Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

ACTIVITES PROFESSIONNELLES

Conseil culinaire et
Accords mets-vins


Atelier enfants et adultes 

 

Blog sur les vins de la Vallée du Rhône  logo_cdrnews.jpg 

Blog de cuisine pour enfants
Trois petits tours et cuisinons !


PARTENARIAT 
Maison d'hôte les Santolines 

 

Translation
In english
Auf Deutsch

Liens à suivre
blogs, communautés et sites...

Pour ne rien manquer
 
twitter.jpg Follow Me on Pinterestfacebook.jpg

PANEM ET CIRCENSES !

Jeux glou et miam
de la blogosphère
 

Jeux à retrouver ici

9 mars 2007 5 09 /03 /mars /2007 11:56
Si vous êtes joueur (joueuse), dites-moi un peu à quoi cela vous fait penser...


Sucré, salé, chaud, froid, hiver, été ? Testons un peu votre perspicacité : qu'est-ce que c'est ?

Partager cet article

Repost 0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 07:28

N'ayant toujours pas donné les réponses à mon propre questionnaire (oubli doublé d'une fin de semaine bien remplie...), je fais publiquement mes plates excuses et y répond enfin...

LE VIN A-T-IL UN SEXE ?

Selon vous, le vin est-il féminin ou masculin (et vous...) ?
Certains sont plutôt masculins comme les Bordeaux, les vins du Sud, alcoolisés, puissants, tanniques. D'autres plus légers, fruités, ainsi que les moelleux sont plus féminins, comme le sont les blancs secs floraux et fruités...

Etes-vous plutôt vin rouge, blanc ou rosé ?
Je suis tantôt rouge (toutes appellations confondues, y compris les italiens et espagnols que j'aime beaucoup) tantôt blanc (surtout Bourgogne, Alsace et Loire), pourvu que les vins soient bons ! Je ne suis pas très rosé, il m'arrive d'en boire en été mais j'en ai rarement bu de vraiment bons.

Etes-vous plutôt Champagne blanc ou rosé ?
Je préfère le blanc de blanc, le rosé est un plaisir de grande occasion, le blanc de noir est un peu trop vineux pour moi, c'est un vin de gastronomie et j'ai eu peu souvent l'occasion de déguster du champagne à table... Il me faut y remédier.

Quelle est votre "première fois" ?
8 ans, le mariage de mon frère : je vidais des flutes de champagne, récupérées auprès des serveurs soit disant pour ma grand-mère. C'est également ma première "cuite", sous la table les cheveux dégoulinant d'eau (ça donne chaud le champagne !)... La honte de la famille !
Plus tard, j'ai continué au Champagne et dégusté le foie gras en sirotant du Sauternes (vers 14/15 ans).

Votre meilleur souvenir "émotionnel" avec un vin ?
Un Condrieu Guigal 1998 avec des St-Jacques poêlées et déglacées au vinaigre balsamique... C'est plus le moment qui comptait alors, plus que l'accord... Et un Chateauneuf du Pape 1969 aux parfums de fruits à coque et cerises confites et aux notes torréfiées de chocolat, un grand moment !

Votre meilleure association mets/vin ?
Un moelleux au chocolat noir avec un Mas Amiel 15 ans, puis roquefort et sauternes Bastor Lamontagne, tout récemment un étrange mariage fourme d'Ambert et Cuvée Diogène 1997 du Domaine de Ravanès (Coteaux de Murviel), étonnant et mirifique accord !

Votre prochaine dégustation (prévue ou fantasmée) ?
Yquem inespéré ayant eu lieu, pour le fantasmé je dirais Romanée Conti. Pour les prochaines dégustations réelles, ce sera le cinq seaux d'oeillade de Ravanès (encore ? c'est un domaine chouchou !)

Qui choisit le vin dans votre foyer et qui "gère" la cave ?
Le plus souvent c'est LUI, parfois moi pour les achats. En la matière nous n'avons pas toujours  les mêmes goûts mais nous sommes complémentaires : il a une connaissance livresque (non technique) et une bonne mémoire des vins comme des vignerons ; j'ai une connaissance plus professionnelle, technique (formation et stages vinification) et l'expérience d'une dégustatrice. Il achète, nous dégustons ensemble mais au restaurant c'est moi qui goûte en premier... Cela surprend parfois.

Combien de vin avez-vous en cave ?
Une centaine (des nains par rapport à certains d'entre vous !)

Question subsidiaire :

Comment initieriez-vous un "jeune" au vin ?
Pour commencer, une balade dans les vignes, si possible au moment des vendanges, histoire de rencontrer du monde (le vin c'est aussi une aventure humaine) et de grappiller sur les ceps. Puis, dégustation de vins rouge "faciles" à boire, fruités, pas trop tanniques (ou tannins fins), des moelleux et des blancs secs, chacun en bonne compagnie culinaire. L'accord et surtout l'ambiance fait souvent plus pour le vin que tous les discours...

Partager cet article

Repost 0
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 13:51
Spéciale dédicace...


