de citron vert, sel, piment, herbes ciselées, réserver au frais.

 

 

Assiette mexicaine : enchiladas, quesadillas, pico de gallo, guacamole

Enchiladas à la poitrine de porc
Ingrédients
pour la poitrine de porc
- de la poitrine de porc* 
- 1/2 cuillère à café de cacao
- 1 cuillère à soupe de pâte de piment
- bouillon de volaille ou eau
- 1 cuillère à café de vinaigre
- 1 cuillère à soupe de sauce tomate

pour les tortillas (cette recette)
- 250 grammes de farine de blé 
- 65 grammes de saindoux
- 2 pincées de sel
- 1 pincée de poudre à lever
*on peut en faire en deux fois et utiliser un reste de porc effiloché...

pour la garniture des enchiladas
- porc, sauce tomate, origan frais ou séché, pâte de piment, cébette émincée piments verts (ici des espagnols, à défaut)
- pour couvrir, sauce tomate, origan frais ou séché, feta émiettée
Préparation
Pour le porc, mélanger les ingrédients (sauf le bouillon de volaille), badigeonner la poitrine et laisser mariner 1 heure. Enfourner à 180°C sur la couenne, baisser à 150°C et retourner au bout d'une demi heure, ajouter le bouillon de volaille et poursuivre la cuisson environ 1h30.
Mélanger les ingrédients des tortillas, ajouter suffisamment d'eau, mettre en boule, la pâte ne doit être ni trop sèche ni collante. Abaisser de petites boules de pâte sur plan de travail fariné et cuire à feu moyen rapidement les tortillas qui doivent rester souples. Réserver et couvrir d'un torchon propre.
Déposer la garniture des enchiladas, replier les tortillas, couvrir de sauce tomate, origan et de feta émiettée. Faire réchauffer à feu moyen. Servir aussitôt.

Quesadillas asperge-mozzarella
Ingrédients
- 2 tortillas (voir ci dessus)
- 4 asperges cuites
- QS cébette
- 1 boule de mozzarella
- sel, poivre
Préparation
Déposer sur une tortilla deux asperges (retaillées), de la cébette, et de la mozzarella, replier les tortillas et réchauffer jusqu'à ce que le fromage soit fondu.

Tacos pomme de terre-chorizo
Ingrédients
- 2/3 tortillas
- 2 pommes de terre
- 3 rondelles de chorizo piquant
- sel
Préparation
Cuire les pomme de terre avec 1 à 2 rondelles de chorizo, en ajoutant suffisamment d'eau, saler. Déposer les pommes de terre sur les tortillas, rouler et servir les tacos coupés en deux. Ou pas...

 

Assiette mexicaine : enchiladas, quesadillas, pico de gallo, guacamole

Partager cet article

Repost 0
4 juin 2015 4 04 /06 /juin /2015 06:09

(...) Et à ce moment là, sur ses lèvres, apparut sa langue mouillée de salive, qui se retira aussitôt, comme si elle savourait mentalement quelque chose. je compris qu'Olivia étit déjà en train d'imaginer le menu du dîner.
ce menu - tel qu'il nous fut proposé par un restaurant que nous trouvâmes parmi les maisons basses aux grilles sinueuses - s'ouvrait avec une boisson rose dans une coupe en verre soufflé et travaillé à la main : sopa de camarones, c'est à dire soupe d'écrevisses, démesurément piquantes à cause d'une quantité de chiles que jusque là nous n'avions pas expérimentée, peut-être les célèbres chiles jalapeños. Puis du cabrito, du chevreau rôti, dont chaque bouchée provoquait la surprise car les dentsrencontraients tantôt un fragment croquant tantôt un autre qui fondait dans la bouche. (...) Nous savourâmes attentivement la salade de tendres feuilles de figues de Barbarie bouillies (ensalada de nopalitos) assaisonnée avec de l'ail, de la coriandre, du piment, de l'huile et du vinaigre,puis le gâteau de maguey (une variété d'agave) doux et crémeux, le tout accompagné d'une carafe de tequila con sangrita, et suivi de café à la cannelle.

Italo Calvino (Sous le soleil jaguar)

Frida Kahlo, nature morte aux pastèques

Frida Kahlo, nature morte aux pastèques

Partager cet article

Repost 0
10 mars 2015 2 10 /03 /mars /2015 07:30

Les épis de maïs ou elotes sont des grignotages courants au Mexique, souvent achetés auprès de marchands ambulants et dégustés dans la rue. A partir de ce street food à la mexicaine sont nés un genre de biscuit à base de pâte levée, fourré de garniture sucrée, classé parmi les "pan dulce". Un autre grignotageun peu rustique, parfait pour le goûter ou le petit déjeuner, celui-ci...

Dans sa version traditionnelle, la pâte des elotes sont à base de saindoux et la garniture à base de beurre, mais vous pouvez utiliser que du beurre si vous êtes végétarien... Et du beurre de cacao si vous êtes végétalien ! la recette provient de ce joli blog
Petite pensée à mon amie Guislaine qui va bientôt repartir dans son Mexique natal monter sa pâtisserie, qui, gageons-le, offrira des pâtisseries bien plus fines, "à la française" !

Elotes (épi de maïs), mi gâteaux mi viennoiseries du Mexique

Ingrédients
- 500 grammes de farine
- 10 grammes de levure sèche de boulanger
- 100 grammes de sucre
- 1 oeuf + 1 jaune
- 125 ml d'eau
- 1 cuillère à café de cannelle (ou plus si vous aimez beaucoup...)
- 180 grammes de saindoux (ou beurre ou beurre de cacao)

pour la garniture
- 100
grammes de farine
- 90
grammes de sucre glace
- 90
grammes de 
beurre
- 1 jaune d'oeuf

 

Elotes (épi de maïs), mi gâteaux mi viennoiseries du MexiqueElotes (épi de maïs), mi gâteaux mi viennoiseries du Mexique
Elotes (épi de maïs), mi gâteaux mi viennoiseries du Mexique

Préparation
Pour la pâte, mélanger les éléments secs, puis déposer oeuf et jaune au milieu, ainsi que le saindoux en morceaux. Mélanger en incorporant l'eau au fur et à mesure. Pétrir une dizane de minutes. Couvrir le pâton et laisser reposer le temps de préparer la garniture.
Mélanger les éléments de la farce, bien amalgamer, à la main ou au robot.
Former des boules de pâtes de 40 à 50 grammes. Abaisser chaque boule en un disque ovale que l'on quadrille d'un côté et que l'on garnit de l'autre d'un petit boudin de farce. Replier la pâte autour de la farce en donnant la forme d'un épi de maïs.
Enfourner environ 20 minutes à 200°C. Laisser refroidir sur une grille.

Elotes (épi de maïs), mi gâteaux mi viennoiseries du Mexique

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?