Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

8 février 2016 1 08 /02 /février /2016 07:53

On fête aujourd'hui le Nouvel an chinois, le Têt au Vietnam. Dans ce pays de l'Asie du Sud-Est, on prépare traditionnellement le Bánh chưng ou le bánh Tét, du riz gluant à la pâte de soja (haricot mungo) et à la poitrine de porc cuit longuement dans des feuilles de dong ou des feuilles de bananier, plus aisées à trouver. Le premier est moulé dans une forme carrée et se prépare ainsi plutôt au nord, le second, au sud Vietnam, est rond ou ovale, comme dans la photo ci-dessous. Ce mets est servi avec le traditionnel thit kho ou porc au caramel.
 

Bánh chưng ou bánh Tét, plat du Têt, nouvel an vietnamien

J'ai rencontré des difficultés à enfermer les différentes préparations dans les feuilles de bananier qui se déchiraient bien trop aisément (probablement pas assez fraîches), j'ai donc suremballé dans du papier cuisson. Mais mon banh chung s'est un peu effondré lors de cet emballage. Attention donc à vérifier l'état des feuilles de bananier un peu avant de réaliser ces "pâtés vietnamiens"... Voici néanmoins la recette, mix entre plusieurs trouvées sur le net.
Ingrédients
- 500 grammes de riz gluant
- 150 grammes de haricots mungos (graines de soja jaune)
- 150 grammes de poitrine de porc découennée
- 50/60 ml de nuoc mam
- 1/2 cuillère à soupe de sucre
- 4 feuilles de bananier fraîches
- sel, poivre
Préparation
Faire tremper les haricots mungos 24 heures, puis les cuire dans l'eau bouillante, dépelliculer et mixer en pâte de haricot. Saler, bien poivrer.
Couper le porc en cubes, faire mariner dans le nuoc mam avec sucre et poivre au moins 1 heure.
Faire tremper 24 heures également le riz gluant. Egoutter.
Faire chevaucher les feuilles de bananier deux à deux horizontalement et verticalement sur le plant de travail. Déposer un peu moins de la moitié de riz, puis la purée de graines de soja, le porc, remettre de la purée de graines de soja et terminer par le riz en formant soit un carré, soit un boudin ovale. Replier les feuilles de bananier et ficeler. Cuire au moins 5 heures dans l'eau bouillante. 
Sortir le banh chung de l'eau, découper les liens, déplier les feuilles de bananier. Découper en tranches et servir avec du thit kho.


 

Bánh chưng ou bánh Tét, plat du Têt, nouvel an vietnamien

Partager cet article

Repost 0
1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 08:37

Cette recette salée de la Chandeleur a tout d'une "celte", mi-bretonne, mi-irlandaise, Guinness oblige. Il s'agit d'une galette de sarrasin dont la pâte est à base de Guinness. Elle est garnie d'une effilochée de cochon, rouelle (ou palette fraîche) avec couenne et os mijoté à la bière irlandaise et fondue d'oignon. Un pur délice ! Suivez moi pour cette galette de sarrasin façon "pulled pork" à l'irlandaise... A demain, vrai jour de la Chandeleur, pour une crêpe sucrée !
 

Galette de sarrasin façon "pulled pork" à l'irlandaise

Ingrédients
pour le porc effiloché 
- 1 rouelle de porc
- 25 cl de Guiness
- 10 cl de bouillon (légume ou volaille)
- 1 ou 2 oignons
- 1 cuillère à café de 4 épices
- un peu de matière grasse (huile, beurre, saindoux)
- sel, poivre

pour la pâte à galette*
- 350 grammes de farine de sarrasin 
- 75 cl de liquide (moitié eau moitié Guiness)
- 1 oeuf
- 10 grammes de gros sel

*recette provenant d'ici, nouveau test, la Guiness en plus...
Préparation
Entailler la couenne et dorer la rouelle légèrement salée dans un peu de matière grasse. Ajouter les oignons taillés en fines lamelles, faire revenir. Puis mouiller de bière et de bouillon. Laisser mijoter 2 à 3 heures. Réduire la sauce et effilocher le porc. Réserver au chaud.
Mélanger les ingrédients de la pâte à galette et laisser reposer deux heures environ. Cuire les galettes de sarrasin dans un peu de beurre, garnir d'éffilochée de porc et de la sauce à la Guiness, parsemer de salade verte ciselée pour apporter un peu de fraîcheur !

Galette de sarrasin façon "pulled pork" à l'irlandaise

Partager cet article

Repost 0
14 juin 2015 7 14 /06 /juin /2015 16:02

La sobressada ou soubressade, spécialité espagnole pimentée, revient pour habiller un rôti de porc, parfumé, tendre et un peu relevé, donc.
Ce porc à la sobressada s'accompagne ici de petits pois à la sauge et au lard de Bigorre, façon Colonnata, une merveille que prépare mon boucher. Le lard très fin, blanc, savoureux va fondre sur les petits pois chaud à leur contact, un petit délice, une suprême gourmandise !
Ingrédients
- 1 rôti de porc moyen
- 2 cuillères à soupe de sobressada
- 300 grammes de petits pois écossés
- 1 cébette
- 5 ou 6 feuilles de sauge
- 1 tranche de lard de Bigorre
- huile d'olive ou beurre
- sel, poivre
Préparation
Saler légèrement le rôti de porc. Etaler la sobressada en pâte fine dessus et enfourner environ 45/50 minutes à 180°C. 15 minutes avant la fin ajouter des tomates cerises dans le plat, faire rôtir juste ce qu'il faut.
Cuire les petits pois à l'anglais (dans l'eau bouillante salée) et refroidir pour fixer la couleur. Au moment, faire revenir à feu doux dans l'huile d'olive ou le beurre et ajouter la cébette émincée ainsi qu la sauge ciselée. Servir avec le rôti de porc à la sobressada, et les tomates cerises, en ajoutant un morceau de lard de Bigorre sur les petits pois au moment du service. 

Porc à la sobressada, petits pois à la sauge et lard de Bigorre

Partager cet article

Repost 0
2 mai 2015 6 02 /05 /mai /2015 06:35

Avec la saison revient le temps des marinades et cuissons courtes, viandes grillées, poêlées ou snackées à la plancha. Aujourd'hui il s'agit de cochon mariné au paprika, accompagné de fenouil cuit et cru. Paprika classique d'Europe de l'Est et non celui fumé d'Espagne ou plus pimenté du Moyen Orient... 
Ingrédients
- 250 grammes de cochon
- 1 ou 2 bulbes de fenouil
- 1 cuillère à café de paprika
- 1 trait de jus de citron
- huile d'olive
- sel, poivre
Préparation
Couper le cochon en cubes et faire mariner avec deux cuillères à soupe d'huile d'olive et le paprika au moins une demi heure.
Tailler quelques tranches de fenouil cru à la mandoline, arroser d'huile d'olive et d'un peu de jusd e citron et réserver. Tailler le reste assez finement, mettre dans un plat allant au four ; arroser d'huile d'olive, saler, poivrer et enfourner à 190/200°C pour 30/40 minutes.
Snacker le cochon, saler, poivrer, et servir avec le fenouil rôti (que l'on peut encore braiser) et le fenouil cru. 

Porc au paprika, fenouil cuit et cru

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?