Viola odorata
Reine des prés
Capucines et pensées
Roses diadèmes
Et qui vert sème
le vent doucement
le soleil timidement
le début du printemps
s'empourpre viola-ment

Violette tapisse
ma prairie, s'immisce
entre les fruitiers
fleurs d'abricotiers
amandiers en fleurs
mais celle qu'on effleure
cinq pétales en goguette
retombant en clochettes
sur la mousse pâle
à l'horizontale...

Elle s'étale, court le trèfle,
tourne tes têtes, sous les nèfles
senteurs violettes et tendres chairs
sucrées, dévorées, salées, mijotées,
sautées, encore vertes, leurs feuilles croquées !

Je m'arrête là sur la viola odorata, c'était un double hommage à la violette et à Tara, la biscotta poête qui aime tant la nature, ses trésors, et qui parfois les mange !

Voilà, j'ai écrit à la façon de... à qui le tour ? C'est plus facile avec Tara, car même si l'on n'a pas son talent, elle a un style tellement floral, voire minéral, qu'il est agréable de "jouer" . Il en est d'autre parmi vous que je connais moins bien... Un prochain billet "à la façon de" vous sera peut-être consacré !

Partager cet article

Repost 0
4 mars 2007 7 04 /03 /mars /2007 09:37
Croque-en-bouche vous connaissez bien sûr ! Pour celles et ceux qui seraient passés à côté, c'est l'anneau d'échange culinaire créé par Bernie (les bons tuyaux !), celle des crumble...
Chaque blog inscrit voit automatiquement ses trois dernières recettes citées et chaque semaine, l'une de nos recettes est à l'honneur : la première était Blog de cuisine et son crumble aux mangues.

Et cette semaine, je vous le donne en mille, il s'agit de mon pigeon rôti, sa sauce genièvre, son chou blanc aux marrons et son écrasée de pomme de terre !

Soit dit en passant, je n'ai guère reçu de commentaires pour cette recette classique sans soute mais un peu plus élaborée que d'habitude. A moins que comme Annie vous détestiez le volatile en question...

Bref, Croque-en-bouche marque le coup et zoom sur ce pigeon délicieux. A vos claviers...

Partager cet article

Repost 0
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 16:32
Pas mieux qu'un bouquet de mariée ! Mais quand même attrapé... Alors, je me transforme à mon tour...

En légume
La tomate, rouge, juteuse, estivale, toute ronde et gaie, pimpante et grimpante, prolifique, généreuse et sensuelle. Ne dit-on pas rougir de plaisir ?

En fruit
Un fruit rouge c'est sûr ! Entre fraise et framboise, mon coeur balance... J'opterai pour la première mais si l'autre fait tout pour la détrôner. Ses petits picots et sa consistance granuleuse m'ont toujours amusée.

En épice
Très difficile, j'adore la cannelle, le cumin mais aussi le poivre, le clou de girofle. Je les utilise beaucoup en mélange, notamment dans le pain d'épice !

En herbe
Là encore, choix difficile, j'adore en avoir tout plein sur mon balcon (donnant sur la cuisine !) et dans le potager : thym, romarin, menthe, citronnelle, coriandre, persil... Finalement, je dirai le thym, que j'utilise sûrement le plus...

Un dessert
Au chocolat, genre fondant, ou alors acidulé, ou alors les deux genre un fondant au chocolat et sa crème d'agrume !

Un bonbon
Au miel (voire à la violette et au miel !)

Un chocolat
Noir fourré praliné

Une confiture
Fruits rouges ou orange amère

Une cuisine
Variée, colorée, gourmande, surprenante

Un couvert
Une fourchette à dessert, c'est petit mignon mais acéré, piquant, comme moi ! Gare !

Une boisson alcoolisée
Du vin bien sûr !  Blanc ou rouge, doux naturel ou moelleux, de toutes les régions et payx pourvu qu'il soit bon !

Une boisson non alcoolisée
De l'eau, du café et du jus de pamplemousse (au petit déjeuner)

Un restaurant ?
Un salon de thé, mais pas que ! Avec une épicerie pleine de petites choses sympathiques à emporter chez soi, des expos/ventes de peintres (aquarellistes à thème, culinaro-jardino-paysageo-elfique etc..), peut-être aussi des concerts organisés sur place (en extérieur car bien sûr il y aurait un patio, une terrasse avec des herbes condimentaires, des fleurs à cuisiner, etc...), entre autres choses ! Bref elle serait aussi éclectique que moi, que mon blog !

Partager cet article

Repost 0
24 février 2007 6 24 /02 /février /2007 11:47
Je continue sur ma lancée des questionnaires, attrapés au vol mais non sollicités. Voici 5 vérités pour lesquelles j'ai décidé de lever le voile... Il faut bien le faire, pour me faire connaître un peu plus. Ces questionnaires m'ont permis d'en savoir plus sur plusieurs d'entre vous (mais vous êtes si nombreux(ses) !

Première révélation
Je suis dans le Vaucluse depuis peu, j'ai quitté la capitale ses attraits et tentations pour rejoindre celui que j'ai épousé. J'ai laissé parents, amis et boulot pour m'installer dans un village de Provence où j'ai mis au monde deux filles, la seconde ayant près de 14 mois.

Deuxième révélation
Anciennement dans la communication et majoritairement dans l'univers alimentaire et gastronomique, je me suis formée au vin en arrivant dans cette contrée éminemment viticole !
J'ai travaillé un peu dans ce domaine avant mes grossesses et en ai gardé d'excellents souvenirs et des contacts précieux (mon caviste est un camarade de promotion, je vous le présenterai prochainement).

Troisième révélation
Je ne mâche pas mes mots, je suis directe mais mon objectif n'est certes pas de blesser... Mais si jamais j'allais trop loin à votre goût, n'hésitez pas à me le dire (une Isa s'en souviens très bien je pense).

Quatrième révélation
J'ai allaité ma deuxième fille pendant 13 mois et j'avais bien perdu ces kilos superflus jusqu'à ce début d'année où je me suis un peu plus investie dans l'univers "blogosphère". Mais depuis, j'ai la vilaine impression d'avoir repris du poids. Il va falloir que j'y remette bon ordre !

Cinquième révélation
Allez, un peu de cuisine dans ce blog culinaire. Vous le constaterez (ou vous l'avez constaté) je suis capable du meilleur comme du pire. Un truc génial contoyant sans complexe, un machin immangeable !

Voilà, vous en savez désormais un peu plus.. En attendant le prochain questionnaire auquel vous aurez droit, tenez vous le pour dit !

Partager cet article

Repost 0
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 08:59
Personne ne me l'a demandé, mais je donne quand même mon avis !! En quelques réponses, voici un peu de moi... Pas par narcissisme mais pour partager jusqu'au bout la vie de la blogosphère à laquelle j'adhère depuis ce début d'année...

Si vous étiez coincés sur une île pour le reste de votre vie, et que vous ne pouviez choisir qu’une seule cuisine (française, italienne…), laquelle adopteriez-vous ? Pourquoi ?
Mon coeur balance entre cuisines française, italienne et asiatique. Un mix de tout cela sans doute. Sinon, comme je l'ai dit dans divers commentaires, habitant depuis peu dans le Vaucluse, la cuisine provençale qui est un peu un mélange entre la française et l'italienne...
Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté ?
L'anguille, que mon père pêchait durant nos congés d'été. C'était en quelque sorte une tradition. Mais l'anguille de rivière, longue et mince, juste grilée. Cela ressemble un peu à un serpent et n'est pas aisé à dépouiller de sa peau. Depuis, j'ai testé une fois la'nguille de mer (au vin rouge) mais rien à voir.
Quel est l’aliment ou le plat le plus inhabituel que vous ayez goûté et aimé ?
Voir ci-dessus, sinon, dans une grande table, un plat très iodé à base d'huître et d'oursin. J'ai adoré cette saveur (bien plus marquée que l'iode d'une huître crue)
Quels aliments évitez vous de manger (que ce soit à cause d’allergies, d’un régime alimentaire précis ou juste parce que vous n’aimez pas) ?
J'ai un peu de mal avec les tripes (ici c'est pieds et paquets, qu'IL adore, mais au bout de trois bouchées, je demande grâce, c'est LUI qui est heureux de manger pour deux !) et avec la viande crue : haro sur les carpaccios et tartares ! Et quand la viande n'est pas assez cuite à mon goût...
Est ce que vous cuisinez ?
Je prépare à manger et de temps à autre (un peu plus souvent ces derniers temps, j'essaie de cuisiner)
Quel est le plat favori que vous préparez lorsque vous souhaiter impressionner ?
Mettons que quand je reçois du monde, j'aime me mettre en cuisine, je prépare soit une foultitude de petites choses (à l'heure du thé par exemple) soit un bon gros plat unique et convivial, comme la paella que je cuisine sur un feu spécial, à l'extérieur en été (évite les odeurs et projections dans ma cuisine), selon le tour de main appris au sud d'Alicante il y a de cela bien longtemps...
Lorsque vous allez au restaurant, quels plats préférez-vous choisir ?
Les menus dégustation pour avoir l'étendue du savoir faire d'un chef, ou un plat que je ne ferai pas moi-même par manque de maîtrise, de matière première ou d'ustensile...
Avez-vous déjà retourné un plat ou un vin au restaurant ? si oui, pourquoi ?
J'ai déjà retourné une viande pas assez cuite, et surtout du vin quand il est bouchonné. Egalement, on a noté que le vin était rarement servi à bonne température : trop froid, c'est délicat, on ne peut pas faire grand chose mais trop chaud, on réclame un seau pour le rafraîchir. Question vin, je suis un peu pointilleuse...
Combien de livres de cuisine possédez-vous ?
Sans doute une cinquantaine en mélangeant les livres traitant de nourriture (une goutte d'eau à côté de tous les livres qui envahissent la maison), plus une dizaine de "lutins". Mais je regarde aussi désormais encore plus que ces dernières années, du côté de chez vous !
Quel est l’aliment dont vous ne pourriez vous passer ?
Très difficile question, c'est par période, ça tourne... Je fais l'impasse sur cette question (on adroit à un joker, non ?)

Partager cet article

Repost 0

Article ? Recette ?